Qu'est-ce que tu fous là, Mario ?

C'est au moment où on l'attendait le moins qu'Antonio Conte a rappelé Mario Balotelli en équipe d'Italie. L'attaquant de Liverpool vit en effet le pire moment de sa carrière, mais le sélectionneur a décidé de lui tendre la main. Probablement pour la première et dernière fois.

8 27
Il marche. Il marche avec une tranquillité maladroite. Une attitude je-m'en-foutiste en totale inadéquation avec ce qui constitue un moment de deuil national. Le casque soigneusement vissé sur les oreilles, Mario Balotelli trace sa route vers le bus de la Nazionale après la défaite de l'Italie face à l'Uruguay. Dans le même temps, dans les vestiaires, là où les hommes véritables règlent leurs comptes, Andrea Pirlo formule un discours d'adieu qui n'en sera pas un et Cesare Prandelli annonce sa démission. C'est sur cette scène surréaliste que Mario Balotelli, dont l'investissement sera pointé du doigt par les sénateurs Gigi Buffon et Daniele De Rossi, fait un premier au revoir à la Squadra Azzurra. Un au revoir qui aurait pu être un adieu avec l'arrivée d'Antonio Conte à la tête de la sélection italienne. Au vrai, l'arrivée de l'ex-mister de la Juve devait être l'ultime clou sur le cercueil azzurro de Mario Balotelli. Qu'est-ce que Conte, l'homme de principes, de valeurs, de culte de la performance, allait bien pouvoir faire de cet attaquant en perdition ? Ne pas le convoquer a été la solution la plus évidente. En plein brouillard anglais (deux buts en 14 matchs avec Liverpool, aucun en Premier League, pas une seule passe décisive), l'ancien de Manchester City n'apparaissait pas dans la dernière liste italienne pour affronter l'Azerbaïdjan et Malte. Pas plus prolifique quelques semaines plus tard, Balotelli, qui s'était toujours débrouillé pour marquer régulièrement entre un jet de fléchettes, un incendie et une demande en mariage, a vu une main se tendre devant lui. Cette paluche, c'est celle d'Antonio Conte, qui tente un ultime coup de Trafalgar pour sortir Mario du pire moment de sa carrière. Une opération sauvetage qui fait évidemment jaser, de l'autre côté des Alpes.

La méritocratie déjà galvaudée


« Le terrain parlera et décidera des convocations. Place à la méritocratie. » Voilà le slogan du début de mandat d'Antonio Conte qui faisait frétiller tout le monde en Italie. Enfin un homme avec de la poigne ! Difficile cependant de l'appliquer à la dernière liste de convoqués, et pas seulement pour Balotelli. En attaque, on retrouve encore et toujours Giovinco qui cumule seulement 183 minutes de jeu depuis le début de saison avec la Juve ! C'est tout de même une heure de plus que Cerci à l'Atlético Madrid où il est incapable de convaincre l'exigeant Simeone. Heureusement, Pellé à Southampton (9 buts en 14 matchs) et Immobile au Borussia (6 en autant de rencontres) sont là pour remonter les statistiques. Zaza, lui, se situe entre les deux, 3 buts en 8 matchs avec Sassuolo, mais suffisant pour faire de lui un titulaire en puissance de la Squadra Azzurra. Le terrain s'est exprimé, mais à première vue, il ne parle pas la même langue que le sélectionneur.

Quid d'Okaka, Gabbiadini, voire Destro, très bons depuis septembre ? « Il faut de la continuité pour prétendre à la Nazionale, je ne peux pas convoquer un joueur qui a joué trois minutes en Serie A.  » Et Rugani de l'Empoli alors (débutant à ce niveau) ? Bref, il n'aura pas fallu longtemps pour que Conte dévie de ses principes, ce n'est pas grave, cela arrive à tous les sélectionneurs. Rappelez-vous de Prandelli et son code éthique. Foutu pour foutu, et avec les indisponibilités d'Insigne et Osvaldo, autant rappeler ce bon vieux Mario qui, en plus, présente un bilan de 13 buts en 33 sélections, du jamais vu dans l'ère moderne de la sélection italienne. Et puis, il n'y a pas foule de prétendants non plus, qui est le meilleur buteur italien de la Serie A ? Toto Di Natale, du haut de ses 37 ans avec 6 réalisations, suivent Cassano et Matri à 5.

