En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 8 Résultats Classements Options

Quand les Crocos croquent les pronos

Parti avec un handicap de huit points dès le début de la saison, le Nîmes Olympique est en passe de réaliser un exploit sans nom et de faire vaciller toutes les certitudes préétablies. Tout le monde les avait enterrés d'entrée et pourtant ils sont encore bien vivants. Récit d'une métamorphose qui fera date, sans aucun doute.

Modififié
À Nîmes, dans le Gard, le crocodile ressemble de plus en plus à s'y méprendre au célèbre animal mythologique qu'est le phénix. Avec les huit points de pénalité infligés en début de saison, les Nîmois étaient, aux dires de tous, condamnés de facto à une saison galère en Ligue 2 avec, au bout du compte, un aller simple pour l'enfer. Aujourd'hui, pourtant, les Crocos sont en passe de renaître de leurs cendres. Après un été bouleversé par l'affaire des matchs présumés truqués et une première moitié de saison très compliquée qu'ils ont terminée bons derniers, les Nîmois sont repartis en 2016 comme s'ils devaient mourir demain. Sans calcul, sans peur et avec la bave aux lèvres.

Ne pas brûler la peau du croco avant de l'avoir vendue


Pourtant, tout n'a pas été rose pour les Sudistes. « Après les vacances, ça a été assez compliqué, confirme Sébastien Giménez, l'entraîneur des gardiens des Crocodiles. Au-delà des huit points de pénalité, on nous a collé une étiquette qui a donné de nous une image très négative aussi bien auprès des médias que des adversaires. On a tout de suite été catalogué comme l'équipe qui allait descendre en fin de saison. C'est difficile de lutter contre ça. » Il est vrai que commencer la course avec un sac de briques sur le dos quand les autres équipes gambadent les épaules au vent, ça a de quoi miner le moral. Et à force de se voir enterrés d'avance, ils ont fini par le croire. « Le problème réside toujours dans la manière dont on se perçoit nous-même, analyse Giménez. Si on se perçoit négativement et que tout nous pousse autour à nous voir comme tel, il est difficile d'avoir une autre opinion de soi et d'avoir de la confiance pour emmagasiner des résultats. » Le scandale des matchs bidonnés a, en effet, laissé des traces dans les esprits. « Pendant l'été, on a été très focalisés sur cette affaire-là, les joueurs en parlaient entre eux, nous, on en parlait aussi, mais c'était toujours à demi-mots, presque tabou. »

De son côté, Mathieu Michel, l'actuel gardien des cages gardoises, évoque « un certain sentiment d'injustice sachant qu'aucun match n'a été arrangé. C'étaient des agissements hors terrain, faits par des personnes qui ont tenté de nuire au foot et au club. Elles ont été sanctionnées, mais nous aussi... » Un sentiment d'autant plus fort que les Nîmois sont allés chercher leur maintien au courage, et non au billet. « On a été sous le feu des projecteurs malgré nous, et pas en bien. C'est dur, car on ne méritait pas ça. On avait un super groupe, on a mérité notre maintien » , lâche le jeune gardien, amer. Faisant contre mauvaise fortune bon cœur, le staff des Crocos, José Pasqualetti en tête, a bien essayé d'activer ce levier, mais c'était peine perdue. « Le coach a tenté d'axer le discours sur la lutte contre l'injustice, mais malheureusement, cette motivation-là s'est vite essoufflée. Jouer contre quelque chose, ce n'est pas une source de motivation positive. On a peut-être pris le problème par le mauvais bout » , admet avec le recul Sébastien Giménez. Au niveau comptable, rien n'y fait. Les résultats tardent à venir et le club végète toujours dans les tréfonds du classement de L2, avec quatre pauvres points et dix de retard sur le premier non-relégable. À la mi-novembre, fatigué, ne se sentant plus la force d'en transmettre à son groupe, Pasqualetti démissionne et c'est Bernard Blaquart, entraîneur des U17, qui est choisi pour prendre la relève. Et s'il ne fait pas immédiatement de miracle, au moins apporte-t-il « un nouveau souffle » , dixit Mathieu Michel. « On n'avait aucun problème avec Pasqualetti, tient-il cependant à préciser. Mais on ne peut pas cacher que l'arrivée du nouveau coach a changé la donne. »

