Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Sélection
  3. //

Puyol : « Ne pas remettre tout à plat »

Modififié
L'ancien capitaine emblématique du Barça a tiré un trait sur sa carrière de joueur. D'ici quelques semaines, Carles Puyol deviendra le secrétaire technique du FC Barcelone. Pour le site officiel de la FIFA, l'Espagnol est revenu sur la débâcle de son équipe nationale pendant le Mondial.

Sous le maillot de la Roja, le grand défenseur a fait partie de la génération triomphante, glanant l'Euro 2008 et la Coupe du monde 2010 (il était blessé pour le championnat d'Europe 2012). Puyol a donc eu du mal à regarder sa nation s'effondrer. « Cette élimination a été difficile à digérer, car nous avions beaucoup d'ambition, a-t-il avoué. Ce fut très dur pour moi de vivre cela de l'extérieur, sans pouvoir aider. J'ai ressenti un grand sentiment d'impuissance. Tout s'est joué sur des petits détails. »

Le chevelu aux 100 sélections avec l'Espagne pense qu'une refonte du système n'est pas pour autant la bonne solution : « Je ne suis pas partisan des révolutions. Chaque fois qu'une équipe connaît un passage à vide après avoir gagné beaucoup de titres, on demande une révolution. Personnellement, je crois que le plus important est l'expérience acquise. Il faut se baser dessus pour rénover tranquillement, sans remettre à plat tout ce qui a été fait jusqu'ici. »


Le temps, Vicente del Bosque l'a, puisqu'il lui reste deux ans pour faire redémarrer la machine, avant l'Euro 2016 en France. ES
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 3 heures Paulo Bento débarqué de son club chinois 2 il y a 4 heures Le nouveau coup d'éclat de René Higuita 4
Partenaires
Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom