1. //
  2. // 1/4 finale retour
  3. // FC Barcelone/PSG

Quand Laurent Blanc portait le maillot du Barça

Le tube du trio Fredericks-Goldman-Jones est sorti en 1991 mais nul doute que Laurent Blanc a dû l'écouter en boucle dans son walkman cinq ans plus tard. Le Président est alors joueur du FC Barcelone et connaît une saison frustrante sur le terrain. Mais sans doute salvatrice en coulisses.

Modififié
Une Supercoupe d'Espagne, une Coupe d'Espagne et une Coupe des vainqueurs de coupes : pour sa première saison au FC Barcelone, le bilan de Laurent Blanc est loin d'être dégueulasse. Surtout, ses montées rageuses de libéro aux chaussettes baissées jusqu'aux chevilles siéent on ne peut mieux à l'image du club catalan. Pourtant, le défenseur français décidera d'en rester là avec les Blaugrana et pliera les gaules pour l'Olympique de Marseille à l'été 1997. Pourquoi ? Parce que cette année, faste de prime abord, fut plus compliquée dans les faits pour le Président.

Le rendez-vous manqué avec Cruijff


Patron d'une défense de l'AJ Auxerre qui vient de signer un incroyable doublé Coupe-championnat lors de la saison 1995-96, Laurent Blanc voit l'Europe lui ouvrir une nouvelle fois ses portes après une pige mitigée au Napoli quelques années plus tôt. Notamment le FC Barcelone et son omnipotent entraîneur Johann Cruijff qui se disent charmés par les prestations tout en solidité et élégance du Président. Forcément, quand Don Cruijffleone vient vous chercher, c'est « une offre que vous ne pouvez pas refuser  » . Signé dès mai 1996, Blanc va connaître ses premières désillusions avec le Barça avant même d'avoir enfilé la liquette blaugrana.

Alors qu'il est venu en Catalogne pour visiter sa future maison et pour dîner avec l'entraîneur néerlandais, le Cévénol, qui attend tranquillement dans le lobby de son hôtel, jette un coup d'œil à la télévision : Johann Cruijff vient d'être viré du FC Barcelone. Malgré ses onze titres en huit ans, la maison culé aurait visiblement peu goûté la dernière saison du Batave, durant laquelle il ne remporta aucun titre et fit monter son fils Jordi et son gendre Jesus Angoy en équipe pro. D'ailleurs, le Barça lui a déjà trouvé un remplaçant en la personne de Bobby Robson, qu'on surnomme à l'époque « Bobby Five-O » pour sa capacité à mettre des manitas aux pensionnaires de Liga Sagres avec le FC Porto. Laurent Blanc va donc devoir faire avec un coach qui n'a pas obligatoirement voulu de sa venue en Catalogne.

Pas de finale(s) pour Blanc


Si les débuts de Laurent Blanc sont convaincants chez les Blaugrana, avec notamment une titularisation lors de la victoire en Supercoupe d'Espagne face à l'Atlético Madrid, le défenseur français fréquente vite l'infirmerie. Pendant sa convalescence, une charnière solide se forme entre Abelardo et Fernando Couto, que Robson a ramené dans ses valises du FC Porto. Pour les suppléer, deux centraux expérimentés, internationaux de surcroît : Miguel Ángel Nadal et Gheorge Popescu. Malgré cette féroce concurrence, Blanc parvient à se faire une place au sein de la défense barcelonaise et dispute 38 matchs toutes compétitions confondues (dont 28 en Liga).


Pourtant, la fin de saison des Blaugrana est synonyme de désillusion pour Laurent Blanc. Tandis que l'équipe déroule en Coupe du Roi et en Coupe des vainqueurs de coupes, et que le jeune et vivace Ronaldo enfile les buts comme les perles, le Président observe tout cela avec beaucoup de distance. Depuis les tribunes, en fait. D'abord, Laurent Blanc prend un carton rouge en mars lors du quart de finale de C2 aller face à l'AIK Solna, compromettant fortement ses chances de disputer les demi-finales face à la Fiorentina. Ensuite, il se blesse le 5 mai en Liga face à Extremadura, soit cinq jours avant un fatidique Clásico pour le titre et neuf jours avant la finale de C2 face au Paris Saint-Germain. Double coup dur.

