1. //
  2. // Demies
  3. // FC Séville-Shakhtar Donestk

Quand Palop s’envolait dans le ciel de Donetsk

En 2006-2007, le FC Séville défendait déjà sa couronne européenne acquise l’année passée. Lors de la manche retour contre le Shakthar Donetsk en huitièmes de finale, un scénario dingue allait prouver, une fois de plus, la vertu de son talisman en Coupe de l’UEFA.

Modififié
Des équipes taillées pour la Coupe d'Europe, le football en connaît un rayon. Le Real Madrid de Villalonga, Camiglia et Muñoz, le Benfica de Guttman, la Grande Inter d’Herrera, le Liverpool de Paisley, le Nottingham Forest de Clough, le Milan de Sacchi… Autant d’équipes assez fortes pour réussir à garder leur titre de champion d’Europe sur deux années consécutives minimum. Une performance qui nécessite de sacrées ressources physiques et mentales pour parvenir à un tel exploit, et le FC Barcelone peut cette année en témoigner. Plus les années passent, plus le football progresse, plus la concurrence est rude entre les grands clubs. C’est logique. Malgré cela, une équipe parvient depuis deux ans à garder sa couronne européenne : le FC Séville d’Unai Emery. Poussé aux tirs au but contre l’Athletic Bilbao au tour précédent, son invincibilité perdure dans les moments les plus tendus. Et pour cause : Séville est une équipe remplie d’expérience, et ses galères en compétitions européennes dépassent un simple stress à gérer pour botter des tirs au but. Depuis le 15 mars 2007, les Sevillistas savent que leur cœur est bien accroché pour survivre à toutes les émotions que procure le football. Vraiment toutes.

Le traquenard ukrainien


Dans cette journée des prémices du printemps, la saison du FC Séville sent la belle floraison. Troisièmes de Liga, les Andalous entrevoient une possible qualification pour la prochaine C1 via le championnat, et pourquoi pas un nouveau parcours victorieux en Coupe de l’UEFA, après celui réalisé la saison passée. Pourtant, ce déplacement sur le terrain du Shakhtar Donetsk semble tout sauf facile, après un match aller en Espagne terminé sur un score nul (2-2). Aux commandes de l’équipe à l’époque, Juande Ramos se souvient du contexte. « L’opération du match aller restait bonne pour eux. Mais je me souviens que notre but de Maresca sur penalty (88e, ndlr) était vital pour garder bon espoir de qualification pour le tour suivant. Avec ce résultat, nous devions simplement gagner sur leur terrain, ou faire un match nul supérieur à deux buts partout. » Plus facile à dire qu’à faire, puisque le Shakhtar compte bien profiter des fameux buts inscrits à l’extérieur. Dans le stade olympique, le jeu reste branché sur courant alternatif, et la pause se siffle sans le moindre but au tableau d’affichage. Le temps joue pour le Shakhtar, cela lui sied à merveille. « Nous devions prendre plus de risques, commencer à partir à l’abordage, évoque Ramos. Forcément, on s’est découvert, car ce résultat ne nous convenait pas. »


Après le discours, les effets s’en ressentent. D’un centre venu de la gauche, le capitaine Francelino Matuzalem fait parler sa bouteille à l’aide d’une reprise dans le style Charles-Edouard Coridon (48e). Le scénario fou peut commencer. « Les occasions se succédaient dans chaque camp, se souvient Ramos. Cela pouvait aller dans un sens comme dans l’autre. D’ailleurs, notre égalisation est arrivée peu de temps après le premier but du match. » Comme au match aller, Enzo Maresca trouve la faille pour égaliser (53e). Séville pousse, Séville veut marquer ce but supplémentaire pour se hisser en quarts de finale. Mais le troisième joueur à trouver le chemin des filets, c’est Elano, lancé dans un sprint effréné, puis auteur d’une belle frappe croisée (82e). 2-1 pour Donetsk. Avec le temps additionnel, Séville dispose d’une dizaine de minutes pour changer la donne. « Notre seule possibilité de rester en vie, c’était d’égaliser, simplifie Ramos. C’était une sensation désagréable, car dans la globalité du match, nous avions eu beaucoup d’occasions de marquer ce deuxième but avant eux, mais peu de réussite. Il fallait l’accepter, se remobiliser et jouer le coup à fond. » Le jeu en vaut la chandelle. Les chandelles se succèdent dans les ultimes instants du match. Aux forceps, Séville obtient un corner. Sa dernière chance.

