En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 17 Résultats Classements Options

« Quand j'ai signé, le staff connaissait déjà toutes mes statistiques »

Membre de la génération 91, demi-finaliste de la Coupe du monde des U20 en Colombie il y a quatre ans, Maxime Colin a débarqué cet été en Championship, à Brentford. Paroles d'un voyageur, entre Boulogne, Dortmund et la gare de Burnley.

Modififié
Le 17 novembre dernier, tu étais à Wembley avec certains coéquipiers. Comment as-tu vécu cette rencontre en tant que joueur français évoluant en Angleterre ?
C'était beaucoup plus qu'un simple match de foot. Tout était spécial, l'ambiance, l'atmosphère. J'avais acheté mes billets bien avant le match. Mais après les événements de Paris, la rencontre avait complètement changé d'envergure. J'ai rarement vu une minute de silence comme celle-ci. D'habitude, tu as toujours un ou deux abrutis pour gueuler, mais là, rien. Le stade était en plus entièrement décoré aux couleurs de la France, tout le monde était réuni pour la même cause. C'était vraiment fort.

La Marseillaise, tu l'as également entendue le week-end dernier avant le match de ton club, Brentford, contre Nottingham Forest.
Oui, et même si c'était forcément moins impressionnant que Wembley, il y avait le même respect. Après les attentats, tous les joueurs anglais et espagnols sont venus nous voir dans le vestiaire, nous ont posé beaucoup de questions. Ce sont des problématiques qui dépassent les frontières, et cette semaine il n'y en a pas eu pour soutenir la France. Tout le monde était avec nous.

Tu es arrivé en Angleterre cet été après une expérience d'un an à Anderlecht. Comment ça s'est fait ?
J'avais déjà eu par le passé des offres de clubs anglais. Déjà quand j'étais à Boulogne-sur-Mer. Cardiff m'avait aussi fait une offre un jour, mais ça ne s'était pas fait à l'époque. Cet été, Brentford a perdu son latéral droit et c'est un club qui me suivait depuis Troyes. Je venais de faire une bonne première année avec Anderlecht, les dirigeants et le coach étaient contents de moi. Je ne pensais pas partir, mais quand je suis rentré de vacances il y a eu cette offre. La proposition a été intéressante, j'en avais eu en Turquie aussi qui était même plus avantageuse financièrement, mais c'était pas l'objectif. Le choix a été compliqué, mais dans la vie, il faut en faire. Quand j'ai signé à Brentford, les dirigeants m'ont prouvé qu'ils avaient continué à me suivre, ils m'ont montré toutes mes statistiques. En Angleterre, les staffs bossent beaucoup avec les données sur les passes et tout. En trois jours, tout était ficelé.


Le coach qui t'avait fait venir, Marinus Dijkhuizen, est pourtant parti au bout de neuf matchs. Comment as-tu vécu ce départ ?
Je m'étais blessé entre-temps, il était encore là. C'est vrai qu'on avait mal commencé la saison, mais ça a été un petit choc. L'entraîneur de la réserve a pris la suite, mais il ne voulait pas du poste. C'est un intérim, un nouveau coach va arriver bientôt. Je n'ai pas trop connu cette période, exceptés un ou deux entraînements. On va voir ce qu'il va se passer.

Brentford comptait dans son effectif plusieurs Français avant ton arrivée. Yoann Barbet est arrivé en juin, Raphaël Calvet, lui, a quitté le club il n'y a pas longtemps. Est-ce que ça a joué dans ta signature ?
Avant de venir, je ne les connaissais pas. C'est sûr que pour l'adaptation, c'est plus facile. Il y a un joueur qui joue en Angleterre depuis neuf ans dont on parle moins souvent, Toumani Diagouraga, et qui est aussi hyper important. C'est lui qui nous aiguille.

Quand t'étais gosse à Arras, le foot anglais était quelque chose qui te faisait rêver ?
Oui, même si je savais que ça serait compliqué d'y aller. Il faut beaucoup travailler, avoir les propositions aussi. Mais tu verrais cette atmosphère, les gens aiment trop le foot ici. Notre club a en plus la chance d'avoir encore l'un des derniers vrais stades anglais, même si un nouveau est prévu pour 2018. Les supporters sont situés à un mètre de la ligne de touche, quand le ballon sort du terrain, c'est eux qui nous le rendent. Rien que quand tu fais un petit geste de technique, ils t'applaudissent, c'est assez dingue.

