1. //
  2. // 22 avril 1995
  3. // Le jour où...

Quand la chance a quitté Andrea Fortunato

Le 22 avril 1995 s'éteignait à Perugia Andrea Fortunato, joueur de la Juventus atteint d'une leucémie. Retour sur sa vie, son ascension, sa maladie, sa bataille.

Modififié
En italien, « fortunato » signifie «  chanceux » . Pourtant, le destin d'Andrea Fortunato, lui, n'a rien de chanceux. Bien au contraire. La vie de cet ancien défenseur latéral de la Juventus s'est arrêté le 25 avril 1995, il y a tout juste 22 ans. Une histoire tragique pour un joueur dont la carrière était jusqu'ici parfaite, entre ascension fulgurante et rêves de grandeur. Un mal incurable, et pourtant tous, y compris les médecins, ont cru qu'Andrea, véritable battant, allait s'en sortir. À tel point que, quelques jours avant sa mort, ses meilleurs compagnons, Vialli, Ravanelli et Baggio, l'avaient appelé en lui donnant rendez-vous à l'entraînement.

Repéré par le Genoa


L'histoire d'Andrea Fortunato débute à Salerne, dans le sud de l'Italie. Comme la plupart des gamins, il joue dans la rue et sur les petits terrains improvisés. Né dans une famille bourgeoise (père cardiologue, mère bibliothécaire), il rêve de foot et d'une carrière professionnelle. Mais ses parents veulent qu'il fasse des études. Alors, Andrea fait la promesse à ses parents de ne jamais abandonner les études à côté du foot. Il commence donc à pratiquer le foot en club, à la Giovane Salerno, et se montre irréprochable à l'école en parallèle. Mais à l'âge de 13 ans, il est repéré par le directeur sportif du club de Côme, Sandro Vitali, et accepte de déménager en Lombardie pour cultiver son rêve. Tout en continuant, évidemment, de remplir avec assiduité ses cahiers.


À Côme, il s'accomplit en tant que joueur et obtient le sésame qu'il était venu chercher : une première apparition chez les pros le 29 octobre 1989, pour un Côme-Cosenza en Serie B. Andrea n'a alors que 18 ans. Côme est finalement relégué en Serie C1 en fin de saison, et pendant l'été, Eugenio Bersellini devient le nouvel entraîneur du club. C'est lui qui convoque personnellement Fortunato et lui demande de rester, car il croit beaucoup en lui. Des paroles aux actes : Bersellini offre un maillot de titulaire au gamin de 19 ans, qui s'impose comme l'une des révélations de la saison. Côme termine deuxième de D3, s'incline en finale des play-offs pour remonter, mais les prestations de Fortunato ne sont pas passées inaperçues. Il a été repéré par le Genoa d'Aldo Spinelli, qui vient de terminer à la quatrième place de Serie A. Une opportunité que le joueur ne peut refuser. Et le voilà qui signe pendant l'été 1991 au Genoa pour 4 milliards de lires, l'équivalent de 2 millions d'euros.

La belle année 1993


Problème, au Genoa, la progression de Fortunato se trouve interrompue par un épisode malheureux. Lors d'un entraînement, Andrea, pourtant réputé comme un garçon calme et gentil, s'embrouille violemment avec l'entraîneur adjoint, Sergio Maddè. En guise de punition, le coach, Osvaldo Bagnoli, décide de l'envoyer en prêt à Pise. « Je ne supporte pas la grossièreté. Maddè m'a mal parlé, je lui ai répondu de la même manière. Bagnoli m'a alors dit que j'étais arrogant et j'en ai payé le prix. Mais je ne regrette rien  » , racontait-il. Son prêt à Pise est finalement bénéfique, puisque Fortunato dispute 25 matchs de Serie B. Lorsqu'il rentre à Gênes à la fin de la saison, il est tout heureux d'apprendre que le duo Maddè-Bagnoli s'est tiré à l'Inter. Le nouvel entraîneur du Griffon, Bruno Giorgi, va lui filer le poste d'arrière latéral titulaire sans broncher. Fortunato d'un côté, Panucci de l'autre, le Genoa peut alors compter sur l'un des plus beaux duos de latéraux de la Botte.


