1. //
  2. //
  3. // Saint-Étienne-Caen

Quand Dupond et Dupont menaient l'enquête dans le Chaudron

Cet après-midi, lorsqu'il retrouvera la pelouse de Geoffroy-Guichard, Patrice Garande sera de retour à la maison. C’est à Saint-Étienne qu’il a été formé, mais ce n’est qu’une dizaine d’années plus tard, après s’être fait un nom sous le maillot de l’AJA, qu’il entrera dans la grande histoire des Verts, en formant avec Philippe Tibeuf un des duos les plus prolifiques du championnat de France, entre 1987 et 1989.

Modififié
Lorsqu’il rejoint son club formateur à l’été 1987, Patrice Garande a vingt-sept ans, et sort d’une saison en demi-teinte à Nantes, où il n’est jamais parvenu à s’imposer après un début de saison pourtant canon (trois buts lors des sept premières journées de championnat). Malgré un titre de meilleur buteur du championnat à Auxerre (lors de la saison 83-84) et une médaille d’or glanée aux Jeux olympiques de Los Angeles en 1984, Garande ne passe qu’une petite saison sous les ordres de Coco Suaudeau : « J’avais fini meilleur buteur de D1, et tout d’un coup, on me disait : "Tu ne sais pas courir", "Il ne fallait pas tirer comme ça.".Moi, je me disais : "C’est qui ce mec-là ? C’est un extraterrestre, ou quoi ?" » C’est donc un Patrice Garande en quête de rachat qui revêt le maillot des Verts en 1987, soit huit ans exactement après l’avoir remisé au placard. Revenir à Saint-Étienne n’a alors rien d’anodin pour celui qui avait très mal vécu de devoir quitter le club au terme de ses années de formation. « À l’époque, on m’avait clairement fait comprendre que je ne deviendrais jamais pro, alors je suis parti. » L’éclosion de Laurent Paganelli et de Laurent Roussey, ainsi que les recrutements successifs de Johnny Rep et de Michel Platini, laissent peu de places disponibles dans le secteur offensif.


S’il a eu la chance de vivre l’épopée européenne de 76 de l’intérieur, Garande a donc vécu son départ du club comme un déchirement. Son retour est pour lui l’occasion de prendre sa revanche sur le passé, au sein d’une équipe qui n’a plus tout à fait le même statut en France. Bonne nouvelle : le légendaire Robert Herbin est lui aussi de retour aux manettes... Patrice Garande ne le sait pas encore, mais son deuxième passage chez les Verts restera indissociable, dans les mémoires stéphanoises, de la doublette qu’il formera avec Philippe Tibeuf (vingt-cinq ans), débarqué dans le Forez en même temps que lui, en provenance de Monaco.

Les « Dupont et Dupond » de l’ASSE


« Lorsque nous avons signé à Saint-Étienne en 87, Patrice était déjà un buteur confirmé, avec une sacrée réputation en France, situe Philippe Tibeuf. Pour ma part, je devais encore faire mes preuves. D’ailleurs au début, j’étais souvent remplaçant et j’ai mis un peu de temps à m’imposer. » Patrice Garande, lui, ne perd pas de temps avant de retrouver son efficacité face au but : premier but lors de la deuxième journée face au Matra Racing, premiers doublés à Geoffroy-Guichard lors des septième et neuvième journées pour sceller deux succès face à Auxerre et Lens sur le même score (2-1). Dans son sillage, Saint-Étienne se hisse dans la première partie de tableau – une bonne surprise, le club n’était remonté en première division que l’année précédente, et avait assuré son maintien avec difficulté (16e).


Ce n’est qu’au cours des derniers matchs de la phase aller que la doublette magique va commencer à faire des siennes. L’équipe est en perte de vitesse sur le plan offensif (seulement deux buts entre la 14e et la 17e journée), mais Robert Herbin continue d’accorder sa confiance à Philippe Tibeuf, toujours muet devant les cages après 17 journées de championnat. Le choix s’avère payant ! Les deux compères claquent tous les deux à Lille lors de la 18e journée (1-2), et Tibeuf signe un doublé dès le match suivant face à Brest (4-0). Le duo est né, la machine est lancée, Tibeuf est relancé : « On s’est tout de suite bien entendu tous les deux, dans le vestiaire et sur le terrain. Lui évoluait en pointe, dans l’axe, il libérait des espaces, et moi je tournais autour de lui. Nous nous sommes bien trouvés, nos façons de jouer étaient complémentaires. »