Justement, comment sont exactement les supporters des Bees ?
Des vrais passionnés, des connaisseurs. Pendant les matchs, aucun mec n'est assis sur son siège. Je me rappelle quand je suis arrivé, l'un de mes premiers matchs où on avait perdu à Burnley, je m'attendais à voir les supporters en colère. Quand on est arrivé à la gare, tous nos fans nous attendaient et ont foutu un bordel pas possible, ils chantaient, et j'ai compris que c'était des personnes qui nous suivraient dans tous les moments.

Brentford est l'un des nombreux clubs de Londres. Quelle est exactement sa place dans la culture foot londonienne ?
Le club est en Championship depuis très peu de temps. Avant, il évoluait surtout en League One et League Two. Les gens ne connaissaient pas trop l'équipe, mais on a un proprétaire, fan du club, qui a injecté beaucoup de son argent personnel. Brentford a terminé cinquième l'an passé, donc les gens commencent à connaître, même si on est encore loin de Fulham par exemple. Cet été, il y a eu beaucoup de changements. L'objectif est clairement de monter en Premier League.

Justement, le 12 décembre, vous jouez à Fulham qui est l'un des rivaux historiques du club. Est-ce qu'on vous en parle déjà ?
Oui bien sûr. Il y a trois semaines, on a déjà battu les Queens Park Rangers qui sont, dans la rivalité, l'égal de Fulham. Il faut savoir que ça faisait neuf ans que les supporters attendaient ça, de se retrouver. Les deux clubs s'étaient souvent croisés, mais ne s'étaient plus rencontrés depuis un moment. On a gagné 1-0, l'ambiance était magnifique. Après ça, tu sens que tu as fait un gros coup. Pour Fulham, les dirigeants adverses ont déjà décidé de prendre des mesures pour contenir nos supporters. L'an passé, il y avait eu plus de personnes venues supporter notre équipe dans le stade de Fulham. Ils ont donc décidé de nous donner beaucoup moins de places pour ne pas que ça se reproduise.

Et au quotidien, à l'entraînement, comment tu le ressens ?
L'approche est différente. Le football est différent, beaucoup plus porté sur le physique. La Championship est très exigeante, il y a 46 matchs, on va jouer le 26 et le 28 décembre, soit tous les deux jours. Il y a plus de courses, plus de pressing. Tu dois être à 100% pendant et à tous les matchs. C'est un championnat très homogène, à l'image de la Ligue 2, même si le niveau est plus élevé. Après, au niveau des séances, tout dépend des coachs, mais en général, les séances sont assez longues quand on ne joue qu'une fois par semaine.


Tu as pu également voir la culture du foot lors de votre défaite en League Cup contre Oxford United (D4), à domicile, 4-0 en août dernier.
Je n'étais pas encore arrivé, mais mes coéquipiers m'ont raconté. L'objectif pour nous cette saison est de faire les playoffs, donc la League Cup a été clairement mise de côté par les dirigeants. Les onze titulaires alignés n'avaient jamais joué en pro. Après, quand tu vois que le meilleur buteur de Premier League, Jamie Vardy, évoluait encore il y a pas longtemps en D5, tu te rends compte que le niveau est partout.

En France, tu as joué à Boulogne, à Troyes. Quels souvenirs gardes-tu du football français ?
Forcément que des bons souvenirs. Notamment à Boulogne où j'ai signé mon premier contrat pro. Troyes aussi, où j'avais été recruté pour remplacer Djibril Sidibé parti à Lille, il y avait aussi ce côté famille. Aujourd'hui, ça me fait de la peine de les voir dans cette situation en Ligue 1 alors qu'ils écrasaient tout le monde en Ligue 2. En France, on a tendance à ne regarder que la France, mais il y a de très bons championnats à côté aussi. La Belgique, Anderlecht, c'était quelque chose. Le club n'a rien à envier à de nombreux clubs de Ligue 1.

C'est notamment là-bas, qu'il y a un an, tu t'es retrouvé sur le banc de l'Emirates.
Anderlecht est un club énorme, il représente aussi beaucoup de choses. Quand tu arrives, tu comprends vite que c'est du lourd. Alors forcément, quand tu joues à Troyes en août et que tu te retrouves à Dortmund, ou à Arsenal en Ligue des champions, ça fait bizarre. C'était formateur, ça te permet de te rendre compte du niveau qu'il faut atteindre pour jouer un jour dans ces clubs-là.

