1. //
  2. //
  3. // Genoa-AS Roma

Quand le Genoa portait le coup fatal à Ranieri

En 2011, Claudio Ranieri avait démissionné de son poste d'entraîneur de la Roma après une défaite face au Genoa. Et quelle défaite...

Modififié
Debout devant son banc de touche, Claudio Ranieri a le regard hagard. Capuche sur la tête, il regarde Alberto Paloschi célébrer devant la Curva des tifosi du Genoa, les mains sur les oreilles, comme pour dire : « Je ne vous entends pas.  » Mais Ranieri, lui, n'entend rien. Le stade Luigi Ferraris a beau être en ébullition, pour lui, c'est le silence. Le black-out. Il sait qu'il est en train de vivre ses dernières minutes sur le banc de la Roma. Car il ne pourra pas se remettre de ce qu'il est en train de vivre. De ce que son équipe est en train de vivre. Alors, dans sa tête, il cherche les mots. Les mots qu'il pourra prononcer dans le vestiaire. Les mots qu'il pourra prononcer face aux journalistes. Perdre 4-3 sur la pelouse du Genoa est une chose. Mais perdre 4-3 sur la pelouse du Genoa lorsque l'on menait 3-0 à la 52e minute, c'en est une autre, résolument plus difficile à surmonter.

«  Je tentais d'expliquer aux joueurs qu'ils étaient attendus »


Il faut, d'abord, replacer le contexte. Claudio Ranieri débarque sur le banc de la Roma, son club de cœur, au début de la saison 2009-10. La Roma a débuté son championnat par deux défaites, et Luciano Spalletti, en fin de cycle, préfère arrêter là. C'est donc Ranieri, romain, né à Rome et romanista, qui reprend le flambeau. « Rome, c’est chez moi. J’en suis tifoso, tout ça, tout ça. J’ai été joueur, et là, je devenais entraîneur de cette équipe dont je suis supporter depuis toujours » , racontait-il dans les colonnes de So Foot en janvier 2013. À la surprise générale, la Roma enchaîne les victoires, grimpe les marches au classement, et vient, à la fin de l'hiver, se frotter à la lutte pour le titre avec l'Inter de Mourinho. Les Giallorossi virent même en tête au mois d'avril, mais se font hara-kiri à quelques journées de la fin, en s'inclinant 2-1 à domicile face à la Sampdoria. Un match resté dans les mémoires, comme en témoigne Ranieri. « Tout le monde me parle toujours du match perdu contre la Sampdoria. Je ne suis pas d’accord avec ça. Nous, nous avions fait plus de vingt matchs sans perdre. À un moment donné, tu peux rater un match, cela arrive. La Sampdoria se battait à ce moment-là pour se qualifier pour la Ligue des champions, ce n’était donc pas n’importe qui. En première mi-temps, nous aurions dû inscrire au moins trois ou quatre buts. En deuxième période, Cassano et Pazzini ont inventé deux buts. Bon, c’est comme ça, c’est comme ça. »


Déçue, mais désormais consciente de sa force, la Roma aborde donc la saison 2010-11 avec des ambitions de Scudetto. Pourtant, Ranieri sent que quelque chose s'est brisé pendant l'été : « Dès l’été, j’ai senti qu’il n’y avait pas la motivation nécessaire. J’en parlais aux joueurs, je tentais de leur expliquer qu’ils étaient attendus. » Pour cause, la Roma ne prend que deux points lors des quatre premières journées, avec notamment une claque reçue sur la pelouse de Cagliari, 5-1. Ranieri tape du poing sur la table, et son équipe parvient à redresser la barre. Fin janvier, le club s'est repositionné à la quatrième place. Mais le début du mois de février est terrible. Après un nul 1-1 concédé à domicile contre Brescia, la bande à Totti s'incline face à l'Inter (5-3) et le Napoli (0-2), retombant ainsi à la sixième position. Sa Roma désormais au pied du mur, Ranieri n'a plus le choix : il faut venir s'imposer sur la pelouse du Genoa. Coûte que coûte.