1993 est une année importante dans la vie du joueur. Probablement la plus belle, l'apogée. Le 6 juin 1993, lors de la dernière journée de championnat, il inscrit le but égalisateur face à l'AC Milan à dix minutes de la fin. Un but importantissime, puisqu'il permet au Genoa s'assurer son maintien en Serie A.

Vidéo

Quelques jours plus tard, Andrea est contacté par la Juventus, son club de cœur depuis toujours. Il a tapé dans l'œil de Giovanni Trapattoni, qui veut en faire son latéral. Il débarque ainsi à Turin pour 5 millions d'euros, en même temps qu'un certain Alessandro Del Piero, 18 ans. Cerise sur le gâteau le 22 septembre 1993. À 22 ans, Andrea Fortunato honore sa première cape avec la Nazionale, contre l'Estonie. Nous sommes alors à neuf mois du Mondial américain et, forcément, au vu de son ascension, le natif de Salerne s'y voit déjà.

Leucémie lymphoïde chronique


Sa première saison turinoise est convaincante. Infatigable sur son aile, il est, de fait, l'un des joueurs préférés du Trap. Mais au printemps, Fortunato commence à se sentir fatigué, lessivé, à tel point que ses performances s'en ressentent. Il fait moins d'efforts sur le terrain, lui qui a toujours été un concentré d'énergie. Les ultràs de la Juve s'en prennent même à lui après l'élimination en Coupe UEFA, en lui reprochant de « ne pas se la donner suffisamment » et de « vivre la dolce vita » . Il n'est finalement pas convoqué par Arrigo Sacchi pour la Coupe du monde. Et attend impatiemment l'été pour se reposer et repartir du bon pied. Mais le 20 mai 1994, lors d'un match amical de fin de saison, la situation empire. Fortunato doit quitter la pelouse et confie au médecin du club qu'il se sent « au bout du rouleau » . Les résultats des analyses sont terribles : Andrea est atteint de leucémie lymphoïde chronique (LLC).


Les fans qui l'avaient critiqué s'excusent publiquement, et la Juventus s'unit autour du joueur. «  Il peut guérir. Andrea est jeune, sa trempe robuste va l'y aider » , assurent les médecins. Mais la situation est beaucoup plus grave que ça, comme l'assure d'ailleurs son père Giuseppe, cardiologue. Il lui faut une greffe de moelle osseuse. Mais aucun donneur compatible n'est trouvé. Alors, Andrea passe trois semaines en soins intensifs. Ceux-ci semblent faire effet. Le joueur bianconero va mieux, les globules blancs en excès reviennent à des valeurs normales. On parle même de rémission. Mais pour une guérison totale, il faut ce don de moelle osseuse. Or, il n'y a que trois donneurs compatibles dans le monde entier. Les médecins essayent alors de lui transfuser les cellules saines de sa sœur Paola. La bataille pour la vie est sans relâche.

La renaissance et la rechute


Le 11 août 1994, Andrea est transféré dans un service pré-stérile de l'hôpital de Perugia. Il peut parler au téléphone avec ses coéquipiers ou lire des journaux stérilisés au préalable. Une situation aberrante lorsque l'on sait que, trois mois plus tôt, il était encore sur la pelouse avec la Juventus. Et juste après la mi-août, la terrible nouvelle : son corps a rejeté les cellules saines de sa sœur. Retour à la case départ, mais avec un énorme coup au moral en plus. Son père Giuseppe prend alors les choses en mains. Pour sauver son fils, il accepte de lui donner les cellules de sa moelle osseuse. Une opération compliquée, mais miraculeusement, la greffe semble prendre. Andrea commence à aller mieux, il peut quitter le service pré-stérile et retourner dans un service normal. Son pote Fabrizio Ravanelli lui téléphone tous les jours, Andrea lui promet qu'il sera bientôt de retour.


