1. //
  2. //
  3. // Saint-Étienne-Caen

Quand Dupond et Dupont menaient l'enquête dans le Chaudron

Cet après-midi, lorsqu'il retrouvera la pelouse de Geoffroy-Guichard, Patrice Garande sera de retour à la maison. C’est à Saint-Étienne qu’il a été formé, mais ce n’est qu’une dizaine d’années plus tard, après s’être fait un nom sous le maillot de l’AJA, qu’il entrera dans la grande histoire des Verts, en formant avec Philippe Tibeuf un des duos les plus prolifiques du championnat de France, entre 1987 et 1989.

Modififié
Lorsqu’il rejoint son club formateur à l’été 1987, Patrice Garande a vingt-sept ans, et sort d’une saison en demi-teinte à Nantes, où il n’est jamais parvenu à s’imposer après un début de saison pourtant canon (trois buts lors des sept premières journées de championnat). Malgré un titre de meilleur buteur du championnat à Auxerre (lors de la saison 83-84) et une médaille d’or glanée aux Jeux olympiques de Los Angeles en 1984, Garande ne passe qu’une petite saison sous les ordres de Coco Suaudeau : « J’avais fini meilleur buteur de D1, et tout d’un coup, on me disait : "Tu ne sais pas courir", "Il ne fallait pas tirer comme ça.".Moi, je me disais : "C’est qui ce mec-là ? C’est un extraterrestre, ou quoi ?" » C’est donc un Patrice Garande en quête de rachat qui revêt le maillot des Verts en 1987, soit huit ans exactement après l’avoir remisé au placard. Revenir à Saint-Étienne n’a alors rien d’anodin pour celui qui avait très mal vécu de devoir quitter le club au terme de ses années de formation. « À l’époque, on m’avait clairement fait comprendre que je ne deviendrais jamais pro, alors je suis parti. » L’éclosion de Laurent Paganelli et de Laurent Roussey, ainsi que les recrutements successifs de Johnny Rep et de Michel Platini, laissent peu de places disponibles dans le secteur offensif.


S’il a eu la chance de vivre l’épopée européenne de 76 de l’intérieur, Garande a donc vécu son départ du club comme un déchirement. Son retour est pour lui l’occasion de prendre sa revanche sur le passé, au sein d’une équipe qui n’a plus tout à fait le même statut en France. Bonne nouvelle : le légendaire Robert Herbin est lui aussi de retour aux manettes... Patrice Garande ne le sait pas encore, mais son deuxième passage chez les Verts restera indissociable, dans les mémoires stéphanoises, de la doublette qu’il formera avec Philippe Tibeuf (vingt-cinq ans), débarqué dans le Forez en même temps que lui, en provenance de Monaco.

Les « Dupont et Dupond » de l’ASSE


« Lorsque nous avons signé à Saint-Étienne en 87, Patrice était déjà un buteur confirmé, avec une sacrée réputation en France, situe Philippe Tibeuf. Pour ma part, je devais encore faire mes preuves. D’ailleurs au début, j’étais souvent remplaçant et j’ai mis un peu de temps à m’imposer. » Patrice Garande, lui, ne perd pas de temps avant de retrouver son efficacité face au but : premier but lors de la deuxième journée face au Matra Racing, premiers doublés à Geoffroy-Guichard lors des septième et neuvième journées pour sceller deux succès face à Auxerre et Lens sur le même score (2-1). Dans son sillage, Saint-Étienne se hisse dans la première partie de tableau – une bonne surprise, le club n’était remonté en première division que l’année précédente, et avait assuré son maintien avec difficulté (16e).


Ce n’est qu’au cours des derniers matchs de la phase aller que la doublette magique va commencer à faire des siennes. L’équipe est en perte de vitesse sur le plan offensif (seulement deux buts entre la 14e et la 17e journée), mais Robert Herbin continue d’accorder sa confiance à Philippe Tibeuf, toujours muet devant les cages après 17 journées de championnat. Le choix s’avère payant ! Les deux compères claquent tous les deux à Lille lors de la 18e journée (1-2), et Tibeuf signe un doublé dès le match suivant face à Brest (4-0). Le duo est né, la machine est lancée, Tibeuf est relancé : « On s’est tout de suite bien entendu tous les deux, dans le vestiaire et sur le terrain. Lui évoluait en pointe, dans l’axe, il libérait des espaces, et moi je tournais autour de lui. Nous nous sommes bien trouvés, nos façons de jouer étaient complémentaires. »

Vidéo

Patrice Garande, comme à l’époque, s’accorde avec son ancien partenaire d’attaque : « Nos jeux étaient très différents donc très complémentaires justement ! Philippe était un garçon qui adorait décrocher, prendre le ballon, dribbler, centrer. Il était capable d'éliminer ses adversaires, il allait vite et prenait bien la profondeur. Moi, j'étais plutôt un joueur de surface, un finisseur, un buteur. On était complémentaires, car on était assez intelligents pour comprendre très vite les qualités de l'autre. On jouait l'un pour l'autre au lieu de se tirer la bourre. Notre grande force, ça a été ça. » Philippe Tibeuf ne s’arrête plus de marquer (neuf buts en huit matchs de D1 entre novembre 87 et février 88) et les Verts n’arrêtent plus de grimper au classement. Sur le terrain, l’entente entre l’ancien Nantais et l’ancien Monégasque est une évidence pour tout le monde. « L’équipe jouait pour nous, on nous cherchait systématiquement » , se souvient Tibeuf. Dans le cadre d’un reportage diffusé dans Téléfoot, Jean-Michel Larqué met en scène le duo déguisé en « Dupond et Dupont » , les policiers maladroits de Hergé – un surnom qui les poursuivra longtemps et désormais indissociable de leur passage au club dans les mémoires stéphanoises. « On s’est prêté au jeu, ça faisait rire tout le monde et ça nous est resté » , sourit Tibeuf.

