1. //
  2. //
  3. // 1/2 finales
  4. // PSG/Saint-Étienne

PSG/Sainté 1982 : toute première fois

15 mai 1982, le Parc des Princes accueille la finale de la Coupe de France entre l'AS Saint-Étienne et le PSG. Ce match est encore aujourd'hui gravé dans toutes les têtes parisiennes. Parce que c'est le premier titre du club, parce que le scénario était fou, parce que c'était le dernier match de Michel Platini en France, parce que Francis Borelli a bouffé la pelouse et parce que, surtout, c'était un sommet de suspense et de dramaturgie. C'était le football des années 80. Quand les gardiens portaient la moustache.

Modififié
5 20
Dominique Rocheteau est encore aujourd'hui le deuxième meilleur buteur de l'histoire du PSG avec 100 pions. Un de plus que Zlatan Ibrahimović, neuf de moins que le taulier Pauleta. Dans sa centaine, si on ne devait retenir qu'un seul but de Doumé, c'est celui du 15 mai 1982. On joue la 120e minute du jeu entre Paname et Saint-Étienne. Depuis la 99e minute de la prolongation et un second but de Michel Platini dans le match, les Verts mènent 2 à 1 et s'avancent sereinement vers le titre (Toko avait ouvert la marque avant que Platoche n'égalise dans le temps réglementaire). On compte les secondes. C'est quasiment terminé. Le Yougoslave Šurjak s'envoie sur un dernier débordement et balance le centre de la dernière chance. Rocheteau est à la réception et signe une reprise de volée qui file au fond. 2-2. Le Parc des Princes s'embrase. Les supporters déboulent sur la pelouse et, au milieu d'eux, on aperçoit un mec avec une sacoche en cuir sur l'épaule s'agenouiller et embrasser l'herbe du Parc. Cet homme, c'est Francis Borelli, le président du PSG. Un homme qui ne faisait jamais rien à moitié. Cinq ans plus tard, dans PSG magazine, l'homme le plus important du club reviendra d'ailleurs sur cette folie : « Le but de Rocheteau, c'est le moment le plus intense de ma vie. Je n'y croyais plus. C'était cuit, pour plaisanter, je disais aux gens à côté de moi : "On ne peut pas ne pas égaliser !" Et puis Rocheteau a marqué… C'était la délivrance ! L'explosion de joie ! Impensable… Alors, j'ai embrassé la pelouse, cette terre bénie du Parc, pour remercier le ciel… comme les musulmans que je voyais en Tunisie, qui embrassaient la terre pour remercier leur Dieu » .

Platini et le cas Larios


En 1982, le PSG n'est rien. Saint-Étienne est tout. Champion de France en titre, la bande à Platoche s'était présentée au Parc des Princes à la sortie d'un 9-2 infligé à Metz en championnat. Autant dire que les Franciliens étaient plutôt discrets. C'était également la première fois qu'une finale de Coupe était diffusée en direct à la télévision. C'était sur TF1, et Michel Denisot assurait les commentaires. En raison de la proximité du Mondial 1982, la finale se jouait en une manche alors qu'en cas de nul, l'habitude voulait que la finale soit rejouée. Prime time, match sec, Platini. Tous les éléments étaient là pour une folie. Un Platini que la France ne voulait plus voir jouer sur ses terrains. À cause d'une histoire de mœurs, Platoche était traité de cocu un week-end sur deux (la rumeur voulait que son collègue Jean-François Larios ait copulé avec sa femme jusqu'à débarquer à l'entraînement des Verts dans la voiture de celle-ci). Sentant le numéro 10 fragilisé à Sainté, Francis Borelli avait même tenté d'enrôler le joueur. Mais Platoche a préféré la Juventus. Cette finale, c'est son jubilé. Le génie voulait partir au sommet.

Après Rocheteau, Baratelli. Les « Doumé » sont là


Face à l'armada de Robert Herbin (Rep, Jeanvion, Lopez, Battiston, Larios), le PSG de Peyroche avance de la folie (Dahleb, Šurjak, Toko), de l'expérience (Bathenay, Rocheteau, Baratelli) et des locaux (Pilorget, Fernandez, Lemoult). Sur le papier, Paris n'a pourtant aucune chance, mais son enthousiasme fera la différence. À Sainté, on a sans doute trop misé sur le seul Platini pour braquer la Coupe de France. Un Platoche qui est déjà parti dans sa tête. « Oui, je vide ce placard que j'ai dans le vestiaire depuis trois saisons. Oui, cela me fait un peu de peine. Oui, nous n'avons jamais pu battre l'équipe du PSG au Parc des Princes depuis que je suis à Saint-Étienne » , lâche-t-il dans la presse avant le match. Comme on le sait, tout s'est joué durant la séance de tirs au but. Dans chaque cage, deux internationaux français. Rivaux. Dominique Baratelli face à Jean Castáneda. Deux moustachus.

De chaque côté, les cinq premiers tireurs font 100% (Battiston, Zanon, Rep, Larios et Platini pour Saint-Étienne ; Bathenay, Renaut, Rocheteau, Šurjak et Fernandez pour Paris). On monte d'un cran dans l'excitation. La mort subite. À ce jeu, Baratelli est injouable, lui qui a déjà gagné deux séances de tirs au but durant la saison de Coupe de France (Nîmes et Tours). Christian Lopez, encore un moustachu, s'élance. Baratelli le chat détourne. Jean-Marc Pilorget a le premier titre du PSG dans ses crampons. Contre-pied. Terminé. Paris remporte le premier trophée de son histoire au bout de la nuit. « Si on a mis le temps, on y a aussi mis la manière, puisque Paris ne fait pas les choses comme tout le monde » , conclut Francis Borelli. Il a tellement raison.