Et cette affirmation ne semble plus être une utopie lorsque, le 14 octobre, Fortunato est autorisé à quitter sa chambre d'hôpital pour rentrer chez lui. Hôpital la journée pour la thérapie, domicile le soir. Un premier pas vers la renaissance. Il reprend tout doucement les entraînements physiques, et rend même visite à ses coéquipiers de la Juventus lors d'un déplacement à Gênes. La confiance augmente de jour en jour quant à une guérison totale, mais en avril 1995, la rechute. Brutale. Une banale infection détruit ses défenses immunitaires. Andrea est hospitalisé d'urgence, mais cette fois-ci, aucun miracle. Le joueur décède le 25 avril 1995, provoquant un véritable émoi en Italie, et surtout à la Juventus. Les journaux télévisés repassent alors en boucle les images d'une interview datant de juin 1993, au moment où il venait de signer à la Juventus. À la question : « Que faut-il pour devenir un grand joueur, outre le talent ? » , Andrea Fortunato avait alors répondu : « De la chance. »

Vidéo


Par Éric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Sincèrement cette histoire m'a donné de envie de pleurer ...
L'histoire qui m'a littéralement fait pleurer, c'est celle de Piermario Morosini.
Orphelin de ses parents très jeune, son frère se suicide ensuite. Il élève seul sa sœur handicapée, avant de décéder d'une crise cardiaque sur le terrain lors d'un match de serie B.

Même si les frères Dardenne et Ken Loach s'y étaient mis ensemble, ils auraient jamais pu sortir un scenario aussi glauque.
1 réponse à ce commentaire.
Stefano Tacconi, ancien gardien de la Juve notamment (puis au Genoa lors du décès d'Andrea), a nommé son fils Fortunato en son hommage. Le mec était aimé par tous, et partout.

Cette sale impression que les hommes de bien partent souvent top tôt...
Triste histoire... La Juve a sorti une petite vidéo hommage aujourd'hui.

Par contre je m'interrogeais vu l'âge du joueur et la rapidité de l'évolution, et apres qqs recherches les articles italiens parlent de leucémie aiguë lymphoblastique, ce qui paraît plus cohérent.
ilovekitties Niveau : District
clairement LLC à 20 ans c'est improbable
 //  16:32  //  Supporter des Pays-Bas
93, c'était il y a presque 25 ans. Les recherches et diagnostics ont peut-être évolué depuis?
ilovekitties Niveau : District
Clairement la leucémie aigue lymphoblastique ça colle beaucoup plus. La LLC c'est vraiment un truc de vieux, qui ne subissent pas le genre de traitements qu'il a reçus, et qui ne tue pas aussi brutalement. Ça a du beaucoup évoluer c'est clair, mais ça reste la même maladie
Dans le deuxième reportage, ils parlent en effet de leucémie "acuta", c'est-à-dire aigüe.
4 réponses à ce commentaire.
Tres beau portrait, merci sofoot...

Petit bemol, il est mort a 24 ans, pas 22 puisqu'il les a deja en 1993...
Ah, dans la video ils disent 23 par contre
Il est effectivement mort a 23 ans...
Pour info il faudrait lire correctement l'article...il est écrit ''La vie de cet ancien défenseur latéral de la Juventus s'est arrêté le 25 avril 1995, IL Y A tout juste 22 ans''...et non pas s'est arrêté à 22 ans...

Je n'étais pas au fait de cette tragédie (j'avais 12 ans à l'époque). Et toujours à la même époque, l'accès aux médias sportifs était quand même assez restreint, surtout comparé à maintenant.

RIP.
Pour info il faudrait lire correctement l'article...il est écrit ''La vie de cet ancien défenseur latéral de la Juventus s'est arrêté le 25 avril 1995, IL Y A tout juste 22 ans''...et non pas s'est arrêté à 22 ans...

Je n'étais pas au fait de cette tragédie (j'avais 12 ans à l'époque). Et toujours à la même époque, l'accès aux médias sportifs était quand même assez restreint, surtout comparé à maintenant.

