Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Mondial 2022
  3. //

Qatar 2022 : les ouvriers affamés

Modififié
Amnesty International a le Qatar en ligne de mire et l’ONG ne compte pas lâcher le micro-État avant 2022.

Déjà épinglé pour son traitement des travailleurs migrants non payés sur les chantiers des bâtiments et stades qui serviront à accueillir la Coupe du monde 2022, le pays dirigé par le président du PSG est au centre d'un nouveau communiqué de presse d'Amnesty dans lequel l'organisation de défense des droits de l'homme explique que ces ouvriers risquent la famine. Leur situation n'ayant toujours pas été réglée un mois après la visite des autorités, le secrétaire général de l'ONG, Salil Shetty, déplore le fait qu'après un an sans salaires, certains n'ont aujourd'hui plus d'argent pour se nourrir.


Amnesty enjoint encore une fois au pays de « trouver une solution à la situation critique des employés » . Mais pas sûr que la situation des quelque 80 ouvriers concernés, en majorité des Népalais, soient normalisée, le Qatar jugeant la dernière fois que les critiques étaient exagérées. MM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 7 heures GRATUIT : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Ligue des champions
il y a 8 heures Pochettino compare l'expérience à des vaches devant un train 25 il y a 8 heures Infantino contre les matchs de Liga aux USA 28