Les prémices du Laurent Blanc entraîneur


Le désaveu de Bobby Robson envers Laurent Blanc est total lorsque le technicien anglais décide de ne pas inclure son défenseur dans le groupe qui affrontera le Betis Séville en finale de Coupe du Roi le 28 juin 1997, soit près de deux mois après avoir contracté sa blessure face à Extremadura. Plus en odeur de sainteté du côté du Camp Nou à un an de la Coupe du monde en France, le Président prend ses différentes médailles et traverse fissa les Pyrénées pour finalement atterrir au sein du projet sexy que Rolland Courbis est en train de développer à l'Olympique de Marseille. La suite, on la connaît : Lolo reprend du poil de la bête, devient taulier de l'équipe de France, manque la finale de 98, mais finit champion du monde quand même, attrape une finale de C3 avec Marseille, fait deux nouvelles piges en Europe, plus glorieuses cette fois-ci, à l'Inter, puis à Manchester United et raccroche les crampons. Près de vingt ans, que reste-t-il de cette année en demi-teinte au FC Barcelone pour Laurent Blanc ? La réponse se trouve plus dans le vestiaire que sur le terrain. Cruijff avait construit sa Dream Team sur un système simple : un groupe chapeauté librement, à la limite de l'auto-gestion, dans lequel les joueurs participent au processus tactique de l'équipe pour renforcer la responsabilité de chacun. Une méthode que Bobby Robson avait plus ou moins gardée lors de son passage chez les Blaugrana. Résultat : sur les huit entraîneurs des équipes présentes en quarts de finale de Ligue des champions cette année, quatre faisaient partie du Barça saison 1996-97. Guardiola au Bayern, Luis Enrique à Barcelone, Lopetegui à Porto. Et Blanc au PSG, donc.

Par Matthieu Rostac
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Perso jsuis plus Laurent Blanc période Inter https://www.youtube.com/watch?v=vSqQBXQZpT0
L'article ne dit pas si après sa blessure, les performances de Blanc ont commencé à être moins bonnes, et de même que peut-être que celles de la concurrence commençaient a etre intéressantes.. Bon enfin c'est peut-être pas la faute du méchant entraîneur anglais contre le gentil joueur français
Note : 1
J'ai le sentiment que peu de français arrivent à s'imposer au Barça quand même. Je ne sais pas si on peut vraiment dire que Mathieu s'est "imposé" au Barça ou si c'est faute de mieux. Henry n'avait pas trop mal réussi, mais le vrai dernier en date ça doit être Giuly. Ou Dehu. Ou Christanval.
Blanc a quand même des clubs pas cradingues sur son CV entre l'OM, ManU, l'Inter & le Barça. Et au final 38 matchs dont 28 de Liga en ayant passé autant de temps à l'infirmerie, c'est franchement pas mal. Mais comme dit dans l'article, et je l'ignorais, il a dû se les bouffer en tartare de rater quasiment tous les matchs importants de la saison du Barca.
@Thibault Leplat, toi qui vis en Espagne , faudra faire un livre sur cette team 95/96. Titre:Que sont-ils devenus? et surtout faudra insister sur ce qu'ils partagent en tant que coach. Si tu veux je peux t'aider en tant que Nègre.

Laurent Blanc perpétue à l'époque la malédiction des français au Barca, qui ne réussissent pas franchement en Catalogne, malgré des prestations honnêtes. La seule vraie réussite moderne au FCB c'est Abidal.
Message posté par MetekoO
J'ai le sentiment que peu de français arrivent à s'imposer au Barça quand même. Je ne sais pas si on peut vraiment dire que Mathieu s'est "imposé" au Barça ou si c'est faute de mieux. Henry n'avait pas trop mal réussi, mais le vrai dernier en date ça doit être Giuly. Ou Dehu. Ou Christanval.
Blanc a quand même des clubs pas cradingues sur son CV entre l'OM, ManU, l'Inter & le Barça. Et au final 38 matchs dont 28 de Liga en ayant passé autant de temps à l'infirmerie, c'est franchement pas mal. Mais comme dit dans l'article, et je l'ignorais, il a dû se les bouffer en tartare de rater quasiment tous les matchs importants de la saison du Barca.


