Quand Erdogan libère des arbitres séquestrés

6 8
İbrahim Hacıosmanoğlu est un président de club responsable et mesuré.

Mercredi soir, le boss de Trabzonspor était en furie après le match nul concédé à domicile face à Gaziantepspor (2-2). La raison de sa colère ? L'homme estime alors que l'arbitre de la rencontre a oublié de siffler un penalty en faveur de son équipe. Au point d'ordonner à des employés du club de bloquer l'homme en noir, et ses assistants.

« L'arbitre ne sort pas du stade tant que je ne suis pas là  » , aurait-il lancé selon la presse locale. Un ordre reçu 5/5. Çağatay Şahan et ses acolytes ont été séquestrés dans leur vestiaire pendant quatre heures, jusqu'à ce que le président de la République en personne, Recep Tayyip Erdoğan, intervienne. « Ne provoquons pas un scandale devant la Turquie et le monde » , aurait-il lancé à İbrahim Hacıosmanoğlu pour apaiser la situation, comme le rapporte l'AFP.

Finalement, les arbitres ont pu quitter les lieux sous escorte policière. FL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Pourtant il a une tête sympa!!!!



Nan jdéconne. Plus sérieusement, mais où va le monde quoi... Dingue.
Vincent Chase Niveau : DHR
Le monde je ne sais pas mais la Turquie va droit dans le mur !

Un Président qui fait refaire des élections car le résultat ne lui plaît pas, qui soutient ISIS, qui change d'heure quand ça lui chante (et tant pis si les smartphones et les ordinateurs du pays changent d'heure automatiquement...) des médias bâillonnés, des opposants assassinés ou emprisonnés... le pays entier marche sur la tête : ce n'est donc malheureusement pas étonnant de voir ce genre de choses :(
T'as jamais eu un pro Erdogan de moins de 25 en face de toi je pense.

Très belle analyse quand même ;)
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
6 8