1. //
  2. // 11e journée
  3. // Chelsea/Liverpool

Quand Klopp donnait la leçon à Mourinho

C'est arrivé au cours d'une soirée étoilée et mémorable, le 24 avril 2013. Ce jour-là, le Borussia Dortmund de Jürgen Klopp terrassait avec brio le Real Madrid de José Mourinho (4-1) en demi-finale aller de C1, mettant ainsi fin au rêve du Portugais de soulever la Décima. Ce samedi, Klopp et Mourinho ont changé d'équipe, mais le manager allemand pourrait, encore une fois, provoquer la chute du Special One.

Modififié
Sourire de rigueur, décontraction naturelle et l'aplomb voilé derrière une pointe d'humour, Jürgen Klopp vient de réussir avec brio son entrée sur la scène anglaise. Ce 9 octobre 2015, l'inénarrable Allemand est officiellement intronisé en tant que manager de Liverpool à la place de Brendan Rodgers. Et parce qu'il n'a jamais dissimulé sa part de singularité, la formule pour se présenter à ce nouveau parterre de spectateurs détonne. « Je suis un homme tout à fait normal. Je viens de la Forêt-Noire. Ma mère est peut-être devant la télévision et regarde cette conférence de presse et elle n'a dit aucun mot. Mais elle est très fière. Je suis un gars normal. Je suis "The Normal One", si vous le souhaitez » , lâche-t-il, non sans se départir d'un large sourire aux lèvres.

« C'est un match de plus, tout comme Galatasaray ou Manchester aux tours précédents. » José Mourinho

De toute cette conférence de presse, les médias britanniques ne retiendront que ce sobriquet attribué à lui-même : The Normal One. Un clin d'œil évident à son homologue portugais, José Mourinho, lui qui s'était autoproclamé The Special One à son arrivée à Chelsea, en 2004. Les deux hommes s'estiment, se respectent. Mais alors que sa place sur le banc des Blues n'a sans doute jamais semblé aussi précaire, le Mou retrouve celui qui a, il y a deux ans et demi, ni plus ni moins brisé son rêve de soulever la Ligue des champions avec le Real Madrid. Forcément, à l'aube des retrouvailles, ce sont de douloureux souvenirs qui affleurent.

Retour dans le temps. Ce 24 avril 2013, quand le Real Madrid se déplace dans la touffeur du Westfalenstadion afin de défier le Borussia Dortmund, en demi-finale aller de C1, c'est avec le costume de favori. Conscient que la Liga est désormais promise au rival barcelonais à quelques semaines de la fin du championnat, la Casa Blanca se concentre essentiellement sur la coupe aux grandes oreilles. Avec, toujours, cette obsession qui taraude tout un peuple : la fameuse Décima. Jusqu'ici, les Madrilènes ont assuré le service minimum dans la plus prestigieuse des compétitions. Dans un groupe relevé composé déjà du Borussia Dortmund, puis de Manchester City et de l'Ajax Amsterdam, ils terminent derrière le BvB. Conséquence, ils prennent Manchester United en 16es de finale. Une expulsion controversée de Nani et une superbe frappe de Modrić viendront sortir Madrid du bourbier mancunien. La confrontation face à Galatasaray au tour suivant ? Une formalité. Alors, à l'heure d'aller se frotter au mur jaune, José Mourinho est donc un homme en mission. Et à la sérénité inébranlable. « Je n'ai pas peur, je n'ai pas la pression, je suis quelqu'un qui se bat pour ne pas connaître de tels sentiments. C'est un match de plus, tout comme Galatasaray ou Manchester aux tours précédents. Je ne vois pas autrement ce match » , lance-t-il, sans douter, en conférence de presse d'avant-match.

Les typhons Götze et Lewandowski


Conscient qu'il aborde ce rendez-vous en tant qu'outsider, le Borussia Dortmund choisit de la jouer profil bas. Mais un événement va quelque peu altérer l'insouciance inhérente qui caractérise la formation allemande. La veille du match, le quotidien Bild provoque un séisme médiatique en annonçant le transfert du joyau Mario Götze, formé dans la Ruhr, vers l'ennemi honni du Bayern Munich. Mis dans la confidence par ses dirigeants dans la foulée de la qualification homérique contre Málaga en quarts de finale (0-0 ; 3-2), Jürgen Klopp décide de manier l'humour en conférence de presse pour dissimuler une amertume légitime : « J'ai profité vingt-quatre heures de la victoire. Mario voulait profiter de l'expérience d'un grand entraîneur (Pep Guardiola dont la venue en fin de saison a été actée, ndlr) et apprendre à jouer à une touche de balle. Je ne peux pas le faire. » Outre ce transfert controversé, les Schwarzgelben nourrissent l'espoir fou de renverser l'ogre madrilène. Largués par le Bayern Munich en Bundesliga, ils entendent étirer un peu plus une épopée européenne dont le maître mot se veut frisson. Et les soldats du fantasque Klopp peuvent avancer un argument de poids. En phase de groupes, le BvB a tenu la dragée haute à l'équipe espagnole et s'est même payé le luxe de s'imposer une fois lors de leur double confrontation (2-1 ; 2-2). Malgré ces performances probantes, Klopp exhorte les siens à rester concentrés et met la pression sur les épaules du Real. « Le Real me paraît plus fort maintenant. À l'époque, il lui manquait des joueurs importants (Marcelo notamment, ndlr) et maintenant, il disposera presque de tous, rappelle-t-il quelques jours avant la rencontre. Le Real est dans un grand moment de forme, dans une bonne dynamique de résultats. »

