1. //
  2. //
  3. // Le jour où...

Quand deux stars « franquistes » signèrent à l'OGC Nice

Il fut un temps, certes lointain, où les clubs anglais ne recrutaient pas à tout berzingue et où les autres avaient encore le droit au chapitre. En ce temps, l'OGC Nice, en D2, attirait deux stars de la Selección.

Modififié
784 7
Le calme de la Promenade des Anglais après le tumulte de la guerre civile espagnole de 1936. C'est le choix que font Josep Samitier (qui se fait appeler José par souci d'hispanisation) et Ricardo Zamora à quelques mois d'intervalle. Tumultes à ne pas prendre à la légère, comme en témoigne le meurtre de l'éphémère président du Barça, Josep Sunyol, jugé trop indépendantiste au goût des phalangistes qui le passèrent tout bonnement par les armes. Les deux joueurs sont loin d'être des inconnus, bien au contraire même, ayant tous les deux évolué au FC Barcelone, puis au Real Madrid, ainsi que piliers de l'équipe espagnole vice-championne olympique à Anvers en 1920. Le gardien Zamora était même tellement fort que son remplaçant, écœuré, décida de rentrer en Espagne avant la fin du tournoi. Samitier, lui, organisa insatiablement le jeu à partir du milieu du terrain, révolutionnant son poste car inédit pour l'époque. Zamora tenta de fêter comme il se doit la première épopée de l'histoire de la Selección en essayant de faire passer illégalement une boîte de havanes à la frontière belge, bien planquée sous son siège. Pari perdu et une nuit au placard en prime pour le gardien qui évoluait alors au Barça.

Annoncé mort à tort par la presse


Les deux joueurs, en plus d'être les stars du foot ibérique de leur époque et sans doute parmi les pionniers de la star system éclosant d'un football qui se professionnalise, ont la réputation d'être plutôt franquistes. Volonté de se ranger du côté du supposé plus fort ou réelles convictions politiques, chacun se fera son opinion. Si Samitier et Zamora sont tous deux nés à Barcelone, aucun n'est animé par un sentiment d'indépendantisme exacerbé. Au contraire, El Mago Samitier, celui qui, un jour, tâta le cuir à Cadaqués avec Salvador Dali, autre franquiste-to-be bourré de talent, n'a jamais caché son soutien au général Franco. Paradoxal puisqu'il a également fièrement porté le maillot de l'équipe de Catalogne à plusieurs reprises. El Divino Zamora, de son côté, supporte le club se voulant garant de l'identité espagnole en Catalogne, le RCD Espanyol, alors appelé Español toujours par souci d'hispanisation et en réponse à la création du trop multiculturel FC Barcelone. Si Samitier fait la quasi-intégralité de sa carrière au Barça avec un succès certain, Zamora n'y passe que trois ans, tombant dans l'oubli des supporters culés et revenant bien vite à ses premières amours du côté du quartier aisé de Sarrià, avec à la clé une suspension d'un an pour fausse déclaration de commission sur le prix du transfert. Brouillé avec les dirigeants du Barça, le gardien se paye même le luxe de bâtir sa légende sous les couleurs du Real Madrid en finale de la coupe en 1936, la dernière avant le début de la guerre civile, lorsqu'il empêche les Catalans d'égaliser dans les tout derniers instants du match, se détendant de tout son long pour aller chercher le ballon qui partait se nicher au ras du poteau gauche.

Les deux hommes et amis sont, malgré eux, érigés en héros nationalistes pendant la guerre. Josep Samitier, tout d'abord, est arrêté par la milice anarchiste puis relâché, fuyant ensuite le pays sur un navire de guerre à destination des côtes françaises. La récupération politique ne tarde pas, et le quotidien sportif madrilène Marca en fait un symbole de nationalisme. « Samitier a été contacté par Marseille après la guerre civile. Il aurait pu signer, mais l'OM avait trop de joueurs étrangers dans son effectif et s'est arrangé avec l'OGC Nice » , rapporte Michel Oreggia, auteur et historien des Aiglons. La star s'engage avec Nice en septembre 1936. Le cas Zamora est encore plus croustillant. Celui-ci est officiellement annoncé mort criblé de balles par le quotidien conservateur ABC dans le but de renforcer le sentiment anti-anarchiste. Vexée, la milice anarchiste capture un Zamora bel et bien vivant et l'emprisonne, car étant chef des services sportifs d'un journal de droite. La légende veut que le joueur ait plusieurs fois frôlé la mort en prison et n'ait dû son salut qu'en se montrant prolixe sur sa carrière devant les geôliers, ainsi qu'en tapant des foot avec eux. Plus vraisemblablement, si la carrière de Zamora en a sans doute intrigué plus d'un, gardes compris, il est détenu dans les meilleures conditions. Réfugié par la suite à l'ambassade d'Argentine, c'est elle qui permet à l'international espagnol de quitter le pays avec des papiers réglementaires, et non à fond de cale comme un vulgaire clandestin. Thèse relatée par l'intéressé lui-même à son arrivée à Nice en mars 1937 dans la presse locale.

