1. //
  2. // Demies
  3. // FC Séville-Shakhtar Donestk

Quand Palop s’envolait dans le ciel de Donetsk

En 2006-2007, le FC Séville défendait déjà sa couronne européenne acquise l’année passée. Lors de la manche retour contre le Shakthar Donetsk en huitièmes de finale, un scénario dingue allait prouver, une fois de plus, la vertu de son talisman en Coupe de l’UEFA.

Modififié
Des équipes taillées pour la Coupe d'Europe, le football en connaît un rayon. Le Real Madrid de Villalonga, Camiglia et Muñoz, le Benfica de Guttman, la Grande Inter d’Herrera, le Liverpool de Paisley, le Nottingham Forest de Clough, le Milan de Sacchi… Autant d’équipes assez fortes pour réussir à garder leur titre de champion d’Europe sur deux années consécutives minimum. Une performance qui nécessite de sacrées ressources physiques et mentales pour parvenir à un tel exploit, et le FC Barcelone peut cette année en témoigner. Plus les années passent, plus le football progresse, plus la concurrence est rude entre les grands clubs. C’est logique. Malgré cela, une équipe parvient depuis deux ans à garder sa couronne européenne : le FC Séville d’Unai Emery. Poussé aux tirs au but contre l’Athletic Bilbao au tour précédent, son invincibilité perdure dans les moments les plus tendus. Et pour cause : Séville est une équipe remplie d’expérience, et ses galères en compétitions européennes dépassent un simple stress à gérer pour botter des tirs au but. Depuis le 15 mars 2007, les Sevillistas savent que leur cœur est bien accroché pour survivre à toutes les émotions que procure le football. Vraiment toutes.

Le traquenard ukrainien


Dans cette journée des prémices du printemps, la saison du FC Séville sent la belle floraison. Troisièmes de Liga, les Andalous entrevoient une possible qualification pour la prochaine C1 via le championnat, et pourquoi pas un nouveau parcours victorieux en Coupe de l’UEFA, après celui réalisé la saison passée. Pourtant, ce déplacement sur le terrain du Shakhtar Donetsk semble tout sauf facile, après un match aller en Espagne terminé sur un score nul (2-2). Aux commandes de l’équipe à l’époque, Juande Ramos se souvient du contexte. « L’opération du match aller restait bonne pour eux. Mais je me souviens que notre but de Maresca sur penalty (88e, ndlr) était vital pour garder bon espoir de qualification pour le tour suivant. Avec ce résultat, nous devions simplement gagner sur leur terrain, ou faire un match nul supérieur à deux buts partout. » Plus facile à dire qu’à faire, puisque le Shakhtar compte bien profiter des fameux buts inscrits à l’extérieur. Dans le stade olympique, le jeu reste branché sur courant alternatif, et la pause se siffle sans le moindre but au tableau d’affichage. Le temps joue pour le Shakhtar, cela lui sied à merveille. « Nous devions prendre plus de risques, commencer à partir à l’abordage, évoque Ramos. Forcément, on s’est découvert, car ce résultat ne nous convenait pas. »


Après le discours, les effets s’en ressentent. D’un centre venu de la gauche, le capitaine Francelino Matuzalem fait parler sa bouteille à l’aide d’une reprise dans le style Charles-Edouard Coridon (48e). Le scénario fou peut commencer. « Les occasions se succédaient dans chaque camp, se souvient Ramos. Cela pouvait aller dans un sens comme dans l’autre. D’ailleurs, notre égalisation est arrivée peu de temps après le premier but du match. » Comme au match aller, Enzo Maresca trouve la faille pour égaliser (53e). Séville pousse, Séville veut marquer ce but supplémentaire pour se hisser en quarts de finale. Mais le troisième joueur à trouver le chemin des filets, c’est Elano, lancé dans un sprint effréné, puis auteur d’une belle frappe croisée (82e). 2-1 pour Donetsk. Avec le temps additionnel, Séville dispose d’une dizaine de minutes pour changer la donne. « Notre seule possibilité de rester en vie, c’était d’égaliser, simplifie Ramos. C’était une sensation désagréable, car dans la globalité du match, nous avions eu beaucoup d’occasions de marquer ce deuxième but avant eux, mais peu de réussite. Il fallait l’accepter, se remobiliser et jouer le coup à fond. » Le jeu en vaut la chandelle. Les chandelles se succèdent dans les ultimes instants du match. Aux forceps, Séville obtient un corner. Sa dernière chance.

