1. //
  2. // Amical
  3. // Cuba/New York Cosmos (1-4)

Quand le football devient diplomate

Le New-York Cosmos disputait, ce mardi, un match amical contre l'équipe nationale de Cuba, à la Havane. Un événement sportif historique au service de la normalisation des relations entre deux pays embourbés dans une véritable guerre froide depuis plus d'un demi-siècle.

Modififié
Réduire le football à un simple sport, c'est bien vite oublié qu'à de nombreuses reprises, le ballon rond s'est confondu avec des événements politiques de premier ordre. Il y a eu ce match entre le Honduras et le Salvador, bien sûr, qui a accouché d'une guerre. Il y a eu les organisations, comme le FLN, qui ont compris que le football était un outil qui pouvait servir leurs causes. Il y a eu cette rencontre de Coupe du monde, en 1998, entre les États-Unis et l'Iran, sur base de réconciliation partielle. On peut également évoquer l'organisation de la Coupe du monde 2002, sur laquelle Corée du Sud et Japon ont dû s'allier, ou ce match entre l'Argentine et le Pérou, en 1964. À cette longue liste d'instants éphémères pendant lesquels football et diplomatie ne faisaient plus qu'un on peut désormais ajouter ce match entre le New York Cosmos et Cuba, le premier entre une équipe américaine et Cuba depuis un match du Chicago Sting, en 1978. 90 minutes pour comprendre ce qu'il se passe vraiment entre l'Oncle Sam et la famille Castro.

La diplomatie du cuir


Le 1er janvier 1959, tôt dans la matinée, les barbudos d'Eloy Gutiérrez Menoyo s'emparent de La Havane. Dans le même temps, Fidel Castro, à la tête de la révolution, s'empare de Santiago et la déclare capitale du pays. Cuba cède à la révolution socialiste, à quelques mètres seulement des frontières du « leader du monde libre » , les États-Unis. Un affront impensable, qui force Washington à rompre toute relation diplomatique avec La Havane, en 1961, et qui pousse même l'US Army à se lancer dans une tentative d'invasion à l'issue plus qu'incertaine. Les exilés cubains au service de l'oncle Sam sont écrasés dans la baie des cochons, en avril. Un an plus tard, la crise des missiles fait craindre au monde entier un feu d'artifice bien nocif. Depuis, c'est peu dire que les deux pays se boudent. L'exode de Mariel, la politique des « pieds secs, pieds mouillés » et la loi Helms-Burton illustrent à merveille l'embargo américain en place jusqu'à décembre 2014 et la déclaration choc du président Barack Obama : « Somos todos Américanos. » Et comme de nombreux hommes politiques, le locataire de la Maison Blanche a bien compris que le sport pouvait devenir un outil diplomatique de premier choix pour illustrer sa politique.

Alors, quand le New York Cosmos atterrit à La Havane, lundi soir, une foule compacte se presse pour voir les stars mondiales. Raúl, bien sûr, mais également le roi Pelé, président d'honneur du club de la ville américaine. Selon Janette Habel, politologue, enseignante à l'Institut des hautes études de l'Amérique latine à Paris III et membre du Centre de recherches sur l'Amérique latine et les Caraïbes de l'université Aix-Marseille, ce match « est un peu comme le ping pong à l'époque du processus de rétablissement des relations avec la Chine. » Porte drapeau de la normalisation des relations entre les États-Unis et Cuba, cette rencontre est avant tout symbolique. Hautement symbolique, même, parce qu'en rayant Cuba de sa liste de pays terroristes, la Maison Blanche a ouvert la porte à la prochaine réouverture des ambassades. « La première étape de cette normalisation va se passer très prochainement : c'est la réouverture des ambassades à La Havane et à Washington. Il y avait trois conditions à cette réouverture et la plus importante est déjà remplie » , explique Janette Habel. Seulement, si on s'éloigne un instant du football, de ce rapprochement par le jeu et le spectacle, il est bon de se demander ce qui pousse Washington à revenir sur un statu quo de plus d'un demi siècle.

Le dessous des crampons


Même les plus naïfs se doutent bien que si les relations se normalisent, c'est que les deux parties ont quelque chose à y gagner. Pour Cuba, l'équation est vite résolue : la levée de l'embargo permettrait au pays de renouer des liens marchands avec un des pays phares du commerce international. Seulement, retirer cette chape de plomb risque de prendre du temps, comme l'explique madame Habel : « Le contexte du match, c'est l'ouverture des ambassades. Les contentieux ne seront pas réglés pour autant. La deuxième étape, qui prendra beaucoup plus de temps, concerne la levée de l'embargo et de toutes les sanctions économiques. Ce sera très compliqué, à cause des indemnités réclamées par les Cubains. » Pour les États-Unis, ce rétro pédalage diplomatique est bien soigné. Les déclarations des joueurs sont très encadrées, il ne faut rien faire de travers et flatter les Cubains. « Cuba aura très prochainement une équipe en Coupe du monde » , déclarait Pelé, alors que Raúl vantait l'esprit du football qui habitait l'île, alors que les Cubains pratiquent majoritairement le baseball. Un peu d'exagération n'a jamais tué personne.

En réalité, cette normalisation des relations a un arrière goût d'échec pour la diplomatie américaine, qui est bien obligé de changer de cap pour reconquérir un terrain d'influence perdu depuis longtemps. « La politique suivie par les Américains est un échec. Ils ont échoué dans leurs objectifs et ils se sont beaucoup isolés des autres pays de l'Amérique latine, même des pays conservateurs » , explique la politologue, avant d'ajouter : « Ces négociations signifient que la diplomatie américaine a été mise en échec dans son arrière cour, sa zone d'influence. » Un premier enjeu, donc : ne pas rester sur un échec. Rapidement couplé à des considérations économiques importantes. « La Chine, le Brésil, investissent beaucoup à Cuba, même l'Europe, et surtout la France le font (François Hollande était en visite à Cuba en mai dernier, ndlr). Il y a une concurrence entre beaucoup d'États, mais sans les États-Unis, freinés par leur embargo » , rappelle Janette Habel. Certes, les 22 acteurs de ce match n'avaient peut-être pas tous ces éléments en tête alors qu'ils construisaient leurs phases de jeu. Mais tous savaient sans doute qu'ils participaient à quelque chose d'un peu particulier. Au coup de sifflet final, ni médailles ni trophées pour le vainqueur, New York Cosmos (victoire 4-1), mais le sentiment d'être rentré, par une porte dérobée, dans l'histoire de la diplomatie du XXIe siècle.


Par Gabriel Cnudde
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Cuba/New York Cosmos, le 2 juin 2016

Retour vers le futur.
Les footeux ont un train de retard. Le premier symbole sportif de réchauffement entre les deux pays, c'est la présence d'un team USA au dernier triathlon de Cuba en janvier.
Hier à 22:17 La douceur de Bruma 10
Hier à 12:35 Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 Hier à 12:17 Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 Hier à 11:50 Le FC Sochi prend une année sabbatique 16
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4
jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 17 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 27 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 54 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8 dimanche 4 juin Mondial 2030 : l'UEFA pousse l'Angleterre à se présenter 11 dimanche 4 juin Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux 1 samedi 3 juin Combien le Real Madrid a dépensé pour gagner la Ligue des champions samedi 3 juin Asensio clôt le débat 3 samedi 3 juin Casemiro et Cristiano mettent le Real en orbite 1 samedi 3 juin Le sublime retourné de Mandžukić pour l'égalisation 5 samedi 3 juin CR7 ouvre le bal 1 samedi 3 juin Le tifo des supporters turinois lors de l'entrée des joueurs 2