Caniche, poules et moutons


Les deux amis à nouveau réunis profitent de leur fin de carrière azuréenne dorée. Josep Samitier, métronome des Aiglons selon les comptes-rendus d'époque, emmène avec lui sa réputation de coureur de jupons et serait devenu proche de la femme du président de l'OGCN, dont il aurait été aperçu promenant le caniche. Ricardo Zamora, lui, sirote désormais son cognac sur les terrasses du Vieux-Nice et fume toujours ses trois paquets de cigarettes quotidiens. Le gardien possédait un style peu académique, béret et col roulé version Damart de mise. « Les joueurs de l'époque racontaient que Zamora n'aimait pas bloquer les ballons et s'arrangeait pour les dégager des poings ou du coude » , abonde Michel Oreggia quant au style particulier du portier. Loin d'être en pré-retraite, les deux joueurs font le boulot en compagnie de Pépito Alcazar, phénomène de buteur passé par l'OM, ou encore des frères Valle. Une équipe incroyable pour la D2. L'historien explique que « l'OGC Nice, comme de nombreux clubs, avait failli plusieurs fois disparaître, faute de recettes. Une grosse crise a eu lieu en 35-36 et 36-37, puis la municipalité et quelques investisseurs locaux ont décidé d'aider le club. Les joueurs m'ont raconté que beaucoup de gens venaient dans les vestiaires et leur donnaient de l'argent, leur permettant ainsi de doubler, voire tripler leur mois. L'un d'eux m'a rapporté qu'à Nice, il n'avait jamais payé une paire de chaussures et était toujours invité au restaurant. Ils avaient une vie de nabab. Un autre gagnait plus que le directeur de sa banque lorsqu'il est devenu pro, ce qui n'était pas rien à l'époque.  »

Pourtant, cette équipe au fort potentiel ne parvient pas à faire remonter Nice parmi l'élite. Dans un système de championnat aussi compliqué que le championnat argentin actuel, « ces joueurs ont eu en réalité une bonne saison et demie, car ensuite, il ne faut pas oublier que c'était la guerre et que le championnat fut coupé. Certains joueurs disaient que lorsqu'ils allaient jouer à Brive ou Angoulême, ils se donnaient rendez-vous 4 ou 5 heures après les matchs dans les fermes aux alentours pour acheter des poulets. Ils ramenaient même parfois un mouton, c'était folklorique » , témoigne Michel Oreggia. Zamora ne connaît pas cette période, puisqu'il rentre en Espagne après une saison en tant qu'entraîneur-joueur. Il participe à son retour à un match de solidarité au bénéfice des soldats franquistes à San Sebastián opposant l'équipe d'Espagne, dont il fait partie, à la Real Sociedad, et sera même décoré par le général Franco lui-même en 1950. Samitier fait quant à lui durer le plaisir à Nice jusqu'en février 1942 en tant que joueur puis entraîneur, suite à quoi il retourne au FC Barcelone, d'abord en tant qu'entraîneur puis recruteur. Le club lui doit notamment la venue de László Kubala, légende hongroise du club qui signa après un apéro bien arrosé, pensant qu'il était en route pour le Real Madrid. Plus tard, il fera tout ce qui est en son pouvoir pour empêcher le transfert d'un certain Di Stéfano au Barça pour le faire signer à la Maison Blanche. Samitier, artiste dans l'âme, ne supporte en effet ni l'entraîneur des Blaugrana, Helenio Herrera, ni sa tactique.

