En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8e journée
  3. // Toulouse/PSG

PSG : trois centraux pour deux places

Marquinhos, David Luiz, Thiago Silva. Le PSG a fait le choix d'avoir trois défenseurs centraux brésiliens, internationaux, payés une fortune, pour seulement deux places. Avec le futur retour à la compétition du capitaine Thiago Silva, Laurent Blanc va devoir faire des choix. Ce qu'il ne sait pas faire. Bon courage.

Thiago Silva, la raison


Blessé depuis sa talonnade ridicule lors du match amical de Naples, le capitaine officiel du PSG n'a pas encore retrouvé le chemin des terrains. Une absence qui arrange presque tout le monde au fond. En son absence, David Luiz et Marquinhos assurent l'essentiel et surtout, « O Monstro » peut prendre le temps de se retaper physiquement après une reprise trop rapide. Titulaire contre Reims lors de l'ouverture du championnat, le Brésilien voulait tourner la page de son Mondial larmoyant. Raté. Voilà plus d'un mois que le joueur balance ses folies familiales sur son compte Instagram et regardent ses deux compatriotes porter la défense parisienne sans larme. Âgé de 30 ans, l'ancien Milanais a perdu beaucoup de crédibilité en 2014. Entre sa fin de saison en roue libre, ses deux matchs ratés de Chelsea, sa Coupe du monde plus que moyenne, le numéro 2 parisien a soulevé des doutes à son sujet. Sauf que le joueur n'est pas devenu une tanche du jour au lendemain. Actuellement, son jeu long manque cruellement au PSG. Et puis le mec dégageait quelque chose. Une sorte de confiance que la jeunesse de Marquinhos et la folie de David Luiz n'égalent pas.

Marquinhos, le taulier


Allez, soyons fou. On se lance. Des trois défenseurs brésiliens du PSG, Marquinhos est le plus doué. Peut-être même le meilleur à l'heure actuelle. Non retenu pour le Mondial, l'ancien joueur de la Roma s'est envoyé un petit tournoi de Toulon avant de prendre des vacances avec sa belette. Moralité, il a fait l'intégralité de la préparation estivale du club. Celui qui semble tout droit sorti de Barbès étonne un peu plus chaque semaine. Buteur à Caen mercredi, Marquinhos est un délice. Une douceur qui a coûté 35 millions, mais une savoureuse caresse. Anticipation, vitesse, relance, jeu aérien, placement, le gamin sait tout faire. Pour le sortir du onze parisien actuel, il faut être fou, en avoir dans le pantalon et ne pas vraiment aimer le football. Pourtant, quand Silva sera de retour dans le game, on se dit que le jeune international auriverde retrouvera le banc de touche. C'est gâché. Et surtout très con.

David Luiz, la folie


Oui, David Luiz ne vaut pas 50 millions d'euros. Le PSG a surpayé son défenseur central, c'est une évidence. Mais le chevelu est bel et bien là et il faut faire avec. Pour l'instant, l'ancien joueur de Chelsea est plutôt à l'aise avec le maillot parisien. Dans l'anticipation et le duel physique, il est là. Au chaud. Il sait faire. Bon, dès qu'il s'agit de relancer, il part souvent à l'aventure et s'oublie régulièrement. Le garçon n'est pas forcément très rassurant quand il a des moments d'absence (comme contre Lyon où il contamine même Serge Aurier sur la fin de match). Encore maintenant, le Brésilien intrigue. Mais dans l'ensemble, il fait son boulot. Il y a un peu d'Alex en lui, même si le nouveau joueur du Milan était beaucoup plus sobre dans son football. Et puis, le garçon a pour lui une victoire en C3 et en C1 au CV. Et ça, ça compte. Actuellement, Laurent Blanc peut-il sacrifier un investissement à 50 plaques quand ses trois centraux seront rétablis ? Difficile à dire. David Luiz possède l'avantage de pouvoir jouer numéro 6 (comme à Chelsea), ce qui pourrait permettre à Thiago Motta de souffler un peu. Mais bon, d'un point de vue stratégique et commercial, faire jouer son défenseur central le plus cher à un poste par défaut, ça ferait quand même sacrément mal aux fesses.

Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


il y a 6 heures Le derby de Bahia se termine avec dix expulsés 9 il y a 7 heures Un supporter met le feu tout seul en D8 anglaise 9
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 16:01 Tony Chapron est en arrêt maladie 46 Hier à 13:27 Des supporters uruguayens créent un chant sur l'air de Bella Ciao 24 Hier à 12:18 Un entraîneur espagnol s'énerve en conférence de presse 9 samedi 17 février Les maillots du PSG floqués en mandarin 27
À lire ensuite
Les sourcils de Rudi Garcia