Quand Allegri rend aigri

Dernier entraîneur à avoir rempli l’étagère à trophée des rossoneri, l’actuel technicien de la Juventus a laissé un souvenir aussi périssable que contrasté dans son précédent club. Constat sévère ou mérité ? Lui s'en contrefout.

Modififié
« L’AC Milan annonce avoir relevé de ses fonctions d’entraîneur de l’équipe une, et avec effet immédiat, Monsieur Massimiliano Allegri, ainsi que son staff. L’AC Milan désire remercier Monsieur Allegri et son staff pour le travail effectué et leur souhaite les meilleurs succès professionnels. » Lorsque la direction fait publier ce communiqué sur son site officiel le 13 janvier 2014, elle est loin de s’imaginer que cette phrase de circonstance se transformera réellement en souhait exaucé. En effet, depuis ce renvoi, l’entraîneur toscan a remporté deux scudetti, une coupe, une Supercoupe d’Italie et atteint une finale de Ligue des champions en attendant le verdict de la finale de ce soir. Un quasi sans-faute qui n'a pas forcément fait naître des regrets au sein de la cité lombarde.

Dis, papa, c’est quoi un Juve-Milan ?

Le dernier vrai coup de flair du duo Berlusconi-Galliani


27 juin 2010, toujours par communiqué, Max Allegri est officiellement intronisé entraîneur de l'AC Milan. Principal fait d’armes, une « panchina d’oro » décrochée quelques mois plus tôt. Une distinction qui récompense chaque année le meilleur « mister » de Serie A. Précision utile, ce dernier est élu par ses pairs. Se référant à la saison précédente, ce prix a vu le Livournais devancer un certain José Mourinho sacré champion d’Italie au terme de sa première saison avec l’Inter. Au-delà d’une certaine antipathie envers le « Special One » , les techniciens italiens avaient surtout voulu valoriser un collègue émergent et auteur d’une belle saison à Cagliari, pour ses grands débuts parmi l’élite. Mais ça, c’était un an avant. Entre-temps, Allegri avait été remercié par son président à cinq journées de la fin, le quatrième licenciement en à peine sept ans de carrière. En soi, sa nomination à la tête d’un club qui vient de se classer troisième fut surprenante. Bien conseillé par un Galliani encore lucide, Berlusconi discerne les qualités du bonhomme et décide de déroger à la règle tacite du «  Milan ai milanisti » . Un an plus tard, le club fête son 18e scudetto, sept saisons après le dernier.

Les clichés de l'Ibradépendance et de l'Europhobie


Une belle première, et pourtant, Allegri reçoit des éloges avec parcimonie. Pour beaucoup, le mérite en revient à un joueur accaparant toute l’attention médiatique partout où il passe : « Ibracadabra » . Si le Suédois a évolué chez les trois grands italiens, c’est au Milan qu’il passe un dernier palier et devient Zlatan. Quatorze buts la première, 28 pour la seconde. Un prétendu Ibracentrisme qui fausse les jugements, car, chiffres du championnat en main, le Milan fait mieux sans qu’avec lui (2,20 points par rencontre contre 2,12). La philosophie de jeu du Toscan ne se limite donc pas à balancer des longs ballons que son attaquant devra se charger de bonifier. En son absence, les choses fonctionnent aussi bien, voire un poil mieux. D’ailleurs, les dégâts suite à son départ, ainsi que celui de Thiago Silva et de quatre piliers historiques (Seedorf, Gattuso, Nesta et Inzaghi) seront limités avec une troisième place inespérée et arrachée lors de la saison 2012/13. D’aucuns objecteront en agitant les résultats sur la scène européenne, mais avec Max, le club rossonero a toujours passé la phase de poules (4 sur 4), se coltinant quatre fois le Barça de Guardiola dont deux lors des matchs à élimination directe. Seule l’élimination face à Tottenham l’année du scudetto faisant vraiment tache.

La hauteur d'Allegri


En résumé, Allegri débarque sans aucune expérience de haut niveau et repart avec un championnat, une seconde place, une troisième, une Supercoupe d'Italie et des parcours européens disons... logiques. De quoi découlent donc les jugements souvent approximatifs à propos de son expérience rouge et noir ? Un peu de sa dernière demi-saison (22 points en phase aller), beaucoup de son pragmatisme sans faille et son détachement presque « snob » avec l'environnement dans lequel il opère. Un profil qui n'est pas sans rappeler celui de Fabio Capello, vainqueur partout où il est passé, regretté nulle part. Un destin qu'il risque également de connaître avec la Juventus. Suffit de voir la réaction de nombreux supporters lors du difficile début de saison de la Vieille Dame, prêts à le dégommer malgré un triplé effleuré quelques mois plus tôt. Au fond, et comme ce fut le cas à Milan, le scepticisme initial qui l'a accueilli à Turin n'a jamais définitivement disparu. Ce feeling de circonstances, Allegri en est parfaitement conscient et ne fera rien pour le changer. Pas du genre à brocanter un prétendu background chromatique pour amadouer les tifosi et la presse locale, il suivra sa ligne directrice jusqu'au jour où le club piémontais ne voudra plus de lui. Et tandis qu'on s'écharpera pour statuer sur son expérience à la Juve, lui observera tout ça avec un grand sourire, prêt à amasser d'autres trophées chez son nouvel employeur.