Le football français t'avait avant tout découvert avec la génération 91 en Colombie lors de la Coupe du monde U20. Comment peut-on expliquer la différence de trajectoires au sein d'un même groupe ?
Il faut se remettre dans le contexte. Lacazette et Grenier évoluaient déjà à Lyon, avaient connu les titres de l'OL. Après, chacun a eu son parcours. Gaël Kakuta et Timothée (Kolodziejczak, ndlr) sont à Séville. Il y avait aussi Mavinga, Enzo Reale et Griezmann qui faisait déjà de belles choses avec la Real Sociedad. Moi, j'étais à Boulogne.

Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 4 heures OFFRE SPÉCIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!! il y a 1 heure Un U17 suspendu trente ans pour avoir frappé un arbitre 25 il y a 6 heures 408€ à gagner avec PSG, Lazio & Fiorentina
il y a 4 heures Bastian Schweinsteiger : « Je suis ouvert à toutes propositions » 20 il y a 4 heures Ils ont joué à Marseille ET au PSG (via Brut Sport) il y a 6 heures Luiz Felipe Scolari va quitter Guangzhou Evergrande 18
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 21:22 Le très joli but d'Olivier Giroud 35 Hier à 11:57 Une sauce barbecue géante se frite avec les supporters adverses 27 Hier à 08:59 Il parcourt 6 000 km pour son club sur Football Manager 30 mercredi 18 octobre Lyon-Duchère : Enzo Reale suspendu 7 matchs 11 mercredi 18 octobre Un club de D3 va construire une tribune debout grâce à un crowdfunding 8 mercredi 18 octobre La roulette insolente de JK Augustin 34 mercredi 18 octobre À Coventry, un fan descend sur la pelouse pour engueuler les joueurs 12 mardi 17 octobre 345€ à gagner avec PSG, Bayern & Juventus mardi 17 octobre 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! mardi 17 octobre Zebina condamné à deux ans de prison avec sursis 13 mardi 17 octobre Le fils de Giovinco ambiance les fans de Toronto 3 mardi 17 octobre Troisième commotion cérébrale en six mois pour Birnbaum 10 mardi 17 octobre Une chèvre s'invite sur un terrain de foot en Grèce 12 mardi 17 octobre Arbitre agressé et baston générale dans un match de U19 32 mardi 17 octobre Un maillot pour Halloween créé à Hawaï 6 lundi 16 octobre 216€ à gagner avec Dortmund, Man City - Naples & Real - Tottenham lundi 16 octobre Taarabt met fin à trois ans de disette 16 lundi 16 octobre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 16 octobre Un joueur de Xanthi (Grèce) sanctionné à cause de la mousse 6 lundi 16 octobre Kaká a joué son dernier match à Orlando 12 lundi 16 octobre Un match retardé à cause des confettis 3 lundi 16 octobre Une équipe de D3 argentine déguisée en Lionel Messi 6 lundi 16 octobre Le missile de Guedes avec Valence 21 dimanche 15 octobre Alessandrini nommé pour le trophée du meilleur nouveau venu en MLS 14 dimanche 15 octobre Un match de foot suivi d'un match de rugby sur le même terrain 11 dimanche 15 octobre Pronostic Inter - Milan AC : 431€ à gagner sur le derby ! samedi 14 octobre L'incroyable raté de Mateta 5 samedi 14 octobre Martin Palermo est champion du monde ! (via Brut Sport) samedi 14 octobre Un club de migrants en Andalousie 4 vendredi 13 octobre Découvrez le mini-foot ! (via Brut Sport) vendredi 13 octobre Derby County clashe Nottingham avec un freestyle de rap 4 vendredi 13 octobre Billericay Town FC (D7 Anglaise) recrute deux SDF 4 vendredi 13 octobre À Brescia, les joueurs interrompent l'entraînement pour éviter un PV 1 jeudi 12 octobre Éric Cantona va chanter du Disney 28 jeudi 12 octobre Le Récap "Semaine Internationale" de la #SOFOOTLIGUE 1 jeudi 12 octobre Villarreal s’attaque aux pigeons 20 jeudi 12 octobre Une équipe éliminée sur tapis vert à cause de ses numéros de maillots 16 jeudi 12 octobre Une séance de tirs au but jouée trois semaines après la prolongation 5 mercredi 11 octobre Le Dynamo