1. // Europe – Autres championnats – Ce qu'il faut retenir

PSV et Besiktas, tout en haut de la hype

Le best-of de l'actu des derniers jours dans les championnats mineurs européens, compilé en un article. Featuring Guillaume Hoarau, Camel Meriem, Demba Ba, Ronny Rodelin, Jonathan Soriano, la grosse série du PSV, la folie grecque, les soucis des Rangers et le bordel roumain.

Modififié
30 2
  • L'équipe en forme

    Commençons ce tour d'Europe par les Pays-Bas et la très grosse série en cours du leader, PSV Eindhoven, qui a obtenu il y a une semaine une dixième victoire consécutive en Eredivisie. Mieux : depuis fin septembre, la formation entraînée par Phillip Cocu n'a concédé que deux minuscules points, la faute à un seul accroc en novembre sur la pelouse de Groningue (1-1). Le 13 février, le PSV s'est encore imposé, 4-2, contre AZ avec un triplé de Luuk de Jong. Tous les voyants sont au vert pour cette équipe qui figure en tête de tous les bilans : meilleure attaque, meilleure défense, que des victoires à domicile, les deux meilleurs buteurs du championnat (Depay 15 buts, De Jong 13) et le meilleur passeur (Willems, 10 assists). Au classement, le PSV compte désormais 12 points d'avance sur l'Ajax et 20 sur Feyenoord, qui complètent le podium. Le prochain gros choc est programmé le 1er mars avec le match entre le PSV et l'Ajax à Eindhoven.

  • Le match à ne pas manquer

    En Écosse, le Celtic a pas mal balisé cet hiver en voyant la concurrence faire preuve de plus de résistance que prévu. Il a donc fallu se sortir les doigts pour récupérer la première place et se donner un peu d'air, ce qui a été fait ces dernières semaines grâce à une série en cours de 6 victoires. Du coup, le suspense se situe désormais plutôt en deuxième division avec la lutte pour la remontée en élite qui se joue entre « gros » . Si Heart of Midlothian est quasi assuré de décrocher la première place synonyme de promotion directe, c'est plus serré au niveau des places qualificatives pour les play-offs. Hibernian a tapé les Rangers (0-2), le 13 février, chez eux, devant 30 000 spectateurs. Ces mêmes Rangers qui sont allés se rattraper vendredi du côté de Raith Rovers (1-2) et qui sont toujours seconds.

    Youtube

  • Le derby du week-end

    Un détour par la Grèce maintenant pour évoquer le gros choc à venir entre le Panathinaïkos et l'Olympiakos, match comptant pour la 25e journée et qui va se dérouler dimanche à partir de 18h30. Les forces de l'ordre vont forcément être sur les dents, de gros incidents ayant déjà eu lieu dans le passé en marge de ce classique de la Super League grecque. L'enjeu est grand en plus, les deux adversaires du jour occupant les deux premières places du classement actuel, avec 6 points d'avance pour l'Olympiakos sur le Pana. La victoire est donc impérative pour cette dernière équipe si elle veut encore espérer décrocher un titre qui fuit l'ancien club du Djib' depuis 2010. En proie à de grosses difficultés comptables ces dernières saisons, c'est déjà un petit exploit de voir le Pana faire son retour au premier plan, avec un effectif beaucoup moins clinquant qu'il y a quelque temps, époque Djibril Cissé and co. Lors de la dernière confrontation, le 26 octobre, l'Olympiakos s'était imposé 1-0 devant son public d'un but signé Anastasios Avlonitis.

  • La hype

    En Turquie, Demba Ba a vite séché ses larmes et ravalé sa colère après sa non-convocation pour participer à la CAN. Et son club peut remercier Alain Giresse de ne pas l'avoir retenu en sélection sénégalaise, car il est l'atout offensif numéro un de Beşiktaş et désormais le co-meilleur buteur de la Süper Lig. C'est d'ailleurs Demba Ba qui a offert de justesse la victoire 3-2 de dimanche face à Bursaspor, avec un doublé dont un péno transformé dans les derniers instants du match. Ce succès permet à Beşiktaş de rester en tête du classement, avec un petit point d'avance sur Fenerbahçe et deux sur Galatasaray. La lutte entre les trois géants d'Istanbul promet d'être belle pour encore longtemps, avec deux grosses confrontations à venir : Fenerbahçce/Galatasaray le 8 mars et Fenerbahçe/Beşiktaş le 22 mars.


