1. // 17 avril 1996
  2. // Le jour où...

Quand Nantes malmenait la Juve

Il y a 21 ans jour pour jour, les Canaris recevaient Turin en demi-finale retour de la Ligue des champions. Mais alors que personne ne les attend après leur défaite 2-0 en Italie, les Français sortent le plus grand match de l’histoire du club. Malgré l’élimination.

Modififié
Il est des matchs où le résultat final n’a pas vraiment d’intérêt. Où les calculs ne sont pas de mise. Où seul le plaisir de jouer au football importe. Le Nantes-Juventus du 17 avril 1996 fait partie de cette catégorie. Lorsque la patte de Japhet N'Doram catapulte le ballon au fond des filets d’Angelo Peruzzi pour égaliser à la 69e minute, il n’est absolument pas question de qualification en finale de Ligue des champions. Mêmes s’ils se dépêchent à récupérer le cuir, les Canaris savent qu’ils vont s’arrêter au stade des demies. Mais hors de question pour eux de lâcher la rencontre. Pour l’amour du jeu. Pour le kif du ballon. Pour la fierté, aussi.

À l’époque, le FC Nantes, champion de France en titre, galère un peu sur la scène nationale. Plus de coupes nationales, éloigné de la place de leader en première division... En revanche, la Maison jaune convainc sur le plan européen. Deuxième de sa poule avec une seule défaite, elle éjecte le Spartak Moscou en quarts (2-0, 2-2). « On formait une super bande, avec des jeunes très prometteurs, rembobine Serge Le Dizet, joueur du FCNA entre 1992 et 1998. C’est d’ailleurs comme ça que les dirigeants nantais m’ont convaincu de venir. Ils me disaient : "Tu verras, tu vas t’éclater à encadrer Pedros, Makelele et Nicolas Ouedec." Et on était en plein dans ce qu’on appelle encore aujourd’hui le jeu à la nantaise. C’était le collectif avant tout. La notion "prendre du plaisir" n’était pas une vaine expression. »

L’homme en noir et le rire jaune


Problème : ses jeunes pousses et lui tombent sur la grande Juve, reine d’Italie, au tour suivant. Une Juve habituée au haut niveau et rompue à ce genre de rendez-vous. À tel point que pour les Français, la défaite encaissée dans le Piémont (2-0) le 3 avril a des relents d’injustice. « On a été un peu volé, quand même, estime carrément Le Dizet, titulaire à l’aller et suspendu au retour. Jean-Claude Suaudeau avait d’ailleurs ragé à propos de l’arbitre anglais : "Il nous a fait payer la vache folle !" Et effectivement, l’arbitrage n’a pas été très clair, là-bas. »


Au menu : un coup de coude non sanctionné signé Gianluca Vialli sur Éric Decroix, Suaudeau qui insulte ce même Vialli de « pitre » , six cartons à zéro en faveur des outsiders, dont un rouge pour Bruno Carotti. Qui n’a jamais vraiment digéré : « Avec mon expulsion juste avant la mi-temps, le match a été tronqué. C'est plus que sévère. Je cours derrière Padovano, il tombe tout seul. Que voulez-vous faire ? En tout, on a pris je ne sais combien de cartons et Éric Decroix s'est même fait casser le nez. Bizarre... On n'était pas des bouchers à l'époque. (...) On avait eu droit à un arbitrage à la maison, c'est clair. D'après ce qu'on a su, la délégation arbitrale a été très bien reçue, notamment à l'hôtel. De toute façon, ces grands clubs ont une gestion très pointue de tous les paramètres, alors... »

La force de la vengeance


Bref, en plus d’un arbitrage considéré comme malhonnête, les deux pions de Vialli et de Vladimir Jugović rendent la tâche des Canaris quasi impossible. «  C’était la Juve, donc on savait que ce serait très compliqué de mettre trois buts à cette équipe sans en prendre au retour » , reconnaît Le Dizet. Reste que deux semaines plus tard, un esprit de vengeance règne sur la Beaujoire. Les Nantais ont une revanche à prendre et veulent prouver qu’ils en ont dans le froc. Sauf que l’aventure commence mal, avec un nouveau caramel de Vialli au quart d’heure de jeu. « À partir du moment où ils ont ouvert le score, la qualification relevait de l'irréel. On manquait de maturité et d’expérience par rapport à la Juve, qui a fini par gagner la compétition quand même, tient à préciser Le Dizet. Mais on a tenu à ne pas sortir par la petite porte. Et on s’est donné le droit de le gagner. »