La main tendue de Conte ou la patte de Puma ?


Les plus vicieux (et ils ne manquent pas en Italie) ont vu l'influence de Puma dans ce retour en sélection. L'équipementier de l'Italie depuis dix ans et qui paye une partie du salaire de Conte, seul moyen pour que ce dernier accepte de prendre les rênes de la Nazionale. 1,6 million venant de la fédé (salaire max autorisé), plus 2 de la célèbre marque allemande… également sponsor numéro un de Super Mario ! Les polémiques se sont succédé au moment de la signature du contrat en août dernier, avant de disparaître avec les premières exclusions de Balotelli, puis de faire leur retour ces jours-ci. « Des discours de piliers de bar, parlons de choses sérieuses » , voilà comment Conte a expédié la question hier en conférence de presse. Plus détendu qu'à l'époque de la Juve, il ne faut cependant pas trop le titiller sur certains thèmes. Un sujet qui remplit tout de même les pages de la presse sportive italienne : Conte le VRP de Puma.

Mais alors, si ce n'est pas pour ses performances, ni pour le sponsor, pourquoi cette convocation ? Et si Conte était plus fin psychologue qu'on ne le pensait ? Lui tendre la main dans un moment difficile où il sera plus à même de faire profil bas et de se mettre au service de l'équipe, voilà une idée finaude ! Le tester personnellement aussi, car, comme il le dit : « Je n'aime pas les on-dit, je veux évaluer moi-même les joueurs d'un point de vue technique, tactique et comportemental. » Et surtout le normaliser, en faire un joueur lambda, un parmi 26 autres, un simple attaquant, mieux, le 5e dans la hiérarchie puisque les autres ont une longueur d'avance. Balotelli doit pouvoir être titulaire, remplaçant, voire en tribunes sans que cela ne fasse de remous : « Ce sont vous les journalistes qui le mettez à part du reste des joueurs. » Un discours en apparence protecteur, mais ce n'est pas le genre de la maison. Chassez le naturel, il revient au galop, Conte précise ainsi : « Il devra faire les choses comme je le veux, suivre mes règles très strictes, sinon, au revoir. » Et cette fois, probablement pour de bon.

Par Valentin Pauluzzi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Après le film "lincoln, chasseur de vampires"; aujourd'hui dans les salles "Conte, entraineur de zombies."
floyd pink Niveau : CFA
Moi je trouve ça pas con du tout. On sait bien que le joueur marche à l'affectif, donc lui montrer que tu lui tend la main à un moment aussi dur, ça peut être un bon investissement si Mario retrouve son meilleur niveau.
C'est un pari quoi. All in man
On a pris guilavogui en EDF plus rien ne peut me surprendre.
Message posté par floyd pink
Moi je trouve ça pas con du tout. On sait bien que le joueur marche à l'affectif, donc lui montrer que tu lui tend la main à un moment aussi dur, ça peut être un bon investissement si Mario retrouve son meilleur niveau.
C'est un pari quoi. All in man

ouais enfin tu bluff avec une paire de 3 en main quoi...
Voir Balotelli à Liverpool, c'est aussi logique que si on voyait Jordan Ayew au Bayern Munich.
vinnyroma Niveau : CFA2
je ne vois pas pourquoi Balotelli aurait du être exclu à vie de la nazionale, il ne l'a pas mérité.

je ne vois pas non plus en quoi ce sera la dernière selection de Balotelli, la vie est longue...

Que Balotelli soit surtout un star de télé réalité, un joueur surestimé, que sa surmédiatisation n'est pas en rapport avec ses mérites sportifs oui après il y a du potentiel quand même et le manque de grands attaquants italiens est très inquiétant en ce moment...

Gabbiadini, Destro (le gars qui ne voulait pas être les remplaçants au Brésil) Okaka oui oui on les reverra, ils seront appelés peut être pour le prochain match.
Balotelli est le joueur le plus surcôté de ces dernières années.
Note : 2
Moi je pense que Balotelli peut être utile à la Nazionale, en effet il est motivé, courageux et montre un esprit de guerrier sur le terrain...oh wait..

et je valide avec les girondins
floyd pink Niveau : CFA
Message posté par pinelli

ouais enfin tu bluff avec une paire de 3 en main quoi...