Du passé faisons table rase


Dans un tel contexte de morosité, c'est peu dire que la trêve arrive à point nommé. Le portier gardois confirme : « La coupure nous a fait beaucoup de bien parce qu'on avait terminé l'année 2015 sur une vraie spirale négative, on avait tous besoin de couper, de se ressourcer en famille. Et après la trêve, on a senti que quelque chose avait changé, on voulait repartir sur un élan positif et prouver aux gens qu'on n'était pas mort. » Au retour de vacances, Sébastien Giménez sent que la métamorphose est en marche. « Les joueurs ont compris que s'ils ne transgressaient pas les règles établies, s'ils n'arrivaient pas à bousculer les préjugés qui nous condamnaient, alors on n'y serait pas arrivé. Ils ont fait de l'adversité un atout. » Dès la reprise, forts de ce douloureux apprentissage, les Crocos croquent tout sur leur passage. En quatre matchs et autant de victoires (contre Brest, Clermont, Nancy et Auxerre), Nîmes a complètement refait son retard sur ses concurrents directs, se payant même le luxe de sortir de la zone de relégation.

En l'espace de quelques jours, le mental a changé, et le rapport de force a basculé. « L'imaginaire vous fait toujours voir dans ces cas-là l'adversaire plus grand que vous, philosophe Giménez. Si on prend l'exemple de la boxe, un combat se gagne quand ? À la pesée ou en conférence de presse avec le trash-talking. On a vraiment travaillé sur notre image et la manière dont on se percevait, et le vrai détonateur, c'est la victoire à Nancy. Elle a été formidable et nous a permis de mettre des mots et une prise de conscience sur un vrai résultat, un vrai exploit. Et cet exploit-là a été le catalyseur de tout ce qu'il s'est passé derrière. » En effet, ce soir-là au stade Marcel-Picot, chez le leader nancéien, les Gardois sortent vainqueurs d'un duel titanesque, au terme d'un match « complètement fou-fou » (4-3) selon Michel. Depuis ce jour, les Crocos ne sont plus jamais retournés claquer la bise à la zone rouge. Et le dernier succès à Dijon ne fait que confirmer cette tendance : oui, le Nîmes Olympique est bel et bien en passe de réussir son pari fou. « Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait » , disait Mark Twain. Il y a un peu de ça.

« L'heure n'est pas au calcul, elle est au chaos »


Comme tout va très vite dans le foot, les pestiférés d'hier sont devenus les héros d'aujourd'hui. Les supporters nîmois sont d'ailleurs de retour en masse dans un stade des Costières qu'ils avaient fini par déserter. De 3 000 spectateurs en moyenne en début de saison, la mare des Crocos affichent désormais un taux de remplissage flatteur, tournant autour de 10 000 supporters par match. « C'est vrai qu'il y a eu une petite désertion, note Giménez. Mais il y a une chose qui est constante à Nîmes, c'est que le public aime son équipe. Alors oui, des fois, il la malmène, mais bon... C'est comme les maris qui aiment leurs femmes, mais les tuent parce qu'elles ont décidé de les quitter. Là, c'est un petit peu pareil : le public nous a tués un moment, pas parce qu'il nous détestait, mais parce qu'il nous aimait. Et après notre victoire à Nancy, ils se sont de nouveau retrouvés dans ces valeurs de combat, d'abnégation. On a été accueillis à la gare de manière incroyable, on aurait dit qu'on avait gagné une finale de Coupe de France alors qu'on était 19es de L2 ! On a regagné le respect du public, et c'est bien, car même si nous ne sommes pas les meilleurs, je pense qu'avec eux, on peut être les plus forts. »

Le constat est semblable dans la bouche de Mathieu Michel : « Je pense qu'ils ont vu en nous un groupe de guerriers, et du coup, ils ont retrouvé l'étincelle. Aujourd'hui, les Costières sont redevenues une terre hostile pour ceux qui viennent y jouer, c'est impressionnant, et nous, ça nous booste à fond. » Mais il n'y a pas que le regard du public qui a changé. Les adversaires aussi ont pris conscience que la machine nîmoise n'était plus à prendre à la légère. « Aujourd'hui, on est craint » , se félicite l'ex-portier du NO. Mais l'histoire ne pourra être belle qu'en cas de maintien. Et s'il est encore trop tôt pour les Crocodiles pour s'enflammer, Giménez avoue d'ores et déjà qu'une descente serait « une énorme déception » . «  En attendant, poursuit-il, sortir les calculatrices à huit journées de la fin serait la pire chose à faire. L'heure n'est pas aux calculs, elle est au chaos. » Encore marqué par les nombreuses critiques subies il y a de ça quelques mois, mais gonflé à bloc par la dynamique de son équipe, l'adjoint de Blaquart en profite pour régler quelques comptes : « Les personnes, les adversaires, qui nous tapaient sur l'épaule en début de saison pour nous soutenir ont plus contribué à faire croire que nous étions atteint d'une maladie incurable. Aujourd'hui, nous puisons notre force dans les yeux de ceux qui pensaient mettre Bourg-Péronnas et nous dans la charrette et qui se retrouvent aujourd'hui à traverser un océan de merde sans tuba. » Difficile de faire plus clair.

