1. //
  2. // Coupe du monde 2022
  3. //

Qatar : Platini répond aux accusations

Modififié
2 19
L'attribution de la Coupe du monde 2022 au Qatar fait toujours couler beaucoup d'encre. Ce mardi, le quotidien anglais Daily Mail a publié un papier faisant état d'une rencontre secrète avant le vote entre Michel Platini, actuel président de l'UEFA, et Mohamed Bin Hammam, l'homme qui a porté la candidature qatarienne et aujourd'hui exclu à vie de la FIFA pour corruption.

Un proche de Michel Platini, contacté par Le Monde, a relativisé cette rencontre : « C'était un simple petit déjeuner dans un hôtel de Zurich en marge d'un comité exécutif de la FIFA. Lors de ce petit déjeuner, Ben Hammam a demandé à Michel Platini de se présenter contre Blatter à la présidence de la FIFA. Michel a refusé et Bin Hammam lui alors dit qu'il se présenterait lui-même. Blatter sait que Bin Hammam a demandé à Platini de se présenter à ce moment-là. »

Cette même personne assure que cette réunion n'avait rien d'extraordinaire en précisant que l'ancien président de la Confédération asiatique de football a vu Platini « 30 ou 50 fois » lors des réunions du comité exécutif de la FIFA.

Dans un communiqué remis à l'AFP, Michel Platini a tenu à réagir aux accusations : « Je ne suis plus étonné par la diffusion de rumeurs sans fondement qui visent à salir mon image dans un moment important pour l'avenir du football. Plus rien ne me surprend !, a-t-il expliqué dans ce communiqué. Je trouve ahurissant que des conversations avec un collègue du comité exécutif de la Fifa de l'époque puissent se transformer en complot d'État. J'ai bien sûr rencontré M. Mohamed Bin Hammam à plusieurs reprises en 2010, puisque nous étions tous deux membres du même comité exécutif depuis 2002. »

Avant de conclure : « Lors de ces conversations avec M. Bin Hammam, l'objet des discussions était la candidature à la présidence de la Fifa, poursuit Platini. M. Bin Hammam cherchait en effet à me convaincre de me présenter à la présidence de la Fifa pour les élections de 2011. Je tiens à rappeler que je suis le seul membre du comité exécutif de la Fifa qui a dit publiquement pour qui j'avais voté - preuve de ma totale transparence - et que personne ne me dicte ma conduite. » CK
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Nous aussi, Michel, plus rien ne nous surprend
LaPaillade91 Niveau : Loisir
J'adore le "30 ou 50 fois" belle précision
Un bel article signé calvin klein.
Message posté par LaPaillade91
J'adore le "30 ou 50 fois" belle précision


"C'est plus une fourchette ça Madame c'est un rateau"
el peruano loco Niveau : Ligue 2
Ah là là la sagacité de ce communiqué pondu après l'article du Telegraph qui fait écho à celui du Times de Dimanche, en plus du caractère corrosif que le dit communiqué a vis à vis de la Blatte de façon assez insidieuse pourrait presque faire penser que Platoche était derrière tout ce maelstrom d'infos et fuite qui a conduit au dossier de dimanche dernier. Pis on pourrait même imaginer qu'il a laisser la blatte s'amuser dans le marigot avec toutes ces rumeurs et autres articles sortant au compte goutte, pour pouvoir mieux lui couper les pattes unes à unes, un peu comme un gamin sadique...
Note : 5
Une seule solution: interdire aux gens de la FIFIA de manger ensemble. Chacun dans un box, en tête à tête avec leur salade césar.
hisoka
A un an des prochaines élections le concurrent N°1 (même si michel ne l'avoue pas) de Blatter est suspecté de corruption et se fait allumer dans la presse. C'est marrant

Ya des manœuvres plus discrète pour gardé le pouvoir Joseph.....
Pascal Pierre Niveau : Loisir
On a beau l'emmerder, il finira peinard le Michel.

Je savais Mr.Bin drôle mais je ne le savais pas aussi influent que ça !

Mais qui es-tu Mr. Bin, Mr. Bean ou Mr. beIN ?!
"je suis le seul membre du Comité exécutif de la Fifa qui a dit publiquement pour qui j'avais voté - preuve de ma totale transparence"
La justification laisse à désirer.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
2 19