RIP.
Pour info il faudrait lire correctement l'article...il est écrit ''La vie de cet ancien défenseur latéral de la Juventus s'est arrêté le 25 avril 1995, IL Y A tout juste 22 ans''...et non pas s'est arrêté à 22 ans...

Je n'étais pas au fait de cette tragédie (j'avais 12 ans à l'époque). Et toujours à la même époque, l'accès aux médias sportifs était quand même assez restreint, surtout comparé à maintenant.

RIP.
6 réponses à ce commentaire.
Ce commentaire a été modifié.
So Foot, c'est quand même mieux de citer la source même de votre article que vous avez traduit en français: http://storiedicalcio.altervista.org/bl … unato.html

Mais c'est vrai, histoire tragique, comme il en existe beaucoup trop dans le football italien (Armando Picchi, Di Bartolomei, le romain Taccola, Bergonovo, Giorgio Ferrini, Renato Curi, Gianluca Pessotto et j'en passe ...)
Sans oublier Scirea
Meroni déjà cité un peu plus bas, j'avais pas lu.
Reste l'histoire Piermario Morosini.
Ibn Khaldoun Niveau : Loisir
Ça leur arrive pas mal; ces petites indélicatesses.
4 réponses à ce commentaire.
"...Né dans une famille bourgeoise (père cardiologue, mère bibliothécaire)..."

Mort de rire, la bourgeoisie, c'est une accumulation de biens et de capitaux, ça se construit sur des générations.
C'est tout ce que tu retiens de l'article?
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Superbe intervention, merci.
2 réponses à ce commentaire.
merci pour le partage de l´histoire, la vie ne tient a rien,
Ravière Pastauré Niveau : Ligue 2
Les deux clubs de Turin sont quand même maudits.

Entre lui, le Superga, Ferrini, Scirea, le Heysel et dans une moindre mesure les nombreuses finales de LDC perdues par la Juve, ça fait bcp.
Ravière Pastauré Niveau : Ligue 2
Et Gigi Meroni...
1 réponse à ce commentaire.
Pap-i-rus Niveau : DHR
Vous etes sur que c'est une leucemie lymphoide chronique ca me parait tres surprenant parce que ca touche rarement les gens ages de moins de 50 ans
1 réponse à ce commentaire.
Ibn Khaldoun Niveau : Loisir
Histoire émouvante et bien connue, écrite avec une délicatesse de pachyderme; quelques perles assez comiques, dont : "Alors, Andrea fait la promesse à ses parents de ne jamais abandonner les études à côté du foot."