Par Aymeric Le Gall
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 16:10 216€ à gagner avec Dortmund, Man City - Naples & Real - Tottenham Hier à 15:16 C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
il y a 5 heures Zebina condamné à deux ans de prison avec sursis 4 il y a 5 heures Le fils de Giovinco ambiance les fans de Toronto 1 il y a 7 heures Troisième commotion cérébrale en six mois pour Birnbaum 10 il y a 8 heures Une chèvre s'invite sur un terrain de foot en Grèce 6
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
il y a 9 heures Arbitre agressé et baston générale dans un match de U19 31 il y a 9 heures Un maillot pour Halloween créé à Hawaï 4 Hier à 16:00 Taarabt met fin à trois ans de disette 15 Hier à 14:18 Un joueur de Xanthi (Grèce) sanctionné à cause de la mousse 6 Hier à 12:46 Kaká a joué son dernier match à Orlando 12 Hier à 11:44 Un match retardé à cause des confettis 3 Hier à 10:44 Une équipe de D3 argentine déguisée en Lionel Messi 6 Hier à 08:04 Le missile de Guedes avec Valence 20 dimanche 15 octobre Alessandrini nommé pour le trophée du meilleur nouveau venu en MLS 14 dimanche 15 octobre Un match de foot suivi d'un match de rugby sur le même terrain 9 dimanche 15 octobre Pronostic Inter - Milan AC : 431€ à gagner sur le derby ! samedi 14 octobre L'incroyable raté de Mateta 5 samedi 14 octobre Martin Palermo est champion du monde ! (via Brut Sport) samedi 14 octobre Un club de migrants en Andalousie 4 vendredi 13 octobre Découvrez le mini-foot ! (via Brut Sport) vendredi 13 octobre Derby County clashe Nottingham avec un freestyle de rap 4 vendredi 13 octobre Billericay Town FC (D7 Anglaise) recrute deux SDF 4 vendredi 13 octobre À Brescia, les joueurs interrompent l'entraînement pour éviter un PV 1 jeudi 12 octobre Éric Cantona va chanter du Disney 28 jeudi 12 octobre Le Récap "Semaine Internationale" de la #SOFOOTLIGUE 1 jeudi 12 octobre Villarreal s’attaque aux pigeons 20 jeudi 12 octobre Une équipe éliminée sur tapis vert à cause de ses numéros de maillots 16 jeudi 12 octobre Une séance de tirs au but jouée trois semaines après la prolongation 5 mercredi 11 octobre Le Dynamo Dresde ressort son maillot anti-raciste 22 mercredi 11 octobre La voisine avait planqué 186 ballons 47 mercredi 11 octobre L'improbable dégagement en touche d'un remplaçant du Panama 12 mercredi 11 octobre Le feu d'artifice des supporters bosniens 3 mardi 10 octobre George Weah, président du Liberia ? (via Brut Sport) lundi 9 octobre Mondial 2018 : La folie dans les rues du Caire (via Brut Sport) lundi 9 octobre Ballon d'or : la liste des 30 nommés 84 lundi 9 octobre 245€ à gagner avec France-Bélarus & Lettonie-Andorre lundi 9 octobre Quand le pays de Galles foire sa photo d’avant-match 13 lundi 9 octobre Le caramel de quarante mètres d'une joueuse de l'OL 19 lundi 9 octobre Raté incroyable en D4 néerlandaise 6 lundi 9 octobre Ballon d’or : Kane et Lewandowski sont bien là 15 lundi 9 octobre Pronostic France Bélarus : 670€ à gagner sur le match des Bleus ! 