1. //
  2. // 7e journée
  3. // Hellas Vérone/Milan AC

Quand Inzaghi devint SuperPippo

Filippo Inzaghi a trimbalé le surnom de SuperPippo toute sa carrière. Ce qu'on ne sait pas, c'est que c'est lors de son passage au Hellas Vérone il y a vingt ans, que l'actuel entraîneur du Milan AC a été affublé de ce sobriquet.

Modififié
78 20
On connaît le Inzaghi de la Juventus, buteur prolifique et formant un splendide duo avec Del Piero. On connaît évidemment celui du Milan lors des dix dernières années de sa carrière, les plus intenses avec des records en pagaille. On connaît aussi le Inzaghi de l'Atalanta, une seule saison en 1996-1997, mais suffisante pour être sacré meilleur buteur de Serie A, et pour la seule fois de sa carrière. On connaît même le Inzaghi de Piacenza, son club formateur. Mais en revanche, on oublie souvent un passage-clef de sa carrière : celui au Hellas Vérone, où il est pourtant officiellement devenu Superpippo. C'était lors de la saison 1993-94. Retour dans le SuperPassé.

Pippo le bidasse


Et personne ne le voyait venir. En effet, Inzaghi effectue à l'époque son service militaire, et pas à côté, puisqu'il est assigné à la caserne d'Ascoli, 350 bornes à vol d'oiseau de Vérone. Son entraîneur de l'époque, Bortolo Mutti, se souvient dans les colonnes de la Gazzetta dello Sport. «  Je ne le voyais que du vendredi au dimanche, car en semaine il s'entraînait avec la Nazionale militaire. Mais il arrivait toujours en grande forme.  » Pippo le pistonné ? Disons que Mutti avait de bonnes raisons de lui faire confiance, le connaissant très bien pour l'avoir entraîné l'année précédente à Leffe, en Serie C1 (D3). La première vraie saison pro de la carrière d'Inzaghi avec 13 buts inscrits en seulement 21 matchs.

Ces derniers jours, Mutti a vu son téléphone sonner plus d'une fois. Car il est le mieux placé pour raconter à tous cette saison « oubliée » de la carrière d'Inzaghi. Il en parle également dans les colonnes du journal local de Vérone L'Arena. « C'était un joueur qui avait faim, un grand travailleur, il avait le football dans le sang, mais il devait faire beaucoup de progrès, surtout dans la gestion de l'effort. Et puis il était individualiste, si cela ne tenait qu'à lui, il aurait joué tout seul. » Défaut qui n'a bien entendu pas été gommé au cours des années suivantes. Et grand bien lui en a pris, puisque cela a fait de lui un buteur légendaire.

Pippo le moine, et SuperDingo


Déjà à l'époque, Inzaghi est un exemple de professionnalisme, vertu qu'il pousse à l'extrême. Son régime légendaire est au menu, et tous les jours. « Pasta in bianco e bresaola » , pâtes natures et viande des Grisons. Il passe ses trois jours hebdomadaires à Vérone dans un minuscule T1 au centre-ville, loué par les parents de Carmine Rossi, son ami de l'époque. Inzaghi n'a alors que 20 ans, un âge auquel les garçons tripotent habituellement du croupion entre deux verres d'alcool. Carmine se rappelle lui aussi dans les colonnes du célèbre quotidien rose italien. « Lors des fêtes d'anniversaire, le gin tonic tournait à volonté, et lui rien, pas une goutte, même un moine ne respectait pas autant les règles que lui.  » D'ailleurs, Inzaghi a aujourd'hui 41 ans, boit très peu d'alcool, n'est pas marié, et n'a jamais eu d'enfant.

Sur le terrain, en cette saison 1993/94, Inzaghi est donc titulaire au Hellas. L'équipe veronese réalise un championnat plutôt anonyme, conclu à la 12e position. Une belle génération est pourtant présente puisqu'on trouve des joueurs comme Gianluca Pessotto et Damiano Tommasi, eux aussi à l'orée de leur carrière. Inzaghi, lui, passe une nouvelle fois la barre des 10 buts, 13 précisément, en 36 rencontres. Assurément vitaux pour le maintien puisque les Gialloblù ne finissent que deux points au-dessus de la zone rouge. C'est après un superbe but dans un chaud derby contre Padova, que la Curva Nord du Bentegodi le rebaptise « SuperPippo » . Et ce n'est pas un sobriquet choisi au hasard, la référence est claire et c'est celle de Dingo version super héros dans quelques bandes dessinées de Walt Disney. Pippo étant le nom de Dingo en italien, voici donc notre SuperPippo. Plus qu'un chien (bah oui, on l'oublie souvent, mais Dingo est bien un chien), Inzaghi est déjà un renard avec son style inimitable. En atteste ce doublé lors d'un match contre Pescara. Le premier but évoquera forcément des (bons) souvenirs aux tifosi du Milan AC. Un indice ? Athènes, 2007.