Moué, tu vas un peu loin dans la métaphore, mais t'as peut être raison. Mais ça peut marcher quand même.
Surtout faut pas oublier que le gars a déjà prouvé qu'il pouvait être un top player
Message posté par G-ladalle
On a pris guilavogui en EDF plus rien ne peut me surprendre.


Hors sujet mais Je ne regarde absolument pas la Bundes, mais il me semble que wolfsburg fait un bon début de saison en Bundes et de bon résultat en Europa League, et depuis quelques semaine je vois que Guilavogui est tous le temps titulaire.
En prenant en compte ces considérations je ne trouve pas sa sélection surprenante, après si quelqu'un à des infos sur le niveau de ses matchs en Bundes , je suis preneur.
TuniqueRouge Niveau : DHR
je dirais plutôt: il a prouvé qu'il ne sera jamais un top player.

Ca fait quand même 4 ou 5 ans qu'il n'a pas progressé d'un pouce. C'est fini pour lui les rêves de grand club.
Balotelli est quand meme le plus genial des attaquants en Italie...
après , vu la (in)constance on peut se demander si c'est le cheval sur qui miser mais je n'ai pas du tout apprécié les "sénateurs" le casser à la sortie du Mondial au Bresil...
Buffon (qui ne tient qu'à sa place et ses records) et Chiellini (qui n'est plus du tout au niveau pour la Nazionale) auraient mieux fait avec un peu d'introspection...
Maintenant, je crois , comme dit à la fin de l'article, que Conte a mis Balo dans les conditions de se déchirer pour son objectif.. ça passe ou ça casse... si Mario ne convaint pas (Azerbaidjan et Malte quand meme...) personne ne viendra le reprocher dans deux ans en cas d'échec...

que Mario soit toujours criticable est un fait,,, mais 60 millions d'Italiens devraient de rappeler de Allemagne Italie en demi finale...
Arrêtons de se voiler la face, c'est une fausse polémique.

Et elle ne sert qu'à cacher le manque d'attaquants et plus généralement de joueurs viables en équipe d'Italie.

Les créateurs n'existent plus.

La preuve, on attend un exploit de Marchisio qui est un joueur qui aurait été au mieux remplaçant il y a 10 ans.
Pirlo continue du haut de ses 36 ans parce qu'il n'y a personne tout simplement.

On en viendrait presque à espérer voir Totti jouer.

La finale de l'Euro a été un leurre, parce que 2 éliminations de suite au 1er tour de coupe du monde, c'est indigne d'un pays comme l'Italie.

Alors c'est le moment de se bouger le cul et de faire comme les Allemands, remettre toute la formation à plat en Italie parce que sinon d'ici 2-3 ans, tous les joueurs évolueront à Sassuolo, Cagliari ou au Genoa.
marazicopele Niveau : District
le vrai balotelli, celui de 2012, est de loin le meilleur attaquant italien et le seul top-player potentiel de la Nazionale. mais à l'heure actuelle sa convocation n'est absolument pas justifiée. donc, quoiqu'en dise Conte, balo peut dire merci à Puma
vinnyroma Niveau : CFA2
Message posté par marazicopele
le vrai balotelli, celui de 2012, est de loin le meilleur attaquant italien et le seul top-player potentiel de la Nazionale. mais à l'heure actuelle sa convocation n'est absolument pas justifiée. donc, quoiqu'en dise Conte, balo peut dire merci à Puma



oh merde non nous sortir Puma...tu n'as trouvé que ça ? façon complotiste de bac à sable à qui on l'a fait pas.

quand tu vois la liste, tu as la moitié des joueurs qui ne sont pas plus convaincants en club que lui en ce moment voir des mecs qui ne jouent quasiment pas, mais encore une fois c'est le seul Balotelli qui poserait problème

c'est ça le problème avec Balotelli lui accorder toujours une importance qu'il n'a pas. Conte n'aurait pas le droit de prendre dans son groupe l'attaquant titulaire de Prandelli ben voyons..
marazicopele Niveau : District
Message posté par vinnyroma



oh merde non nous sortir Puma...tu n'as trouvé que ça ? façon complotiste de bac à sable à qui on l'a fait pas.