1 lundi 9 octobre Ballon d’or : Suárez, Coutinho et Mertens y sont aussi 24 lundi 9 octobre Paraguay : match interrompu pour violences après huit minutes 3 lundi 9 octobre 12 matchs de suspension pour avoir critiqué le district de Moselle 8 dimanche 8 octobre 35 Hollandais font le déplacement pour voir un match de D6 anglaise 6 dimanche 8 octobre La FIFA veut reformer les trêves internationales 20 samedi 7 octobre Une blessure affreuse en Argentine 9 samedi 7 octobre U17 : des IRM pour contrôler l'âge des joueurs 13 samedi 7 octobre QPR a créé un groupe de supporters LGBT 117 vendredi 6 octobre Un nouveau rapport accable l'organisation du mondial au Qatar 42 vendredi 6 octobre Quand des supporters anglais marquent avec un avion en papier 8 jeudi 5 octobre 267€ à gagner avec Bulgarie-France, la Suisse & Iles Féroé-Lettonie jeudi 5 octobre 545€ à gagner sur Bulgarie France ! jeudi 5 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! jeudi 5 octobre Mondial 2018 : la mise en place de la VAR remise en cause 6 mercredi 4 octobre Ivre, Alex Morgan se fait virer de Disney World 39 mercredi 4 octobre Le gardien prend un but gag, les supporters envahissent le terrain 6 mercredi 4 octobre Une équipe espagnole intégralement formée de Sud-Coréens 15 mardi 3 octobre Un triplé dont deux ciseaux en D2 Suisse 3 mardi 3 octobre Emmanuel Eboué fait taire la rumeur VIH 9 mardi 3 octobre Victime d’un malaise cardiaque, il prolonge son contrat 3 mardi 3 octobre Ribéry a payé le salaire de son frère à Bayonne 29 mardi 3 octobre Des fans en colère parce que leur équipe gagne 10 mardi 3 octobre La terrible faute sur Renato Civelli 2 lundi 2 octobre Rocket League dans la vraie vie (via Brut Sport) lundi 2 octobre Emmanuel Eboué atteint de graves problèmes sanguins 21 lundi 2 octobre Les funérailles du club de Modène organisées par ses supporters 12 lundi 2 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !!! 1 lundi 2 octobre Gignac collecte 241 000 euros pour une fillette atteinte d'une tumeur 4 dimanche 1er octobre Le tifo « Dikkenek » des ultras d'Anderlecht 32 dimanche 1er octobre Il envoie un coup de boule à son coéquipier en plein match 2 dimanche 1er octobre Le ciseau d'Haller 1 samedi 30 septembre Villas-Boas suspendu huit matchs 1 samedi 30 septembre Un club de D6 allemande sponsorisé par une actrice porno 26 samedi 30 septembre Scolari veut envoyer Ancelotti en Chine 4 samedi 30 septembre Le plan machiavélique de Lucas Digne (via Brut Sport) vendredi 29 septembre Le licenciement d’Ancelotti provoqué par cinq joueurs 70 vendredi 29 septembre L'Ukip accusé d'avoir plagié le logo de la Premier League 19 vendredi 29 septembre Griezmann va publier des romans 50 vendredi 29 septembre Le mode "foot en salle" à FIFA... (via Brut Sport) jeudi 28 septembre 258€ à gagner avec Arsenal, Lazio & Torino 2 jeudi 28 septembre 177 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! 1 jeudi 28 septembre Le club de Calais n'est plus 14 jeudi 28 septembre Leonardo atterrit à l'Antalyaspor 19 jeudi 28 septembre L'UEFA, le grand gagnant de l'Euro 2016 selon la Cour des comptes 4 jeudi 28 septembre River : Gallardo allume les suspicieux 12 jeudi 28 septembre Tu sais que t'es nul à FIFA quand... (via Brut Sport) mercredi 27 septembre 369€ à gagner avec Milan AC & Zénith mercredi 27 septembre Cassano prêt à sortir de sa retraite ? 7 mercredi 27 septembre Salut nazi pour un coach de D5 allemande 57 mercredi 27 septembre PSG Bayern : 10€ sans dépôt et 260€ à gagner !!! mercredi 27 septembre DERNIER JOUR DE L'OFFRE SPECIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!! mardi 26 septembre Gignac encore à la rescousse des Mexicains 12 mardi 26 septembre Remplaçant, il est contrôlé positif 12 mardi 26 septembre Des rituels taoïstes pour relancer l'équipe 2