En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 8 Résultats Classements Options

Quand le football tue en République démocratique du Congo

Brillamment qualifiée pour la CAN, la République démocratique du Congo souffre pourtant d'un football gangréné par la violence dans les stades. Ces dernières semaines, trois supporters ont trouvé la mort dans de terribles affrontements en marge de rencontres du championnat. Malgré les remontrances de la CAF, la Fédération congolaise ne parvient pas à endiguer le phénomène avec ses moyens limités.

Modififié
Ses oreilles saignent. Ses narines et sa bouche aussi. Tandis que la vie le quitte petit à petit sous les coups répétés d'une foule en furie, des tirs assourdissants éclatent pour disperser les manifestants armés de pierres et de couteaux. Les assiégés se plaquent contre le sol, le nez dans le sable et la poussière. Tandis que les bombes lacrymogènes se dissipent enfin, le corps inerte du policier, qui protégeait les joueurs regroupés au centre du terrain, est sauvé de justesse de ses agresseurs prêts à l'achever. Aux dernières nouvelles, son diagnostic vital était toujours engagé. « Je tremblais couché à terre tellement l'attaque des supporters était ciblée et redoutable » , se remémore Cheibane Traoré, l'attaquant du Tout Puissant Mazembe, qui se souviendra longtemps de ce match face à Muungano disputé le 1er décembre dernier. Quelques minutes auparavant, l'arbitre Léon Kibumbi venait de siffler la fin de la rencontre, scellant la victoire courte mais précieuse de visiteurs satisfaits au stade de la Concorde (0-1). En tribunes, l'ambiance dégénère. Remontés par la défaite, les supporters encadrent le terrain de façon menaçante. Bordés d'insultes et privés d'issues, les joueurs des deux équipes ainsi que les officiels du match se replient dans le rond central, sous la protection heureuse d'un cordon de sécurité, qui peine à repousser les assaillants à coups de boucliers. Après quelques minutes incertaines entre la vie et la mort, les vandales sont finalement dispersés. En attendant la prochaine opportunité...

« Certains supporters sont de véritables malades mentaux »


L'agressivité des supporters est un sujet bien connu en République démocratique du Congo. « Le pays est habitué à la violence, notamment à l'Est avec la guerre du Kivu qui fait des millions et des millions de morts. Comme partout, le football reflète la société, explique sobrement Claude Leroy, qui a par deux fois été le sélectionneur de la RDC. Le football est une véritable institution dans le pays, les gens sont passionnés à l'extrême. De tels débordements sont fréquents car les stades, pourtant plein à craquer, ne sont pas aux normes. » Difficile dans ces conditions de garantir la protection des footballeurs et des arbitres, à la grande détresse de Roland Scheubel, le consultant officiel du Tout Puissant Mazembe, quadruple champion national en titre : « Il n'y a aucun dispositif de sécurité. Quand vous voyez que dans certains stades, ce sont les spectateurs qui forment la ligne de touche, vous avez tout compris… » Et le Belge d'énumérer petit à petit les débordements qui ont émaillé une année particulièrement coûteuse en vies humaines.

Le 23 novembre dernier, déjà, une rencontre opposant le FC Saint Éloi Lupopo au Sanga Balende de Mbuji-Mayi avait été marquée par de violents affrontements entre la police et les supporters. La mairie de Lubumbashi, la seconde plus grande ville du pays, avait confirmé dans la foulée le décès de trois personnes avant d'annoncer l'ouverture d'une enquête. « Les supporters de Lupopo sont de loin les plus terribles, certains sont de véritables malades mentaux, reprend Roland Scheubel, d'un ton fataliste. Concrètement, les problèmes ne sont pas près de s'arrêter. Quand on voit qu'il y a eu trois morts, et que la sanction, c'est 5500 dollars d'amende pour le club, il y a de quoi se poser des questions. Certes, l'enquête suit son cours, mais on sait déjà qu'elle ne va rien donner. » Selon des sources hospitalières, deux des victimes ont été tuées par balle et la troisième est morte piétinée par la foule lors des échauffourées avec la police, qui a tiré à balles réelles sur les individus les plus véhéments, à l'origine mécontents d'un but égalisateur refusé à leur équipe.

« L'incompétence caractérisée des forces de l'ordre »


Il aurait préféré « parler d'autre chose » , mais Florent Ibengué est bien placé pour décrypter le phénomène. À la fois entraîneur de l'AS Vita club et sélectionneur des Léopards, l'homme a vécu de près l'une des plus grandes tragédies du football congolais. C'était le 11 mai dernier, à Kinshasa, lors d'un match opposant ceux que l'on surnomme les Dauphins noirs à leur rival de toujours, le Tout Puissant Mazembe. Tout a commencé à la 87e minute de jeu, lorsque Rainford Kalaba a préféré ne pas frapper un corner sous les jets de bouteilles et de pierres de quelques supporters acharnés. Très vite, la police est intervenue à coups de grenades lacrymogènes, provoquant la débandade dans les tribunes, où les spectateurs ont commencé à se ruer de façon désordonnée et désespérée vers les issues, allant même jusqu'à casser des portes. Dans la confusion générale, un mur du stade s'est écroulé.

