Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // FIFA
  3. // Coupe du monde 2022

Qatar 2022 : les votes achetés ?

Nouvelle polémique autour de l'organisation de la Coupe du monde 2022 décernée au Qatar. L'hebdomadaire Sunday Times accuse en effet le pays d'avoir versé de l'argent à certains dirigeants de la Fifa en échange de leur vote.

Modififié
Nouvelle polémique autour de l'organisation de la Coupe du monde 2022 décernée au Qatar. Après les interrogations autour du climat et la reconnaissance par Sepp Blatter de l'erreur du choix du Qatar, le Sunday Times lance un pavé dans la mare avec son édition d'aujourd'hui. L'hebdomadaire anglais accuse en effet le pays d'avoir corrompu certains dirigeants de la Fifa pour s'assurer que la compétition ait bien lieu en terres qataries. Sauf que cette fois, il aurait des preuves.

Le journal britannique révèle l'existence de transactions illicites entre le pays organisateur et certains membres de la Fifa. Au cœur du scandale, Mohamed Bim Hammam, banni de la confédération asiatique de football en 2011 par la Fédération internationale de football pour avoir tenté d'acheter des voix au moment de sa candidature face à Sepp Blatter au poste de président de la Fifa lors des dernières élections.

L'organisation du Mondial aurait coûté cher à l'émirat, puisque le Qatar aurait régalé à hauteur de 3,6 millions d'euros. Une somme qui aurait notamment profité à Reynald Temari, ex-représentant de l'Océanie, à hauteur de 300 000 euros, et Jack Warner, ancien vice-président de la Fifa, qui aurait récolté pas moins d'1,2 million d'euros.


Un coup dur pour Sepp Blatter, qui avait assuré hier vouloir se représenter lors des élections pour le poste de président de la Fifa prévue pour mai 2015. VvdW
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Podcast Football Recall Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
jeudi 19 juillet Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 25