Quand Ancelotti a perdu son calme

Modififié
3 6
17 avril 2013, jour de quart de finale de Coupe de France : le PSG est douché par une très bonne équipe d'Évian. Zlatan et Thiago Silva viennent de rater leurs tirs au but, et Carlo Ancelotti, alors entraîneur du club parisien, ne peut garder son calme.

Ancelotti est un entraîneur plutôt réservé, mais quand son PSG a perdu contre Évian (1-1, 4-1 t.a.b.), ses nerfs ont lâché. Deux ans et demi après son départ de la capitale, l'Italien est revenu pour le Daily Mail sur cette défaite en racontant une anecdote. «  Je n’utilise jamais la méthode du fouet, ni en tant qu’entraîneur, ni en tant que père. Je préfère un autre management. Après, j’ai déjà perdu mon sang-froid, bien sûr, a-t-il expliqué. Au Paris Saint-Germain, nous avons perdu une fois à Évian en Coupe de France. J’étais tellement en colère dans le vestiaire que j’ai tapé dans une boîte et… elle a heurté la tête d’Ibrahimović ! C’était un peu comme quand Ferguson a jeté sa chaussure sur Beckham (à Manchester United). Mais nous avons ri par la suite… » explique-t-il au journal britannique.

Head shot pour lui. TC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Quand une boîte vide en rencontre une autre...
Son nez protège sa tête, pas de problème.
Le keltois Niveau : CFA2
Grâce à son égo surdimensionné, la boîte a été déviée de sa trajectoire avant qu'elle ne touche le grand Zlatan.

Je poursuis dans la lignée des vannes clichées.
On a eu des nouvelles de la boite depuis ?
J'ai du mal à imaginer Carlo énervé ou perdre son sang-froid. Il me parait tellement calme et classe à chaque fois qu'on le voit sur un banc.
Olala jai mal a mon +1, vous m'avez fait marré les gars!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
3 6