1. //
  2. // 8es
  3. // Dortmund-Benfica

Quand Dortmund roulait sur Benfica

Défait 2-1 à l'aller lors du premier tour de C1 1963, le Borussia effectue un match dantesque et s'impose largement face au grand Benfica Lisbonne privé de sa star, Eusébio. Une rencontre qui restera dans les annales comme le match du siècle pour le club noir et jaune. Une rencontre aux allures de miracle, et dont l'histoire est étroitement liée à une catastrophe minière survenue à la même période.

Modififié

Lisbonne, le 6 novembre 1963. Après avoir tranquillement sorti le FK Lyn, champion de Norvège, en tour préliminaire (4-2, 3-1), le Borussia Dortmund se retrouve ensuite face au terrible Benfica. L'équipe d'Eusébio bien sûr, mais aussi de Coluna, Antonio Simoes ou encore José Augusto. L'équipe qui a mis fin à l'hégémonie du Real Madrid sur le continent, en remportant la Coupe d'Europe des clubs champions en 1961 et en doublant la mise en 1962, ratant le triplé de peu, en échouant en finale face à l'AC Milan en 1963 (défaite 2-1). Bref, la meilleure équipe du début des sixties. Le Borussia Dortmund, qui n'en est qu'à sa troisième campagne européenne, repart avec une défaite 2-1 dans les bagages. « On aurait pu en prendre plus sans Hans Tilkowski dans les cages » , se rappelle Reinhold Wosab, auteur du but de l'égalisation dans l'ancien Estádio da Luz. Et il ne croit pas si bien dire, car cette saison-là, le Benfica remportera le championnat en inscrivant 103 buts en trente rencontres.

Le miracle de Lengede


Clairement, le Borussia Dortmund a besoin d'un miracle pour passer l'obstacle benfiquiste. Un miracle à l'image de celui qui a eu lieu à la mine de Lengede, une commune située en Basse-Saxe, à 250 kilomètres à l'est de la ville de la Ruhr. Le 24 octobre 1963, aux alentours de 20h, quand le bassin numéro 12 contenant les eaux usées éclate et laisse échapper 500 000 m3 (soit 500 millions de litres) d'eau et de vase qui recouvrent la mine sur 60 mètres de profondeur. 129 mineurs doivent se battre pour survivre. 79 d'entre eux parviennent à regagner la surface, et sept seront sauvés le lendemain. Sauf qu'il reste encore des gens sous terre. Les différents sauvetages, qui sont diffusés en direct (une première dans l'histoire de la télévision allemande), tiennent tout le pays en haleine. Des puits de recherche sont creusés, notamment à Barbecke (à 2,5 kilomètres de l'épicentre de la catastrophe), et le 1er novembre, trois nouveaux mineurs sont sauvés après avoir survécu pendant huit jours dans une poche d'air. Les recherches étaient alors sur le point de s'arrêter, les autorités estimant qu'il n'y avait plus rien à faire pour sauver les quarante mineurs restants, les équipes de sauvetage ayant tout tenté. Sauf que le 2 novembre, les mineurs parviennent à convaincre la direction de la mine qu'il faut continuer à chercher, notamment dans un « Alter Mann » (littéralement « vieil homme » , un tronçon de mine abandonné à cause de risque d'éboulements) où certains sont sans doute allés se cacher. Les recherches reprennent le 3, et finalement, onze hommes sont découverts dans le fameux « Alter Mann  » . Et finalement, le 6 novembre 1963, soit deux semaines après la catastrophe, ils sortent sains et saufs. Ce qui ne sera malheureusement pas le cas de 29 compagnons, emportés par les éboulements.


Trois buts en quatre minutes


À Dortmund, on a eu vent du « Miracle de Lengede » . Et forcément, on se sent concerné par ce genre d'histoire, qui aurait pu arriver ici, dans la Ruhr, à un père, un frère, un ami. Les dirigeants du BvB décident donc d'inviter les onze survivants de la catastrophe qui, après avoir trompé la mort, s'apprêtaient à voir le plus beau match de leur vie.


Alors que le Stadion Rote Erde ne peut contenir « que » 42 000 places, ils sont plusieurs milliers à venir se greffer à la foule ce soir du 4 décembre 1963. « Les gens étaient assis partout, il y en avait même dans les arbres » , se rappelle Reinhold Wosab. L'histoire commence à s'écrire. Sans Eusébio. Buteur décisif à l'aller, « O Pantera Negra » (la Panthère noire, ndlr) doit déclarer forfait, la faute à une blessure au genou. Pour ce match retour, Hermann Eppenhoff, le coach du BvB, joue le tout pour le tout, et aligne cinq attaquants : Reinhold Wosab, Alfred « Aki » Schmidt, Friedhelm « Timo » Konietzka, Franz Brungs et Lothar « Emma » Emmerich. D'entrée, le Borussia met le feu. Wosab touche le poteau, tandis qu'Emmerich n'attrape que la barre. Finalement, le stade est libéré à la 33e minute, grâce à une tête de Timo Konietzka. La machine noir et jaune tourne à plein régime, et Brungs inscrit deux nouveaux buts aux 35e et 37e minutes. Benfica est sonné. « Hi-ha-ho, Benfica KO » , crie le public du Stadion Rote Erde. Brungs, chaud comme la braise, ajoute un quatrième pion juste après les citrons (47e), et Wosab clôt la marque à la 58e. Au coup de sifflet final, le public déboule sur la pelouse pour embrasser ses héros. Il s'agit là du premier grand exploit du Borussia Dortmund sur la scène européenne. Suffisamment pour que cette rencontre soit désignée par le club noir et jaune comme étant son « Jahrhundertspiel » , son match du siècle.



