En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 10 Résultats Classements Options

Quand Lewandowki pariait avec Klopp

Modififié
L'argent ne fait pas le bonheur, mais il y contribue.

Comme Kevin-Prince Boateng, Lewa a honoré la capacité qu'a Jürgen Klopp pour mettre ses joueurs en confiance. En arrivant à Dortmund en 2010, la finition du Polonais constituait son talon d'Achille.

Un problème pour lequel l'actuel entraîneur de Liverpool semblait avoir une solution : un exercice de duel entre le joueur et l'entraîneur, avec cinquante euros en jeu pour le vainqueur. « Les premières fois, il gagnait toujours, explique Lewa au Daily Mail. Et puis progressivement, plus du tout. Il perdait à chaque fois et ne voulait plus jouer. [...] Mais le plus important, c'est que j'ai appris à quel point il était important de s'entraîner. »

Une méthode qui semble coûteuse, mais qui a porté ses fruits. En quatre saisons, Lewandowski a inscrit cent trois buts sous les couleurs du BvB et a fini deux fois meilleur buteur de Bundesliga depuis son arrivée en Allemagne.


Vu le nombre de buts marqués par Liverpool depuis le début de saison, on se demande si Jürgen n'a pas remis la main au portefeuille. JD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 12:00 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 15 Hier à 11:15 Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 6
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
mardi 16 janvier L2 : Les résultats de la 21e journée 4 mardi 16 janvier L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 mardi 16 janvier Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 38 mardi 16 janvier Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 88
À lire ensuite
Trapp soutient Areola