Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. // Euro 2016
  2. // Gr. C
  3. // Allemagne-Pologne

Quand la saucisse polonaise envahit les stades allemands

Présente dans la plupart des échoppes aux alentours des stades allemands, la Krakauer (ou saucisse de Cracovie) est une des rares saucisses étrangères à avoir percé en Allemagne, un pays où ne rigole pas la Wurst.

Modififié
En Allemagne, on prend la saucisse très au sérieux. Il n'y a qu'à voir la taille du rayon Wurst dans le moindre supermarché pour s'en rendre compte. Du choix, il y en a aussi beaucoup aux abords des stades allemands, l'endroit idéal pour manger de la bonne saucisse entre potes avant ou après un match. Et parmi les plus populaires, on trouve la Krakauer, en référence à la ville de Cracovie, une charcuterie bien polonaise donc. Dans un pays qui a produit 1,4 million de tonnes de saucisses en tout genre en 2014, l'omniprésence d'une Wurst étrangère dans les Brötchen surprend.


« La Krakauer est composée a environ 80% de viande de porc et à 20% de viande de bœuf, alors que les saucisses allemandes sont à 100% porc. » Florian Renz
« Selon les régions, on peut trouver de la saucisse étrangère, surtout autour des stades. Dans la région de Stuttgart, on trouve notamment de la saucisse suisse  » , explique Florian Renz, sociologue, et auteur du livre Auf der Suche der perfekten Stadionwurst (À la recherche de la saucisse de stade parfaite). Mais aucune n'a réussi à atteindre le degré de popularité de la Krakauer. Son succès, elle le doit à son goût résolument différent des saucisses teutonnes. « La Krakauer est composée à environ 80% de viande de porc et à 20% de viande de bœuf, alors que les saucisses allemandes sont à 100% porc. Elle est parfumée aux herbes et surtout, elle est fumée, c'est ce qui lui donne ce goût si particulier  » , ajoute Florian Renz. Un peu plus grosse qu'une Bratwurst classique et donc plus goûtue, la Krakauer est la saucisse idéale pour le stade. Après en avoir mangé une, il est difficilement concevable d'en avaler une autre de suite, tellement elle colle à l'estomac.

Symbole de la gastronomie polonaise


Comme son nom l'indique, la Krakauer est une saucisse originalement produite dans la région de Cracovie. Présente en Allemagne depuis très longtemps, elle est devenue extrêmement populaire après la Seconde Guerre mondiale, lors du retour au pays de nombreux Allemands de Pologne – et surtout de Silésie, région frontalière et proche de Cracovie –, mais aussi de l'arrivée massive de Polonais dans les usines du pays. Du reste, elle est maintenant particulièrement appréciée dans la région où les Polonais sont les plus présents, la Rhénanie-du-Nord-Westphalie, où habitent, selon le recensement de 2011, 780 000 personnes possédant un passeport polonais.


« La Krakauer grillée est devenue très populaire en Allemagne, à tel point qu'ici, dans la région par exemple, elle concurrence la Bratwurst. » Madame Golebiewski
« La Krakauer grillée est devenue très populaire en Allemagne, à tel point qu'ici, dans la région par exemple, elle concurrence la Bratwurst. Elle est devenue un symbole de la gastronomie polonaise » , soutient Mme Golebiewski, propriétaire du Gdanska, un « Kulturrestaurant » polonais à Oberhausen, dans la Ruhr. Dans cette partie du pays où le barbecue est une religion, la saucisse grillée au stade en plein hiver a en plus une signification particulière. Dès la mise en bouche, les souvenirs de l'été remontent à la surface. Finalement, seule l'Allemagne méridionale reste insensible au charme de la Krakauer. « Dans le sud du pays, surtout en Bavière et en Franconie, la culture de la saucisse blanche est tellement forte que la Krakauer, comme tous les saucisses dites rouges, n'est pas très populaire » , remarque Florian Renz.

La saucimilation


Aujourd'hui, bien qu'elle ait conservé son appellation et sa recette polonaises, la Krakauer qu'on mange au stade est principalement fabriquée en Allemagne plutôt qu'importée de Pologne. Dans son pays d'origine, elle se décline sur plusieurs formes : « La Krakauer à griller, la Krakauer sèche, la Sonntagskrakauer, les petites Krakauer » comme nous l'explique Mme Golebiewski. Mais les Allemands ne mangent que celle qui se grille, essentiellement car elle est celle qui se rapproche le plus de ce qu'ils connaissent déjà.


« Outre la Krakauer, il y a d'autres mets de la cuisine polonaise dont les Allemands sont friands, comme le Bigos ou les Rinderrouladen » Mme Golebiewski
« Outre la Krakauer, il y a d'autres mets de la cuisine polonaise dont les Allemands sont friands : le Bigos, un ragoût de choux avec de la viande, ou encore les Rinderrouladen, des espèces de paupiettes de veau servies avec des Klöße (boulettes à base de pomme de terre) de Silésie. Si les Allemands aiment ces plats, c'est parce qu'ils ressemblent un peu à ce qu'ils ont déjà.  » Un peu comme pour la saucisse, en fait. Si la Krakauer a autant de succès, c'est peut-être tout simplement parce qu'elle offre un dépaysement tout en permettant de garder les pieds en Allemagne.

Par Sophie Serbini
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Hier à 14:36 Euro Millions : 138 millions d'€ + 1 millionnaire garanti
Hier à 16:58 Neymar lance son propre jeu de foot 72 Hier à 14:14 La statue de Falcao 29 Hier à 14:13 Un Ballon d'or créé pour les femmes 44
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall
Hier à 10:52 Zlatan aide le LA Galaxy à stopper sa mauvaise série 5