1. //
  2. //
  3. // 11e journée
  4. // Club Leon/Club America (3-0)

Quand l'entraîneur accroche un adversaire

8 3
Juan Antonio Pizzi est un homme malicieux.

Lors de la victoire de son équipe face au Club América (3-0), l'entraîneur de León a tout tenté pour aider ses défenseurs. L'ancien coach de Valence a retenu Paolo Goltz, joueur de l'América, qui débordait sur son couloir. Une faute passée inaperçue aux yeux de l'arbitre, mais qui a créé la polémique au Mexique.



Pizzi s'est défendu après la rencontre : « Il est tombé dans ma zone. Il a tenté de s'appuyer sur moi et je me suis protégé. Je l'ai retenu pour qu'il ne tombe pas. Parfois, c'est difficile de se contrôler avec l'adrénaline de la rencontre. »

Easy Pizzi.






RC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
S'il est tombé dans sa zone alors on comprend.
Il y avait même peut-être moyen de gratter un péno.
Bon après le joueur a l'air d'en rajouter.
J'espère juste qu'on ne lui fasse pas un procès basé sur ce vine pourri.
Enfin ni a lui ni personne d'ailleurs... Sérieux, on vit l'époque de la HD non?
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
8 3