En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 15 Résultats Classements Options

Puyol absent 3 mois

Dire que Carles Puyol a un mental de guerrier est un joli pléonasme. Handicapé par des blessures à répétition depuis le mois de janvier, l'Espagnol avait accéléré son retour mi-avril pour affronter le Real lors du premier des quatre Clasicos.

Manque de bol pour lui, il s'était à nouveau fait mal lors de cette rencontre mais avait toutefois pu participer aux demi-finales de la Ligue des Champions ainsi qu'aux trois dernières minutes de la finale opposant le Barça à Manchester. Il fallait vraiment que le défenseur espagnol soit au bout du rouleau en cette fin de saison pour que Pep choisisse de le laisser sur le banc pendant près de 90 minutes.

Finalement opéré du genou, Puyol ne pourra pas rejouer avec les Blaugrana avant trois mois, a indiqué aujourd'hui le club catalan. "Puyol a subi une arthroscopie du genou gauche pour extraire un morceau de cartilage. Il devrait quitter la clinique jeudi et ne pourra rejouer avant deux à trois mois", a détaillé le Barça dans un communiqué publié sur son site internet. Une blessure que, selon l'un des chirurgiens, le joueur traîne depuis plus de quatre mois. Il pourrait du coup manquer les premiers matchs du début de saison avec Barcelone.

La Catalogne pleure, Madrid se frotte les mains.


TL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


vendredi 16 février 243€ à gagner avec la Juve & Naples 3
Hier à 16:48 Les maillots du PSG floqués en mandarin 16 Hier à 12:17 La panenka ratée de Diego Castro en Australie 16 vendredi 16 février Ligue 1 - 26e journée : Résultats et Classement vendredi 16 février Suivez SoFoot.com sur Facebook
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
vendredi 16 février Nîmes, Le Havre et Nancy pleurent, Brest rigole enfin 6