1. //
  2. // 2e journée
  3. // Levante/FC Séville

Quand Maradona évoluait avec le FC Séville

Le temps de la saison 1992/93, Diego Armando Maradona a défendu le maillot sevillista. Une aventure de courte durée qui a pourtant marqué le FC Séville. Retour sur quelques mois qui mixent Goikoetxea, kilos en trop, divinité et insultes.

Modififié
« Goiko ! Goiko ! » San Mamés, d'humeur taquine, résonne en l'honneur de son ancien défenseur Andoni Goikoetxea, officieux « joueur le plus violent de l'histoire du football » , selon le Times. Même la pluie, battante et si peu accueillante, ne peut refroidir l'atmosphère caliente de la Cathédrale. Pour cause, les Basques reçoivent en ce 4 octobre 1992 le FC Séville du néo-Palangana Diego Armando Maradona. Ces retrouvailles entre le football espagnol et le Pibe de Oro se résument alors à 27 minutes, un laps de temps suffisant pour être blessé. Titulaire dans le onze concocté par son compatriote Carlos Bilardo, il évoque, sitôt le coup de sifflet final, cet étrange retour en Liga : « Je suis tombé au sol de douleur. J'ai essayé de me lever, je voulais leur dire : "Je suis ici, sur mes deux jambes. Je suis en vie, vous ne me tuerez pas." Quand j'ai revu l'action à la télé, j'ai pensé que Lakabeg était sur le point de devenir la nouvelle idole de l'Athletic : il m'avait taclé comme Goiko, il y a de ça une décennie. Mais cette fois, j'ai été sauvé. » Sauvé, mais pas ressuscité : l'année de Maradona au FC Séville laisse plus de place aux regrets qu'aux succès.

Un come-back face à Bilbao : « L'histoire le voulait »


La courte histoire de Maradona avec le Sánchez-Pizjuán résulte avant tout des problèmes de drogue du Pibe. Condamné à 15 mois de suspension suite à un contrôle positif à la cocaïne enregistré le 17 mars 1991, il est contraint de ranger les crampons. Malgré les appels et autres recours judiciaires, il reçoit même une peine de 14 mois de prison avec sursis de la part des autorités italiennes. Autant de signaux qui, juxtaposés à une bisbille avec le fisc local, le pressent à quitter son Italie adoptive. Premier club intéressé par sa venue, le FC Séville doit faire avec la concurrence de l'Olympique de Marseille. Un combat de séduction de plusieurs semaines que remportent les Andalous grâce à la présence sur leur banc de Carlos Bilardo, sélectionneur victorieux du Mondial 1986. Alors que ce dernier présage que « si Diego ne vient pas, je fais ma valise et je retourne à Buenos Aires » , Maradona débarque bien sur les bords du Guadalquivir le 22 septembre 1992. Des heures de tractation entre la FIFA, le Napoli et la direction sevillista plus tard, il jure alors « n'avoir que 45 minutes dans les jambes, mais, si le public me soutient, il me donnera la force qui me manque » .

Plus que ses kilos en trop, Diego Armando Maradona coûte la rondelette somme de 750 millions de pesetas - soit 4,5 millions d'euros. Un montant record pour le fanion de Nervion, auquel il faut ajouter de nombreuses dépenses superflues pour le bien-être de la diva. Mais l'important se trouve ailleurs pour les supporters du FC Séville. Aux côtés de Diego Simeone et Davor Šuker, le Pibe de Oro complète un effectif excitant. Excitant comme ses retrouvailles avec une Liga qu'il avait quittée sur un pugilat contre les Leones : « J'ai regardé le calendrier et j'ai vu ce match du dimanche 4 octobre. Ce jour devait être celui de mes débuts, l'histoire le voulait ! Il n'y a aucun adversaire plus significatif pour moi, aucun ! Il y a tant de choses qui m'unissent et me séparent de ce club basque qu'il ne pouvait pas y avoir d'autre adversaire. L'Athletic reste le club qui m'a enlevé l'opportunité de remporter deux Ligas alors que j'étais à Barcelone. » Une référence à sa jambe hachée menue par Andoni Goikoetxea en 1983 qu'il retrouve dès son entrée dans la Cathédrale. Une mise en bouche qui se conclut par une sortie sur blessure et une défaite. Pas les dernières.

