En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 15 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 18e journée
  3. // Nice/Saint-Étienne (0-0)

Purge sans but entre Nice et Saint-Étienne

Les Verts avaient l'occasion d'apercevoir la troisième place occupée par leur rival de toujours, l'Olympique lyonnais. Mais c'est un triste spectacle qu'ont offert les Verts (0-0), au diapason de Niçois tout aussi tristes.

Modififié
  • Nice/Saint-Étienne : 0-0

    Éliminée de la Ligue Europa dans la semaine, la deuxième meilleure défense de Ligue pensait pouvoir se refaire face à des Aiglons en panne d'inspiration depuis quelques semaines maintenant. Mais le spectacle et le match n'ont intéressé que par l'œuvre de Lionel Jaffredo, arbitre de la rencontre. En dégainant deux cartons rouges peu avant la fin de la première période, l'homme en noir a fait grimper la température de quelques crans après une altercation entre le Stéphanois Diomandé et le Niçois Carlos Eduardo qui vont voir la fin cette rencontre dans le vestiaire. Mais ce n'était pas suffisant pour augmenter une qualité de jeu très limite dans un match plus que haché.

    La sieste du début d'après-midi


    Ni le 4-3-3 de Claude Puel, avec le retour de Mathieu Bodmer en défense centrale, ni le 4-2-3-1 de Christophe Galtier, avec un Mollo titulaire plutôt que Gradel, n'ont réussi à prendre le dessus. Le début de rencontre est stérile, et Niçois comme Stéphanois s'observent sans vraiment porter les premiers coups. Malheureusement, la qualité technique est très, très moyenne entre le 15e et le 4e de Ligue 1. La rencontre est brouillonne, et les minutes défilent sur un faux rythme. Il faut attendre la demi-heure pour voir la première vraie occasion du match grâce à une reprise acrobatique de Mollo repoussée par Simon Pouplin en corner(32'). On s'ennuie ferme et, à défaut de voir du jeu, on voit du rouge. Sur un contact musclé de Diomandé, le milieu vert prend une deuxième biscotte synonyme de retour au vestiaire et Carlos Eduardo qui vient râler auprès de l'arbitre prend un rouge aussi (37'). Monsieur Jaffredo siffle la fin de cette triste première mi-temps sans odeur ni saveur.

    L'efficacité de la gueulante


    La deuxième mi-temps reste du même tonneau : les joueurs enchaînent les fautes, et le rythme est inexistant, même si on sent bien que les Stéphanois, qui reviennent avec un peu plus d'envie, ont pris un coup de pied au cul par leur entraîneur dans les vestiaires. Du côté du Gym, ça va un peu mieux, même si c'est pas encore ça. La qualité de jeu s'améliore, mais toujours rien de très folichon. Il faut attendre la 70e minute pour voir la première réelle occasion des hommes de Claude Puel. Sur un coup franc tiré par Bauthéac entré un peu plus tôt, un Ricky présent dans la surface dévie de la tête le ballon qui frôle le cadre de Ruffier, le regard noir. On assiste alors à une fin de match quelque peu décousue, et ce n'est pas plus mal. Peu avant le début du temps additionnel, Gradel, qui a remplacé Hamouma à l'heure de jeu, trouve le poteau droit de Pouplin. M. Jaffredo siffle la fin du match et on se dit que la Ligue 1 est toujours plus belle le samedi soir.


    ⇒ Résultats et classement de L1

    Par Gad Messika
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié



    Hier à 08:27 267€ à gagner avec Shakhtar - Roma & CSKA Moscou 1 Hier à 17:06 Henry calme le jeu après ses propos sur Neymar 61 Hier à 07:44 BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur Séville - Manchester 1
    Hier à 12:16 Ranieri ne dirait pas non à l'Italie 17
    Partenaires
    Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    mardi 20 février Lamine Sané signe à Orlando 8 mardi 20 février Ronaldinho se lance dans la musique 12