Les Bleus pour Garande, la reconnaissance pour Tibeuf


Grâce à ses excellentes prestations sous le maillot stéphanois, Patrice Garande est rappelé en équipe de France olympique en octobre 1987, puis connaît sa seule et unique convocation en équipe de France au mois d’avril 1988 (face à l’Irlande du Nord, 0-0). En fin de saison, Saint-Étienne décroche une quatrième place inespérée, Patrice Garande est deuxième meilleur buteur du championnat derrière Jean-Pierre Papin avec 17 buts inscrits, quand Philippe Tibeuf pointe quant à lui à douze unités. Du solide. « Franchement, on ne calculait pas beaucoup, on ne se posait pas de question, et on prenait beaucoup de plaisir sur le terrain, se souvient Philippe Tibeuf. D’ailleurs on marquait beaucoup de buts, et on en prenait aussi beaucoup ! (Saint-Étienne termine la saison avec la deuxième meilleure attaque de D1 et 54 buts marqués, mais avec la 18e défense et 56 buts encaissés, ndlr). Je garde vraiment un excellent souvenir de cette époque, qui m’a permis à moi de m’imposer chez les Verts et à Patrice de découvrir l’équipe de France. »


La suite ne sera malheureusement pas aussi heureuse. Lors de la saison 1988-89, Saint-Étienne ne remporte aucune des treize premières journées de championnat et plonge dans les abîmes du classement. Les Dupond et Dupont ne sont plus aussi efficaces, mais continuent d’assurer le minimum syndical (dix buts pour Tibeuf et neuf pour Garande en D1), et comptent parmi les grands artisans d’une phase retour exceptionnelle (dix victoires, sept matchs nuls et seulement deux défaites) qui permet au club de sauver sa peau en première division alors qu’il semblait condamné à mi-parcours. Philippe Tibeuf s’offre en cours de route un joli triplé en moins d’un quart d’heure au stade Venoix de Caen, pour une victoire 2-3 chez un concurrent pour le maintien.

En fin de saison, les Dupond et Dupont se séparent déjà. Patrice Garande quitte les Verts pour rejoindre le RC Lens fraîchement relégué en D2, pendant que Philippe Tibeuf continue d’occuper, désormais seul, la pointe de l’attaque stéphanoise – non sans succès, puisqu'il sera à son tour convoqué en équipe de France par Michel Platini en mars 1990. « Je n’ai jamais retrouvé avec qui que ce soit cette complémentarité que j’avais avec Patrice, souligne quand même Tibeuf. Ce sont parmi mes plus beaux souvenirs de footballeur. » D'inspecteur aussi.



Par Julien Mahieu Propos de Philippe Tibeuf recueillis par JM. Propos de Patrice Garande recueillis par JM et extraits de Ouest France et Poteaux-carrés.com.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Val_Cancun Niveau : DHR
merci pour cet article
de bons souvenirs d'enfance et d'images Panini notamment
lemoine met son douala où c'est sall Niveau : CFA2
Merci pour l article!!!
Hier à 22:15 Shrewsbury et le retour d'une tribune « debout » en Angleterre 5
Hier à 21:02 Le monde du foot rend hommage à Stéphane Paille 10 Hier à 19:00 Jorge Mendes mis en examen pour délit fiscal 31 Hier à 18:06 Stéphane Paille est décédé 29 Hier à 15:58 La Ligue des champions reprend ce soir ! 25 Hier à 15:45 Lugano prolonge à São Paulo 5
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 12:12 Falcao s'essaye au baseball 3 Hier à 11:10 Sow, Cabaye et Hazard actionnaires d'un futur club de D2 américaine 11
lundi 26 juin FIFA : Bild ouvre le rapport Garcia 65 lundi 26 juin Boca et le souvenir de la D2 7 lundi 26 juin Danny Newton, le nouveau Jamie Vardy ? (via BRUT SPORT) lundi 26 juin Le logo d'Oxford United à l'intérieur du maillot de Bristol City 7 lundi 26 juin Bagarre générale lors d'un match de charité 35 lundi 26 juin La simulation grotesque d'un défenseur de Bahia 10 dimanche 25 juin Sergio Ramos acrobate en vacances 4 dimanche 25 juin Pogba marque en dabant 59 dimanche 25 juin Le central de Kansas met une bicyclette 7 dimanche 25 juin Crivelli à Angers 14 samedi 24 juin City remporte le derby de New York 9 samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 11 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 19 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 38 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10