Quand papa Neymar cassait des reins...

Avant un Junior, il y a toujours un Senior. Et les Neymar ne dérogent pas à la règle. Le père du néo-Parisien a aussi cassé des reins au Brésil. Voilà son histoire avant qu'il ne devienne agent et père de.

Modififié
Il a l'air ravi, soulagé, satisfait. Une vague allure de banquier qui a réussi à rouler tout le monde. Costard cintré, rasage impeccable, la peau légèrement usée, la cravate qui tord le cou, le père se veut élégant, dur en affaire et de toutes les négociations. Son rejeton entre dans l'histoire et il sait qu'il a lui aussi apporté sa pierre à l'édifice. Il est fier de son fils. Pas difficile non plus de comprendre la fascination de l'enfant pour le père. Dans chacune de ses justifications, Junior parle de Senior. Comme si tous ses choix professionnels devaient subir la comparaison paternelle, qu'il se décidait en fonction de son avis, que ce soit contre ou selon lui : « Pour la deuxième fois de ma vie, je m’oppose à mon père. Papa, je respecte ton opinion, mais ma décision est prise. » Les deux Neymar ont toujours marché et décidé ensemble, car Junior est avant tout un admirateur de son père.

Le meilleur joueur du Serpent de Tietê


Sans aucune vidéo YouTube à sa disposition, le magazine argentin Don Julio a retracé la carrière de Neymar 1er et surligne la date du 31 mai 1995. Ce jour-là, Senior est déjà en bout de course, la trentaine passée. Sous les couleurs rouges et bien vintage de l'União Mogi, il joue l'un de ses plus grands matchs, un amical contre Santos. La télévision est présente, mais elle n'est pas là pour lui : en face, il y a le fils de Pelé. Alors, toute la partie, il cherche la lumière en se collant à Edinho. En vain. Il ne brille pas devant les caméras, ni pour les spectateurs. Simplement aux yeux d'un gamin, sur le bord du terrain, habillé d'un maillot bien trop grand pour lui. Ce jour-là, la légende raconte que Junior est devenu fan de foot et de son père, à seulement trois ans. Avant ça, Neymar senior a également été l'idole d'un club. L'actuel président de Mogi, Senerito Souza, et tous les observateurs de l'époque, l'affirment sans détour : « Il est le meilleur joueur de l'histoire du Serpent de Tietê (surnom de l'União Mogi) » .


Sa carrière professionnelle a longtemps connu des hauts et des bas. Des ses premiers pas en crampons dans divers clubs de Santos, à une tuberculose qui va l'obliger à bosser au magasin de son père à proximité de la vingtaine, il traverse les terrains sans jamais se faire remarquer. Jusqu'à ses 24 ans où avec le maillot de Jabaquara, un club de son quartier, il affronte Mogi en amical. À la fin du match, l'arbitre va voir les dirigeants du Serpent de Tietê et leur conseille de signer le sprinteur-tricoteur de l'aile droite adverse. Conseil qu'ils exécutent sur le champ. Neymar Senior est ravi : « Le contrat que j'ai signé était bien meilleur que ce à quoi je m'attendais. » 1989 et Mogi das Cruzes - ville de 400 000 habitants à 45 kilomètres de São Paulo où verra également le jour Neymar second - marquent le début de sa carrière.

Bouc taillé, remontada et 800 dollars par mois


Avec ses chaussettes hautes, son bouc taillé, ses genoux bien solides, ses cuisses gonflées et le fessier d'un coureur de cent mètres, il devient rapidement une attraction pour les supporters de ce petit club de seconde division de la ligue de l'état de São Paulo. Parmi ses exploits, une remontada contre Jalesense, peu après sa signature, que certains ont conservé sur VHS. Menée 1-0, l'União parvient à égaliser, avant que Senior s'élève sur un centre tendu et n'offre la victoire aux siens. Selon les témoignages recueillis par le magazine Don Julio, il ne s'arrête plus de fêter son but, court de partout, se lance dans un saut périlleux, danse et continue même d'en parler aujourd'hui : « Vous avez vu ça ? J'étais célèbre à ce moment-là » , lâche-t-il lors d'une interview en 2014.



