1. //
  2. //
  3. // FC Séville-Bétis

Puerta, la mort plus forte que la haine

Une fois de plus, le derby sévillan sera l’occasion de voir en action la rivalité la plus bouillante d’Espagne. Si le climat entre le FC Séville et le Betis reste toujours électrique, un événement avait pacifié les tensions durant une saison : le décès d’Antonio Puerta. Retour sur une union sacrée.

Modififié
La rivalité existe depuis le 5 février 1910 et elle perdure, encore et toujours. Dans Séville, un choix fatidique est à faire pour tout citoyen. Dès la tendre enfance, c’est soit le vert du Betis Séville, soit le rouge du FC Séville. L’association des deux couleurs est prohibée, sous peine de passer pour un traître, voire un fou. D’un côté, le Bétis est le premier club à avoir connu le plaisir d’être sacré champion d’Espagne et peut se vanter d’avoir acheté Denilson pour 30 millions d’euros en 1998, soit le transfert le plus cher de l’histoire à l’époque. De l’autre, le FC Séville possède un palmarès plus important avec, entre autres, quatre C3 remportées dans son histoire. Lors de son premier parcours européen victorieux en 2006, le FC Séville souffre pour se défaire de Schalke 04, et doit attendre la prolongation pour marquer la seule réalisation de cette double confrontation. Le buteur ? Antonio Puerta. Mis en avant grâce à cet acte salvateur, le Sevillista devient adoré par tout le peuple rouge, puis détesté par toute la famille verte. Les Nervionenses filent vers leur premier titre sur le Vieux Continent, le second vient même la saison suivante. Déclic des récents succès du club, Puerta met tout son cœur dans le FC Séville, son idylle semble parfaite. Trop parfaite.

« Antonio chantait du flamenco, il aimait ça »


Forts de deux titres continentaux consécutifs, les hommes de Juande Ramos démarrent, comme à l’accoutumée, leur pré-saison par les traditionnels exercices physiques. Membre influent au sein du groupe, Julien Escudé garde des souvenirs de cette période. « Quand on faisait un gros travail physique, qu’on était tous un peu carbo, j’avais le souvenir qu’il mangeait pas mal de sucre, détaille l’ancien défenseur. Il venait près du docteur, et il lui donnait des forces pour éviter des chutes de tension régulières. Bon, j’avais déjà vu ça avec Bafé Gomis en équipe nationale par exemple, donc ce n’était pas la première fois. Pour être franc, je ne sais pas si cela avait une réelle influence. Mais voilà, c’était une barre de céréales, pour retrouver la forme. » Malgré cette carence, Puerta commence à prendre de l’ampleur dans le collectif sévillan. Sa sélection pour l’équipe d’Espagne date d’octobre 2006, mais son talent reste réel. Logiquement donc, Puerta démarre la saison titulaire en latéral gauche pour la réception de Getafe, le 25 août 2007. Lors de cette rencontre, le gamin du coin retrouve son pote Kepa Blanco, acheté par Getafe à l’intersaison. « Ils étaient très proches tous les deux, à repartir ensemble après l’entraînement, tout en musique, se rappelle Escudé. Antonio chantait du flamenco, il aimait ça… Il venait du sud de l’Andalousie, toujours prêt à lancer un air. »


La partition se lance, Getafe démarre mieux son récital. Après une demi-heure, les Madrilènes mènent au score. Un ballon sort en six mètres, Andrés Palop vient récupérer la balle derrière sa cage. Sur le terrain au moment des faits, Fabio Celestini raconte. « Puerta met ses mains sur les genoux, un geste plutôt habituel. Et puis il tombe. Là, tu penses qu’il est tombé dans les pommes, mais tu ne fais pas trop attention, tu restes concentré. Il faisait très, très chaud, tu te dis qu’un petit coup de chaleur, ça peut arriver. » Privé de match à cause d’une blessure et spectateur au Sánchez-Pizjuán, Escudé renchérit. « Je me trouvais du côté où il est tombé, dans l’angle en haut. D’abord, tu penses que c’est un coup de fatigue, mais très vite, Dragutinović se retrouve à côté et fait signe aux médecins, car Antonio venait de perdre connaissance… Quand j’ai vu Drago avec des yeux de panique, j’ai commencé à m’alerter. Tu te dis : "Qu’est-ce qu’il se passe ?" » Personne ne le sait encore, mais Puerta vient de subir un premier arrêt cardiaque sur la pelouse. Dans le vestiaire à la pause, le mystère perdure. « Il y avait une atmosphère un peu bizarre, rembobine Celestini. On se doutait bien que durant ces minutes de pause et au regard du délégué, l’atmosphère n’était pas saine. On avait compris qu’il s’était à nouveau évanoui, qu’il était parti à l’hôpital… Ce n’était pas très clair. » Getafe se prend une volée en deuxième période, et subira de plein fouet quatre buts des Palanganas. Quatre, c’est aussi le nombre d’arrêts cardiaques successifs de Puerta entre l’ambulance et l’hôpital Virgen del Rocio de Séville. L’espoir s’envole.

