1. // FIFA
  2. // Mondial 2022
  3. //

Qatar 2022 : Blatter balance

Modififié
11 31
Sepp Blatter n'aime pas qu'on l'emmerde.

Alors que le Guardian annonçait il y a un mois la mort de 44 ouvriers sur les chantiers qataris, Amnesty International rendait la semaine dernière un rapport accablant sur les conditions de travail dans l'état du Golfe. Vivement critiqué pour sa passivité et son inefficacité dans le dossier, le président de la FIFA a réagi cet après-midi en conférence de presse.

Fatigué de porter à lui tout seul le fardeau, Blatter a tenu à convier quelques amis pour partager ce déferlement médiatique : « La France et l'Allemagne, les pays qui commandent en Europe, ont fait pression pour organiser ce tournoi au Qatar. Les politiciens européens, les gouvernements, auraient aussi dû exprimer leur opinion, c'est trop facile après de dire que toute la responsabilité est sur la Fifa. N'oublions pas que de grandes entreprises européennes travaillent là-bas, et les entreprises sont aussi responsables de leurs travailleurs. »

Poucave.

RG

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Ce gars est une ordure et pourtant...c'est vrai ! Une immense diversité d'acteurs a fait pression pour organiser ce tournoi au Qatar, et on ne parle que de la FIFA...rien pour les parrainages, j'ai ça encore au travers de la gorge (Zizou putain*....)
Cher M.Blatter,
TG.
Cordialement
Note : 27
Sur le coup il a raison, ce sont des entreprises comme Bouygues et Vinci qui travaillent au Qatar, pas des entreprises Qataries.
Et Sarkozy a bien fait comprendre que le vote de Platini devait aller au Qatar

Autant la FIFA est une belle bande d'enculés*, autant ils ne doivent pas être les seuls pointés su doigt !
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
11 31