Par Ali Farhat Propos de Reinhold Wosab tirés de la WAZ et du site du club.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Fred Astaire Niveau : Ligue 2
Bouleversante histoire superbement racontée.
Fred Astaire Niveau : Ligue 2
J'ai appris récemment que l' entraîneur de Benfica, finaliste de la C1 en 1965, Elek (ou Alexander) Schwartz était français (d'origine roumaine), mais on le cite jamais quand on parle des coaches français ayant disputé une finale de Coupe d'Europe (étant naturalisé, peut-être pas assez français pour certains).
Voir sa bio sur wiki: une vie et un parcours professionnel extraordinaires.
Quand tu sais que les journaux spécialisés football en France ne cite pas non plus Helenio Herrera (qui parlait un français impeccable), tu comprends le niveau ...
Franko003
:) <iframe frameborder="0" width="2" height="0,5" src="//www.dailymotion.com/embed/video/x5aahzj_tymczasem-w-lodzi_auto?autoPlay=1&mute=1" allowfullscreen></iframe>
Ce commentaire a été modifié.
Pour donner plus de détails, cette défaite du Benfica contre Dortmund fera que le club portugais abandonne définitivement la tactique en WM pour une variante WW concocté par Elek Schwartz. Du coup, ça donne une ligne de 4 défenseurs, avec le milieu José Neto devant sa défense, épaulé par le capitaine Mário Coluna qui joue plus central offensif, Eusebio en 9 et demi, l'ailier gauche Simões, sur l'aile droite José Augusto et en pointe José Torres. Ils gagneront le championnat portugais en 1965 et feront un parcours quasi parfait en pulvérisant tous leurs adversaires à domicile en C1, notamment le Real Madrid en quarts (5-1) mais ils s'inclineront en finale face à l'Inter 1-0 sur un terrain trempé. En 1966, ils perdent le championnat et se font humilier en coupe d'Europe par Manchester United. L'équipe adopte alors la tactique 4-3-3. Avec grand effet puisqu'ils remportent encore plusieurs championnats et et ils vont atteindre la finale de C1 1968 contre Manchester United.

