En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 18 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 25e journée
  3. // Rennes/Montpellier

Qu'y a-t-il dans la tête de M'Baye Niang ?

À seulement 19 ans, M'Baye Niang fait partie des grands espoirs français de sa génération. Pourtant, ses déboires extra-sportifs ne cessent de se multiplier depuis quelques années. La dernière en date ? Un accident à Montpellier avec sa Ferrari et une comparution devant le tribunal pour « mise en danger de la vie d'autrui, délit de fuite et conduite malgré l'annulation du permis de conduire » . Pour Niang, le temps est peut-être venu de mettre de l'eau dans son vin. Mais en est-il capable ?

Modififié
Pour comprendre qui est l'homme qui est en train de se (dé)construire sous nos yeux, il faut chercher à savoir qui il était enfant, lorsque, à tout juste 9 ans, M'Baye Niang débarque dans son premier vrai club de football, à l'AS Poissy. Contactés par nos soins, les dirigeants du club francilien ne semblent garder du gamin que de bons souvenirs. La première chose qui est évoquée à son sujet, c'est le talent. Car du talent, Niang en a à revendre. « Lui, c'était tout pour le foot. Il avait un talent bien au-dessus de la moyenne, nous rapporte l'un des responsables administratifs de l'AS Poissy qui l'a bien connu lors de son passage au club. Il s'est vite ennuyé en foot à 7, on l'a rapidement surclassé. Le truc, c'est qu'il comprenait tout plus vite que les autres mômes de son âge. On a tout de suite compris qu'il n'y avait aucun intérêt à le garder chez nous, il devait aller plus haut. » Pour ce qui est du comportement du jeune homme, RAS. « Il ne nous a jamais causé de problème. Il faisait des conneries de gamin, comme on le fait tous à cet âge-là, dit-il simplement. En tout cas, de ce que l'on en a vu chez nous, rien ne pouvait expliquer le comportement qu'il a aujourd'hui. » Avant de faire le grand saut vers le centre de formation puis le monde professionnel, M'Baye Niang n'est donc qu'un enfant comme les autres. Pas pire, pas mieux.

À 13 ans, il débarque au centre de formation du Stade Malherbes de Caen. Pour les personnes venues le superviser, il n'y a pas à tergiverser longtemps. «  Après l'avoir observé durant un match avec Poissy, il est venu faire un essai à Caen, et là on a découvert... beaucoup de choses. En tant que joueur et en tant qu'homme (rires). Il était totalement atypique par rapport à la grande majorité des jeunes qu'on reçoit. Sur le plan athlétique et sur le plan de la mentalité, c'était quelqu'un qui était déjà différent, se rappelle Philippe Tranchant, l'un de ses formateurs à l'époque. Évidemment qu'on l'a pris ! » Au-delà d'un talent indéniable pour son âge, la première chose que les gens évoquent à son sujet, c'est un véritable amour pour le football. «  Il allait voir les matchs des petits tous les samedis et dimanches. Il connaît bien le monde du football, il s'y intéresse. J'ai souvent discuté foot avec lui, c'était un vrai passionné  » , poursuit Tranchant. Par contre, à la différence de Poissy, un autre son de cloche apparaît tout de suite à l'évocation du comportement de l'attaquant français. «  C'est le revers de la médaille. On a compris que c'était un garçon qui venait d'un environnement où... (Il cherche ses mots, ndlr) Dans le quartier où il vivait, c'était un peu le sénateur, le boss. Il fonctionnait avec ses propres règles, c'était difficile de le faire entrer dans les cadres, même si j'ai trouvé qu'il s'intégrait plutôt bien chez nous. Il faisait les efforts pour s'adapter, mais on sentait que derrière ça, ça pouvait partir dans tous les sens. » « Partir dans tous les sens » , l'expression est lâchée.

