Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 17 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 30e journée
  3. // Bordeaux/Lorient (1-1)

Quand le stade Chaban-Delmas innove

Modififié
À Bordeaux, quand on n’a pas de succès, on a des idées. Notamment dans le Virage Sud, où la chansonnette est toujours originale. Et c’est à la 84e minute de jeu, face à Lorient (qui mène alors 1-0), que le collectif de supporters a choisi d’entonner un refrain pour le moins surprenant, sur l’air de When the saints go marching in. Un truc qui donnait : « On se fait chier, on se fait chier, on se fait chier, on se fait chier...  »

Une expression libre qui n’a pas manqué d’interpeler le buteur bordelais du soir, Ludovic Obraniak. Lequel a introduit le sujet à sa façon, en conférence de presse.

«  Il y a de moins en moins de monde (dans la salle, ndlr), a-t-il constaté en prenant place, dans un franc éclat de rire. Vous vous êtes fait chier aussi, c’est pour ça, vous êtes partis avant la fin ? » , a-t-il même lancé aux journaliste présents, avant de reprendre son sérieux. « J’ai trouvé ce chant surprenant, parce que je pense qu’il y avait nettement plus la place de chanter ce genre de choses dans d’autres matchs que celui-là (1-1)… Un match pas inintéressant face à une équipe de Lorient, qui, comme d’habitude, était difficile à manœuvrer, précisait-il. On a tenté beaucoup de choses, même si on a toujours ce même problème d’efficacité et de manque d’agressivité dans les duels. (…) Mais ce n’était pas notre moins bon match, loin de là. »


Ce qui est sûr, c’est qu’à Chaban-Delmas, la sensation est parfois plus en tribune que sur la pelouse. LB, à Bordeaux
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:45 Leeds enchaîne 17
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Podcast Football Recall Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
vendredi 17 août Inceste, homosexualité, sacrifice de sa mère : Shiva N'Zigou déballe tout 168