En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Mondial 2022
  3. //

Qatar 2022 : un nouveau scandale ?

Modififié
Voici une nouvelle affaire qui vient ternir un peu plus l’image de la FIFA. Ce mardi, le Daily Telegraph rapporte que l’ex-président de la Concacaf (Amérique du Nord, Amérique centrale et Caraïbes), Jack Warner, ainsi que des membres de sa famille auraient perçu 1,43 million d’euros d’une entreprise qatarie dont l’actionnaire principal n’est autre que Mohamed Bin Hammam, l’ex-président de la Confédération asiatique, très proche des dirigeants qataris, radié à vie par la FIFA pour un scandale de corruption en décembre 2010.

En effet, un document daté du 15 janvier 2010 envoyé par une société de Warner à Kimco, une société détenue par Bin Hammam, réclame la somme de 1,43 million d’euros pour « des travaux réalisés entre 2005 et 2010 » et précise que la somme «  peut être versée à Jack Warner. »

Pour l’instant, le clan Warner a refusé de commenter cette découverte, tandis que le comité d’organisation du Mondial 2022 a tenu à s’exprimer, au travers d’un porte-parole cité par le quotidien britanique :

« La candidature a scrupuleusement suivi le code éthique de la Fifa. Le comité d'organisation et les dirigeants à l'origine de la candidature ne sont pas au courant des allégations concernant des accords économiques entre des particuliers. »
PP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



À lire ensuite
Maldini démonte le Milan