Sans rechigner, Nantes continue de jouer à la balle et parvient à égaliser juste avant la pause par Eddy Capron sur corner. Toujours redoutables, les Italiens reprennent néanmoins l’avantage au retour des vestiaires grâce à Paulo Sousa. Peu importe, rétorquent les hommes de Suaudeau, déterminés à mourir les armes à la main. À vingt minutes du terme, N’Doram égalise avant de voir Franck Renou offrir la victoire aux siens. L’honneur est sauf, les regrets balayés. « Pour se qualifier, il fallait quand même marquer deux buts et il restait très peu de temps. De toute façon, sur les deux matchs, la Juve était au-dessus, assure Le Dizet. Mais l’équipe était très fière d’avoir mené la vie dure et d’avoir battu cette équipe. Ce n’était pas véritablement un triomphe ni un exploit, mais une satisfaction. » Et de conclure : « Ce fut une expérience formidable pour tous les joueurs du groupe. Vraiment un grand moment. Pour tout footballeur, ce genre de demi-finale reste extraordinaire à jouer. »



Par Florian Cadu Propos recueillis par FC, sauf ceux de BC (20 Minutes)
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Ce commentaire a été modifié.
Merci pour ce moment SoFoot.
Un des plus beaux épisodes européens du FCN, en même temps les coupes continentales nous ont pas souvent réussi malheureusement

Les mauvaise langues pointeront du doigt les relations toujours douteuses entre la Juve et l'arbitrage huhu
La campagne européenne lors de la saison 1979-80 était super aussi. Dommage qu'elle a fini en eau de boudin en demi à Valence ...
ce sont les nantais qui étaient naîfs , ils avaient déjà récoltés deux autres cartons rouges en tombant dans le piège des grecs et des russes. La juve a bien joué le coup. Le football français avancera quand il arrêtera d'immortaliser Poulidor et d'en faire un esthète du "fair-play". Jouer et gagner il faut parfois provoquer le vice.
Alors Casiraghi, pourquoi tes commentaires sont masqués ? Un coup monté des supporters de la Roma de So Foot ?
ZizouGabor je n'en sais strictement rien je dirais plutôt les zélateurs de la ligue 1 qui ne supportent aucune critique mais qui descendent à tout va le calcio , tradition oblige :)
4 réponses à ce commentaire.
Vous auriez dû écrire dans l'introduction:

" les Français sortent le plus grand match de l’histoire du club (excepté Eddy Capron). Malgré l’élimination. "

C'est vrai quoi, qu'est-ce qu'il a été nul en défense centrale ce jour là ...
Certes, après il a marqué, même si l'arbitre lui a pas accordé son but (la Juve et l'arbitrage on vous dit)
il n'y avait pas la goal line technology à l'époque, toute façon le but est accordé quand même à decroix je crois qui retire dans le but vide juste après cette tête
2 réponses à ce commentaire.
Il n'y avait pas encore les noms des joueurs sur les maillots ?
C'est arrivé très peu de temps après alors ?
Les équipes européennes ont mis les noms sur les maillots à partir de la saison 1995-96 excepté la France qui a attendu la saison 1997-98. En Amérique du Sud ça s'est fait vers 2000-2001.
Massimo69 Niveau : DHR
Ce n'est pas précisément la finale de Champions League 1996 qui inaugure les noms sur les maillots justement?
Massimo69 Niveau : DHR
Car comme le dit Max Payne, en demi finale ils n'y sont pas. Mais par contre je me souviens très bien d'un bandeau blanc avec le nom inscrit en noir à l'intérieur au dos du maillot bleu de la Juve en finale ;) .
Ce commentaire a été modifié.
Oui tu as raison, la finale de Coupe des coupes PSG-Rapid Vienne et Juve-Ajax en C1 inaugurent les noms sur les maillots pour les matchs européens. Par contre, dans le championnat anglais, allemand, italien, espagnol ou portugais, les joueurs ont leurs noms affichés dès le début de la saison
1995-96.
4 réponses à ce commentaire.
gaucherforever Niveau : CFA2
Je me souviens des interviews d après match de C1 de Suaudeau.
Même les soirs de victoires il était pas toujours satisfait..
et l attaquà y polonais je crois qui avait été recruté prenait cher..quel était son nom déjà??
Ah mince déjà dit, my bad
gaucherforever Niveau : CFA2
Oui c'est bien lui!
merci
danseavecmamie Niveau : DHR
Je me rappelle tout à fait les tetes d'enterrements que faisait Coco dans les après matchs, il était détestable.
5 réponses à ce commentaire.
C'est dommage parce qu'une finale Ajax-FC Nantes en 95/96 ca aurait eu de la gueule! Enfin, la Juve était meilleure. Le gros regret je pense est plutot l'UEFA 94/95 quand on tombe en quart apres un match totalement rate a Leverkusen
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  19:49  //  Aficionado de l'Argentine
C'est vrai qu'un Nantes-Ajax aurait eu vraiment de la gueule, avec deux des meilleurs centres de formation de l'époque et deux clubs aux philosophies assez proches (même si je ne classe évidemment pas les Canaris au même niveau que l'Ajax) !