Vidéo

Écrasées par la foule, quatorze personnes ont trouvé la mort dans la bousculade, tandis que les autorités médicales ont recensé 21 blessés. « Je ne pense pas que ce soit particulier à notre pays - hooliganisme n'est pas un mot congolais que je sache -, mais c'est vrai qu'il y a un gros problème d'éducation chez nos supporters » , explique le sélectionneur national, en admettant qu'un tel drame aurait pu être évité avec plus de discernement. « Évidemment, il faut améliorer nos stades, mais il faut surtout favoriser la justice pour que nos enceintes cessent d'être des zones de non-droit. » Dans un communiqué publié dans la foulée, les supporters de l'AS Vita club se sont défendus en dénonçant de leur côté « l'incompétence caractérisée » des forces de l'ordre «  qui ne savent pas maîtriser un petit groupe de lanceurs de pierres et recourent d'une manière disproportionnée aux gaz lacrymogènes, à tout bout de champ, sur une foule compacte comme celle d'un stade, avec les risques évidents de bousculades que cela comporte » . Au stade des Martyrs, qui porte bien son nom, le Tout Puissant Mazembe a ce soir-là fêté son quatrième titre de champion consécutif dans la honte et dans le sang.

« La violence n'a pas sa place dans le football africain »


Alerté par ces pratiques intolérables, Issa Hayatou, le président de la Confédération africaine de football (CAF), a prévenu fin novembre la Fédération congolaise : « Le football doit rester un moment de communion, de fraternité, de partage, de célébration et de joie en phase avec la légendaire culture d'hospitalité et de solidarité des peuples d'Afrique. C'est donc toujours avec émotion, consternation, mais surtout une réprobation véhémente que nous percevons des événements pareils. » Fermement engagée dans la lutte contre les violences, l'instance continentale a présenté ses condoléances au football congolais tout en exigeant des explications et des sanctions à l'égard des coupables. Elle a aussi exprimé son désir de voir la FECOFA garantir au mieux la sécurité de tous à l'avenir et appelé de ses vœux un environnement apaisé.

« Le football africain ne saurait être le terreau de quelque phénomène de hooliganisme que ce soit » , avait déjà précisé le dirigeant de la CAF en août dernier, à l'occasion de la mort du footballeur Albert Ebossé, tué par un parpaing lancé par ses propres supporters : « Nous attendons que des sanctions exemplaires soient prises, car la violence n'a pas sa place dans le football africain en particulier et le sport en général. Nous nous investirons avec la dernière énergie pour éradiquer toute forme de violence ou de comportement antisportif sur tous les stades du continent. » Bien que représentative, la RDC est en effet loin d'être un cas isolé. « Cela peut aussi arriver au Congo en cas de très mauvais résultat, mais ce n'est pas comparable, le Congo, c'est 4 millions de personnes, la RDC, c'est plus de 77 millions d'habitants ! On peine à l'imaginer, mais c'est cinq fois la France, on parle d'un pays-continent qui est en train de se construire  » , souligne Claude Leroy avec indulgence, tout en précisant depuis Brazzaville : «  Il faut avoir du courage et de l'ambition, mais c'est compliqué pour la FECOFA de faire face au problème avec les moyens dont elle dispose actuellement. »

«  Il faut prendre le problème à bras-le-corps  »


Faute d'infrastructures, d'encadrement et de possibilités financières, ce phénomène rampant vire aujourd'hui à la sinistre banalité. « C'est un vrai problème qui handicape la qualité du football congolais » , estime d'une voix grave Florent Ibengué, avant d'ajouter : « Personne ne mérite de mourir ni d'être blessé en venant voir un match, on se rend au stade pour faire la fête et pour être en joie. À l'image d'autres pays, il nous faut prendre le problème à bras-le-corps.  » D'après le sélectionneur national, la situation actuelle est d'autant plus dommageable qu'il «  n'y a pas beaucoup de pays où le football est autant aimé qu'en RDC… Pour un simple match de championnat de la ligue de Kinshasa - et je ne parle même pas de la ligue nationale -, il peut y avoir entre 40 000 et 50 000 spectateurs ! Un tel engouement ne se retrouve nulle part ailleurs en Afrique, c'est absolument incroyable... En réglant nos problèmes de violence, il y a moyen de faire en sorte que le football ait un écho magnifique dans tout le pays. »

