Quand l’Angleterre jouait encore le jour de Noël…

Jour des derbys de football, de soldes et de chasse à courre… Demain 26 décembre 2013 donnera le coup d’envoi du Boxing Day outre-Manche, un marathon de trois matchs en cinq jours où l'erreur est interdite pour tout candidat au titre qui se respecte. Pis, il y a plus de cinquante ans, les British jouaient même le jour de Noël. Retour sur une énième bizarrerie britannique, entre alcool, brouillard et traditions religieuses. Merry Christmas.

Boxing Day. Traduire ni plus ni moins que « la journée de la boîte » . Un jour férié, prévu le 26 décembre de chaque année, offrant la possibilité aux Britanniques, et comme dans de nombreux pays du Commonwealth, de fêter Noël sur deux jours. Les origines de cette journée particulière remonteraient au Moyen Âge, mais les explications sur son origine varient. La plus courante ? Selon certains historiens, les rois, les nobles et les bourgeois, célébraient le 25 décembre, jour de Noël, en faisant de grands banquets. Les bonnes et les serviteurs étaient mobilisés ce jour-là pour préparer et servir les victuailles. Comme ils ne pouvaient pas être auprès de leurs familles, on leur offrait la journée du 26 décembre. Sportivement, le Boxing Day marque aussi le début d'un enchaînement souvent décisif dans la course au titre de champion d'Angleterre. Les matchs s'enchaînent à une vitesse infernale durant les fêtes, excepté le 25 décembre. Un des précieux jours fériés du calendrier anglais qui en compte huit par an, contre onze en France et quatorze en Espagne.

Néanmoins, cela ne fut pas toujours la règle : jusque dans les années 50, de nombreuses rencontres étaient justement programmées le jour de Noël. Un day off donc, qui offrait l’une des rares possibilités de se rendre au stade, en masse et en famille. « À l’époque victorienne, époque où de nombreuses fêtes et traditions anglaises ont été introduites, le football était un rituel de Noël aussi sacré que Jingle Bells et les tartelettes aux fruits le sont aujourd’hui » , écrit Paul Brown, journaliste pour la magazine FourFourTwo. Un sport tout neuf qu’il faut vite rentabiliser. Pour forcer le trait, les dirigeants de clubs décident donc de multiplier les matchs durant cette période : on joue un match aller le 25 décembre, et le match retour le lendemain. En 1888, Aston Villa et Preston s’adonnent les premiers à ce genre de double confrontation. Près de 10 000 curieux s’amassent au stade. Nick Ross, défenseur des Lilywhites, est désigné homme du match. Son petit plus ? Siffler les mélodies de chants de Noël de manière menaçante, afin d’intimider ses adversaires lors de chaque arrêt de jeu. Avec la promesse d’une belle semelle en guise de cadeau…

8 centimètres de neige et des vents contraires

Depuis cette rencontre pionnière, le calendrier est clair. La plupart des matchs de Noël doivent être en priorité des derbys de même ville, ou de cités voisines. La raison ? Jour férié oblige, les transports publics ne sont pas ouverts au public. Les matchs sont joués en journée pour cause d’absence de lumière artificielle dans les stades, et de préférence avant l’heure du déjeuner afin d’éviter la tombée de la nuit. Plus perturbant encore, les conditions climatiques. Le réchauffement de la planète ne fait pas encore la couverture des journaux, les ballons rouges et les pelouses chauffées n’ont pas encore trouvé leur concepteur. Résultats : outre un nombre incalculable de blessures, « les meilleures équipes sont celles qui ont la plus grande résistance au froid et les joueurs les plus robustes. Des joueurs qui n’ont pas peur de jouer contre 8 centimètres de neiges et des vents contraires » , écrit le Times. Le 25 décembre 1937, un épais brouillard contraint la Fédération anglaise de reporter ou d’annuler la plupart des rencontres du pays. Un coup d’envoi entre Charlton et Chelsea est finalement rescapé, jusqu’à ce que Sam Bartram, gardien des Addicks, soit complètement aveuglé par une brume de plus en plus dense. « Plus les minutes défilaient, moins je voyais les numéros de mes coéquipiers » , raconte-t-il. En début de deuxième période, un homme vient à sa rescousse. « Mais mon Dieu, que vous faites-vous encore ici ? » , lui demande perplexe un policier de la ville. En vérité, le match est arrêté depuis déjà vingt bonnes minutes. Mais faute de visibilité, ce malheureux gardien n’a visiblement rien compris au mauvais déroulé du match. « Quand je suis rentré aux vestiaires, mes coéquipiers, déjà douchés et rhabillés, ont éclaté de rire. Un grand moment de solitude » .