Après, la Juve 96 de Lippi était quand même sacrément costaud : les vieux grognards Ferrara, Vierchowod (moins performant qu'avec la Samp mais avec de beaux restes) et Pessotto derrière, le trio Deschamps-Conte-Paulo Sousa au milieu et le superbe trident offensif Del Piero-Ravanelli-Vialli... avec en plus, les Di Livio et Jugovic sur le banc. Un mix de talent, de grinta, de science tactique, de force collective et de vice redoutable ! L'un des trucs que je trouvais le plus impressionnant dans cette équipe, c'est son équilibre collectif et sa capacité à remplacer un joueur par un autre sans y perdre au change quasiment.
Petite question pour les juventini et les puristes : j'arrive plus à me rappeler qui était le latéral droit dans cette équipe ?

Ceci dit, je trouvais presque les Juve de 97 et 98 encore plus fortes que l'équipe de 96, bien qu'elles aient perdu en finale (notamment avec l'apport de Zidane et Davids au milieu)...
Je dirais Gianluca Pessotto en arrière droit.
Massimo69 Niveau : DHR
Torricelli à droite et Pessotto à gauche ;)
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  16:44  //  Aficionado de l'Argentine
Merci, c'est Torricelli que je cherchais ! Il me semblait bien que Pessotto (capable d'évoluer sur les deux flancs de la défense) jouait sur le côté gauche en 96...
4 réponses à ce commentaire.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  19:35  //  Aficionado de l'Argentine
Plus grand match de l'histoire du club, je sais pas trop, pour moi y a match avec le fameux PSG-Nantes 95 (0-3), voire le 4-0 face aux Girondins en 83.
Par contre, plus grand match européen, oui sans doute ! Si je devais faire un podium, je mettrais en n°2 la victoire contre Valence en demi-finale aller de Coupe des coupes 80 (2-1) et en n°3 le nul 3-3 face à l'Inter en quart retour de Coupe UEFA 86 (avec une énorme 1ère mi-temps des Canaris qui mènent 3-1 à la pause).
Curieusement, ces trois matchs débouchent au final sur une élimination nantaise.
Sinon on peut citer aussi les victoires face à la Lazio et au PSV en phase de poules de LDC 2001-2002, le 2-0 contre le Spartak Moscou en quart de C1 96 et une bonne partie des matchs du parcours en C2 80...
Euh, le retour tourne à la leçon.
J'sui pas fan de la Juventus, c'est même le club que je déteste le plus. Mais il n'y a pas photo, deux classes d'écart.
À la 34ème minute, Casagrande doit prendre rouge (il sort en dehors de sa surface, main volontaire). Il ne prend que jaune et le duo Roland-Larqué font preuve de mauvaise foi en parlant "d'esprit du jeu".

