1. //
  2. // Mondial 2022
  3. //

Qatar 2022 : les ouvriers affamés

Modififié
0 42
Amnesty International a le Qatar en ligne de mire et l’ONG ne compte pas lâcher le micro-État avant 2022.

Déjà épinglé pour son traitement des travailleurs migrants non payés sur les chantiers des bâtiments et stades qui serviront à accueillir la Coupe du monde 2022, le pays dirigé par le président du PSG est au centre d'un nouveau communiqué de presse d'Amnesty dans lequel l'organisation de défense des droits de l'homme explique que ces ouvriers risquent la famine. Leur situation n'ayant toujours pas été réglée un mois après la visite des autorités, le secrétaire général de l'ONG, Salil Shetty, déplore le fait qu'après un an sans salaires, certains n'ont aujourd'hui plus d'argent pour se nourrir.

Amnesty enjoint encore une fois au pays de « trouver une solution à la situation critique des employés » . Mais pas sûr que la situation des quelque 80 ouvriers concernés, en majorité des Népalais, soient normalisée, le Qatar jugeant la dernière fois que les critiques étaient exagérées. MM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

RonHarrisJr Niveau : Loisir
C'était ramadan, c'est infondé.
Bah pk on ne vas pas les sauver eux au "nom des droits de l'homme" ?

AHAHAHAHA

Kadhafi, Bachar et quelques autres "dictateurs" aime ça...



Mais que font les Femen :) ???
Gerd Müller Niveau : CFA
Pogba il est pas donné, alors va falloir se serrer la ceinture les gars.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 42