quand tu vois la liste, tu as la moitié des joueurs qui ne sont pas plus convaincants en club que lui en ce moment voir des mecs qui ne jouent quasiment pas, mais encore une fois c'est le seul Balotelli qui poserait problème

c'est ça le problème avec Balotelli lui accorder toujours une importance qu'il n'a pas. Conte n'aurait pas le droit de prendre dans son groupe l'attaquant titulaire de Prandelli ben voyons..


http://www.gazzetta.it/Calcio/Nazionale … 6681.shtml

complotiste, ok. si conte a dû se justifier c'est quand même que la suspicion existe! balo est l'un des fers de lance de puma, le seul joueur un tant soit peu renommé de la squadra (Buffon, Pirlo, De Rossi appartiennent à une autre génération). je doute que l'équipementier ait vu l'exclusion des premiers matchs d'un très bon oeil.
vinnyroma Niveau : CFA2
l'article parlait déjà de cette attaque ridicule.

rien n'obligeait Conte à ne pas prendre Balotelli pour les premières confrontations, il aurait pu attendre aussi qu'il retrouve un peu de confiance.

Conte doit donc écarter à vie Balotelli pour ne pas faire croire qu'il obéit à Puma ? Puma était déjà le sponsor de l'Italie avant Conte

Il y a toujours des sponsors équipementiers dans les sélections, on va chercher quel joueur est adidas ou nike ?

Conte a le devoir de tester Balotelli et encore une fois la moitié des joueurs pris peuvent être aussi contestés que Balotelli donc pourquoi il serait le seul à faire débat ?

marazicopele Niveau : District
Message posté par vinnyroma
l'article parlait déjà de cette attaque ridicule.

rien n'obligeait Conte à ne pas prendre Balotelli pour les premières confrontations, il aurait pu attendre aussi qu'il retrouve un peu de confiance.

Conte doit donc écarter à vie Balotelli pour ne pas faire croire qu'il obéit à Puma ? Puma était déjà le sponsor de l'Italie avant Conte

Il y a toujours des sponsors équipementiers dans les sélections, on va chercher quel joueur est adidas ou nike ?

Conte a le devoir de tester Balotelli et encore une fois la moitié des joueurs pris peuvent être aussi contestés que Balotelli donc pourquoi il serait le seul à faire débat ?





oui mais je ne suis pas sûr que prandelli touchait 2 millions d'euros de puma. au fond je m'en tape de balo, mais le fait est :
1. qu'il y a un conflit d'intérêts évident avec un joueur médiocre depuis plus d'un an, mais témoin publicitaire d'un équipementier qui paie plus de la moitié du salaire de son sélectionneur
2. qu'il y a des joueurs bien meilleurs actuellement, qu'il aurait fallu commencer à intégrer
C'est juste normal que Conte veuille faire connaissance avec le bonhomme. Il a un potentiel, de l'expérience et joue à Liverpool. Il doit clairement penser qu'il en faire quelque chose. Bonne chance l'ami. Quant à cette intox Puma elle est ridicule. On pourrait commencer à se poser des questions si BaliBalo était maintenu titulaire, mauvais et stérile, dans une compétition internationale. Là on parle d'affiches moisies (sans manquer de respect, la Squadra ne joue pas l'Allemagne) et en plus, Balo n'a aucune garantie de jouer.
vinnyroma Niveau : CFA2
Message posté par marazicopele


oui mais je ne suis pas sûr que prandelli touchait 2 millions d'euros de puma. au fond je m'en tape de balo, mais le fait est :
1. qu'il y a un conflit d'intérêts évident avec un joueur médiocre depuis plus d'un an, mais témoin publicitaire d'un équipementier qui paie plus de la moitié du salaire de son sélectionneur
2. qu'il y a des joueurs bien meilleurs actuellement, qu'il aurait fallu commencer à intégrer


moi les joueurs bien meilleurs je les vois pas...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Demetrio Albertini le pieux
8 27