Puel revient sur son départ

Modififié
158 7
Pour les supporters de Nice, c'est une surprise.

Alors qu'une prolongation de contrat avec les Aiglons était dans les tuyaux, Claude Puel a finalement choisi de quitter le club, qui avait une solution de rechange avec Lucien Favre. Ce qui donne la sensation que l'OGC souhaitait aussi un départ. Qui donc des deux parties a vraiment pris cette décision ? «  J'ai été déclencheur de tout ça, répond le coach dans les colonnes de L'Équipe. Ce sont des effets de communication, je ne suis pas là-dedans, je suis dans la vérité. Ils auraient essayé de me garder par n'importe quel moyen s'ils n'avaient pas eu de solution de rechange. Le club ne pouvait pas se permettre de laisser partir son entraîneur sans avoir la solution de rechange. C'est bien, ils ont été prévoyants. »

« Ils ont maintenu une piste et c'est normal, mais c'est ma décision. Ils vous diront peut-être que c'est la leur, c'est pour ça qu'on a fait un communiqué commun. Comme ça, tout le monde est content  » , a encore insisté l'ancien de Monaco.

Claude en avait donc ras la casquette de la Côte d'Azur. FC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Note : 1
Je l'aime bien ce Claude Puel.

A chaque fois que c'est fini, il trouve toujours le moyen de prouver qu'il a raison et que son interlocuteur a tort.

Mais, sincèrement, je l'aime beaucoup.
didier gomis Niveau : CFA
Welcome in Paris Claude !
Note : 1
On peut aussi imaginer que les deux ont raison.
Puel peut considérer qu'il a fait le job et/ou qu'il n'aura pas les moyens d'aller au-delà et/ou qu'une autre proposition l'enthousiasme.

Le club peut estimer que son entraineur a terminé un cycle et/ou que Favre pourra apporter davantage après le travail effectué.

Il n'y a pas forcément de méchant dans cette histoire et peut-être deux gagnants.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
158 7