Eric Abidal?
Mais même son passage à ManU ne fut pas aussi idyllique. Comme le dit l'expression consacrée, le meilleur club de Laurent Blanc, ce fut l'équipe de France.


Ouaip, je l'avais un peu zappé Rico!
Message posté par MetekoO
J'ai le sentiment que peu de français arrivent à s'imposer au Barça quand même. Je ne sais pas si on peut vraiment dire que Mathieu s'est "imposé" au Barça ou si c'est faute de mieux. Henry n'avait pas trop mal réussi, mais le vrai dernier en date ça doit être Giuly. Ou Dehu. Ou Christanval.
Blanc a quand même des clubs pas cradingues sur son CV entre l'OM, ManU, l'Inter & le Barça. Et au final 38 matchs dont 28 de Liga en ayant passé autant de temps à l'infirmerie, c'est franchement pas mal. Mais comme dit dans l'article, et je l'ignorais, il a dû se les bouffer en tartare de rater quasiment tous les matchs importants de la saison du Barca.


Christanval? En Catalogne certains pensent encore que c'était une comédie musicale consacrée au Christ.Ceux qui sont allés au Thêatre du Nou Camp n'ont pas compris les scènes qu' il jouait et n'ont même rigoler quand il chantait faux.
pierrot92 Niveau : CFA
38 matchs avec comme concurrent Abelardo, f Couto, Nadal et Popescu, tous les 4 internationaux, c'est quand même plus que correct.
C'est fou l'influence de Cruijff dans le foot depuis presque 50 ans.
Un peu la même galère pour Manu Petit. En arrivant en 2000 le coach du Barça de l'époque lui a carrément demandé à quelle position il jouait.
Message posté par aerton


Christanval? En Catalogne certains pensent encore que c'était une comédie musicale consacrée au Christ.Ceux qui sont allés au Thêatre du Nou Camp n'ont pas compris les scènes qu' il jouait et n'ont même rigoler quand il chantait faux.


C'était de l'ironie bien sûr. Comme pour Déhu.
pige mitigée au Napoli si on veut...il a subi une grave blessure à son arrivée me semble-t-il, mais malgré ça il a laissé un bon souvenir là-bas je pense...
Ha et la meilleur intégration et de trèèès loin c'est Abi, il est tellement aimé qu'il a été intégré dans le staff du Barça!

Ce qui est un première pour un joueur Français.
Message posté par aerton


Christanval? En Catalogne certains pensent encore que c'était une comédie musicale consacrée au Christ.Ceux qui sont allés au Thêatre du Nou Camp n'ont pas compris les scènes qu' il jouait et n'ont même rigoler quand il chantait faux.


n'ont même pas rigolé quand il chantait faux
Message posté par zitka
C'est fou l'influence de Cruijff dans le foot depuis presque 50 ans.


Pour ma part je pense que l'être le plus indispensable de l'histoire du foot. Sans lui ma perception et ma passion du foot n'auraient pas été les mêmes.
Pour ma part je pense que c'est l'être le plus indispensable de l'histoire du foot. Sans lui ma perception et ma passion du foot n'auraient pas été les mêmes.


Et il y avait déjà Zanetti
Message posté par MetekoO


C'était de l'ironie bien sûr. Comme pour Déhu.


Pour les blagues, un peu plus tard dans la journée stp. En te lisant je me suis brûlé en buvant avec mon café.
vata-fenculo Niveau : CFA2
Message posté par aerton
Pour ma part je pense que c'est l'être le plus indispensable de l'histoire du foot. Sans lui ma perception et ma passion du foot n'auraient pas été les mêmes.


Pour moi CRUYFF c'est LE plus grand sportif de tous les temps: joueur et entraineur d'exception plus influence politique laissé en catalogne et l'influence sur le jeu.
il y a 1 heure Déjà un doublé pour Gomis en Turquie
Hier à 13:39 Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 37
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 32
dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 28 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 28 lundi 24 juillet Ronaldinho régale au beach soccer 16 dimanche 23 juillet Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 7 dimanche 23 juillet Neymar claque un doublé contre la Juve 33 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 33 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 8