1. //
  2. // 30e journée
  3. // Bordeaux/Lorient (1-1)

Quand le stade Chaban-Delmas innove

Modififié
4 10
À Bordeaux, quand on n’a pas de succès, on a des idées. Notamment dans le Virage Sud, où la chansonnette est toujours originale. Et c’est à la 84e minute de jeu, face à Lorient (qui mène alors 1-0), que le collectif de supporters a choisi d’entonner un refrain pour le moins surprenant, sur l’air de When the saints go marching in. Un truc qui donnait : « On se fait chier, on se fait chier, on se fait chier, on se fait chier...  »

Une expression libre qui n’a pas manqué d’interpeler le buteur bordelais du soir, Ludovic Obraniak. Lequel a introduit le sujet à sa façon, en conférence de presse.

«  Il y a de moins en moins de monde (dans la salle, ndlr), a-t-il constaté en prenant place, dans un franc éclat de rire. Vous vous êtes fait chier aussi, c’est pour ça, vous êtes partis avant la fin ? » , a-t-il même lancé aux journaliste présents, avant de reprendre son sérieux. « J’ai trouvé ce chant surprenant, parce que je pense qu’il y avait nettement plus la place de chanter ce genre de choses dans d’autres matchs que celui-là (1-1)… Un match pas inintéressant face à une équipe de Lorient, qui, comme d’habitude, était difficile à manœuvrer, précisait-il. On a tenté beaucoup de choses, même si on a toujours ce même problème d’efficacité et de manque d’agressivité dans les duels. (…) Mais ce n’était pas notre moins bon match, loin de là. »

Ce qui est sûr, c’est qu’à Chaban-Delmas, la sensation est parfois plus en tribune que sur la pelouse. LB, à Bordeaux
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Yaya-letour Niveau : CFA2
Pourquoi toutes ses breves sur Bordeaux ?
Parce que Bordeaux possède quasiment le seul correspondant en région sur place, hors Paris... Ce serait bien qu'il y ait aussi la même chose dans les autres régions dans lesquelles se trouvent les clubs de L1 et de L2...
"à la 84e minutes" "interpeler" Non mais relisez vous!
@loloscap
Tu vois dans le post"Bordeaux-Lorient en mode offensif" tu me repondais avec l'article sur Gillot et sur le fond il et tu avait(s) raison....mais finalement il aurait mieux fait d'aligner ces 2 offensifs à la place de ces 2 centraux!
Comment les dirigeants de Bordeaux vont-ils réussir à remplir un stade dont la future réhabilitation doit le faire passer de 35 000 à 45 000 places ? Il y a en France un vrai problème pour évaluer la capacité idéale des stades de football.

Regarder le nouveau stade de Lille ne dépassant pas les 80% de taux de remplissage. Et le futur Stade des Lumières avec ces 60 000 places. Comment vont-ils doubler la fréquentation (moyenne de 30 000 et 7e au classement du taux de remplissage*) contre les moyennes et petites équipes de ligue 1 ?

Les clubs français sont en train de répéter les erreurs de la Juventus qui a du reconstruire un stade plus petit.

*http://www.lfp.fr/ligue1/affluences/journee
Bordeaux n'a jamais été une ville de foot en même temps
Message posté par pompidou
"à la 84e minutes" "interpeler" Non mais relisez vous!


Hello Maitre Capelo : Pour le "s" à minute, vous avez raison. Pas pour le reste. ou pas complètement...
Message posté par DAGG-7
@loloscap
Tu vois dans le post"Bordeaux-Lorient en mode offensif" tu me repondais avec l'article sur Gillot et sur le fond il et tu avait(s) raison....mais finalement il aurait mieux fait d'aligner ces 2 offensifs à la place de ces 2 centraux!


ça c'est sûr... :-)
Rouflaquette Niveau : District
Ce n'est pas une réhabilitation mais la construction d'un nouveau stade en vue de l'euro.

Au-delà de ça, la problématique reste la même. Comment vont ils le remplir en championnat. Même si Bordeaux venait à afficher un jeu plus séduisant je ne sais où est ce qu'ils vont trouver 15 000 supporters de plus ...
Quand je pense que quand les supporters de Monaco, quand ils s'emmerdent, chantent.... euh non prenons un autre exemple! Oo Et le taux de remplissage de Louis-II, on en parle? Ils avaient une moyenne de 3000 spectacteurs en Ligue 1, sauf lorsque l'OM débarquait.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
4 10