« Une de ses dernières chances »

M'Baye Niang fait partie de cette race de footballeurs qui ne doutent jamais de leur talent. En ce sens, il ressemble en tout point à son idole et ami milanais, Mario Balotelli. Un égo assez fort pour le faire progresser de jour en jour, mais un égo qui peut aussi lui être fatal. À force de croire que tout ce que l'on fait est bien, sans jamais se remettre en question, cela peut vite devenir un handicap. Surtout dans un milieu du foot qui a tendance à vite étiqueter les gens. Une réputation peut se construire en moins de deux, pour ne plus jamais vous lâcher. « Il avait un côté homme, mais ça restait un ado avec tous les dangers que ça peut comporter. Il croyait tout savoir, mais ce n'était pas le cas et je pense qu'il en est encore là » , déplore l'actuel responsable technique du centre de formation du SM Caen. Un défaut qui pourrait tôt ou tard lui porter préjudice : « C'est même déjà en train de lui nuire, prévient Philippe Tranchant. Il a déjà eu trois, quatre revers très sérieux , maintenant il va falloir qu'il se pose, qu'il réfléchisse absolument parce que dans le cas contraire, ça peut être tout à fait négatif pour son avenir. Je pense que c'est une de ses dernières chances de reprendre sa carrière en main. La réputation, bonne ou mauvaise, ça va très vite dans le foot...  »

On l'aura compris, la bête n'est pas docile. C'est d'ailleurs l'une des raisons qui expliquent pourquoi le Milan AC, d'abord séduit par les qualités réelles du joueur, a fini par jeter l'éponge et le prêter (avec une option d'achat à 10 millions) à Montpellier. Avant Milan, d'autres clubs avaient déjà connu cette tentation. D'abord, Arsenal. Avant de signer en Italie, Niang avait fait un essai à Arsenal avec tonton Arsène qui avait préféré ne pas donner suite. « Pourquoi ?, s'interroge son ancien entraîneur de CFA. Ça a dû se jouer sur des impressions... Vous allez au Barça faire un essai, il y a un style, une déontologie, des règles à respecter, il y a des choses auxquelles on ne déroge pas. Et bien à Arsenal, c'est pareil. » Pour Wenger, le comportement et la mentalité d'un joueur compte tout autant que les qualités sportives ; c'est peut-être ça qui a pesé dans la balance au moment de trancher. Finalement, direction une institution milanaise qui devait penser pouvoir canaliser le bonhomme. Pour le résultat que l'on connaît. «  S'il est à Montpellier, ça peut-être une bonne nouvelle pour lui, même si ça veut aussi dire que Milan ne comptait plus sur lui. Il faut quand même se dire les choses  » , avoue le membre du staff caennais. Et lorsqu'il s'est agi de demander à Philippe Tranchant si son départ de Normandie n'avait pas été trop précipité, sa réponse est on ne peut plus claire : « Si, ça l'était, mais comme au club c'était devenu difficile de le gérer... Le président Fortin a dû sentir que c'était le moment de le céder. La gestion de son cas au quotidien était devenue difficile, il n'avait plus trop d'accroches dans le club. » La proposition milanaise (proche des 3 millions d'euros) était trop alléchante et l'occasion trop belle de se séparer d'un élément difficilement gérable pour que Caen ne puisse se permettre de refuser.

Un entourage dérangeant ?

Ce comportement borderline, normal chez tous les ados de son âge, est peut-être exacerbé par les dérives de ce milieu. C'est une des explications avancées par Philippe Tranchant : « Il y a aussi un effet pervers là-dedans. Comment peut-on laisser un gamin avoir une Ferrari ? C'est malheureusement un des seuls métiers au monde où l'on donne beaucoup d'argent avant même d'avoir prouvé quoi que ce soit. Ça peut vite faire tourner la tête. Comment peut-il se construire sur des vraies valeurs alors que tout ce qui compte, c'est l'épaisseur du portefeuille ? C'est le gros problème du football actuel, pas seulement celui de M'Baye... » La deuxième explication est, elle aussi, récurrente dans ce genre de situation : l'entourage. Des mômes à qui l'on donne autant d'importance et d'argent peuvent parfois s'entourer de personnes pas forcément aptes à les cadrer. C'est un point qui ne cesse de revenir dans la tête du formateur : « Pour lui, ce retour en Ligue 1 est une chance, parce qu'il peut retrouver des gens dans son entourage qui peuvent l'aider. Après, est-ce que son entourage est très sain ? Est-ce que lui-même va vers les bonnes personnes ? Est-ce qu'il a envie qu'on l'aide ou est-ce qu'il a envie de faire ce qu'il veut ? Moi, c'est toutes ces questions-là que je vais lui poser quand je vais le voir. Je raisonne plus en père de famille et éducateur. »