À 1'10 :
Youtube


Par Valentin Pauluzzi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

L'interet de cet article? Dont seuls les ritals du site et autres hipsters de la Serie A a deux balles vont finir.....
Jed mosly Niveau : CFA2
Tu veux qu'on fasse que des articles pour toi et ta grand mère la chibreuse ?
Milan_forza18 Niveau : CFA
Toujours intéressant de savoir d'où viens son "supperpippo" à la base .
Après plein de gens inculte borner débile ne liront pas l'article jusqu'au bout.......
Message posté par ezequiel
L'interet de cet article? Dont seuls les ritals du site et autres hipsters de la Serie A a deux balles vont finir.....


C'est faux, je hais ce qu'est devenu la Serie A actuelle mais cet article me remémore mon jeune âge et les souvenirs magnifique des années 90,le pied gauche de feu de Beppe Signori, les dribbles de Weah, les accélérations de Ronaldo, les têtes de Bierhoff, les passes de fou de Recoba et de Veron, et bien sûr l'opportunisme fou d'Inzaghi que j'adore, et pourtant dieu sait moi fan de la PL que ce championnat a de nombreuses caractéristiques que je hais.
Message posté par Jed mosly
Tu veux qu'on fasse que des articles pour toi et ta grand mère la chibreuse ?


J'allais te repondre puis j'ai vu ton pseudo et j'ai compris.
DennisRapeAyala Niveau : District
Message posté par ezequiel
L'interet de cet article? Dont seuls les ritals du site et autres hipsters de la Serie A a deux balles vont finir.....


Si t'aime pas renoi tu lit pas et puis c'est tout, être né hors jeu ça ne s'invente pas
Johnny Equerre Niveau : District
Message posté par ezequiel
L'interet de cet article? Dont seuls les ritals du site et autres hipsters de la Serie A a deux balles vont finir.....


Scoop : le football existait avant Messi et CR7.
Juventine7 Niveau : CFA2
Donc il y à déjà des casses couilles sur SF le dimanche à 9h du mat, interressant..
Sinon un peu d'histoire sur la légende Pippo, ca ne fait pas de tort.
Ezequiel t'es lourd ... Sinon petit article pour parler de SuperPippo
Le genre de mec qu'on adore détester ou qu'on déteste adorer...

Bref on peut dire ce qu'on veut mais c'était un joueur dont l'intelligence footballistique était impressionnante. Le gars n'était ni rapide, ni particulièrement technique, ni très puissant, ni vraiment grand. Bref aucune qualité particulière pour un attaquant mais il sentait les coups, toujours au bon endroit au bon moment. Toujours plus envie de choper le ballon que son adversaire direct...

La preuve qu'avec une rigueur de tous les instant et un mental à toute épreuve tu peux faire une carrière de dingue.
Donc on est bien d accord la légende sur veronique c est du pipo
j'aimais jusqu'à la référence d'enfoiré concluant cet article.

SALAUDS!
Très belle article, je voulais juste revenir sur une phrase de celui-ci :

"D'ailleurs, Inzaghi a aujourd'hui 41 ans (...) et n'a jamais eu d'enfant."

Ca m'a rappelé ces magnifiques rumeurs :

http://www.jeuxvideo.com/forums/1-20-15 … u-vrai.htm

La source est dégueulasse, mais ca reste marrant.
Son premier but ressemble aussi à celui inscrit face à parme en 2007 ... à 2'05 sur cette video http://www.youtube.com/watch?v=azcnU89wJ7k
J'adore Inzaghi, mais l'article m'a rendu triste. Il n'y a pas de successeur ! Pas de petit Inzaghi pour prendre la relève...
Après de longues recherches, j'ai enfin pu trouver un petit inzaghi pour remonter le moral de charrua :

http://files.gossip.it/immagini_news/20 … 31_1-1.jpg
Bon c'est vrai j'ai un peu "triché"; il s'agit de son neveu, le fils de son frère simone, ancien attaquant de la lazio, mais c'est quand même un inzaghi, donc un peu de patience; bon sang ne saurait mentir.
Message posté par ezequiel
L'interet de cet article? Dont seuls les ritals du site et autres hipsters de la Serie A a deux balles vont finir.....


L'intérêt de ton commentaire ? Dont seuls les aigris et autres blasés de la vie à deux balles vont finir...
L'intérêt? Solliciter, ne fut-ce qu'un commentaire de la part d'une personne aigrie ou/et blasée...Merci de t'être chargé de cette pénible tâche.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
78 20