Nantes/Inter 1986 c'est au-dessus, les Italiens avaient plus tremblé pour le coup.
Après Nantes était en demie finale de ldc avec des mecs comme Renou, Peyrelade, Kosecki et une défense Pignol-Decroix-Capron-Chanelet quand en face c'était 4 internationaux ou ex internationaux italiens...
Une autre époque...(21 ans ça fait mal)
Comprends pas pq le maillot jaune et vert a rayures n'est plus. Bien plus beau que le tout jaune d'auj.
SeventhDisciple Niveau : CFA2
Parce qu'historiquement c'est jaune avec parures vertes, et certainement qu'un maillot avec une couleur dominante se vend mieux (surtout quand les couleurs sont le jaune et le vert). Les rayures sont revenues une ou deux saisons en ligue 2.
1 réponse à ce commentaire.
Nantes a donc deux demi-finales de plus que le PSG à son actif, comme quoi, le foot français est lui aussi plein de surprises
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  00:29  //  Aficionado de l'Argentine
Je comprends pas de quoi tu parles... Deux demi-finales de quoi ? Nantes a fait deux demies de Coupe d'Europe (C2 80 et C1 96), comment veux-tu que ça fasse plus de demi-finales que le PSG ???
J'ai beau réfléchir, je vois pas d'autres fois où les Canaris auraient atteint le dernier carré d'une Coupe d'Europe.
Encore un qui pense que le foot n'existait pas a Paris avant l'arrivée des qataris ^^
Juste pour info le PSG c'est 5 demi de coupes d'europe entre 1993 et 1997 dont deux finales d'affilées (96-97)
3 réponses à ce commentaire.
Bah non, le Psg a joué 5 demi finales de coupe d'Europe (consécutives de 93 à 97), à priori il n'y a que Monaco et l'Om qui font mieux en France avec une unité supplémentaire.
Japhetauvillage Niveau : DHR
C'était la fête à la Beaujoire, ce soir-là... Quel moment, entre fierté, regret, sentiment d'injustice et émotions pures. On s'y croyait, à toucher les sommets du bout des doigts... Pfff...
De mémoire c'est Padovano et pas Vialli qui défonce le nez de Decroix.

Et Suaudeau qui allume Lippi ''trop bien coiffé'' en fin de match... Mythique.
Massimo69 Niveau : DHR
L'enchaînement contrôle-passe de Vialli sur le but de Paulo Sousa est phénoménal, il est encore plus beau que dans mes souvenirs.

Juve, écoute-moi: il se peut que 2017 soit enfin la bonne...
Si ils avaient pu conserver Loko et Karembeu a l intersaison..
il y a 50 minutes Will Ferrell veut Chicharito au Los Angeles FC 7
il y a 2 heures Lampard entraîneur d'Oxford United ? 1 il y a 6 heures Le superbe but d'Independiente 3 il y a 8 heures Malouda va jouer la Gold Cup avec la Guyane 24 il y a 8 heures Des matchs de C1 sur Facebook 8
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 22:15 Shrewsbury et le retour d'une tribune « debout » en Angleterre 13 Hier à 21:02 Le monde du foot rend hommage à Stéphane Paille 20 Hier à 19:00 Jorge Mendes mis en examen pour délit fiscal 42 Hier à 18:06 Stéphane Paille est décédé 35 Hier à 15:58 La Ligue des champions reprend ce soir ! 26 Hier à 15:45 Lugano prolonge à São Paulo 5
Hier à 12:12 Falcao s'essaye au baseball 3 Hier à 11:10 Sow, Cabaye et Hazard actionnaires d'un futur club de D2 américaine 12 lundi 26 juin FIFA : Bild ouvre le rapport Garcia 67 lundi 26 juin Boca et le souvenir de la D2 7 lundi 26 juin Danny Newton, le nouveau Jamie Vardy ? (via BRUT SPORT) lundi 26 juin Le logo d'Oxford United à l'intérieur du maillot de Bristol City 7 lundi 26 juin Bagarre générale lors d'un match de charité 35 lundi 26 juin La simulation grotesque d'un défenseur de Bahia 10 dimanche 25 juin Sergio Ramos acrobate en vacances 4 dimanche 25 juin Pogba marque en dabant 59 dimanche 25 juin Le central de Kansas met une bicyclette 7 dimanche 25 juin Crivelli à Angers 14 samedi 24 juin City remporte le derby de New York 9 samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 11 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 19 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 38 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6