Monchi : « Maradona d'un côté, nous de l'autre »


De mémoire de Sevillistas, l'arrivée de Diego Maradona répond, toute proportion gardée, à celle de Dieu. Monchi, alors gardien remplaçant, se souvient pour Jotdown : « Un soir, après avoir mangé, Carlos nous a tous emmenés dans une chambre et nous a expliqué qu'à partir de ce jour, l'équipe allait être divisée en deux groupes : Maradona d'un côté, nous autres de l'autre. » La saison avançant, l'Argentin perd quelques kilos et retrouve ses dribbles chaloupés. Comme face au Real Madrid, lorsqu'il réduit les reins merengues en bouillie et offre un succès 2-0 au Sánchez-Pizjuán. Ou face au Sporting Gijón, lorsqu'il envoie un missile se loger dans la lucarne adverse. Ces quelques coups d'éclat laissent ensuite place au côté obscur du Pibe de Oro. Plus festif que sérieux, il commence par s'abstenir de quelques séances d'entraînement. Puis arrivent la fin de saison et une réception de Burgos. Obligé de jouer sous infiltration, il est remplacé à la 53e. Hors de lui, il insulte de façon véhémente son entraîneur avant de faire des portes du Sánchez-Pizjuán son punching-ball. Une dernière saillie de Del Nido, alors vice-président - « Il n'est pas même prêt à jouer au golf » - suffit à lui faire dire, après seulement 20 apparitions et 4 buts : « Séville, plus jamais » . Ce fut bref, mais intense.

Par Robin Delorme, à Madrid
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Alceste Poquelin Niveau : Ballon d'or
Un petit homme potelé, qui se goinfre comme un goret, le nez dans la schnouf, avec une grande gueule. Il fait rire tous le monde. et puis, on luis donne un truc vaguement sphérique et l'existence de Dieu ne fait plus aucun doute...

Son fils sera crucifié à 33 ans, devant la Sagrada, pour expier les péchés des siens, incapable d'avoir pu poursuivre l'oeuvre de Dieu le père...
Labrune le touriste Niveau : Loisir
Un vrai merde ce Goiko, me cago tu p*** madre !

Maradona para siempre !
Message posté par George is the Best
Un petit homme potelé, qui se goinfre comme un goret, le nez dans la schnouf, avec une grande gueule. Il fait rire tous le monde. et puis, on luis donne un truc vaguement sphérique et l'existence de Dieu ne fait plus aucun doute...

Son fils sera crucifié à 33 ans, devant la Sagrada, pour expier les péchés des siens, incapable d'avoir pu poursuivre l'oeuvre de Dieu le père...


Amen!
Sinon pour le titre de joueur le plus violent, je pense que Materazzi est dans le top 3. Son chef d'oeuvre reste le derby milanais en demie de C1 2003, où il maltraite littéralement Shevchenko. Et bizarrement finit le match.
henri.rollin Niveau : CFA
Message posté par George is the Best
Un petit homme potelé, qui se goinfre comme un goret, le nez dans la schnouf, avec une grande gueule. Il fait rire tous le monde. et puis, on luis donne un truc vaguement sphérique et l'existence de Dieu ne fait plus aucun doute...

Son fils sera crucifié à 33 ans, devant la Sagrada, pour expier les péchés des siens, incapable d'avoir pu poursuivre l'oeuvre de Dieu le père...


Tout est dit ! Bravo.
Pour la petite anectode pas très intéressante : j'ai montré à mon épouse américaine des USA le but de Maradona contre l'Angleterre au Mondial de 1986 AVEC les commentaires de Victor Hugo Morales : j'étais en larmes... dur de lui communiquer qui était Maradona ; et pour qui. La passion de Morales aux comms est quand même l'argument principal.
il y a 3 heures Macron s'est invité à la Commanderie 16
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
il y a 10 heures Un mercato raccourci en Premier League ? 25 il y a 10 heures Gignac donne son nom à un tigre 19 il y a 12 heures Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6
Hier à 13:39 Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 39 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 28 lundi 24 juillet Ronaldinho régale au beach soccer 16