Puyol est un dur à cuire

Modififié
3 6
Le Barça a souffert pour se débarrasser d'une coriace équipe d'Osasuna hier soir. Menées 1 à 0 jusqu'à la 75e minute, les ouailles de Vilanova ont dû compter sur un petit coup de main de l'arbitre et sur la grâce de Messi pour ramener les trois points de Pampelune.

Comme un symbole de cette victoire douloureuse, la blessure à la 89e minute de Carles Puyol. Sur un duel aérien, la touffe catalane se prend le coude de Lamah en pleine poire. Sonné sur la pelouse, le guerrier reprendra finalement sa place pour les derniers instants de la rencontre. Rien d'exceptionnel jusque-là, sauf que les premiers examens indiquent que le roc barcelonais s'est fracturé la pommette sur l'action. Aïe.

Si la durée de l'indisponibilité de Puyol n'est pour le moment pas connue, le lascar ne pourra, quoi qu'il en soit, plus taper la bise avant de longues semaines… PGF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Geraldo Caribenho Niveau : CFA
Un masque, et c'est tout.
J'aime bien Puyol mais il a été mauvais hier. Il a défendu à reculons, fait de mauvais choix de placement (Il n'a pas su couvrir les montées de Alves), a perdu quelques duels et relancé très maladroitement ou sinon avec suffisance.

exemple : Je recule, je recule, je recule dans ma surface, Piqué arrive à toute blinde pour prendre le duel à ma place avant qu'une catastrophe n'arrive, il s'arrache, me donne le ballon sur son tacle et là je relance sans contrôle, sans temporiser, pour lui et dans la profondeur alors qu'il est encore au sol.

Résultat le ballon dans les pieds d'un attaquant seul au 16 mètres.

J'ai halluciné de voir ça de la part du roc :
Jamais été fan de ce joueur, qui a défaut d'être complet, compensait surtout par sa grinta, son caractère et son physique. Et quand le physique s'en va.....
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Coentrao risque gros
3 6