Par Valentin Pauluzzi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article

FinoAllaFine Niveau : DHR
J'avais effectivement des doutes sur lui à son arrivée, mais il faut reconnaitre que c'est un fin tacticien. Réussir à envoyer Milan en Champion's League alors que l'équipe était méconnaissable, amener la Juve en finale de la CL alors qu'à la base elle n'avait clairement pas l'effectif pour, gérer la crise du début de saison de la Juve ..

Maintenant, il y en a toujours qui diront qu'il a profité du travail de Conte (logique en même temps, un peu comme Guardiola au Bayern) et qu'il n'y est pour pas grand chose au final. Ce qui est défendable aussi (moins cependant). Pour l'instant il fait son boulot, rien à redire.
Blatter m'a tuer Niveau : Ligue 1
Message posté par FinoAllaFine
J'avais effectivement des doutes sur lui à son arrivée, mais il faut reconnaitre que c'est un fin tacticien. Réussir à envoyer Milan en Champion's League alors que l'équipe était méconnaissable, amener la Juve en finale de la CL alors qu'à la base elle n'avait clairement pas l'effectif pour, gérer la crise du début de saison de la Juve ..

Maintenant, il y en a toujours qui diront qu'il a profité du travail de Conte (logique en même temps, un peu comme Guardiola au Bayern) et qu'il n'y est pour pas grand chose au final. Ce qui est défendable aussi (moins cependant). Pour l'instant il fait son boulot, rien à redire.


Conte n'a jamais reussi en C1. Allegri avec le meme effectif va en finale. Y'a que les amoureux aveugles de Conte pour dire qu'allegri a profite de son boulot.
Scimmia Urlatore Niveau : District
J'étais sceptique aussi à son arrivée, son parcours au Milan n'était pas des plus glorieux et le personnage était énervant au possible. Mais j'ai totalement retourné ma veste, le gars est meilleur que Conte et de loin ! Conte était figé sur son 3-5-2 tandis qu'Allegri sait varier, surtout en cours de match. Le seul coaching qu'il a foiré ça a été contre le Bayern au retour, il s'est tiré une balle dans le pied en sortant Morata qui était en état de grâce et Cuadrado qui avait encore des jambes .. Mais quand on regarde l'ensemble de son parcours à la Juve, il est plus que satisfaisant, avec lui la Juve est compétitive en Europe, ce qui n'était pas le cas avec Antoine
Il a fait du bon boulot l'an dernier et a été horrible en début de saison.

Il s'est entêté pendant dix matchs sur une formule qui ne marchait. Dix longs matchs, alors que tout le monde savait qu'il suffisait de repasser au 3-5-2 et de titulariser Dybala.

Étonnement quand il l'a fait, ça a beaucoup mieux marché.

Sa composition d'équipe ce soir en finale est très défensive. Il y a deux joueurs simplement capable de construire : Pogba et Dybala c'est trop peu.

Compte tenu de l'absence de Bonucci, il aurait du mettre un des latéraux offensifs : Sandro ou le Cuad.

Quand à son choix de ne pas mettre Buffon....
Message posté par Scimmia Urlatore
J'étais sceptique aussi à son arrivée, son parcours au Milan n'était pas des plus glorieux et le personnage était énervant au possible. Mais j'ai totalement retourné ma veste, le gars est meilleur que Conte et de loin ! Conte était figé sur son 3-5-2 tandis qu'Allegri sait varier, surtout en cours de match. Le seul coaching qu'il a foiré ça a été contre le Bayern au retour, il s'est tiré une balle dans le pied en sortant Morata qui était en état de grâce et Cuadrado qui avait encore des jambes .. Mais quand on regarde l'ensemble de son parcours à la Juve, il est plus que satisfaisant, avec lui la Juve est compétitive en Europe, ce qui n'était pas le cas avec Antoine


Pareil pour moi.
J'avais du mal avec le bonhomme, il m'était antipathique.
Mais le voir crier comme un dingue depuis son banc, ça me l'a rendu sympathique. Et puis maintenir le niveau de l'équipe malgré des départs importants, c'est très fort.
Je sais que les joueurs partis n'ont pas été remplacés par des peintres mais malgré tout, respect à lui.
il y a 5 heures Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger !
il y a 6 heures Le retour de la rumeur Messi à Manchester City 98 il y a 6 heures Le rap des ultras de Genk 5 il y a 6 heures Il entre en jeu et doit arrêter le live tweet du match 3 il y a 8 heures Gillet chante du Maître Gims pour son bizutage à l'Olympiakos 15 il y a 9 heures Blaise Matuidi va nous manquer (via BRUT SPORT)
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 21:45 Le 200e but en Premier League de Rooney 16
Hier à 14:44 Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 Hier à 14:05 Le CSC gênant de Wycombe 12 Hier à 13:44 Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 39 Hier à 10:20 Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 13 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3 dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 23 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 15 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 25 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7