jeudi 25 mai 255€ à gagner avec Dortmund, Benfica & Celtic Glasgow jeudi 25 mai Week-end FDJ : 129 Millions à l'Euro Millions + 10 Millions au LOTO !
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 11:35 Le Milan met la pression sur Donnarumma 47 Hier à 09:20 Griezmann dément les « rumeurs » de départ 29
vendredi 26 mai Tévez dézingue le football chinois 40 vendredi 26 mai Bernardo Silva signe à City 34 vendredi 26 mai Un gardien simule l'évanouissement pour éviter un carton 5 vendredi 26 mai Di María vers l'Inter ? 60 vendredi 26 mai Zabaleta à West Ham, c'est officiel 10 vendredi 26 mai Restrictions sur les transferts en Chine 24 vendredi 26 mai Denayer impliqué dans une bagarre à Bruxelles 9 vendredi 26 mai Comment Griezmann se transforme en David Beckham vendredi 26 mai Gignac sauve à nouveau les siens 7 vendredi 26 mai Gomis à Galatasaray ? 26 jeudi 25 mai Waris égalise, Nivet arrache la victoire jeudi 25 mai Darbion ouvre le score pour l'ESTAC jeudi 25 mai Sagna, Clichy, Caballero, Navas : City dégraisse son effectif 22 jeudi 25 mai L'OM piste Alexandre Song 25 jeudi 25 mai Le monde du sport soutient les victimes de Manchester jeudi 25 mai Les frères Pogba font la fête 26 jeudi 25 mai Jordy Gaspar à Monaco 20 jeudi 25 mai Paul Pogba a-t-il réussi sa saison ? jeudi 25 mai Hazard, mécanicien d'un jour 4 mercredi 24 mai Mkhitaryan pour le 2-0 mercredi 24 mai Ouverture du score chanceuse pour Pogba 3 mercredi 24 mai Correa maintenu sur le banc de Nancy 9 mercredi 24 mai 23 000 euros d'amende pour Depay 4 mercredi 24 mai Un joueur de la Corée du Sud U20 chambre Maradona 19 mercredi 24 mai Pronostic Ajax Man U : jusqu'à 510€ à gagner sur la finale de C3 mardi 23 mai Le but d'Orléans annulé par arbitrage vidéo 37 mardi 23 mai SFR Sport va changer de nom 19 mardi 23 mai Zidane fait mieux que Mourinho, Ancelotti et Ferguson mardi 23 mai Diego López définitivement à l'Espanyol 10 mardi 23 mai Le Real officialise un accord avec Vinícius Júnior 36 mardi 23 mai Michel Der Zakarian débarque à Montpellier 26 mardi 23 mai Le fils de Klinsmann rate un dribble et encaisse un but 3 mardi 23 mai Ruben Aguilar à Montpellier 4 mardi 23 mai El Loco Bielsa est de retour en L1 ! mardi 23 mai CDM U20 : Le CSC de 50 mètres d'un joueur anglais 7 mardi 23 mai Marc Bartra poste un message à la suite de l'attentat 10 mardi 23 mai Griezmann confirme ses envies de départ 54 mardi 23 mai Patrice Carteron passe de Riyad à Phoenix 10 mardi 23 mai Vidal veut Sánchez au Bayern 36 mardi 23 mai CR7 Junior sur les traces de son père lundi 22 mai Option d'achat levée pour Cuadrado 17 lundi 22 mai Ils ont quitté le football en 2017 lundi 22 mai Portsmouth racheté par l'ancien PDG de Walt Disney 7 lundi 22 mai Un supporter de Benfica chambre Porto avec un drone 5 lundi 22 mai 116 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 2 lundi 22 mai Anderlecht confirme pour Tielemans à Monaco 34 lundi 22 mai Aubameyang aurait choisi Paris 85 lundi 22 mai Prolongations : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! samedi 20 mai Rodelin sauve le Stade Malherbe 6 samedi 20 mai Le cadeau d'adieu de Lacazette au Parc OL 33 samedi 20 mai Les compos de la dernière journée samedi 20 mai Bartra craque sous le coup de l'émotion 12 samedi 20 mai Benoît Cheyrou sauve Toronto 4 vendredi 19 mai Amavi intéresse Naples et l'Atlético 19 vendredi 19 mai Un échange Bakayoko-Batshuayi dans les tuyaux 46 vendredi 19 mai L'OM cible Zouma et Gameiro 38 jeudi 18 mai Le Hellas Vérone rejoint la SPAL en Serie A 30 jeudi 18 mai L'Espérance sportive de Tunis sacrée championne 4 jeudi 18 mai Un stade qatari