Vidéo

Patrice Garande, comme à l’époque, s’accorde avec son ancien partenaire d’attaque : « Nos jeux étaient très différents donc très complémentaires justement ! Philippe était un garçon qui adorait décrocher, prendre le ballon, dribbler, centrer. Il était capable d'éliminer ses adversaires, il allait vite et prenait bien la profondeur. Moi, j'étais plutôt un joueur de surface, un finisseur, un buteur. On était complémentaires, car on était assez intelligents pour comprendre très vite les qualités de l'autre. On jouait l'un pour l'autre au lieu de se tirer la bourre. Notre grande force, ça a été ça. » Philippe Tibeuf ne s’arrête plus de marquer (neuf buts en huit matchs de D1 entre novembre 87 et février 88) et les Verts n’arrêtent plus de grimper au classement. Sur le terrain, l’entente entre l’ancien Nantais et l’ancien Monégasque est une évidence pour tout le monde. « L’équipe jouait pour nous, on nous cherchait systématiquement » , se souvient Tibeuf. Dans le cadre d’un reportage diffusé dans Téléfoot, Jean-Michel Larqué met en scène le duo déguisé en « Dupond et Dupont » , les policiers maladroits de Hergé – un surnom qui les poursuivra longtemps et désormais indissociable de leur passage au club dans les mémoires stéphanoises. « On s’est prêté au jeu, ça faisait rire tout le monde et ça nous est resté » , sourit Tibeuf.

Les Bleus pour Garande, la reconnaissance pour Tibeuf


Grâce à ses excellentes prestations sous le maillot stéphanois, Patrice Garande est rappelé en équipe de France olympique en octobre 1987, puis connaît sa seule et unique convocation en équipe de France au mois d’avril 1988 (face à l’Irlande du Nord, 0-0). En fin de saison, Saint-Étienne décroche une quatrième place inespérée, Patrice Garande est deuxième meilleur buteur du championnat derrière Jean-Pierre Papin avec 17 buts inscrits, quand Philippe Tibeuf pointe quant à lui à douze unités. Du solide. « Franchement, on ne calculait pas beaucoup, on ne se posait pas de question, et on prenait beaucoup de plaisir sur le terrain, se souvient Philippe Tibeuf. D’ailleurs on marquait beaucoup de buts, et on en prenait aussi beaucoup ! (Saint-Étienne termine la saison avec la deuxième meilleure attaque de D1 et 54 buts marqués, mais avec la 18e défense et 56 buts encaissés, ndlr). Je garde vraiment un excellent souvenir de cette époque, qui m’a permis à moi de m’imposer chez les Verts et à Patrice de découvrir l’équipe de France. »


La suite ne sera malheureusement pas aussi heureuse. Lors de la saison 1988-89, Saint-Étienne ne remporte aucune des treize premières journées de championnat et plonge dans les abîmes du classement. Les Dupond et Dupont ne sont plus aussi efficaces, mais continuent d’assurer le minimum syndical (dix buts pour Tibeuf et neuf pour Garande en D1), et comptent parmi les grands artisans d’une phase retour exceptionnelle (dix victoires, sept matchs nuls et seulement deux défaites) qui permet au club de sauver sa peau en première division alors qu’il semblait condamné à mi-parcours. Philippe Tibeuf s’offre en cours de route un joli triplé en moins d’un quart d’heure au stade Venoix de Caen, pour une victoire 2-3 chez un concurrent pour le maintien.

En fin de saison, les Dupond et Dupont se séparent déjà. Patrice Garande quitte les Verts pour rejoindre le RC Lens fraîchement relégué en D2, pendant que Philippe Tibeuf continue d’occuper, désormais seul, la pointe de l’attaque stéphanoise – non sans succès, puisqu'il sera à son tour convoqué en équipe de France par Michel Platini en mars 1990. « Je n’ai jamais retrouvé avec qui que ce soit cette complémentarité que j’avais avec Patrice, souligne quand même Tibeuf. Ce sont parmi mes plus beaux souvenirs de footballeur. » D'inspecteur aussi.



Par Julien Mahieu Propos de Philippe Tibeuf recueillis par JM. Propos de Patrice Garande recueillis par JM et extraits de Ouest France et Poteaux-carrés.com.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Val_Cancun Niveau : DHR
merci pour cet article
de bons souvenirs d'enfance et d'images Panini notamment
lemoine met son douala où c'est sall Niveau : CFA2
Merci pour l article!!!
Hier à 15:21 Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger !
il y a 2 heures Keisuke Honda déjà buteur avec Pachuca Hier à 22:00 Callejón calme les Niçois 3
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 14:21 Le retour de la rumeur Messi à Manchester City 103 Hier à 13:55 Le rap des ultras de Genk 7 Hier à 13:51 Il entre en jeu et doit arrêter le live tweet du match 4 Hier à 12:08 Gillet chante du Maître Gims pour son bizutage à l'Olympiakos 17 Hier à 11:25 Blaise Matuidi va nous manquer (via BRUT SPORT)
lundi 21 août Le 200e but en Premier League de Rooney 16 lundi 21 août Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 lundi 21 août Le CSC gênant de Wycombe 12 lundi 21 août Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 39 lundi 21 août Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 13 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3 dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 23 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 15 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 25 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 9 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT)