1. //
  2. // Eredivisie
  3. // 30e journée
  4. // PSV/Ajax Amsterdam

PSV-Ajax : kraker volcanique !

Cet aprèm, à 16 h30, c'est le duel de titans tant attendu en Eredivisie. Le leader Ajax se rend au Philips Stadion d'Eindhoven pour infliger le KO fatal au PSV et cingler vers le titre. Le PSV peut-il vraiment barrer la route aux Ajacides et finir champion ?

Modififié
2 7
Tout concourt au duel final attendu entre Ajax, tenant du titre et leader (63 points), et le PSV (3e, 60 unités), donné favori en début de saison et longtemps encore avant qu'Amsterdam ne dépasse la bande à Van Bommel. Hier soir, Vitesse avait la possibilité de revenir à la hauteur de l'Ajax. Patatras ! Les Jaune et Noir ont fait un nul 3-3 à Roda (16e) en se faisant égaliser à l'ultime seconde : 95e… Il semblerait que Vitesse (toujours 2e à 2 points) et Feyenoord, (4e, 59 points) défait à Heerenveen il y a quinze jours (0-2), se soient effacés pour laisser les deux cadors en découdre pour le titre suprême. L'explication quasi décisive se déroulera donc tout à l'heure, dans le Limbourg. Ces derniers temps, ce big clash entre Ajax et PSV a souvent pris lui aussi le surnom de « Klassieker » . Appellation abusive et erronée : le Klassieker demeure l'affrontement entre Ajax et Feyenoord, Amsterdam contre Rotterdam. Tous les autres sommets en Eredivisie ne sont que des « kraker » . Comme celui, donc, de cet après-midi. Le point sur les forces en présence dans les deux camps…

Relax Ajax !

Tout roule pour les Lanciers qui se rendent à Eindhoven avec trois points d'avance et forts d'une série en cours de 5 victoires d'affilée. On rappelle que leur dynamique victorieuse actuelle ressemble en tout point à celles des deux dernières saisons où leur accélération finale les avaient conduits au titre de champion… C'est sans doute ce finish quasi rituel qui tétanise désormais leurs adversaires dans la dernière ligne droite et le PSV n'y coupera pas : l'avantage psychologique est pour l'Ajax. Même l'absence du gardien Kenneth Vermeer, expulsé dimanche dernier face à Heracles (4-0), ne perturbe pas la bonne ambiance. Son remplaçant, Jasper Cillessen (24 ans), est plus qu'une bonne doublure. Il s'est toujours montré à la hauteur lors des rares occasions de suppléer le keeper titulaire, notamment au match aller en 8es d'Europa League contre le Steaua où il a sécurisé un 2-0 qui, hélas, ne fut pas suffisant au retour (élimination 0-2, puis aux tirs au but). Et si Cillessen se blesse ? Car Mickey van der Hart, le troisième gardien, est aussi sur le flanc… Eh, ben c'est un petit jeune des Jong Ajax (équipe des jeunes de la réserve) qui entrera en jeu !

Reste que Frank de Boer redoute quand même le PSV et son impact physique légendaire. Aux dernières nouvelles, il devrait titulariser en milieu défensif l‘expérimenté et costaud Danois Christian Poulsen afin de contrôler l'immense milieu offensif international suédois Ola Toivonen. Du coup, l'excellent autre milieu danois Lasse Schöne passerait en attaque dans le couloir droit à la place de Derk Boerrigter. Pour le reste, que du classique dans le 4-3-3 maison, avec la persistance d'un Viktor Fischer (18 ans) à l'aile gauche qui a tout simplement fait son trou chez les « grands » . L'actu de l'Ajax, c'est évidemment les transferts et rumeurs de transferts. Aux derrières nouvelles, Eriksen s'est dit intéressé par les « projets » de Manchester City… et celui du PSG ! Mais, bon, Liverpool tient toujours la corde. La nouveauté, pas si surprenante, ce sont les offres qui se précisent avec Toby Alderweireld, le très bon défenseur axial en progrès constants : Everton et Liverpool se l'arrachent, avec avantage pour les Reds prêts à mettre en 8 et 10 millions d'euros. MU serait aussi sur l'affaire. Newcastle l'est, mais ce sera niet ! Toby ne cherche pas de club de « milieu de classement » . Et puis Newcastle est un club français, pas belge…

Psy-SV Eindhoven

Côté « rood witten » (les Rouge et Blanc), c'est le blues. Le PSV était donné assez nettement favori de cette édition 2012-2013, année dorée puisque le club fête son centenaire cet été. Avec la venue de Dick Advocaat et le retour de Van Bommel, le PSV avait cru solidifier ses chances de remporter à nouveau un titre qu'il n'a plus gagné depuis 2008. Or, Eindhoven est retombé dans sa névrose chronique qui pourrit ses fins de championnat, comme au printemps dernier où l'Ajax l'avait d'abord remonté à la première place pour finir champion. Eindhoven en pleine déconfiture avait viré le coach Fred Rutten à quelques journées de la fin (et remplacé par Phillip Cocu) avant de finir troisième derrière Ajax et Feyenoord ! Même scénario cauchemardesque cette saison avec les mauvais résultats récents (1-2 à Feyenoord et à Heerenveen, 2-2 à Roda) et même un début de psychose. Le président Marcel Brands en a appelé à un petit groupe de « motivateurs psychologiques » (coachs mentaux) pour des entretiens perso avec les joueurs. Initiative pas forcément indigne, mais révélatrice du malaise qui plombe les hommes de Dick Advocaat.

Le coach du PSV (qui n'a toujours pas fait savoir au club qui souhaite le prolonger s'il resterait ou non pour la saison prochaine) s'est fait carrément plus prosaïque en fustigeant sa défense : « Ça manque de qualité derrière » … Une façon indirecte de prendre ses dirigeants à partie, lesquels n'ont pas voulu renforcer l'effectif avec des recrues que Dick avait réclamées en défense au mercato d'hiver. Et c'est vrai qu'en défense, le PSV prend trop l'eau pour espérer être vraiment champion. Advocaat a même imprudemment indiqué aux Ajacides ce point faible qu'il aurait mieux fait de préserver : « Nous avons perdu à l'aller (1-3) en laissant trop d'espaces dans le dos de nos défenseurs. » Devinez ce qu'il reste à faire aux attaquants ajacides ? Reste que le PSV n'est pas mort et que, s'il retrouve ce gros collectif qui lui a fait défaut ces temps-ci, il peut secouer sans problème un Ajax pas vraiment souverain non plus. En plus, les Rood Witten récupèrent leur petite bombe offensive, le Belge Dries Mertens (suspendu ces deux derniers matchs). Le dernier mot aux bookmakers : le PSV est donné gagnant cet aprèm pour le match… mais perdant pour le titre final. Le genre de prono qui convient tout à fait à Frank de Boer.

Par Chérif Ghemmour
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

faites rentrer Jari Litmanen
moi perso je prefere le Feyenoord.....certe je connais kedal du club mais rien que le maillot moite-moite rouge et blanc combo short noir ça m'eclate!
PSV-Ajax va décider le nom du futur champion. PSV craque toujours bizarrement dans le sprint final, alors qu'Ajax a l'habitude de remporter les matchs sous pression (remember la double confrontation Ajax-Twente en 2011?).

Feyenoord a salement raté sa chance à Heerenveen (en pleine bourre actuellement) à cause de la suspension de Graziano Pellè.
Il me semble que c'est trop tôt pour Feyenoord cette année. Donnons-leur encore 2 ans pour remporter le titre, parce que eux, comme Corneille, ils viennent de loin.

En tout cas, du beau, des buts, des sales fautes (Strootman-Van Bommel-Toivonen vs Poulsen-Schöne), ce sera un beau fight!

Message posté par Bakkie
PSV-Ajax va décider le nom du futur champion. PSV craque toujours bizarrement dans le sprint final, alors qu'Ajax a l'habitude de remporter les matchs sous pression (remember la double confrontation Ajax-Twente en 2011?).

Feyenoord a salement raté sa chance à Heerenveen (en pleine bourre actuellement) à cause de la suspension de Graziano Pellè.
Il me semble que c'est trop tôt pour Feyenoord cette année. Donnons-leur encore 2 ans pour remporter le titre, parce que eux, comme Corneille, ils viennent de loin.

En tout cas, du beau, des buts, des sales fautes (Strootman-Van Bommel-Toivonen vs Poulsen-Schöne), ce sera un beau fight!



Ouaip comme tu le dis, le PSV craque toujours en 2ème partie de saison... C'est ouf quoi, car l'année dernière c'est pareil, si l'Ajax est champion c'est surtout parce que le PSV a encore fait de la daube, cette année c'est bis répetita... Alors j'espère que le PSV va mettre une raclée à l'Ajax et que Wijnaldum va se montrer sous un grand jour !
ConnardLeBarbant Niveau : Ligue 1
Viktor Fischer va devenir un très grand, ça ne peut pas se passer autrement.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
2 7