Quand Leipzig refusait Jamie Vardy

1 10
Leipzig peut s’en mordre les doigts.

En 2014, le président du RB Leipzig, alors promu en deuxième division allemande, s’était rendu en Angleterre pour superviser le défenseur de Charlton Joseph Gómez. Le jeune joueur s’était finalement engagé avec Liverpool pour le plus grand regret du président de Leipzig Ralf Rangnick.

Le politique du club allemand consistait alors à ne recruter que des joueurs âgés de moins de 24 ans. Une décision qui leur a fait manquer une très belle affaire, comme l’explique Ralf Rangnick, ce mercredi, dans les colonnes de Bild : « Dans l’avion du retour, l’agent m’a dit : "C’est dommage que votre politique de recrutement soit si radicale, parce que je connais un joueur avec le profil idéal pour Leipzig. Je peux vous garantir qu’il deviendra international, mais il a 27 ans et a fait de la prison pour une histoire de bagarre". C’était Jamie Vardy. Je me souviens avoir répondu : "Non, s’il a 27 ans, on ne le signe pas." »

Deux ans plus tard, Vardy est en passe de devenir champion d’Angleterre avec Leicester et a inscrit 22 buts cette saison. Leipzig, de son côté, s'apprête à monter en Bundesliga.

Dommage.
MF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article

prtcl2x89 Niveau : CFA2
ouais enfin on a l'impression d'entendre la sempiternelle ritournelle de wenger qui suivait tous les prodiges à leur 16 ans...
Faut arrêter avec ça, comme Mahrez à l'OM.

Déjà, rien ne dit que les mecs confirmeront l'an prochain.

Et RIEN NE DIT qu'ils auraient percé en allant dans ces clubs là.

C'est chiant ces articles
Et puis bon, sachant que la moitié des agents proposent les 2 tiers de leurs poulains au 3 quart des clubs pour le double de leur valeur. Combien de brèves de ce genre peut on encore voir ?
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
1 10