« Ce but, c’est un miracle »


La suite appartient à ces moments entrés dans la légende. Comme la France et Wiltord en 2000, Séville se trouve un héros pour 2007. Pourtant, son profil est tout autre. Ce héros est gardien de but. « Je me souviens que Palop était monté au milieu du terrain, rembobine Ramos. Ensuite, il m’a regardé, pour savoir si je l’autorisais à y aller. C’était notre dernière chance, donc il devait apporter le surnombre dans la surface. Là, c’était le tout pour le tout, c’était presque désespéré… » Dans un entretien accordé au site de l’UEFA, Andrés Palop raconte cette bascule dans le paranormal. « Quand le corner s’apprête à être frappé, tout le monde m’attend. Ensuite, je vois la balle arriver vers moi et je sais que c’était pour moi : je pouvais tirer au but sans aucune opposition adverse. Ce coup de tête m’a fait vivre des choses encore inconnues. Depuis ce jour, je sais ce qu’un coéquipier ressent quand il marque un but. » Sorti du banc à l’unisson avec son groupe pour féliciter le buteur, Juande Ramos en sourit encore. « Ce but, c’est un miracle. Je ne l’avais jamais vu faire une tête à l’entraînement ! »

Youtube

De retour dans sa cage pour jouer la prolongation, Palop vient de pulvériser le moral de la colonie brésilienne implantée à Donetsk. Ramos imagine la situation. « Passer de qualifié à la prolongation, à cause d’un but à la dernière minute du gardien adverse… Ils ont dû davantage penser à cette image du but de Palop plutôt qu’à la façon dont il fallait se qualifier. » Pour faire les choses dans les règles de l’art, Séville va à nouveau utiliser les arrêts de jeu de la première période pour inscrire le but de la qualification par Ernesto Chevanton (105e). Sans cesse derrière le score et toujours à courir pour éviter le couac de l’élimination, les Nervionenses passent pour la première fois en position de force en Ukraine. « Le Shakthar était une équipe très dangereuse, avec beaucoup de variations dans son jeu, analyse Ramos. Autant à Séville, ils nous étaient supérieurs, autant en Ukraine, je pense que nous leur étions supérieurs. La différence s’est faite sur le plan mental. » Pour ce match retour à Séville ce jeudi soir, le score du match aller sera aussi de 2-2. Simple coïncidence ? « Honnêtement, je pense que le résultat devrait être différent, conclut Ramos. Trois fois 2-2 en trois matchs, c’est déjà beaucoup. Je le prends plus comme une simple anecdote. » Ce qui est sûr en revanche, c’est qu’avant le Séville d’Emery double champion en titre, il y avait le Séville de Ramos. Et ça, le Shakhtar Donestk le sait mieux que personne.

Youtube


Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Le plus beau dans tout ça c'est que, dans votre énumération d'équipes mythiques en introduction, on est pas passé loin d'un improbable "le PSG de Luis Fernandez".
Si Séville se qualifie, il disputera sa cinquième finale d'Europa League et remportera, peut-être, son cinquième titre. Dont trois d'affilée.

Et tout ça, en une dizaine d'années. Avec deux équipes différentes et deux coachs différents.

C'est exceptionnel.

Sans atteindre le niveau supérieur (tant en Liga qu'en Champion's), le club reste à un niveau d'excellence incroyable.
vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
Hier à 19:18 Le bonbon de Malcom 11 Hier à 18:18 Le lob fou de Fekir 26
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 13:53 Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 10 Hier à 11:59 Les ultras allemands répondent à la DFB 13 Hier à 10:07 Trezeguet bouscule Beşiktaş 22
vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 14 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30
À lire ensuite
Nacho, nacho man !