Palacio, Paloschi et démission


Ce 20 février 2011, son équipe prend le match par le bon bout. Dès la sixième minute, sur un corner de Totti, Philippe Mexès ouvre le score de la tête. Un, puis deux. Sur un nouveau coup de pied arrêté de Totti, c'est cette fois-ci Burdisso qui vient placer son crâne. Le Genoa est assommé, et n'arrive pas à réagir. 2-0 à la pause. Davide Ballardini, le coach du Griffon, tente de motiver ses troupes, mais la troupe du sergent Claudio a une emprise totale sur la rencontre. Et en tout début de deuxième période, une contre-attaque menée de main de maître par Totti et Borriello fait mouche, avec le Capitano à la conclusion. 3-0 à la 50e minute. Rideau... Pense-t-on. Mais l'improbable va alors se produire. Une minute après le troisième but de Totti, une mésentente entre Mexès et son gardien Júlio Sérgio permet à Palacio de réduire l'écart. Puis à la 68e minute, c'est au tour de Paloschi de relancer totalement le match. À 3-2, la Roma tremble, et à un quart d'heure du terme, Palacio, encore, trompe Júlio Sérgio d'une tête lobée. 3-3. La folie.


Mais ce n'est pas terminé. Ranieri a fait entrer Ménez pour redonner de la vitesse à son équipe. Et ça fonctionne : le Français s'offre un déboulé sur son aile gauche, se présente seul face au gardien du Genoa, et à l'intelligence de servir Totti, seul au point de penalty. Le but est vide, mais, incroyablement, Totti tire sur le seul défenseur du Genoa revenu se positionner sur sa ligne. C'est le tournant. D'un possible 3-4, la Roma va plonger dans un cauchemar quand, à la 86e minute, Palacio offre à Paloschi le but du 4-3, celui qui fait chavirer Marassi.

Vidéo

C'est la défaite de trop pour Ranieri. Quelques heures plus tard, le technicien présente sa démission, avec un bilan de 47 victoires, 16 nuls et 21 défaites toutes compétitions confondues. Pour So Foot, il était revenu sur cette décision. « Pourquoi je suis parti ? Parce que je souffrais plus que les joueurs qui allaient sur la pelouse. Et ça, ce n’était pas possible. En tant que supporter, je souffrais des mauvais résultats du club. Pour moi, cette équipe-là devait donner beaucoup plus, sachant que l’année précédente, nous sommes arrivés à un point, ou plutôt à un quart d’heure du Scudetto. L’année suivante, nous aurions donc dû faire mieux. C’est comme ça que je fonctionne. La première année, ce sont les bases, et l’année qui suit, l’équipe doit compter au minimum un point de plus. C’est ma façon de travailler et de concevoir le football. Je ne suis jamais vraiment satisfait, et je voudrais transmettre cette volonté à mes joueurs. Mais j'ai échoué, alors je suis parti. » En mai dernier, pendant que Ranieri fêtait un hallucinant titre de champion d'Angleterre avec Leicester, la Roma de Spalletti était venue s'imposer 3-2 sur la pelouse du Genoa. Après avoir été menée 2-1 à la 75e minute.

Par Éric Maggiori Propos de Claudio Ranieri recueillis par EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

"La première année, ce sont les bases, et l’année qui suit, l’équipe doit compter au minimum un point de plus. C’est ma façon de travailler et de concevoir le football."
Démission imminente pour Leicester alors.
La première année il a maintenu Leicester en première division. La seconde année il est champion d'Angleterre.
1 réponse à ce commentaire.
spacieux_rituel Niveau : CFA2
Ils ont eu tellement d'occaz le Genoa...
Hier à 12:36 NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! il y a 4 heures Valdés lance sa société de production 6
il y a 6 heures Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 11
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 14:54 Un match arrêté par des jets d'œufs 11 Hier à 10:30 Des lions sur les murs d'un vestiaire 30
mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 30 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4