1. //
  2. //
  3. // Supporters

Quand les ultras niçois s'adressent à Daesh

Premier stade à ouvrir ses portes pour la 14e journée, l'Allianz Riviera a rendu un hommage vibrant aux victimes des attentats, avant d'exprimer sa colère par un « Daesh, Daesh, on t'encule » . Un chant bien connu des travées et remixé en fonction des événements parisiens, qui résonne encore plus dans la bouche des ultras du Gym.

Modififié
4k 23
Dans les travées de l’Allianz Riviera, un cri du cœur résonne. Entonné, repris par tout un kop, celui-ci descend des tribunes, violent, rageur : « Daesh, Daesh, on t’encule » . Si d’ordinaire, la charge reprise à l’encontre d’une équipe adverse peut choquer, personne ne semble s’en offusquer ce vendredi soir, à Nice. Car une semaine auparavant, à une heure quasi similaire, les terroristes de l’organisation EI, ou Daesh, se fendaient d’une horreur que l’on apprend malheureusement à connaître. Alors, les langues, habituellement si promptes à critiquer les chants peu raffinés des ultras, se retournent : « On est surpris nous-mêmes qu’on dise du bien de nous. C’est la première fois que j’entends des commentateurs télé être contents d’entendre des insultes dans un stade » , s’étonne encore Guillaume Baccheri, dit Biba, capo de l’Ultras populaire sud. D’autant que spontanée, cette réaction niçoise n’est pas celle à laquelle les ultras ont le plus réfléchi.

« Inconcevable que les Anglais chantent la Marseillaise et pas nous »


D’ailleurs, même s’il était chez lui ce soir-là, Guillaume l’assure : « Y a un mec qui a lancé le truc et c’est parti. Tu sentais qu’il y avait ce truc-là en nous, et que ça allait ressortir d’une manière ou d’une autre. » D’un coup, ou presque, l’expression serait partie. Renaud Maccheroni le confirme : « Mais je n’en n’avais pas entendu parler avant. Après, c’est possible que ça ait été décidé dans les travées. Mais le grand débat n’était pas là. » En effet, il faut remonter un peu avant ce cri de colère pour trouver la véritable expression du soutien niçois. De coutume, les travées de l'extrême Sud de la France ne pratiquent en effet pas les minutes de silence comme tout le monde : « Nous, on les fait à l’italienne, c’est à dire avec des applaudissements. Là, on s’est dit qu’il fallait du recueillement. Mais comme les gens ont pris l’habitude d’applaudir à Nice, on s’est dit que ça allait peut-être devenir la cacophonie entre ceux qui applaudissent et ceux qui font le silence. Heureusement, la consigne de ramener des bougies a fait comprendre aux gens qu’il fallait que ce soit le recueillement. Elle a été exceptionnelle, je n’ai jamais connu une minute de silence avec cette intensité. C’était vraiment le stade entier » , explique Renaud, encore surpris d’une telle communion.


Car à Nice, on est avant tout niçois, et non pas français. Dès lors, la Marseillaise reprise en cœur est également tout un symbole : « La Marseillaise et le drapeau français ici, ça représente pas... c’est pas quelque chose qu’on porte. Mais on voulait la chanter fort, faire une minute de silence à la française, et montrer que Nice est solidaire du peuple français, souffle Biba. Avant de préciser : « Chez nous, aucun drapeau de pays n’est autorisé dans les tribunes, quel qu’il soit. Mais là, y avait des drapeaux français dans la Populaire. Et puis il était hors de question qu’on soit les connards de Niçois au bout de la France. Ça nous concerne tous, à travers toute l’Europe. Il était inconcevable que les Anglais chantent la Marseillaise et pas nous. »