Reste maintenant à agir avec fermeté. Pour Roland Scheubel, la situation ne pourra évoluer tant que la FECOFA ne punira pas les clubs « qui ne remplissent pas les conditions imposées par la CAF » , soit en leur imposant « quelques matchs à huis clos » , soit en leur infligeant « des points de pénalité » . En attendant, les morts se succèdent et la situation devient chaque jour plus désespérée. Au milieu du marasme, cependant, une belle histoire a réchauffé les cœurs congolais. Déclaré mort par les autorités au stade des Martyrs en mai dernier, le petit Emmanuel Ndoko s'était fracturé le bras avant de se faire piétiner par la foule chassée par les policiers. Tombé dans un coma profond, le jeune garçon de 13 ans s'est finalement réveillé vers une heure du matin à la morgue de l'hôpital de Kinshasa, comme par enchantement. Alertées par ses cris désespérés, les infirmières de garde ont couru pour le secourir avant d'annoncer l'impensable à sa famille endeuillée : au milieu des larmes, un miracle était arrivé.

Par Christophe Gleizes
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 18:47 345€ à gagner avec PSG, Bayern & Juventus Hier à 15:21 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger !
il y a 5 heures Lyon-Duchère : Enzo Reale suspendu 7 matchs 4 il y a 8 heures Un club de D3 va construire une tribune debout grâce à un crowdfunding 3
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
il y a 9 heures La roulette insolente de JK Augustin 33 il y a 11 heures À Coventry, un fan descend sur la pelouse pour engueuler les joueurs 12 Hier à 14:36 Zebina condamné à deux ans de prison avec sursis 13 Hier à 14:22 Le fils de Giovinco ambiance les fans de Toronto 3 Hier à 12:48 Troisième commotion cérébrale en six mois pour Birnbaum 10 Hier à 11:48 Une chèvre s'invite sur un terrain de foot en Grèce 12 Hier à 10:44 Arbitre agressé et baston générale dans un match de U19 32 Hier à 10:21 Un maillot pour Halloween créé à Hawaï 6 lundi 16 octobre 216€ à gagner avec Dortmund, Man City - Naples & Real - Tottenham lundi 16 octobre Taarabt met fin à trois ans de disette 16 lundi 16 octobre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 16 octobre Un joueur de Xanthi (Grèce) sanctionné à cause de la mousse 6 lundi 16 octobre Kaká a joué son dernier match à Orlando 12 lundi 16 octobre Un match retardé à cause des confettis 3 lundi 16 octobre Une équipe de D3 argentine déguisée en Lionel Messi 6 lundi 16 octobre Le missile de Guedes avec Valence 21 dimanche 15 octobre Alessandrini nommé pour le trophée du meilleur nouveau venu en MLS 14 dimanche 15 octobre Un match de foot suivi d'un match de rugby sur le même terrain 11 dimanche 15 octobre Pronostic Inter - Milan AC : 431€ à gagner sur le derby ! samedi 14 octobre L'incroyable raté de Mateta 5 samedi 14 octobre Martin Palermo est champion du monde ! (via Brut Sport) samedi 14 octobre Un club de migrants en Andalousie 4 vendredi 13 octobre Découvrez le mini-foot ! (via Brut Sport) vendredi 13 octobre Derby County clashe Nottingham avec un freestyle de rap 4 vendredi 13 octobre Billericay Town FC (D7 Anglaise) recrute deux SDF 4 vendredi 13 octobre À Brescia, les joueurs interrompent l'entraînement pour éviter un PV 1 jeudi 12 octobre Éric Cantona va chanter du Disney 28 jeudi 12 octobre Le Récap "Semaine Internationale" de la #SOFOOTLIGUE 1 jeudi 12 octobre Villarreal s’attaque aux pigeons 20 jeudi 12 octobre Une équipe éliminée sur tapis vert à cause de ses numéros de maillots 16 jeudi 12 octobre Une séance de tirs au but jouée trois semaines après la prolongation 5 mercredi 11 octobre Le Dynamo Dresde ressort son maillot anti-raciste 22 mercredi 11 octobre La voisine avait planqué 186 ballons 47 mercredi 11 octobre L'improbable dégagement en touche d'un remplaçant du Panama 12 mercredi 11 octobre Le feu d'artifice des supporters bosniens 3 mardi 10 octobre George Weah, président du Liberia ? (via Brut Sport) lundi 9 octobre Mondial 2018 : La folie dans les rues du Caire (via Brut Sport) lundi 9 octobre Ballon d'or : la liste des 30 nommés 84 lundi 9 octobre 245€ à gagner avec France-Bélarus & Lettonie-Andorre lundi 9 octobre Quand le pays de Galles foire sa photo d’avant-match 13 lundi 9 octobre Le caramel de quarante mètres d'une joueuse de l'OL 19 lundi 9 octobre Raté incroyable en D4 néerlandaise 6 lundi 9 octobre Ballon d’or : Kane et Lewandowski sont bien là 15 lundi 9 octobre Pronostic France Bélarus : 670€ à gagner sur le match des Bleus ! 