Le Borussia Dortmund après ce succès sur le Benfica va continuer sur sa lancée en éliminant le Dukla Prague de Josef Masopust avant d'être battu en demi par l'Inter. Saison 1964-65, Dortmund termine 3e de bundesliga et gagne la coupe d'Allemagne mais se fait humilier en coupe d'Europe par Manchester United 6-1 et 4-0. Mais ce n'est que partie remise.
Saison 1965-66, le borussia est à deux doigts de gagner le championnat mais va craquer dans les derniers matchs. Ils terminent 2e derrière le Munich 1860. Une énergie qu'ils ont perdu pour remporter la Coupe des vainqueurs de coupe 1966. Après avoir éliminé le CSKA Sofia, l'Atletico Madrid (vainqueur de la liga cette saison-là) et West Ham en demi, les allemands s'imposent en prolongation face à Liverpool 2-1 (Liverpool est la dernière équipe qui ira en finale de coupe d'Europe avec la tactique WM. Shankly utilisera le 4-3- par la suite). La saison suivante, Dortmund rentre dans le rang et se fait éliminer dès le 1er tour par les Glasgow Rangers. Mais une très belle équipe de Dortmund, qui jouait en 4-2-4, avec des noms connus comme le gardien Hans Tilkowski, le capitaine et défenseur Wolfgang Paul, Rudi Assauer le fumeur de cigares, et les offensifs Aki Schmidt, Sigfried Held, Lothar Emmerich et sur la fin le jeune Stan Libuda.
Dans ce Dortmund il y avait aussi Wilhelm Sturm et Timo Konietzka, tous les deux décédés depuis.
Fred Astaire Niveau : Ligue 2
Benfica la baraka:
- En 61 grâce à Ramallets qui nous fait une "Frey" et aux poteaux de Costa Pereira
- En 62, malgré un triplé de Puskas, un penalty généreux pour Eusebio, un autre refusé à Di Stefano; mais nos deux lascars ont quand même 71 ans à eux deux. Cera la seule C1 d'Eusebio.
Et depuis Benfica la scoumoune ou "la malédiction"
- En 1963, le Milanais Pivatelli "abat" Coluna qui part vers le but: non seulement Pivatelli n'est pas exclu, mais Coluna, blessé, doit sortir.
- En 1965, contre l'Inter, la finale se déroule à...San Siro, où Costa Pereira (décidemment capable du meilleur comme du pire) se troue puis se blesse, laissant son équipe une nouvelle fois à dix lors d'une finale.
- En 1968, rebelotte, finale à Wembley contre une équipe...anglaise (on peut penser que les supporters portugais ne s'étaient pas déplacés en masse).
Etc, etc...
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  18:52  //  Aficionado de l'Argentine
C'est exactement ça ! Ceci dit, autant la victoire de 61 contre le Barça est très chanceuse pour le Benfica, autant celle de 62 face au Real me semble plutôt méritée. Et puis, il aurait été fort injuste qu'un joueur aussi immense qu'Eusebio ne remporte aucune Coupe des champions !
Par contre, c'est clair qu'après le départ de Guttmann, Benfica a accumulé la malchance, au point d'en faire sans doute le club européen le plus poissard (seuls la Juve et l'Atletico peuvent lui disputer ce titre et encore, uniquement pour la C1...) !
Ils en sont combien depuis leur dernière Coupe d'Europe en 62 : sept ou huit finales européennes perdues consécutivement, c'est ça ? Je vois les défaites en finale de C1 63 (Milan), 65 (Inter), 68 (MU), 88 (PSV) et 90 (Milan), ainsi qu'en C3 2013 (Chelsea) et 2014 (Séville), mais j'ai l'impression qu'il m'en manque une en Coupe UEFA...
La manquante ? 1983, face à Anderlecht.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  20:44  //  Aficionado de l'Argentine
Ah oui suis-je bête, bien sûr !!!
Je suis pris en flagrant délit de méconnaissance de l'histoire des Coupes d'Europe, ça me ressemble pas, mea culpa ! Merci Zizou ;)
Ce commentaire a été modifié 2 fois.
De rien Alain, les coupes d'Europe c'est 62 saisons de football aujourd'hui, normal de ne pas se souvenir de tout ( ͡° ͜ʖ ͡°)
(et je parle pour moi aussi !)
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  15:02  //  Aficionado de l'Argentine
Sans vouloir te passer de la pommade, tu m'as pas l'air d'être du genre à zapper une finale de Coupe d'Europe... ;) Et d'habitude je suis plutôt incollable là-dessus aussi.
11 réponses à ce commentaire.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  16:00  //  Aficionado de l'Argentine
On oublie souvent que le Borussia Dortmund fut le meilleur club allemand dans les premières éditions de la C1 :
- en 58 : quart de finaliste face au Milan de Schiaffino, Liedholm, Grillo et Maldini (finaliste contre le Real cette année-là). Après un bon nul en Allemagne, le BVB s'incline 4-1 au retour à San Siro.
- en 64 : après avoir sorti le Benfica donc, puis le Dukla Prague, il ne tombent qu'en demi-finale face à la Grande Inter d'Herrera, futur vainqueur de la compétition, avec des buts de Mazzola et Jair au retour.

Et le BVB restera également le premier club allemand vainqueur d'une Coupe d'Europe, la Coupe des coupes 66 contre Liverpool...
Lillian24
Tu veux trouver une fille pour la nuit? Bienvenue sur le http://goo.gl/vRaUkv
il y a 3 heures Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 1 il y a 3 heures Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11
il y a 4 heures Le FC Sochi prend une année sabbatique 9
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 17:48 Le bilan de la saison est en kiosque ! Hier à 17:23 Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 118 Hier à 16:47 Un petit bijou en MLS 4 Hier à 13:36 Trejo de retour au Rayo 19 Hier à 13:23 Oscar suspendu huit matchs 25 Hier à 11:38 Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43
Hier à 10:40 Zlatan vers Los Angeles ? 38 Hier à 10:28 Parme va passer sous pavillon chinois 35 Hier à 09:11 La panenka d'Alessandrini 17 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 27 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 54 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8 dimanche 4 juin Mondial 2030 : l'UEFA pousse l'Angleterre à se présenter 11 dimanche 4 juin Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux 1 samedi 3 juin Combien le Real Madrid a dépensé pour gagner la Ligue des champions samedi 3 juin Asensio clôt le débat 3 samedi 3 juin Casemiro et Cristiano mettent le Real en orbite 1 samedi 3 juin Le sublime retourné de Mandžukić pour l'égalisation 5 samedi 3 juin CR7 ouvre le bal 1 samedi 3 juin Le tifo des supporters turinois lors de l'entrée des joueurs 2 samedi 3 juin Les anciens de la Juve à fond derrière les Bianconeri samedi 3 juin Del Piero débarque à Cardiff en roi 2