1. // Rétro
  2. // Ce jour-là
  3. // 2 mai 1962

Quand Benfica dominait l’Europe

Gagner la C1 deux fois de suite, c'est bien. Gagner contre le Barça et le Real en finale, c'est encore mieux. Le 2 mai 1962, le Benfica d'Eusébio s'offre un doublé en battant les Merengue au terme d'une finale épique (5-3). Qu'elle est loin, la belle époque des aguias...

Modififié
A Lisbonne, dans le quartier de la Luz, le 2 mai est un jour de commémoration. Mais au vu de la situation actuelle du club, de la décevante saison de Benfica en championnat et du probable départ de Jorge Jesus, il est difficile de faire la fête pour les supporters des Aigles. En tout cas plus que pendant les sixties, période faste du football portugais et lisboète. Il y a tout juste un demi-siècle, les 65 000 spectateurs du stade olympique d’Amsterdam observaient le Benfica d’Eusebio, Simoes et Coluna, écraser l’Europe pour la deuxième année de suite en venant à bout du grand Real Madrid, celui de Puskas et Di Stefano.

La grande première d’Eusebio

Tenants du titre, les Portugais n’ont pourtant jamais endossé le statut de favoris lors de cette rencontre. En face, l’équipe pèse déjà cinq Coupes des clubs champions et n'a laissé s’envoler l’édition de 1961 qu’à cause d’un simple accident; c’est en tout cas ce qu’elle compte démontrer en remportant une sixième fois en sept ans le titre suprême. Pour se refaire la poire, les Merengues atomisent Odense (12-0 sur les deux matchs), avant d’éliminer difficilement la Juve en quarts à l’issue d’un match d’appui et d’enfiler un set 6-0 au Standard de Liège en demies. Cette fois c’est sûr, le grand Real est de retour, et Benfica va prendre cher. D’autant plus que les hommes du légendaire Bela Guttman, bien que menés par un énorme Eusebio, n’ont pas gagné un seul match hors de leur base pour disputer leur deuxième finale consécutive, la première pour la Panthère noire. L’année précédente, le futur Ballon d’Or avait dû se contenter de contempler ses coéquipiers battre le Barça, pour des problèmes administratifs provoqués par son vrai faux transfert au Sporting Club du Portugal. Enjeu ou pas, pression ou pas, Eusebio n'est pas impressionné. "Je n'ai jamais eu peur en entrant sur le terrain. Pourquoi aurais-je eu peur ? Si tu es effrayé à l'idée de jouer, c'est que tu n'es pas fait pour ce sport", raconte-t-il.

Remontada

Si la fougue et la fulgurance du félin lusitanien sont absentes en début de match, l'adresse, la malice et l'impétuosité de Ferenc Puskas pourfendent les filets de Costa Pereira à deux reprises aux 17e et 23e minutes. Amsterdam déguste, ça sent la manita, encore. Sur le banc benfiquista, Guttman fait la gueule mais ne panique pas, son équipe a l'habitude de retourner des situations désespérées, comme en quarts contre Nuremberg. Après avoir perdu 3-1 en RFA, les Lisboètes avaient renvoyé la sauce en double à domicile (6-0). Le deuxième pion de Puskas est d'ailleurs instantanément suivi de la réduction du score de José Aguas (25e). Benfica se réveille et malmène le Real jusqu'à l'égalisation de Cavem, 2-2, le public exulte, Bela Guttman et les siens ont encore réussi à rattraper un coup bien mal barré. Bien décidé à emmerder la lusophonie, Puskas se permet un hat-trick juste avant la pause. A la reprise, la pâle copie d'Eusebio laisse place à l'original, insaisissable et décisif, même si c'est Coluna qui égalise d'un coup de fusil aux 25 mètres. Puis vient l'éclair. Sur son couloir droit, la Panthère déborde, accélère brutalement à la ligne médiane, efface la défense madrilène et tombe dans la surface, victime d'une grosse faute. Le numéro 13 de Benfica se fait justice et permet aux Portugais de passer pour la première fois devant au tableau d'affichage. Eusebio termine le travail sur coup-franc trois minutes plus tard et grave ainsi son nom dans l'histoire de la C1.

La malédiction Guttman

Soirée de rêve pour le jeune surdoué africain. Au coup de sifflet final, plus qu'un trophée, c'est avec le maillot de Di Dtefano qu'il quitte le stade olympique d'Amsterdam : "C'était mon idole, et j'ai toujours son maillot chez moi à côté de toutes mes médailles et autres récompenses". La gloire pour les vainqueurs, l'argent pour les vaincus. Les primes reçues par les joueurs du Real Madrid offertes par le club pour avoir atteint la finale étaient bien plus élevées que celles que les Benfiquistes ont pu toucher pour la victoire. Chaque membre de l'effectif lauréat n'a touché que 40 euros pour avoir offert le dernier trophée continental majeur à la capitale portugaise. Conscient de la performance qu'il venait de réaliser, Bela Guttman a mis un terme à son contrat d'entraîneur, et, avant de partir du Penarol, a juré que "Benfica ne gagnerait plus jamais la C1". Un demi-siècle plus tard, la magie hongroise fait toujours effet, au plus grand dam de son ancienne équipe.

Vidéo


Par William Pereira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Ryan Joseph Wilson Niveau : DHR
Et en 1968 ? ^^
les temps changent,depuis,Benfica ne domine même plus le Portugal !
Merci pour cet article M. Perreira!
@patXIV

Ils dominent encore la coupe de la ligue euh... ok je sors, désolé... ;P
il y a 6 heures Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 97 Hier à 22:38 Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 25
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 19:30 Les supporters niçois déjà bouillants 2 Hier à 16:40 Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 120 Hier à 16:27 Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 19 Hier à 14:44 Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport)
mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 163 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 27 lundi 24 juillet Ronaldinho régale au beach soccer 16 dimanche 23 juillet Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 7 dimanche 23 juillet Neymar claque un doublé contre la Juve 33 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 33 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 8 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 25 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 11 samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 15 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 9 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14
À lire ensuite
Demba Ba doit se relever