Obsèques dignes de celles d'un chef d'État


Ricardo Zamora reste à ce jour sans doute le plus grand gardien de l'histoire du foot espagnol, devant Arconada, Zubizarreta ou Casillas. Le trophée du meilleur portier du championnat d'Espagne porte son nom en son hommage, tout comme le meilleur buteur est nommé « Pichichi » , en hommage à l'exceptionnel buteur de l'Athletic Bilbao, également membre de l'équipe vice-championne olympique. S'il fut proche de Franco et directement responsable de la non-venue de Di Stéfano au Barça, Josep Samitier reste une idole chez les Catalans. Il eut même droit à des funérailles en grande pompe, digne d'un chef d'État. Des obsèques où s'est rendu « Georges Gordolon, ancien joueur de Nice, et il y avait selon lui 150 000 ou 200 000 personnes » , explique Michel Oreggia. Les deux amis étaient très appréciés de leurs coéquipiers niçois et considérés comme des gentlemen.

Est-ce que leurs prouesses ont converti au football de nouvelles âmes à Nice ? « Probablement, mais c'est difficile à dire, car les stades étaient petits à cette époque et le nombre de spectateurs jamais décompté » , tempère Michel. Pas faute de vendre le produit, les joueurs affublés de superlatifs tels que « meilleur centre-avant de tous les temps  » ou « meilleur gardien de tous les temps » dès leur arrivée, rien que ça. Les Aiglons retrouveront la première division au terme de la saison 1947-48, virant une quinzaine de joueurs par la même occasion. Une stabilité digne de celle d'Arles-Avignon 2010 version Marcel Salerno, mais avec de bien meilleurs résultats. En effet, l'OGC Nice connaîtra la meilleure décennie de son histoire dans les années 50, auréolé de quatre titres de champion de France et deux Coupes de France, battant également en 1960 sans l'éliminer le Real Madrid de Di Stéfano, Gento et Puskás. Tout ça sous les yeux de Josep Samitier, membre du staff merengue.

Par Grégory Sokol Tous propos recueillis par GS

OGC Nice, 100 ans de passion, Michel Oreggia, Gilletta-Nice-Matin, 2004
Morbo, Phil Ball, WSC Books Limited, 2011
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

cingulate Niveau : DHR
La Croisette c'est à Cannes.
Robin Huc Niveau : DHR
Et droit au chapitre, ça n'existe pas comme expression.
cingulate Niveau : DHR
Message posté par Robin Huc
Et droit au chapitre, ça n'existe pas comme expression.


L'un de nous deux n'a pas eu voix au chapitre.
Je trouve qu'il y a beaucoup d'anachronisme dans cette article, on a l'impression que l'auteur parle de l'indépendantisme catalan pendant la république/guerre civile comme si c'était un phénomène comparable à celui d'aujourd'hui.
A l'époque c'était quelque chose de très marginale, en tout cas ce n'était pas vraiment cette force politique qui inquiétait le plus la république ou les putschistes.
Quant à parler de milice anarchiste, j'aimerais bien savoir à quoi l'auteur fait référence...
garibaldistphilippe Niveau : DHR
Message posté par Maulk
Je trouve qu'il y a beaucoup d'anachronisme dans cette article, on a l'impression que l'auteur parle de l'indépendantisme catalan pendant la république/guerre civile comme si c'était un phénomène comparable à celui d'aujourd'hui.
A l'époque c'était quelque chose de très marginale, en tout cas ce n'était pas vraiment cette force politique qui inquiétait le plus la république ou les putschistes.
Quant à parler de milice anarchiste, j'aimerais bien savoir à quoi l'auteur fait référence...