Dresde ressort son maillot anti-raciste 22 mercredi 11 octobre La voisine avait planqué 186 ballons 47 mercredi 11 octobre L'improbable dégagement en touche d'un remplaçant du Panama 12 mercredi 11 octobre Le feu d'artifice des supporters bosniens 3 mardi 10 octobre George Weah, président du Liberia ? (via Brut Sport) lundi 9 octobre Mondial 2018 : La folie dans les rues du Caire (via Brut Sport) lundi 9 octobre Ballon d'or : la liste des 30 nommés 84 lundi 9 octobre 245€ à gagner avec France-Bélarus & Lettonie-Andorre lundi 9 octobre Quand le pays de Galles foire sa photo d’avant-match 13 lundi 9 octobre Le caramel de quarante mètres d'une joueuse de l'OL 19 lundi 9 octobre Raté incroyable en D4 néerlandaise 6 lundi 9 octobre Ballon d’or : Kane et Lewandowski sont bien là 15 lundi 9 octobre Pronostic France Bélarus : 670€ à gagner sur le match des Bleus ! 1 lundi 9 octobre Ballon d’or : Suárez, Coutinho et Mertens y sont aussi 24 lundi 9 octobre Paraguay : match interrompu pour violences après huit minutes 3 lundi 9 octobre 12 matchs de suspension pour avoir critiqué le district de Moselle 8 dimanche 8 octobre 35 Hollandais font le déplacement pour voir un match de D6 anglaise 6 dimanche 8 octobre La FIFA veut reformer les trêves internationales 20 samedi 7 octobre Une blessure affreuse en Argentine 9 samedi 7 octobre U17 : des IRM pour contrôler l'âge des joueurs 13 samedi 7 octobre QPR a créé un groupe de supporters LGBT 117 vendredi 6 octobre Un nouveau rapport accable l'organisation du mondial au Qatar 42 vendredi 6 octobre Quand des supporters anglais marquent avec un avion en papier 8 jeudi 5 octobre 267€ à gagner avec Bulgarie-France, la Suisse & Iles Féroé-Lettonie jeudi 5 octobre 545€ à gagner sur Bulgarie France ! jeudi 5 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! jeudi 5 octobre Mondial 2018 : la mise en place de la VAR remise en cause 6 mercredi 4 octobre Ivre, Alex Morgan se fait virer de Disney World 39 mercredi 4 octobre Le gardien prend un but gag, les supporters envahissent le terrain 6 mercredi 4 octobre Une équipe espagnole intégralement formée de Sud-Coréens 15 mardi 3 octobre Un triplé dont deux ciseaux en D2 Suisse 3 mardi 3 octobre Emmanuel Eboué fait taire la rumeur VIH 9 mardi 3 octobre Victime d’un malaise cardiaque, il prolonge son contrat 3 mardi 3 octobre Ribéry a payé le salaire de son frère à Bayonne 29 mardi 3 octobre Des fans en colère parce que leur équipe gagne 10 mardi 3 octobre La terrible faute sur Renato Civelli 2 lundi 2 octobre Rocket League dans la vraie vie (via Brut Sport) lundi 2 octobre Emmanuel Eboué atteint de graves problèmes sanguins 21 lundi 2 octobre Les funérailles du club de Modène organisées par ses supporters 12 lundi 2 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !!! 1 lundi 2 octobre Gignac collecte 241 000 euros pour une fillette atteinte d'une tumeur 4 dimanche 1er octobre Le tifo « Dikkenek » des ultras d'Anderlecht 32 dimanche 1er octobre Il envoie un coup de boule à son coéquipier en plein match 2 dimanche 1er octobre Le ciseau d'Haller 1 samedi 30 septembre Villas-Boas suspendu huit matchs 1 samedi 30 septembre Un club de D6 allemande sponsorisé par une actrice porno 26 samedi 30 septembre Scolari veut envoyer Ancelotti en Chine 4 samedi 30 septembre Le plan machiavélique de Lucas Digne (via Brut Sport) vendredi 29 septembre Le licenciement d’Ancelotti provoqué par cinq joueurs 70 vendredi 29 septembre L'Ukip accusé d'avoir plagié le logo de la Premier League 19 vendredi 29 septembre Griezmann va publier des romans 50 vendredi 29 septembre Le mode "foot en salle" à FIFA... (via Brut Sport) jeudi 28 septembre 258€ à gagner avec Arsenal, Lazio & Torino 2 jeudi 28 septembre 177 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! 1