Mais quid de la nativité du petit Jésus-Christ ? Traditionnellement, en tant que fête chrétienne, le jour de Noël commémore chaque année la naissance de Jésus de Nazareth. Dans ces conditions, jouer au football est sujet à controverses, surtout dans une période l’Histoire où caresser le cuir un dimanche, jour du seigneur, est une initiative également proscrite. Pour calmer les choses, les instances dirigeantes du football anglais misent, sans réellement se mouiller, sur le volontariat : chaque club est alors libre, ou non, de présenter une équipe le soir du réveillon. Par exemple, Arsenal sera interdite de football à Noël jusqu’en 1925, le stade d’Highbury étant à l’origine construit sur des terres St John's College of Divinity. Une faculté qui, comme son nom l’indique, ne badine pas avec le respect des traditions religieuses. Plus hostiles encore que les institutions, certains joueurs eux-mêmes se rebiffent. Des boit-sans-soif, qui s’indignent qu’avec cette journée de travail supplémentaire, on ne leur élève une grande occasion annuelle de faire la fête, et surtout de se saouler la tronche. L’ancien attaquant de Clapton Orient, Edmund « Ted » Crawford, rappelle l’ivresse générale de son équipe lors d’un match de Noël contre Bournemouth, en 1931. Ce jour-là, comme il est de coutume dans la plupart des clubs du pays, les dirigeants sont d’ailleurs les premiers fournisseurs d’élixir. Grâce au baril de bière offert par ces derniers, Crawford s’écroule en fin de première mi-temps et tombe dans un léger coma éthylique. Avant de tenter un brin d’humour : « Je me suis réveillé dans les vestiaires. J’ai alors souhaité Joyeux Noël à mes coéquipiers… En rotant » .

Second Guerre mondiale, dinde et zeste d’orange


Malgré toutes ces problématiques, le football de Noël s’enracine année après année dans l’inconscient populaire britannique. Rien ne semble arrêter ce legs du passé, même pas le début de la Seconde Guerre mondiale. Le 25 décembre 1940, Norwich affronte une escouade de Brighton décimée par des joueurs envoyés sur le champ de bataille européen. Avec seulement cinq soldats sur la feuille de match, le coach de Brighton compose son onze de départ avec des personnes bénévoles assises en tribunes. Norwich s’impose sans résistance 18 buts à 0, conséquence directe d’un manque de main-d'œuvre et de joueurs qualifiés. Certains joueurs sont même autorisés à joueur sous plusieurs étiquettes, comme Len Shackleton, joueur en fin de matinée de Bradford, qui achèvera, sous le maillot de Leeds, l’équipe de Huddersfield quelques heures d’une superbe reprise de volée. Statistique folle : 210 buts seront ainsi marqués durant cette seule journée de Noël 1940 à travers tout le pays !

Le conflit guerrier amnistié, la popularité du football outre-manche explose. Du jamais vu : près de 3,5 millions de spectateurs assistent à la série de 3 journées en quatre jours prévue fin décembre 1949. Des fans qui s’unissent pour chanter des chansons de Noël avant le coup d’envoi, s’offrent en tribunes leurs cadeaux, fument de gros cigares, puis aspergent les joueurs d’un zeste d’orange. L’Orange ? Un produit jadis rationné, considéré comme luxueux, et qu’il est de bon goût d’offrir pendant les périodes de fêtes. Mais l’euphorie de ces années folles d’après-guerre ne va pas s’éterniser. L’arrivée des fifties et des évolutions technologiques plombe fortement les fins d’année footballistiques. Pourquoi se geler les miches dans un stade le jour de Noël, alors que les retransmissions radio explosent ? Pour se geler les miches dans un stade spécialement le jour de Noël, alors que ceux-ci sont aujourd’hui munis de projecteurs électriques, multipliant le nombre de rencontres toute l’année en soirée et même en semaine ? Le 25 décembre 1957, de nombreux stades britanniques annulent leur match en rouge et blanc, faute de spectateurs. En 1958, seules les trois premières divisions sont autorisées à jouer à cette occasion. En 1959, la première uniquement. Le phénomène disparaît totalement en 1965, avant de connaître une tentative échouée de come back en 1983. Cette année-là, Brentford arrange une partie de troisième division contre Wimbledon, le 25 décembre, à 11h du matin. Faute grave : l’idée provoque un surprenant tollé général. Les supportrices enragent, menacent de faire grève pour le reste de la saison et demandent la démission de leur président, Eric White. Son tort ? Avoir voulu remuer les cendres du passé. À sa manière : « Nous espérerions juste revivre l’ancienne tradition du football de Noël… Ce jour où les hommes allaient voir du football, et les femmes surveillaient la cuisson de la dinde » .