"Quelque que chose de très marginal"....ma foi le noyau dur des républicain, est bien né en catalogne, il est vrai avec la volonté de se débarrasser de franco et ses phalanges et de libérer le pays. Mais l' apologie de l' indentité et de l' indépendance était déjà bien présente, comme d' ailleurs au pays basque.
Certes mais les principales forces sociales en catalogne c'était plutôt la cnt et l'ugt, deux syndicats tout sauf indépendantistes (la bourgeoisie catalane était considérée de la même façon que la castillane).
Ce que j'ai voulu dire, ce n'est pas que l'indépendantisme n'existait pas mais qu'il n'y avait pas, à cette époque, une aspiration populaire pour lui.
C'est surtout pendant le franquisme, lorsque c'est devenu un moyen de rebellion, que l'indépendantisme c'est popularisé
Article tout de même intéressant, merci Sofoot !
Hier à 16:19 Pronostic France Espagne : jusqu'à 460€ à gagner sur le match amical des Bleus ! Hier à 20:00 Une maison close comme sponsor 18
Hier à 17:48 Knockaert joueur de l'année ? 12 Hier à 16:54 Le Real s'intéresse à un nouveau prodige brésilien 21 Hier à 15:39 La nouvelle folie capillaire de PEA 17
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 14:51 Une merguez de gardien en D2 algérienne 5 Hier à 13:45 Justin Kluivert régale en U19 5 Hier à 11:54 Sauvetage héroïque en D3 anglaise 6 Hier à 11:52 Hatem intime, épisode 2 76 Hier à 11:43 Luís Fabiano exclu pour un coup de boule imaginaire 12 Hier à 10:36 En Allemagne, une mascotte attaque un arbitre 8 Hier à 09:38 La belle enroulée au Costa Rica 5 Hier à 09:24 Superbe arrêt contre quatre attaquants 3 Hier à 09:02 Barzagli pris la main dans la discothèque 24 Hier à 08:33 Hazard accepte de négocier avec le Real 57
dimanche 26 mars Hatem Ben Arfa fait le point sur sa situation au PSG 63 dimanche 26 mars Fatma Samoura dément les rumeurs de dissolution du comité d'éthique de la FIFA 5 dimanche 26 mars Medel demande sa femme en mariage avec un avion 17 dimanche 26 mars Zubizarreta veut San Iker à l'OM 29 dimanche 26 mars Verratti veut rester à Paris 46 dimanche 26 mars Thiago Silva souffre du genou 24 samedi 25 mars Toni Kroos regarde plus son frère que le Bayern 25 samedi 25 mars La panenka syrienne à la dernière seconde 13 samedi 25 mars 50 heures de match pour les 50 ans de l'ASNL 4 samedi 25 mars La Chine veut Gameiro 14 samedi 25 mars Pronostic Luxembourg France : Analyse, prono et cotes du match des Bleus 2 samedi 25 mars Le golazo de Zaha 5 samedi 25 mars Des fans de San Diego veulent appeler une équipe Footy McFooty Face 7 samedi 25 mars Passe magique et inutile de Bale 7 samedi 25 mars Gros tacle et jambe cassée pour Seamus Coleman 6 vendredi 24 mars Kevin Kurányi prend sa retraite 20 vendredi 24 mars Shaqiri s'amuse à l'entraînement vendredi 24 mars Une pièce à l'effigie de Pavel Nedvěd 14 vendredi 24 mars Rosario tient-il son nouveau Messi ? 25 vendredi 24 mars Beckenbauer interrogé dans l'enquête pour corruption 6 vendredi 24 mars Quand Griezmann tremble devant Mbappé 35 vendredi 24 mars Vers une réforme de la Ligue des champions dès 2021 ? 66 vendredi 24 mars Superbe lob de Neymar 18 vendredi 24 mars Le raté d'Otamendi jeudi 23 mars 317€ à gagner avec Italie & Serbie 2 jeudi 23 mars Huntelaar de retour à l'Ajax ? 29 jeudi 23 mars Un match suspendu à la suite de l'agression d'un juge de ligne 8 jeudi 23 mars Arda vers Arsenal ? 39 jeudi 23 mars De la cocaïne Messi découverte au Pérou 14 mercredi 22 mars Le missile en lucarne de Podolski 19 mercredi 22 mars Quand Kylian Mbappé va aux cages 19 mercredi 22 mars Une réforme de la réglementation des transferts ? 