Débarqué cet hiver à Montpellier, Niang n'a donc pas traîné pour faire parler de lui en dehors des pelouses. Paradoxalement, c'est peut-être là qu'il va pouvoir se refaire une santé. Rolland Courbis pourrait faire office de déclic à un joueur qui a besoin de cadres. «  Oui, le rôle du coach fait partie des éléments qui pourront l'aider à se reconstruire, mais ce n'est pas suffisant. Parce qu'un entraîneur, il va l'avoir deux heures par jour. M'Baye, tant qu'il n'a pas de statut ou tant qu'il n'est pas sûr d'avoir un statut, il va faire des efforts. Dès qu'il a un statut, il va tout se permettre et c'est ça qu'il faut changer chez lui. Mais ce n'est pas aussi simple que ça, il faut tout un environnement autour, il faut qu'il soit prêt à accepter cet environnement. C'est ça, la clé du problème, assure Tranchant avant de conclure : Il faut qu'il travaille sur lui-même, du point de vue de la mentalité. Et après, il lui reste encore beaucoup de progrès à faire sur le plan technique pour devenir un grand. Le problème, c'est qu'on l'a déjà statufié, alors qu'il ne le méritait pas encore. Mon expérience m'a appris que la pire des choses qui soit pour un jeune, c'est de l'estimer plus fort qu'il ne l'est et de lui accorder certaines choses qu'il ne mérite pas, du moins pas encore. » M'Baye Niang, l'exemple-type des dérives du football moderne ? Possible, en effet. Alors oui, il faut que jeunesse se passe, mais pas de bol pour Niang, dans le foot, on est moins patient qu'ailleurs.

Par Aymeric Le Gall
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



vendredi 22 septembre EXCLU : 120€ offerts au lieu de 100€ pour miser chez France-Pari !
il y a 11 heures Le fou sosie de Marek Hamšík 3
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 16:16 Wayne Shaw suspendu deux mois pour avoir mangé une tarte 5 Hier à 15:48 Le jeune fils de Donald Trump rejoint DC United 11 Hier à 14:42 Ronaldinho sait toujours y faire 3 Hier à 14:17 Quand les Ultramarines enflamment Bordeaux 1 Hier à 12:33 Le récap de la #SOFOOTLIGUE 2 vendredi 22 septembre Le Shanghai Shenhua accuse SFR Sport d’avoir déformé les propos de Tévez 8 vendredi 22 septembre Rolf Fringer agressé physiquement par Christian Constantin 33 vendredi 22 septembre Le but fou d'Enzo Pérez 13 vendredi 22 septembre Le magnifique loupé en D1 roumaine 2 jeudi 21 septembre L'UEFA crée « la Ligue des nations » 102 jeudi 21 septembre 288€ à gagner avec Barça, Man City & Lyon 2 jeudi 21 septembre 153 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 mercredi 20 septembre Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 5 mercredi 20 septembre Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 56 mercredi 20 septembre Énervé, il fait mine de se masturber 23 mercredi 20 septembre Čeferin espère plus de soutien politique 14 mercredi 20 septembre L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 17 mercredi 20 septembre Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 11 mercredi 20 septembre OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! mercredi 20 septembre La douceur de Slimani 10 mercredi 20 septembre Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 mercredi 20 septembre Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 13 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 35 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 39 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 18 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22