déjà prêt pour le Mondial 2022 40 jeudi 18 mai 348€ à gagner avec PSG & Lyon 2 jeudi 18 mai 107 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 jeudi 18 mai Modeste intéressé par la Chine 26 jeudi 18 mai Reynet en pole pour Montpellier 24 mercredi 17 mai Mendy et son Jardim d'amour 4 mercredi 17 mai Mbappé ouvre le score en beauté 14 mercredi 17 mai L'arbitrage vidéo pour le Mondial U20 3 mercredi 17 mai Le propriétaire de Leicester rachète un club de D2 belge 11 mercredi 17 mai Nacho pourra jouer face à Vigo 6 mercredi 17 mai Un cubain envoie une minasse hors du stade 11 mardi 16 mai Un ancien président du FC Rouen assassiné 23 mardi 16 mai Luzenac dédommagé de... 15 000 euros 22 mardi 16 mai Aubameyang vers la Chine ? 81 mardi 16 mai St-Pauli offre des bières pour son maintien 21 lundi 15 mai SO FOOT CLUB - Paulo Dybala 2 lundi 15 mai Un accord Favre-Dortmund ? 52 lundi 15 mai Évra fête son anniversaire sur du Brown 27 lundi 15 mai Baptiste Giabiconi au capital du FC Martigues ? 5 lundi 15 mai La Premier League noue un partenariat avec une asso LGBT 4 lundi 15 mai Un Colombien s'enroule dans un tapis pour célébrer son but 9 lundi 15 mai Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 37e journée 2 lundi 15 mai River s'impose dans le Super Clásico 10 dimanche 14 mai Le but de renard de Nacho 15 dimanche 14 mai Les larmes de bonheur de Marquinhos 32 dimanche 14 mai Les Girondins vont porter leur nouveau maillot domicile contre l'OM 14 dimanche 14 mai Le GF38 accède au National 15 dimanche 14 mai Pepe finalement à l'Inter ? 48 dimanche 14 mai Un nouveau doublé pour Gignac 5 samedi 13 mai La SPAL est de retour en Serie A 11 samedi 13 mai Le coup franc soyeux d'Alaba 7 samedi 13 mai Ricardo Rodríguez a trouvé un accord avec le Milan 36 vendredi 12 mai Les 50 joueurs qui ont écrit l'histoire de l'OL vendredi 12 mai Tielemans se serait engagé avec l'ASM 34 jeudi 11 mai 623€ à gagner avec Tottenham, Nice & Villarreal jeudi 11 mai L'OL triple la mise 2 jeudi 11 mai Dolberg douche les espoirs de l'OL 1 jeudi 11 mai Huntelaar va quitter Schalke 12 jeudi 11 mai Une bicyclette folle pendant le derby de Bagdad 2 jeudi 11 mai Polémique à la commission d'éthique de la FIFA 12 jeudi 11 mai Canal + minimise la perte de la Ligue des champions 71 jeudi 11 mai Le Gamba Osaka sanctionné à cause d'un drapeau SS 62 jeudi 11 mai Gignac ne s'arrête plus de marquer 7 jeudi 11 mai La Ligue des champions sur SFR Sport à partir de 2018 114 mercredi 10 mai Plus de vingt blessés en marge d'Atlético-Real 5 mercredi 10 mai Isco réduit le score 1 mercredi 10 mai Antoine Griezmann pour le 2-0 ! mercredi 10 mai Saúl Ñíguez ouvre le score mercredi 10 mai Claudio Ranieri n'ira pas en Chine 11 mercredi 10 mai Une murale hommage à Cruyff inaugurée à Amsterdam 13 mercredi 10 mai Benatia pas tenté par Marseille 43 mercredi 10 mai Pronostic Atlético Real : jusqu'à 500€ à gagner sur l'affiche de C1 ! 1 mercredi 10 mai 328€ à gagner avec Lyon & ManU-Celta mercredi 10 mai Nice sur le coup pour le Valenciennois Tameze 5 mardi 9 mai Dani Alves clôt les débats 6 mardi 9 mai Mandžukić ouvre le score mardi 9 mai Pepe bientôt au PSG ? 64 mardi 9 mai Un joueur israélien arrêté par la police au stade 20 mardi 9 mai L'impressionnante collection de maillots de Messi 41 mardi 9 mai Balotelli discute avec Las Palmas 37 mardi 9 mai Aulas danse pour ses féminines 19 lundi 8 mai Theo Hernández : direction le Real Madrid 25 lundi 8 mai Hulk dément avoir agressé un coach chinois 14 lundi 8 mai Juve Monaco : jusqu'à 1500€ à gagner sur l'affiche de C1 lundi 8 mai 383€ à gagner avec Juve-Monaco & Atlético-Real