Reconsidérer le traitement réservé aux ultras


Parce qu’avant tout, la situation a marqué, même à l’autre bout de la France. Et bien que Paris ne soit pas la cité préférée des ultras niçois, tous ont affiché un soutien sans égal à la capitale face à ces événements dramatiques. « Les gens ici en parlent, acquiesce Renaud. Il fallait montrer qu’on était solidaires, qu’on pensait aux gens qui ont été touchés. On est souvent montrés du doigt, mais on avait à cœur de montrer qu’on était biens moins cons que l’image qu’on nous colle et capables d’être à l’unisson. » Preuve de cet attachement à l’hommage, les ultras niçois ont eu en tête une tout autre réaction. Souvent vilipendés pour leurs comportements, interdits de stades, de déplacements, ou assignés à résidence, parfois fichés S, comme les terroristes, certains ne comprennent pas le traitement qui leur est infligé. Surtout lorsqu’un tel événement survient et qu’il résulte d’individus moins « surveillés » : « À chaud, on partait sur une banderole plus agressive envers l’État. Car le ressenti de tout ultra, c’est de dire "Nous, on doit pointer, on ne peut pas se déplacer librement dans un pays qui est le nôtre, alors qu’il y a des mecs comme ça qui peuvent bouger." En concertation, on s’est dit qu’on allait calmer le jeu, pas mettre d’huile sur le feu » , s’agace Biba.

Pour Renaud, le traitement réservé aux uns et aux autres est également source de colère : « Il y a un arsenal répressif important pour les ultras. Alors quand je vois certains imams qui peuvent se balader tranquillement en France pour prêcher ce qu’ils veulent sans être emmerdés… On nous interdit de stade pour s’être foutu sur la gueule avec un mec qui se déclare lui-même hooligan, à un moment donné… On est assimilé en tant qu’ultra à des gens qui n’ont aucunes valeurs, qui ne respectent même pas la vie humaine. Nous, on vit dans la société, on ne la rejette pas, mais les autorités nous traitent comme de la merde. » Ayant toutefois jugé que le débat n’était que peu opportun en ces moments de deuil, les supporters niçois ont fait passé la rancœur derrière l’hommage. Avec l’espoir que le cri le plus violent devienne un hymne de stade contre le terrorisme : « On verra si c’est repris (rires). Je pense que les Italiens vont être capables de le refaire. Après, est-ce que le fait que ce soit les Niçois qui l’ont lancé ne va pas en bloquer certains…  » D'autres Rouge et Noir, au sein du Roazhon Park de Rennes, ont déjà repris le refrain.

Par Raphael Gaftarnik
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Wow on dirait que c'est une idée de génie. Ça fait du bien mais de là à pondre un "article"...
roberto-larcos Niveau : Ligue 2
Les medias conspuent les supporters à longueur d'année; à tort ou à raison, je trouve ça plutôt bien de relayer l'une des rares fois ou tout le monde les encense.
Je ne pense pas que la chasse aux Ultras mobilise beaucoup de moyens de l Etat mais il est certain que si au lieu de perdre du temps et de la paperasse pour des IDS pas très utiles on pouvait mettre deux trois agents en plus sur la surveillance de certains...ce qu il dit n est pas faux, après heureusement qu ils ne l ont pas mis en banderole, ca aurait été un désastre.
je les porte pas spécialement dans mon coeur les ultras niçois mais je comprends qu'ils soient un peu véner quand même : d'accord il y a des débordements mais quand tu vois que t'es suivi comme un potentiel terroriste peut l'être (voire plus..), tu peux te demander si la justice tourne bien rond...
Prospère Mulenga Niveau : CFA
Bel article, jsuis d'accord avec tout les radicaux qui veulent imposer un islam façon Arabie Saoudite doivent être emprisonnés et surveillés !
Message posté par groin
Je ne pense pas que la chasse aux Ultras mobilise beaucoup de moyens de l Etat


ça coûte quand même pcq on voit de plus en plus de préfets (il me semble que la décision leur revient) interdire le déplacement de supporters adverses, sous prétexte qu'il y a potentiellement affrontement entre ultras...
Danse, biatch! Niveau : Ligue 1
Ce qui est fort, c'est que les images sont passées au 13H de TF1 Samedi, normal, le JT qui montre cela en disant que les supporters n'ont pas manqué l'occasion de faire savoir aux terroristes ce qu'ils avaient sur le coeur... J'ai aimé!
ChristianRonalde Niveau : Loisir
Il faut qu'ils arretent de pleurnicher les Ultras Niçois... Le parrallele avec les terroristes est ridicule. Vous etes tout de meme des gens ultras violents, encore faut il le rappeler. Je ne suis pas en sécurité au stade et aux abords du stade quans j'emmenne mes enfants dès que vous pointer le bout de votre nez. Vous avez tendances a oublier tout le mal que vous avez fait dans les stades. Donc je suis bien content de vous voir pointer au commissariat les jours de matchs. Vous etes des individus dangereux. Le stade on y va pas que pour se foutre sur la gueule, boire comme un trou et allumer des fumigenes. On y va accessoirement pour voir du football avec ses enfants.
A Rennes, c'était plus raffiné quand même: "Allez Daesh, ça te faire enculer, Allez Daesh, vous êtes des trous du cul"