21 mercredi 22 mars SO FOOT CLUB - Spécial Coupe de France mercredi 22 mars Deniz Aytekin ne sera pas suspendu 20 mercredi 22 mars Monaco aurait refusé 110 millions pour Mbappé 110 mercredi 22 mars L'agent de Lacazette nie avoir rendu visite à l'Atlético 50 mercredi 22 mars Une vidéo anti-Wenger embarrassante 39 mercredi 22 mars Un lob soyeux au Chili 2 mercredi 22 mars Rooney de plus en plus proche d'Everton 43 mardi 21 mars Baston entre parents pendant un match de jeunes à Majorque 20 mardi 21 mars La praline de Novick 5 mardi 21 mars En cas de montée en L2, Chambly jouerait au Mans 11 mardi 21 mars David James voit Joe Hart à la Juve 34 mardi 21 mars Bizutage en règle pour les néo-Bleus 17 mardi 21 mars Courtois n'ira pas au Real 30 mardi 21 mars Sven Kums expose ses photos Instagram 15 mardi 21 mars La boulette du gardien de San José 5 mardi 21 mars Schweinsteiger à Chicago 26 lundi 20 mars Un arbitre ghanéen suspendu à vie 21 lundi 20 mars Une équipe de D2 agressée à son hôtel 9 lundi 20 mars Jallet en renfort 41 lundi 20 mars Gago écrase son adversaire 11 lundi 20 mars Florentin et Mathias Pogba font le show à la télé 26 lundi 20 mars Le capitaine de Derry City retrouvé mort 12 lundi 20 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 30e journée 5 dimanche 19 mars Rabiot relève le PSG 1 dimanche 19 mars Draxler donne l'avantage au PSG 2 dimanche 19 mars Lacazette ouvre le score au Parc 1 dimanche 19 mars Le caramel de Griezmann 8 dimanche 19 mars Quand le match Chambly-Marseille Consolat dégénère 20 dimanche 19 mars Le coup franc magistral de Mertens 10 dimanche 19 mars Pronostic PSG Lyon : jusqu'à 600€ à gagner sur l'affiche de Ligue 1 dimanche 19 mars Puni, il doit nettoyer les sièges du stade 14 dimanche 19 mars Un joueur ghanéen se trahit en interview 6 samedi 18 mars Les Ultramarines rendent hommage à Triaud, qui craque un fumigène 9 samedi 18 mars La bataille du ciel pour Wenger 15 samedi 18 mars La femme de Michael Essien rachète un club de D3 italienne 6 samedi 18 mars Un gardien complètement fou en Angleterre 8 samedi 18 mars Yaya Touré à United ? 15 samedi 18 mars Fernandão se fracture le bras vendredi 17 mars Une statue parodique de Peter Lim aux Fallas de Valence 3 vendredi 17 mars Golazo en Copa Libertadores 4 vendredi 17 mars Crystal Palace veut garder Sakho 12 vendredi 17 mars Le musée de la FIFA se sépare de la moitié de ses collaborateurs 10 vendredi 17 mars 211€ à gagner avec Monaco & Naples jeudi 16 mars Les buts de Roma - Lyon 1 jeudi 16 mars Les Aigles noirs à la fête 2 jeudi 16 mars La Ligue 1 aura bientôt son naming 51 jeudi 16 mars Pendant ce temps-là, Benzema se la coule douce au soleil 56 jeudi 16 mars À table avec Carlo Ancelotti 38 jeudi 16 mars Le triple arrêt d'Oblak contre Leverkusen 12 mercredi 15 mars Le coup de boule de Bakayoko mercredi 15 mars Leroy Sané sonne Monaco mercredi 15 mars Fabinho double la mise pour l'ASM mercredi 15 mars Le but de Mbappé mercredi 15 mars L'UJSF demande d'arrêter de filmer en tribune de presse 11 mercredi 15 mars Golazo en Uruguay 7 mercredi 15 mars Un club de D2 suédoise veut sanctionner ses joueurs qui simulent 15 mercredi 15 mars Des photos de mariage au stade d'Anderlecht 2 mercredi 15 mars Lukaku a refusé une prolongation à 140 000 livres par semaine 25 mercredi 15 mars 7000 km pour un match de D2 russe 15 mercredi 15 mars Une émission espagnole dévoile un maillot parodique du Barça 13 mercredi 15 mars Pronostic Monaco Manchester City : jusqu'à 735€ à gagner sur l'affiche de Ligue des Champions mardi 14 mars Deux joueurs suspendus un an pour agression sur un arbitre 5 mardi 14 mars Pirlo : « Pour rivaliser, la MLS doit supprimer les restrictions de transferts » 27 mardi 14 mars Un ultra de D3 argentine tire sur des supporters adverses 24 mardi 14 mars Les candidats de l'UEFA au Conseil de la FIFA sont connus 1 mardi 14 mars Des nouvelles de Michael Essien 8 mardi 14 mars Au Brésil, un match vire au chaos total 18 mardi 14 mars Wylan Cyprien sera opéré ce mardi 14 mardi 14 mars Le bourreau d'Axel Witsel lourdement sanctionné 37 mardi 14 mars Everton veut blinder la clause de Lukaku 11 lundi 13 mars Après son carton rouge, il est rétrogradé en équipe réserve 9 lundi 13 mars