Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 9e journée
  3. // PSG/Olympique de Marseille

Quand Bielsa prend des nouvelles de l'OM...

Retiré dans sa maison isolée de Maximo Paz, Marcelo Bielsa a eu envie de prendre des nouvelles de l'OM. En même temps, à quelques jours du classique et au vu de la situation actuelle du club, on le comprend...

Modififié
Maximo Paz. 80 bornes au sud de Rosario. Loin du tumulte de la vie quotidienne argentine. Ici, on trouve du blé, du soja, des vaches, des porcs, des moutons et, un peu plus loin, à 10 kilomètres du village, Marcelo Bielsa. Au bout d'une route en terre, la maison de campagne de son beau-père, qu'il s'est approprié au fil des années. D'abord, une première maison, puis une seconde, la sienne, où la légende veut qu'El Loco se soit aménagé une salle vidéo, entre les chevaux et les chiens. Ici, c'est la maison de retraite de Marcelo Bielsa, Une vie faite de presse, de pâtes fraîches et, malheureusement, de visite à la famille, où les soucis de santé plombent le quotidien. Discret, comme toujours, Marcelo Bielsa aurait pu prendre la plume dans son rocking-chair, en regardant l'horizon droit dans les yeux. Et ça aurait peut-être le mérite de réveiller l'OM…


« À Maximo Paz, le 2 octobre 2015.

60 piges, bordel. J'ai plus l'âge pour faire ces conneries. Je viens de me mettre 10 vidéos d'un Brésilien en Colombie, c'était formidable. Si j'ai repris du service ? Non, absolument pas. Mon neveu m'a juste fait découvrir Netflix. Je me suis claqué la première saison de
Narcos et je me dis qu'avec Pablo, on aurait fait une belle doublette de timbrés ! Bon, à Marseille, vous avez Connards, c'est pas mal non plus maintenant que je joue plus dedans. Avec le recul, je me dis que Wagner Moura ou Vincent Labrune, c'est kiff-kiff. Bon, Margarita, elle est plus Walking Dead, mais Michel, là, je le vois bien en politicien corrompu. Les couilles en moins, quoi. Sans déconner, c'est quoi cette histoire de "joueurs qui veulent se reposer" et qui "choisissent leurs matchs" ? Ils ont cru que c'était la fac ? Qu'on se pointait qu'aux TD et que l'amphi Libérec, ce n'était pas nécessaire parce qu'Alessandrini prendrait les notes pour tout le monde ? Arrêtez de faire confiance au numéro 11. SI j'avais été Pablo, j'aurais demandé à un sicario de le liquider. Au lieu de ça, j'ai demandé à quelques idiots en tribunes de me rendre un service lors de Marseille - Lyon, mais ces cons-là, ils n'ont pas compris mes consignes. Les mecs, je profite de cette lettre pour vous le dire : vous êtes des ânes. Le plan, ce n'était pas de faire arrêter le match et encore moins de viser Michy, le seul type capable de mettre un but, avec un fumigène. L'idée, c'était de lancer ces putains de bouteilles en verre sur la gueule du numéro 11 avant qu'il ne commette l'irréparable. Et le rouge, il a fini par se le prendre. Du coup, naïvement, je me suis dis que sans lui le match contre Angers serait digeste. Je me suis mis le doigt dans l'œil. Rojadirecta arrêtait pas de sauter, puis j'ai vu De Ceglie et Rolando sur la pelouse. Un Disney, le bordel. La Belle et la bête. La Belle et le tocard. Tout ce que tu veux, sauf du foot, quoi. Je serais Michel, franchement, je ferais comme l'arbitre au Brésil, là. Tu l'as vu, ce con ? Il s'est pointé sur la pelouse avec un calibre pour menacer les joueurs. J'ai jamais osé, mais j'y penserai pour mon prochain club. Si je reviens en France un jour, j'espère retrouver mon traducteur, Fabrice. J'ai vu dans une émission que ce con était bourré le soir de sa première conférence de presse. Sois tranquille, mon pote : si je n'ai jamais regardé les journalistes français dans les yeux, c'est parce que j'étais sous MD. Tu crois qu'il y avait quoi, dans les poches de mon jogging, man ? D'ailleurs, ça m'emmerde un peu d'être rentré, parce que Rekik, il m'en filait de la bonne. S'il pouvait arrêter de filer son Valium à Nkoulou avant le classique, ça serait quand même bien. En tout cas, si tu lis ce message à temps, Fabrice, et que tu veux venir regarder le match en t'enfilant des whisky-coca avec moi, ce sera avec plaisir. Parce que j'ai bien peur que ce qu'il se passe sur la pelouse soit aussi déprimant que notre deuxième partie de saison l'année passée. Il a beau être chauve et n'avoir que "mon frère" dans son vocabulaire, Lucas va se régaler contre De Ceglie. Notre seule chance, c'est Lass. Je suis content qu'il soit rappelé en équipe de France. Il mérite. En revanche, je ne peux plus garder le secret pour moi : quelle banane, je vous ai mise avec Diaby. Abou, il nous a appelés après l'officialisation du contrat de Ben Arfa à Nice. Il m'a dit "Coach, je ne vaux plus rien, mais il faut que je parte sur quelque chose de grand. Tu me fais signer, même si mes jambes ressemblent au sol de la planète Mars, l'eau en moins, et je joue contre Nice. Je cale une Roy Keane à Hatem et son duvet de pré-pubère et je prends ma retraite en bonhomme." Mon éthique humaine m'interdisait de refuser ça. Un homme qui boite après son destin, c'est beau. D'ailleurs, mon éthique, elle m'interdit de t'écrire plus, OM. Je voudrais pas que tu sois nostalgique. Parce qu'au fond, tu le sais, que tu étais plus heureuse avec moi. 

Abrazo,

Marcelo
 » .

Ceci est évidemment une fiction. Toute ressemblance avec des faits réels et avérés serait fortuite. Enfin, pas vraiment.


Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 4 heures La drôle de liste d'invités de la finale 17
Hier à 20:20 Modrić meilleur joueur du tournoi, Mbappé meilleur jeune 55 Hier à 19:43 La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT)
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Tsugi
Podcast Football Recall Épisode 47 : Mbappé va rouler sur les Croates, des enfants racontent le Mondial et la revanche belge Hier à 09:07 Rooney inspire DC United 3 Podcast Football Recall Épisode 46 : Français ou Belges, le match des râleurs, les adieux des Bleus et la battle Angleterre-Belgique