« Ce but, c’est un miracle »


La suite appartient à ces moments entrés dans la légende. Comme la France et Wiltord en 2000, Séville se trouve un héros pour 2007. Pourtant, son profil est tout autre. Ce héros est gardien de but. « Je me souviens que Palop était monté au milieu du terrain, rembobine Ramos. Ensuite, il m’a regardé, pour savoir si je l’autorisais à y aller. C’était notre dernière chance, donc il devait apporter le surnombre dans la surface. Là, c’était le tout pour le tout, c’était presque désespéré… » Dans un entretien accordé au site de l’UEFA, Andrés Palop raconte cette bascule dans le paranormal. « Quand le corner s’apprête à être frappé, tout le monde m’attend. Ensuite, je vois la balle arriver vers moi et je sais que c’était pour moi : je pouvais tirer au but sans aucune opposition adverse. Ce coup de tête m’a fait vivre des choses encore inconnues. Depuis ce jour, je sais ce qu’un coéquipier ressent quand il marque un but. » Sorti du banc à l’unisson avec son groupe pour féliciter le buteur, Juande Ramos en sourit encore. « Ce but, c’est un miracle. Je ne l’avais jamais vu faire une tête à l’entraînement ! »

Youtube

De retour dans sa cage pour jouer la prolongation, Palop vient de pulvériser le moral de la colonie brésilienne implantée à Donetsk. Ramos imagine la situation. « Passer de qualifié à la prolongation, à cause d’un but à la dernière minute du gardien adverse… Ils ont dû davantage penser à cette image du but de Palop plutôt qu’à la façon dont il fallait se qualifier. » Pour faire les choses dans les règles de l’art, Séville va à nouveau utiliser les arrêts de jeu de la première période pour inscrire le but de la qualification par Ernesto Chevanton (105e). Sans cesse derrière le score et toujours à courir pour éviter le couac de l’élimination, les Nervionenses passent pour la première fois en position de force en Ukraine. « Le Shakthar était une équipe très dangereuse, avec beaucoup de variations dans son jeu, analyse Ramos. Autant à Séville, ils nous étaient supérieurs, autant en Ukraine, je pense que nous leur étions supérieurs. La différence s’est faite sur le plan mental. » Pour ce match retour à Séville ce jeudi soir, le score du match aller sera aussi de 2-2. Simple coïncidence ? « Honnêtement, je pense que le résultat devrait être différent, conclut Ramos. Trois fois 2-2 en trois matchs, c’est déjà beaucoup. Je le prends plus comme une simple anecdote. » Ce qui est sûr en revanche, c’est qu’avant le Séville d’Emery double champion en titre, il y avait le Séville de Ramos. Et ça, le Shakhtar Donestk le sait mieux que personne.

Youtube


Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Le plus beau dans tout ça c'est que, dans votre énumération d'équipes mythiques en introduction, on est pas passé loin d'un improbable "le PSG de Luis Fernandez".
Si Séville se qualifie, il disputera sa cinquième finale d'Europa League et remportera, peut-être, son cinquième titre. Dont trois d'affilée.

Et tout ça, en une dizaine d'années. Avec deux équipes différentes et deux coachs différents.

C'est exceptionnel.

Sans atteindre le niveau supérieur (tant en Liga qu'en Champion's), le club reste à un niveau d'excellence incroyable.
il y a 3 heures La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 51
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 17:12 Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 Hier à 12:55 La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) Hier à 12:04 Une remontée historique des Seattle Sounders 19
mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 10 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14 dimanche 2 juillet Blatter : « J'aurais dû m'arrêter plus tôt » 16 dimanche 2 juillet Dybala marque un coup franc improbable 8 samedi 1er juillet Infantino reconnaît des failles dans l'arbitrage vidéo 17 samedi 1er juillet Ronaldinho humilie Blomqvist lors d'un match de charité 26
À lire ensuite
Nacho, nacho man !