Toujours en 1989, Neymar réitère contre un vrai rival cette fois-ci, le Río Branco de Americana, et se met définitivement tous les observateurs de l'União dans la poche. À tel point qu'à la fin de la saison, les dirigeants de sa dernière victime en date cherchent à le recruter. Mais le 21 décembre, Senior refuse et cède ses droits économiques à des entrepreneurs locaux. En gros, il se lie avec l'União et touche un pactole pour ça : environ 15 000 dollars qui lui permettront de payer une maison à sa mère. Il devient également le joueur le mieux payé du club, environ 800 dollars par mois qui lui permettent notamment de louer un appartement familial, en périphérie de Mogi das Cruzes.

Genèse du papa poule


C'est là, dans le quartier de Rodeio, le 6 février 1992, qu'il ramène son fils pour la première fois, dans la voiture d'un préparateur physique, quelques heures après un entraînement et un jour après l'accouchement de sa femme Nadine, donc. Ce n'est pas très loin non plus qu'un autre événement va l'éloigner du foot et le rapprocher de sa famille. Au volant de sa toute nouvelle Volkswagen, sous la pluie, après avoir croisé une autre voiture dans un virage, il finit dans le décor. Il se fracture le pelvis et se paie surtout la peur de sa vie quand il se retourne et ne voit plus Junior. Il finit par le retrouver sous le siège et se décidera alors à couver son petit tant qu'il le pourra.


Une année durant, il ne foulera plus la moindre pelouse, occupé à se soigner et à protéger les siens. Ensuite, il fait des piges par-ci, par-là, mais sans grande conviction. Il déménage, entraînant avec lui sa famille, et tente de nouveau sa chance une dernière fois en 1997, sous de nouvelles couleurs, celles d'Operário, un club de rzea Grande, ville de l'état de Mato Grosso. Pour sa première saison, les cuisses bien plus lourdes et l'envie bien plus ridée qu'à ses débuts, il finit tout de même champion. Le premier et seul titre de son histoire. Le premier et seul à titre personnel.

Par Ugo Bocchi Tous propos recueillis par la Revista Don Julio.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Speedstar Niveau : CFA2
Intéressant mais si on doit aussi se farcir le père sur SoFoot...
et attend,
tu vas voir quand le Ney va mettre un but en champion league ... il va pleuvoir de la samba sur la France.
Mister George Niveau : District
Tais toi et mange fiston !
2 réponses à ce commentaire.
Bonjour, je trouve l'idée de cet article très intéressante. A part les plus connus, genre Djorkaeff père, est-ce que vous ne pourriez pas faire une série familles de footballeur et nous raconter l'histoire des Trezeguet par exemple ? Je crois qu'outre son père, David a aussi un oncle footballeur etc
Note : -1
Je trouve en effet aussi l'idée très intéressante. Et d'après ce que je vois, énormément de joueurs ont des pères footballeurs pro ou semi-pro ou entraîneurs.
On n'en parle pas beaucoup d'ailleurs je trouve. Les gens sont plus conscients des fils d'acteurs ou de chanteurs mais on minimise beaucoup le népotisme qui sévit dans le foot. Pourtant il me semble massif.
Rien qu'en équipe nationale belge, j'en vois déjà 3: Witsel (papa formateur de jeunes), Hazard et Lukaku.
Balaise Matuidi Niveau : Loisir
On en parle moins parce qu'en foot on voit tout de suite quand t'es mauvais, cf les fils Puel. Enzo Zidane il a beau être le fils de son père, c'est pas pour ça qu'il sera titulaire, ni même conservé dans l'effectif.

Alors que dans le milieu du cinéma et de la chanson, le talent est plus subjectif, donc on peut ne pas en avoir et réussir à faire carrière, cf Léa Seydoux
Je ne suis pas tout à fait d'accord. Ceux que tu cites sont tous arrivés à être professionnels. Quand on sait la difficulté d'y arriver et la sélection qu'il y a, c'est déjà anormal statistiquement parlant. Et quand ils sont mauvais, ils finissent dans des clubs de deuxième ou troisième zone, mais ils restent pros. Quand on voit le nombre de joueurs qui galèrent pour trouver un club, là aussi on voit bien que c'est pas pareil pour tout le monde.