Et pour une fois, l'ambiance au stade était vraiment sympa malgré un match plus que moyen.
Les 4 buts et la tension de fin de match m'ont permis quand même de pas regretter d'avoir pris ma place
roberto-larcos Niveau : Ligue 2
Je pense que ton orthographe est plus dangereuse pour tes enfants que les ultras de Nice...
C'est bien. Les gars qui massacrent et se font sauter ont sûrement entendu le message. Peut-être vont-ils prendre conscience que ce qu'ils font est mal.
Avon Barksdale Niveau : Loisir
Wow vraiment des résistants ces supporters niçois , c'est mignon comme tout ! En revanche , le jour ou un de ces mecs se retrouvera face à un taré barbu armé d'un Ak-47 , je pense qu'il se fera bien dessus le p'tit niçois !
Mais en vrai homme à mains nues, je dors pas cher de sa barbe. On ferme des tribunes turbulentes mais jamais des mosquées radicales...
zinczinc78 Niveau : CFA
Les terroristes *clap clap*
Les terroristes *clap clap*
Les terroristes sont des saloooopes
clemölösö Niveau : DHR
Mec, t'as choisi Avon Barksdale comme pseudo sur un site de foot à la cool... je pense que tu peux laisser les ultra nicois jouer les durs :)
bullrogg77 Niveau : CFA2
ChristianRonalde
lundi 23 novembre lll 11:49
Il faut qu'ils arretent de pleurnicher les Ultras Niçois... Le parrallele avec les terroristes est ridicule. Vous etes tout de meme des gens ultras violents, encore faut il le rappeler. Je ne suis pas en sécurité au stade et aux abords du stade quans j'emmenne mes enfants dès que vous pointer le bout de votre nez. Vous avez tendances a oublier tout le mal que vous avez fait dans les stades. Donc je suis bien content de vous voir pointer au commissariat les jours de matchs. Vous etes des individus dangereux. Le stade on y va pas que pour se foutre sur la gueule, boire comme un trou et allumer des fumigenes. On y va accessoirement pour voir du football avec ses enfants.



https://www.youtube.com/watch?v=0uaQMxBjd5E
roberto-larcos Niveau : Ligue 2
Bien vu bullrog77 ^^
Et marine elle en pense quoi ?
La réaction de certaines personnes ici est incompréhensible.

Comme ce nouveau site d'ailleurs.
paul scholes Niveau : District
Message posté par ChristianRonalde
Il faut qu'ils arretent de pleurnicher les Ultras Niçois... Le parrallele avec les terroristes est ridicule. Vous etes tout de meme des gens ultras violents, encore faut il le rappeler. Je ne suis pas en sécurité au stade et aux abords du stade quans j'emmenne mes enfants dès que vous pointer le bout de votre nez. Vous avez tendances a oublier tout le mal que vous avez fait dans les stades. Donc je suis bien content de vous voir pointer au commissariat les jours de matchs. Vous etes des individus dangereux. Le stade on y va pas que pour se foutre sur la gueule, boire comme un trou et allumer des fumigenes. On y va accessoirement pour voir du football avec ses enfants.


Ouais non. Je suis Niçois, je ne suit absolument pas la L1; je ne suit pas l'OGCN pour un sous, et pourtant quand je marche dans la rue, même aux abords du stade, que ce soit le Ray ou l'Allianz, il n'y a aucun problème. Faut arrêter de déconner deux minutes.

Si vraiment, je te prenais au pied de la lettre, je te demanderais ou tu vas te balader, car actuellement, à coté du stade, tu as une aire d'autoroute, des terrains vagues en construction, et une zone industrielle.

Vient pas me dire, que tu te sens pas en sécurité à Lingostière ou au Quick du rond point ar ce serait d'une Hypocrisie sans nom.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
4k 23