Par Victor Le Grand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Rochantas Niveau : CFA2
On ne pourra jamais dire que l'Angleterre n'est pas une terre de football après cet article!

L'anecdote du goal dans le brouillard ... priceless
labastille Niveau : DHR
Message posté par Rochantas
On ne pourra jamais dire que l'Angleterre n'est pas une terre de football après cet article!

L'anecdote du goal dans le brouillard ... priceless


petit hs:pourquoi utiliser ce mot "priceless" c'est le kikoo ,lol sofootien ? c'est une peu comme la petite queue de cheval des publicitaires dans les 3 freres ......ringard .
sinon joyeux noel.
C'est gentil à vous d'essayer de rendre l'attente du "Boxing Day" moins longue, mais ça ne marche pas... (malgré un très chouette article)
Message posté par Rochantas
On ne pourra jamais dire que l'Angleterre n'est pas une terre de football après cet article!

L'anecdote du goal dans le brouillard ... priceless


Bah tu comprends, la langue française est tellement pauvre qu'il faut aller chercher des expression ailleurs ...

(Je précise pour les petits génies que c'est de l'ironie, pour que vous compreniez : "I'm just kidding")
Message posté par labastille


petit hs:pourquoi utiliser ce mot "priceless" c'est le kikoo ,lol sofootien ? c'est une peu comme la petite queue de cheval des publicitaires dans les 3 freres ......ringard .
sinon joyeux noel.


Parce que "priceless" c'est 9 caractères et tout le monde comprend, et "ça n'a pas de prix" c'est un peu plus à écrire.

Et moi je te trouve joyless sans queue de cheval.
labastille Niveau : DHR
Message posté par davidbis


Parce que "priceless" c'est 9 caractères et tout le monde comprend, et "ça n'a pas de prix" c'est un peu plus à écrire.

Et moi je te trouve joyless sans queue de cheval.


merci pour l'explication et pour la petite "vannounette" je suis juste lol,mdr ,exptdr ;)
Garrincha7 Niveau : CFA2
L'anecdote a beau être "priceless", le gardien aurait quand même pu admettre, après coup, qu'il était rond comme une queue de pelle à ce moment-là. Parce que pour poireauter pendant 20 minutes tout seul dans le froid et le silence qui avait dû accompagner l'arrêt du match, il devait pas avoir les idées trop claires...
Rochantas Niveau : CFA2
Hey les gars, vous avez passé un mauvais Noël ?

Dites moi tout
Maintenant on sait une des raisons qui font que l'équipe d'Angleterre vas se faire sortir vite fait du Mondial.
Franchement je rêve de pouvoir aller en Angleterre pendant le boxing day ça doit être assez énorme !
Pour le gardien est le brouillard c'est pas mal car maintenant même sans brouillard les gardiens de premier league restent les plus mauvais au monde.
Govou for President Niveau : District
Autre epoque..

/Users/Antoine7/Downloads/A_Dphr6CUAAjFnZ.jpg
il y a 1 heure Sergio Ramos acrobate en vacances 3 il y a 2 heures Pogba marque en dabant 22 il y a 3 heures Le central de Kansas met une bicyclette 3
il y a 6 heures Crivelli à Angers 11 Hier à 22:21 City remporte le derby de New York 7
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 09:50 Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 10 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 10
vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 18 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8