1 lundi 9 octobre Ballon d’or : Suárez, Coutinho et Mertens y sont aussi 24 lundi 9 octobre Paraguay : match interrompu pour violences après huit minutes 3 lundi 9 octobre 12 matchs de suspension pour avoir critiqué le district de Moselle 8 dimanche 8 octobre 35 Hollandais font le déplacement pour voir un match de D6 anglaise 6 dimanche 8 octobre La FIFA veut reformer les trêves internationales 20 samedi 7 octobre Une blessure affreuse en Argentine 9 samedi 7 octobre U17 : des IRM pour contrôler l'âge des joueurs 13 samedi 7 octobre QPR a créé un groupe de supporters LGBT 117 vendredi 6 octobre Un nouveau rapport accable l'organisation du mondial au Qatar 42 vendredi 6 octobre Quand des supporters anglais marquent avec un avion en papier 8 jeudi 5 octobre 267€ à gagner avec Bulgarie-France, la Suisse & Iles Féroé-Lettonie jeudi 5 octobre 545€ à gagner sur Bulgarie France ! jeudi 5 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! jeudi 5 octobre Mondial 2018 : la mise en place de la VAR remise en cause 6 mercredi 4 octobre Ivre, Alex Morgan se fait virer de Disney World 39 mercredi 4 octobre Le gardien prend un but gag, les supporters envahissent le terrain 6 mercredi 4 octobre Une équipe espagnole intégralement formée de Sud-Coréens 15 mardi 3 octobre Un triplé dont deux ciseaux en D2 Suisse 3 mardi 3 octobre Emmanuel Eboué fait taire la rumeur VIH 9 mardi 3 octobre Victime d’un malaise cardiaque, il prolonge son contrat 3 mardi 3 octobre Ribéry a payé le salaire de son frère à Bayonne 29 mardi 3 octobre Des fans en colère parce que leur équipe gagne 10 mardi 3 octobre La terrible faute sur Renato Civelli 2 lundi 2 octobre Rocket League dans la vraie vie (via Brut Sport) lundi 2 octobre Emmanuel Eboué atteint de graves problèmes sanguins 21 lundi 2 octobre Les funérailles du club de Modène organisées par ses supporters 12 lundi 2 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !!! 1 lundi 2 octobre Gignac collecte 241 000 euros pour une fillette atteinte d'une tumeur 4 dimanche 1er octobre Le tifo « Dikkenek » des ultras d'Anderlecht 32 dimanche 1er octobre Il envoie un coup de boule à son coéquipier en plein match 2 dimanche 1er octobre Le ciseau d'Haller 1 samedi 30 septembre Villas-Boas suspendu huit matchs 1 samedi 30 septembre Un club de D6 allemande sponsorisé par une actrice porno 26 samedi 30 septembre Scolari veut envoyer Ancelotti en Chine 4 samedi 30 septembre Le plan machiavélique de Lucas Digne (via Brut Sport) vendredi 29 septembre Le licenciement d’Ancelotti provoqué par cinq joueurs 70 vendredi 29 septembre L'Ukip accusé d'avoir plagié le logo de la Premier League 19 vendredi 29 septembre Griezmann va publier des romans 50 vendredi 29 septembre Le mode "foot en salle" à FIFA... (via Brut Sport) jeudi 28 septembre 258€ à gagner avec Arsenal, Lazio & Torino 2 jeudi 28 septembre 177 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! 1 jeudi 28 septembre Le club de Calais n'est plus 14 jeudi 28 septembre Leonardo atterrit à l'Antalyaspor 19 jeudi 28 septembre L'UEFA, le grand gagnant de l'Euro 2016 selon la Cour des comptes 4 jeudi 28 septembre River : Gallardo allume les suspicieux 12 jeudi 28 septembre Tu sais que t'es nul à FIFA quand... (via Brut Sport) mercredi 27 septembre 369€ à gagner avec Milan AC & Zénith mercredi 27 septembre Cassano prêt à sortir de sa retraite ? 7 mercredi 27 septembre Salut nazi pour un coach de D5 allemande 57 mercredi 27 septembre PSG Bayern : 10€ sans dépôt et 260€ à gagner !!! mercredi 27 septembre DERNIER JOUR DE L'OFFRE SPECIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!!