Ils s'embrouillent pour tirer un péno... et le ratent 9 lundi 13 mars Wayne Shaw vend des tourtes 5 lundi 13 mars Il se balade sur le terrain avec une barre de fer 26 lundi 13 mars Yuya Kubo se balade dans la défense adverse 4 lundi 13 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 29e journée 17 lundi 13 mars Reprise de folie au Kosovo 5 lundi 13 mars 299€ à gagner avec Monaco - City & Leicester - FC Sévillle lundi 13 mars Bale investit dans un pub au pays de Galles 9 lundi 13 mars Un Sénégalais tente de jeter un sort dans le but zambien 8 dimanche 12 mars La belle boulette de Navas 9 dimanche 12 mars Le but dingue de Depay 13 dimanche 12 mars Mats Hummels s'offre le tacle de l'année 15 dimanche 12 mars Wylan Cyprien revient sur sa blessure 12 dimanche 12 mars Un fan de Tottenham remercie la Croix rouge flamande 1 dimanche 12 mars L'œil de faucon d'un arbitre américain 7 dimanche 12 mars King Kazu devient le plus vieux buteur de l'histoire 8 dimanche 12 mars Un but « bumper » en Ukraine samedi 11 mars Pedro Caixinha nouveau coach des Rangers 3 samedi 11 mars Infantino appuie Čeferin contre Trump 6 samedi 11 mars Grève des arbitres au Mexique 1 samedi 11 mars Un csc ridicule au Danemark 4 samedi 11 mars Une mine en championnat tunisien 2 vendredi 10 mars Kaboré plaît en Chine 9 vendredi 10 mars En prison depuis 2010, Bruno pourrait reprendre le foot 29 vendredi 10 mars Hitzlsperger : « On ne fait pas son coming-out pour énerver les hétéros » 22 vendredi 10 mars 321€ à gagner avec PSG, Spartak & Chievo - Empoli vendredi 10 mars Zaza définitivement à Valence dès ce week-end 3 vendredi 10 mars Le stade fumi-friendly d'Orlando 9 vendredi 10 mars Un cavalier allemand trolle le BvB 3 vendredi 10 mars Le tifo fumeux de Copenhague 2 vendredi 10 mars Joe Hart ne veut pas retourner à City 16 vendredi 10 mars Gerrard bientôt dans le staff de la sélection ? 5 vendredi 10 mars La séance de tirs au but remise en question 13 jeudi 9 mars Les buts de Lyon - Roma 7 jeudi 9 mars Cruzeiro sort un maillot spécial 7 jeudi 9 mars Anthony Vanden Borre accueilli en héros en RDC 16 jeudi 9 mars L'Asie monte à son tour au créneau pour le Mondial à 48 24 jeudi 9 mars Arsenal casse sa tirelire pour prolonger Özil 26 jeudi 9 mars Xabi Alonso raccrochera en fin de saison 4 jeudi 9 mars André-Pierre Gignac enfonce Paris 38 jeudi 9 mars Neymar chambre le PSG 17 mercredi 8 mars Jérémy Mathieu se lâche dans les vestiaires 27 mercredi 8 mars Sergi Roberto abat le PSG 8 mercredi 8 mars Neymar relance tout ! 3 mercredi 8 mars Le penalty de Messi ! 2 mercredi 8 mars Kurzawa se troue pour Barcelone mercredi 8 mars Le but de Suárez d'entrée 1 mercredi 8 mars Eric Thomas détruit la FFF 2 mercredi 8 mars Everton veut retenir Lukaku à tout prix 2 mercredi 8 mars La Juventus bouillante sur Tolisso 47 mercredi 8 mars Mourinho aime Mbappé 49 mercredi 8 mars Christopher Aurier en garde à vue 35 mercredi 8 mars Un match caritatif entre des légendes françaises et italiennes 11 mercredi 8 mars BT fait monter les droits TV de la Premier League 17 mercredi 8 mars Les Parisiens discutent du match retour avec des pizzas 25 mercredi 8 mars Le président de Palerme se fait tatouer le blason du club 6 mercredi 8 mars Isco intéresse Paris 28 mercredi 8 mars Chapecoense gagne en Copa Libertadores 9 mercredi 8 mars Le Bayern trolle encore Arsenal 75 mercredi 8 mars Les Bleues remportent la She Believes Cup 13 mercredi 8 mars Pronostic FC Barcelone PSG : jusqu'à 1100€ à gagner sur l'affiche de Ligue des Champions 8 mardi 7 mars Dortmund se positionne sur Lacazette 45 mardi 7 mars Deux rescapés de Chapecoense retenus en Copa Libertadores 3 mardi 7 mars Le Munich 1860 maintient son boycott médiatique 9 mardi 7 mars Le Roi Bendtner rejoint Rosenborg 20 mardi 7 mars Les réformes proposées par la FA jugées insuffisantes 11 mardi 7 mars Huit ans de prison pour l'ancien président de la fédé du Salvador 11
784 7