Le peuple madrilène s'attendait à des étincelles ? Il va finalement vivre l'une des soirées les plus lugubres dans son histoire européenne. Dans une enceinte portée par le souffle palpable de 65 829 spectateurs, le Borussia donne une véritable leçon à son vis-à-vis. Guidés par la paire Gündoğan-Bender, les partenaires de Weidenfeller étouffent d'entrée une pâle équipe de Madrid, totalement désarmée par le fameux gegenpressing. Une démonstration collective sublimée par la prestation lunaire de Robert Lewandowski. Buteur dès la 8e minute de jeu, l'attaquant polonais offre cette soirée-là ce qui constitue encore jusqu'ici le plus beau chef-d'œuvre de sa carrière. Malgré l'égalisation de Ronaldo qui fait office de cache-misère avant la mi-temps, l'arrière-garde espagnole amputée de deux titulaires (Marcelo et Arbeloa remplacés poste pour poste par Coentrão et Ramos, Varane étant titularisé en défense centrale) sombre inéluctablement en seconde période. Au retour des vestiaires, Lewandowski claque un triplé en moins de vingt minutes et achève un favori dès lors au bord du précipice. Un quadruplé d'une beauté irrésistible. Le premier pour un joueur à ce stade de la compétition.

« Toute l'Europe va se rappeler du quadruplé de Lewandowski. S'il nous sert à nous qualifier pour la finale, bien sûr » Jürgen Klopp

Dans la foulée de cette demi-finale aller récitée sans fausse note, Jürgen Klopp savoure ce succès historique, tout en refusant de verser dans l'euphorie avant la manche retour : « On a joué ce match dans des conditions de tension extrême après l'affaire Götze, révélée par la presse. Mais on a su transformer cette émotion négative en un rendement extraordinaire. Je précise tout de suite qu'on a un deuxième match à jouer à Madrid, et si la tactique de ce soir a bien fonctionné, je me garderai bien d'en dire davantage pour la suite. J'espère surtout, si on se qualifie, que les quatre buts de Lewandowski vont entrer dans l'histoire du club. Si vous faites un tour par le musée, vous voyez depuis des années les mêmes vidéos. Avec les buts de Robert, j'espère qu'on va bientôt se renouveler. Mais un quadruplé, vous savez, ça n'a rien d'extraordinaire. Ça dépend où et contre qui vous le marquez. Moi aussi, j'en ai réussi un jour. C'était contre Erfurt en championnat de D2, mais il n'y a que moi pour m'en souvenir ! Celui de Lewandowski, toute l'Europe va s'en rappeler. S'il nous sert à nous qualifier pour la finale, bien sûr. » Avec la force du désespoir, José Mourinho, lui, martèle que l'exploit, aussi invraisemblable soit-il, apparaît possible. « C'est difficile de dire si l'on a failli collectivement ou individuellement. Mais voilà ce qui arrive quand tu n'as pas une bonne utilisation du ballon et que la première relance n'est pas bonne. Alors, on va préparer le match retour avec toute l'énergie et l'espoir que l'on doit mettre dans ce match-là. En football, j'ai au moins appris une chose : rien n'est impossible » , confie-t-il en conférence d'après-match. Une semaine plus tard, le Real Madrid manquera sa présence en finale, dans l'écrin de Wembley, à un but près (2-0), touchant du bout des doigts l'exploit. Insuffisant, donc, pour que José Mourinho ne renaisse de ses cendres. Et, ce samedi, le désormais Normal One pourrait peut-être encore revêtir le costume de la faucheuse face à un Special One qui ne l'est plus tant que ça.

Par Romain Duchâteau
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Note : 3
"ils prennent Manchester United en 16es de finale"....

des 16èmes de finale en LDC ? je sais que c'est samedi matin mais bon c'est pas une excuse
Cela va être un match appétissant et d'une tension monstrueuse pour José Calimero.
Et je pense qu'il sauvera sa coquille cet aprèm' sur une victoire pas moins étriquée que nette.
13h45 début du match. J'adore ces horaires d'enculé.
Si liverpool gagne aujourd'hui celà va accélerer le départ du Mou et augmenter la probabilité de le voir sur le banc du Psg est ce une bonne chose ?
ThisIsAnfield Niveau : Ligue 2
Je le sens pas ce match. Comme par hasard ils vont se réveiller contre nous.
Malgré un quadruplé d'origi!!!
Comme l'or y gît.
Je prédis une victoire de chelsea.
N'est ce pas origi-nal.
Origi pas sur la feuille de match ^^
Message posté par rainston
Origi pas sur la feuille de match ^^


il l'a dans l'cul, c'est orig(i)anal
Pourquoi il presque plus de live ?
Hier à 12:36 NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
Hier à 14:54 Un match arrêté par des jets d'œufs 11
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 10:30 Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 29
mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26