Après, un fils de pro peut être un bon joueur lui aussi, ça peut arriver. Ce que je dis, c'est qu'à qualité équivalente, un fils de pro semble avoir beaucoup plus de chances de percer et d'arriver à avoir un contrat pro. Pareil que dans la chanson ou le cinéma.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  17:48  //  Aficionado de l'Argentine
J'ai essayé de me faire une petite liste des binômes père/fils footballeurs.
Si vous voulez compléter, il y en a sûrement d'autres, notamment parmi ceux ayant des pères anciens joueurs moins connus (et donc que je ne connais pas)...

Cesare Maldini / Paolo Maldini
Juan Ramon Veron / Juan Sebastian Veron
Pablo Forlan / Diego Forlan
Manuel Sanchis / Manolo Sanchis
Danny Blind / Daley Blind
Domingos da Guia / Ademir da Guia
Valentino Mazzola / Sandro Mazzola
Carles Busquets / Sergio Busquets
Jean Djorkaeff / Youri Djorkaeff
Abedi Pelé / André et Jordan Ayew
Mazinho / Thiago Alcantara et Rafinha
Jorge Trézéguet / David Trézéguet
Jorge Higuain / Gonzalo Higuain
Julio Montero / Paolo Montero
Amarildo / Ganso
Johan Cruyff / Jordi Cruyff
Arnor Gudjohnsen / Eidur Gudjohnsen
Miguel Reina / Pepe Reina
Bruno Conti / Daniele Conti
Peter Schmeichel / Kasper Schmeichel
Finn Laudrup / Michael et Brian Laudrup
Djalma Dias / Djalminha
Pierre Aubame / Pierre-Emerick Aubameyang
José Aguas / Rui Aguas
Antonio Veloso / Miguel Veloso
Periko Alonso / Xabi Alonso
Enrico Chiesa / Federico Chiesa
Diego Simeone / Giovanni Simeone
Patrick Kluivert / Justin Kluivert
Bruno Germain / Valère Germain
Zinedine Zidane / Enzo et Luca Zidane
Claude Puel / Grégoire et Paulin Puel
Alain Giresse / Thibault Giresse
Ian Wright / Shaun Wright-Phillips (fils adoptif)
Klaus Sammer / Matthias Sammer
Lilian Thuram / Marcus Thuram
Christian Gourcuff / Yohann Gourcuff
Frank Lampard / Frank Lampard
André Kana-Biyik / Jean-Armel Kana-Biyik
Paul Ince / Tom Ince
Jean-François Hernandez / Lucas et Theo Hernandez
Henri Stambouli / Benjamin Stambouli
Cha Bum-kun / Cha Du-ri
Charly Musonda Senior / Charly Musonda Junior
Cinquième As Niveau : District
Waouh, impressionnante liste. C'est de mémoire ???
Il y a aussi Radamel García et Radamel Falcao
Cinquième As Niveau : District
Et pelé et edinho mais lui a mal fini
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  19:15  //  Aficionado de l'Argentine
Essentiellement de mémoire oui, sauf quelques-uns dans la dernière dizaine que j'ai trouvés sur le net (Wright, Sammer, Lampard, Ince, Musonda, Kana-Biyik et même Thuram).
Shawn Wright-Phillips a un frere, il s'appelle Bradley, il est attaquant et il joue a NY Red Bulls
Ce commentaire a été modifié.
Et là c'est juste ceux dont le père était un pro connu. Si on ajoute les fils et petit-fils de pros anonymes ou les fils d'entraîneurs connus ou moins connus, la liste devient réellement très longue.
Un exemple de quelqu'un qui n'est pas dans cette liste : Griezmann (grand-père pro au Portugal, grand-oncle pro, papa entraîneur local). Ou encore MBappé (papa éducateur au club de Bondy).

