1. // Coupe du monde 2014 – Groupe E – Équipe de France

Qu'est-ce que le drone pouvait bien chercher chez les Bleus ?

C'est la première bizarrerie du Mondial de l'équipe de France. Ce mardi, pendant leur premier entraînement dans leur QG de Ribeirão Preto, les joueurs de l'équipe de France ont vu un drone survoler le terrain. Une folie qui ne peut pas demeurer sans raison. Tentatives d'explications.

Modififié
24 27
- En fait, ce n'était pas un drone, mais l'avion en papier du supporter anglais qui a touché Hansell Riojas lors de la rencontre amicale Angleterre – Pérou.

Youtube

- C'était un dispositif de sécurité déployé par le ministère de la Défense brésilien qui avait peur des chutes de ballon sur sa population suite aux centres de Bacary Sagna.

- C'était un dispositif de surveillance mis en place par l'ONU qui craint qu'Antoine Griezmann ne tente de lancer le quatrième Reich du Brésil.

- C'était juste l'un des 10 drones contrôlés par Margot Al-Harazi dans la nouvelle saison de 24 qui s'était paumé.

- C'était juste le cerf-volant de Mickaël Landreau. Il faut bien qu'il s'occupe, le type.

- C'était un nouveau modèle de paparazzi du Sun qui cherche des noises à Olivier Giroud.

- C'était l'iPad volant d'Alexandre Ruiz. #LeClub

- C'était Xavier Dupont de Ligonnès.

- C'est une blague de Franck Ribéry qui, même blessé et dégoûté, veut faire flipper ses coéquipiers.

- C'était le jet privé de Mathieu Valbuena.

- C'est le seul moyen qu'a trouvé Djibril Cissé pour encore faire partie des Bleus, même en vacances à l'autre bout du monde.

- C'était un repérage d'Anara Atanes, la copine de Samir Nasri, qui prépare une attaque terroriste.

- C'était un coup médiatique de Canal+. Après la Spider Cam, la Beckcam et la Camara, voici la DroneCam.

- C'était le drone de Stéphane Ruffier qui cherchait s'il n'y avait pas une ou deux voitures à flasher sur le bord de la route.

- C'est une nouvelle méthode vidéo de Didier Deschamps, qui sait bien que la caméra « Grand angle » est la meilleure à PES pour voir le jeu.

- C'est le seul moyen que Denis Bergkamp a trouvé pour suivre la Coupe du monde d'un peu plus près.

- C'était le fameux Chatcoptère. Le produit du cerveau d'un type assez fou pour fixer son chat empaillé sur un drone.

Youtube

- C'était l'autorité d'Hugo Lloris, qui tentait de retrouver son propriétaire.

- Ce n'était rien, juste l'arrivée des fans du Japon en terre brésilienne. Il faut bien prendre des photos. Même à huis clos.

- La vérité est ailleurs. Très certainement dans le bunker de Fox Mulder.

Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Cramé Sofoot il y en a une ou deux qui vous avez chopées sur les commentaires de la brève. Article sympa quand même
Ca me paraît évident, il a été programmé par captain Pat pour être sûr de choper cette putain de taupe.
C'était les supporters bordelais qui voulaient voir dans le décolleté de Cedric Carrasso avant de se souvenir qu'il n'étais pas là.
Epictète Niveau : CFA
C'est encore Anelka qui dézone.
Note : 9
"C'était le jet-privé de Mathieu Valbuena."

CLAP CLAP CLAP !
La présence de la vidéo du chat empaillé justifie à elle toute seule cet article!
Il cherche le sifflet de Robert Duverne.
Heureusement que j'ai vu les 2 premiers épisodes de 24, enfoiré !
Danse, biatch! Niveau : Ligue 1
Note : 10
Et les droits d'auteur, vous en faîtes quoi?

Quand vous reprenez une vanne sortie d'un commentaire, vous devriez mettre le © pour copyright, pour au moins respecter la propriété intellectuelle de vos lecteurs^^

C'est sûrement un coup de Raymond qui voulait voir ce qu'était une bonne ambiance dans une équipe de foot...
https://www.facebook.com/Europe1/photos … hoto_reply
georgesleserpent Niveau : Loisir
Sur la photo de l'article sur la page d'accueil vous avez quand même réussi a confondre Valbuena et Sissoko...
"Ce n'était rien, juste l'arrivée des fans du Japon en terre brésilienne. Il faut bien prendre des photos. Même à huis-clos."
10000 spectateurs, vous appelez ça un huis-clos?
"- C'était le drone de Stéphane Ruffier qui cherchait s'il n'y avait pas une ou deux voitures à flasher sur le bord de la route. "

Superbe, du haut vol.
Je suis rassuré j'avais l'impression d'être le seul à voir Adolf sur toutes les photos de groupe avec Griezmann
Note : 1
L'article est écrit par Romain Canuti qui a signé "Swan Borselino" pour voir si on s'en rendait compte.

Et oui, on s'en est rendu compte...
Merci pour ces précisions, je croyais que c'était encore Madar qui cherchait sa gourmette
Fierté Marseillaise Niveau : Loisir
"C'était Xavier Dupont de Ligonnes"! PTDR
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
24 27