« Le Bétis et Séville souhaitaient s’unifier pour cet enfant du pays »


Sans être réellement informés de la situation, les joueurs rentrent aux vestiaires et le silence s’allonge. Pour Kepa Blanco, remplacé lui aussi après que son ami s'est allongé sur la pelouse, le temps semble trop long. « Après la rencontre, il avait eu des nouvelles inquiétantes de la famille, se souvient Celestini. Le lendemain du match, il nous a dit que c’était grave. En réalité, il y avait un espoir de le sauver, mais cela commençait à tenir du miracle. » Pour le FC Séville, le déplacement en Grèce pour rencontrer l’AEK Athènes passe d’important à secondaire. « Après la promenade lors de la mise au vert, l’entraîneur est venu nous annoncer le décès d’Antonio, révèle Escudé. On n’y croit pas, on se dit que c’est impossible… Ce sont des cas rarissimes. On cherche à savoir pourquoi… Il y avait de l’incompréhension, à savoir comment à notre époque, cela pouvait être encore possible. Et bien sûr, on ressent la tristesse d’avoir perdu un partenaire. » La nouvelle touche le club, Séville, l’Espagne entière. Et malgré une rivalité éternelle, le Real Bétis Balompié manifeste son soutien face au choc. « Dans ce genre de choses, on touche la qualité humaine des gens, résume Escudé. Quand son décès avait été annoncé, on parlait d’un jeune joueur de Séville. Cela comprenait la ville dans son ensemble, peu importait son équipe. Le Bétis et Séville souhaitaient s’unifier pour cet enfant du pays, c’était fédérateur. »

Vidéo

En pleurs, des coéquipiers comme Jesús Navas ou Juande Ramos soulèvent le cercueil de leur ancien compagnon lors de ses funérailles. De quoi détruire toute tension à Séville, une poignée de mois après que Juande Ramos avait reçu une bouteille sur la tête depuis les tribunes, en plein match au Benito-Villamarin du Betis. « Avec l’accident et après sa mort, les informations montraient beaucoup de personnes devant le stade à mettre des bougies, qu’ils soient rouges ou verts, explique Celestini. Puerta devait inspirer le respect pour tout le monde. » Dans la douleur, Puerta réussit l’impensable, à savoir unir Séville par le biais du football. Plus tard dans la saison 2007-2008, le derby sévillan se jouera par deux fois avec des hommages appuyés envers l'enfant du cru. « C’était tout frais, évoque Escudé. Le Betis était venu au Sánchez-Pizjuán avec beaucoup de respect, par rapport à Antonio et sa famille. Sur le terrain en revanche, on essayait de passer au-dessus, de rester dans la compétition. Mais pour le coup, c’était des derbys moins chauds que les autres. » Pour répondre à sa manière à cette tragédie, Séville s’offre les deux oppositions de la saison sans encaisser le moindre but. « Dans chacun des matchs de cette saison, il y avait toujours une pensée pour Antonio, derby ou pas, avoue Escudé. On vivait une saison difficile, et chaque victoire lui était dédiée. Même si gagner les deux derbys, cela reste important au sein de la ville. La culture foot à Séville, c’est quelque chose… » Aujourd'hui, ce derby est toujours le plus chaud d'Espagne. Mais lorsque certaines banderoles seront brandies en l’hommage de Puerta ce dimanche soir, l'apparition de son nom donnera au Bétis un élan d’amour dans sa haine.

Vidéo


Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

JuanSchiaffino Niveau : Ligue 2
Je me souviens aussi de l'hommage de l'AC Milan et des supporters lors de la finale de Supercoupe cette année la. Depuis, les clubs sont jumelés.
Quelle tragédie... Il avait 22 ans... Sa femme était enceinte de 7 mois... ses coéquipiers qui portent le cercueil à la sortie de l'église... Quelle émotion. D.E.P Toni!
Sinon il n'y a pas de haine entre les deux clubs. Un peu d'antagonisme certes, mais rien de bien méchant. La vérité c'est que les Sevillanos aiment leur ville encore plus fort que le football, et ils veulent donc le meilleur pour elle. Quand le Betis est descendu il y a deux ans, les palanganas n'étaient pas spécialement heureux de voir leur meilleur ennemi sombrer. Même si oui, ça chambre.
Bref bien heureusement que les beticos ont réagis de cette manière au décès d' Antonio Puerta. Même si je suis quand même mal à l'aise de voir que ce mégalomane d'escroc de Manuel De Lopera sur la vidéo vient présenter ses condoléances à la famille. Il aurait pu s'abstenir.
Et maintenant place au football, Le Sevilla est en très mauvaise forme. Ce soir, les cuvettes de toilette vont avoir bien du mal à défendre sur le duo Musanda-Castro. La côte du Betis à 6 est incompréhensible.
Mucho Betis!
vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM il y a 1 heure Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 25 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
il y a 2 heures Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 4 il y a 3 heures Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 6 il y a 4 heures La demi-volée de Gignac 3 il y a 5 heures Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 19:18 Le bonbon de Malcom 11 Hier à 18:18 Le lob fou de Fekir 29 Hier à 13:53 Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 10 Hier à 11:59 Les ultras allemands répondent à la DFB 13 Hier à 10:07 Trezeguet bouscule Beşiktaş 22
vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 14 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103