J'ai trouvé un article sur le sujet, mais il minimise fort le phénomène (et avec les éternels clichés "c'est dur pour eux de porter un nom connu"): http://www.lemonde.fr/sport/article/201 … _3242.html

5% des joueurs de ligue 1 sont "fils de". Mais ils n'ont pas pris en compte des cas qui seraient identiques à celui de Griezmann. Et contrairement à ce qu'ils disent, ça me paraît déjà énorme 5%. Pour bien analyser, il faudrait comparer le taux de réussite (arriver à devenir pro) parmi les jeunes licenciés au football entre ceux qui ont un papa ou grand-père dans le milieu du foot et ceux qui n'en ont pas. On verrait à mon avis clairement un gros biais. Depuis, Bourdieu, tout le monde sait ça. Mais dans le monde du foot, on fait comme si ça n'existait pas.
France-Brasil1986 Niveau : District
John et Justin Fashanu...
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  02:53  //  Aficionado de l'Argentine
Oui c'est sûr, tu as raison. Je n'ai cité que des exemples de binômes où le père est connu, tout simplement parce que les autres, je ne les connais pas...

Tiens d'ailleurs, durant mes recherches sur le foot sud-américain aujourd'hui, j'en ai vu passer un autre que j'avais complètement oublié : Diego Perotti et son père Hugo Perotti, ancien ailier gauche du grand Boca de la fin 70's/début 80's, auteur d'un doublé en finale de la Libertadores 78 contre le Deportivo Cali de Bilardo.
13 réponses à ce commentaire.
vinceletah Niveau : CFA
T'es dur, c'est le premier article intéressant sur les Neymar depuis une semaine!
Cinquième As Niveau : District
Pourrait-on passer une année (bon un mois serait déjà pas mal) sans le mot remontada à toute les sauces...
Parce que là passer de 0-1 à 2-1 ça veut dire qu'on va à nouveau en bouffer toute l'année.
Bon je vais aller remontada l'horloge du salon.
FootixusMaximus Niveau : District
J'imagine que l'idée de l'auteur était de faire un clin d’œil par rapport à son fils? Mais je comprends l'agitation...
Pourquoi on ne dirait pas "remontée" d'abord? :)
Cinquième As Niveau : District
Oui le clin d'œil à son fils est peut-être à propos, mais les médias en ont sur-abusé l'année dernière (et je ne suis pas supporter parisien) que ce terme me crispe.
Bref mise à part ça très bon article.
Cinquième As Niveau : District
D'ailleurs les premiers à avoir utilisé ce terme, c'était la fff en 2004 il me semble pour la présentation du nouveau sélectionneur :
"Et voici Raymond... Tadaaaa"

Voilà je decompense désolé.
3 réponses à ce commentaire.
Et_Dieu_créa_ZZ Niveau : District
c'est pour ce genre d'article que j'adore sofoot.

Pour être franc, je ne m'intéresse ni au Senior ni au Junior, mais il faut admettre que la réussite du fils est un beau pied de nez à la vie qui n'est pas toujours tendre avec tout le monde.

Oui, le père est certainement un homme d'affaire sans scrupules, limite mafieux, mais cet article nous rappelle qu'il était d'abord un homme avant de devenir ce qu'il est aujourd'hui.
Sam Becket Niveau : DHR
Pas de vidéo, je suis déçu
CurvaSudTunis Niveau : District
Belle histoire. Mais est ce vraie?
il y a 6 heures Un lob de soixante mètres en Angleterre 3 il y a 7 heures Le CSC gênant de Wycombe 12 il y a 7 heures Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 36 il y a 10 heures Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 12
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 20:54 L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 Hier à 19:06 Kembo Ekoko à Bursaspor 3 Hier à 18:17 La bastos de Marcos Alonso 3 Hier à 16:53 Il foire sa panenka à la 96e minute 21 Hier à 13:45 La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 Hier à 12:40 Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59
Hier à 11:46 Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 Hier à 11:19 Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 Hier à 10:18 La demi-volée de Gignac 10 Hier à 09:01 Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 15 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 23 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8