  • La banane

    Rien ne va plus du côté de Mouscron. Le promu wallon parrainé par le LOSC qui cartonnait en début de saison, au point de viser les play-offs I en Belgique, est en totale déroute, avec 0 point pris lors des huit dernières journées de championnat ! Une cata pour une équipe orpheline de son ancien buteur Abdoulay Diaby, revenu de prêt à Lille lors du mercato hivernal. Son remplaçant Ronny Rodelin n'a pas encore trouvé le chemin des filets, et Mouscron est désormais aux portes de la zone de relégation… Devant, c'est le statu quo avec le Club Bruges toujours en tête (mais moins fringant), suivi d'Anderlecht, du Standard depuis vendredi (victoire contre Waasland-Beveren, 3-2), de La Gantoise, de Courtrai, et de Genk. Charleroi rentre un peu dans le rang, mais peut toujours viser le top 6 qui se disputera le titre au printemps. La saison régulière se termine dans quatre journées.

  • Le joueur du moment

    Le Red Bull Salzbourg s'est certes bien fait dépouiller ces derniers temps avec les départs de Kampl et Alan en plus de celui de Sadio Mané l'été dernier, mais il reste encore un gros talent à pister pour les « scouts » d'Europe : le capitaine Jonathan Soriano, qui continue d'enchaîner les buts avec une régularité impressionnante : 32 déjà au total cette saison (dont 2 pour la reprise du championnat ce week-end en Autriche), après les 48 de la saison dernière… Alors ok, ce n'est « que » le championnat autrichien et il a tout de même déjà 29 ans, mais la machine à but espagnole mérite qu'on s'y intéresse. Il va d'ailleurs avoir aussi l'occasion de s'exprimer sur la scène européenne cette semaine, Salzbourg affrontant Villarreal en C3 jeudi soir.

  • Le geste

    Le championnat polonais – joliment appelé Ekstraklasa – en a aussi terminé de sa longue trêve hivernale. La première journée de la phase retour le week-end dernier a accouché d'une grosse surprise, la défaite 1-3 concédée à domicile par le leader Legia Varsovie face à Jagiellonia. Une rencontre marquée par un doublé du néo-international Maciej Gajos, dont un énorme pétard pour l'ouverture du score.


  • Les oubliés

    Dimanche dernier à Chypre avait lieu l'un des chocs de la saison entre l'Omonia Nicosie et l'Apollon Limassol, match remporté 2-1 par les visiteurs, leaders du classement avec quelques noms bien connus en France : Camel Meriem, Bertrand Robert, Rachid Hamdani ou encore Abraham Guié-Guié. Et quelque part, ça fait plaisir de savoir que ces zozos-là ont l'air d'aller bien. Surtout toi Camel, le nouveau Zidane en version bêta.

  • Un Français dans le coup

    Boom, encore un doublé pour Guillaume Hoarau ! L'ancien Havrais, Parisien et Bordelais s'éclate avec les Young Boys de Berne, dauphins de Bâle dans le championnat suisse et victorieux 4-2 des Grasshoppers le dernier week-end, grâce donc notamment à deux buts signés « Guigui » . Les Young Boys vivent décidément une belle saison, eux qui sont encore en lice en Ligue Europa. Mais pour plus très longtemps, après la claque reçue contre Everton (1-4).

  • L'insolite

    C'est la crise dans le football roumain. Oui, encore. La dernière victime en date se nomme le CFR Cluj, un gros poisson donc, qui s'est vu retirer 24 points par la Ligue en raison de son incapacité à faire face à ses dettes. Voici donc comment le triple vainqueur du championnat en 2008, 2010 et 2012 se retrouve à la dernière place du classement, alors que la phase retour de la saison débute ce week-end.

  • Le coin des supporters

    Un dernier détour par la Grèce pour finir, avec les toujours spectaculaires démonstrations des fans du PAOK lorsqu'il s'agit de recevoir l'Olympiakos dans leur antre de Toumba. Sur le pré en revanche, ça a nettement moins rigolé avec un nul 0-0 et le PAOK qui enchaîne les contre-performances depuis fin janvier.

    Youtube


    Par Régis Delanoë
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    TsouinTsouin Niveau : Ligue 1
    En Premiership (Écosse), si ça vous intéresse, c'est quand même plus serré que vous voulez bien le dire... Le Celtic a 3 points d'avance (et un match en retard, certes) sur Aberdeen et le 1er mars, devinez quoi ? Celtic - Aberdeen !
    Avec le jeu déployé depuis quelques temps, y'a moyen de faire un coup et mettre une grosse pression sur les Bhoys. Surtout que Niall McGinn retrouve une super forme...
    DIMITRI-SUR-LE-DON-S04 Niveau : Ligue des champions
    Toujours aussi friand du compte-rendu des championnats mineurs (mais je préfère largement parler des "autres championnats"), mais l'ancienne formule me convenait mieux personnellement, un paragraphe fourni et détaillé sur chaque ligue.
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    30 2