Youtube

Youtube


Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 1
Pfff je le sens pas le match de ce soir.
Entre le calendrier, les blessés et Sainté qui aime nous éliminer...
jean mimi hole ass Niveau : DHR
Révisez vos classique chez Sofoot c'est Janvion et non Jeanvion !

C'était la minute dico d'or je reprend ma lecture de ce pas...
jean mimi hole ass Niveau : DHR
Révisez vos classiques chez Sofoot c'est Janvion et non Jeanvion !

C'était la minute dico d'or je reprend ma lecture de ce pas...
Rocheteau est de retour au bercail depuis, la botte sécrète de Galtier ce soir.
Orso94210 Niveau : CFA
Je suis tendu comme un string. Faut être lucide. Avec les blessés, plus Ibra et Verratti suspendus pour l'aller, ça va être très très difficile de passer contre le Barca, donc l'hypothétique triplé passe par le match de ce soir.

Et perso, je kiffe cette compétition, donc, au risque d'en faire rire certains, ce soir, c'est le match de la saison à mon sens.
PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 1
@ Orso

J'avais pas osé le dire de peur de passer pour un con.

Mais je suis carrément d'accord avec toi.
Je préfère qu'on "laisse filer" le quart contre le Barca et qu'on gagne le championnat et les coupes si possible.

Plutôt que de tout donner en LdC, sans assurer de passer, et de lâcher le championnat.

Autant qu'on tente le triplé national et qu'on s'arrête en quart de LdC.
Plutôt que de faire une demie de LdC mais se faire éliminer ce soir et/ou rater la L1.

Donc donnez vous à fond ce soir et ce week end.
Une élimination contre le barca ne sera pas mal vécu.
Message posté par PauletaSusicGaucho
Pfff je le sens pas le match de ce soir.
Entre le calendrier, les blessés et Sainté qui aime nous éliminer...


Niveau motivation et forme physique, on est sensé vous être supérieurs ce soir. Sur le papier ce ne sera pas non plus le PSG type qu'on s'est cogné 3 fois cette saison. Donc côté vert, il y a le sentiment que c'est possible.

Dans ces circonstances, je serais confiant contre n'importe quel effectif, sauf que c'est Paris en face, qui plus est au Parc. Vous est capable de gagner à la bouteille, avec un réalisme froid, même menés deux fois comme contre l'OM. Quand on voit les détails qui nous ont échappés sur les deux matchs en début d'année (l'épaule de Clément, le presque-arrêt de Ruffier sur Zlatan), ça veut tout dire. En coupe on ne vous a sorti qu'un seule fois en 2013, aux tàb...

Je sais que nos joueurs peuvent le faire, mais ce sera dur et il faudra un poil de chance.
Jemincruste1 Niveau : CFA
Message posté par Vert&Blanc


Niveau motivation et forme physique, on est sensé vous être supérieurs ce soir. Sur le papier ce ne sera pas non plus le PSG type qu'on s'est cogné 3 fois cette saison. Donc côté vert, il y a le sentiment que c'est possible.

Dans ces circonstances, je serais confiant contre n'importe quel effectif, sauf que c'est Paris en face, qui plus est au Parc. Vous est capable de gagner à la bouteille, avec un réalisme froid, même menés deux fois comme contre l'OM. Quand on voit les détails qui nous ont échappés sur les deux matchs en début d'année (l'épaule de Clément, le presque-arrêt de Ruffier sur Zlatan), ça veut tout dire. En coupe on ne vous a sorti qu'un seule fois en 2013, aux tàb...

Je sais que nos joueurs peuvent le faire, mais ce sera dur et il faudra un poil de chance.


Les vrais plus sont les retours de Gradel et Hamouma devant. Ils sont censés être frais, on devrait donc avoir des arguments pour les inquiéter.

Après Paris reste Paris, le match peut dépendre de leur faculté à enchainer après Marseille et de leur niveau d'implication.

Quoi qu'il en soit, il faudra saisir notre chance si elle se présente.

Vivement ce soir.
Message posté par PauletaSusicGaucho
@ Orso

J'avais pas osé le dire de peur de passer pour un con.

Mais je suis carrément d'accord avec toi.
Je préfère qu'on "laisse filer" le quart contre le Barca et qu'on gagne le championnat et les coupes si possible.

Plutôt que de tout donner en LdC, sans assurer de passer, et de lâcher le championnat.

Autant qu'on tente le triplé national et qu'on s'arrête en quart de LdC.
Plutôt que de faire une demie de LdC mais se faire éliminer ce soir et/ou rater la L1.

Donc donnez vous à fond ce soir et ce week end.
Une élimination contre le barca ne sera pas mal vécu.


Je ne suis pas d'accord avec toi, on peut pas "laisser filer" le quart contre le barca.

Certe ce sera dur, mais on a l'occasion de passer en demie et atteindre un stade de compétition jamais vu avec Nasser. En plus de l'expérience acquise par le club et l'équipe ça fera du bien au rayonnement et à l'image du psg. (Faut recruter cet été!)

Surtout que je trouve sans trop exagérer qu'on a l'effectif pour taper ce triplé et jouer notre chance à fond en LdC, malgrès les blessés...
Jeu direct Niveau : CFA
Faut pas se leurrer les gars, Paris est archi-favori, et la qualification des Verts
relèverait quoi qu'il en soit de l'exploit.
Même avec l'équipe bis, même diminué, le PSG est au-dessus. A Geoffroy-Guichard, le rapport de force serait plus équilibré, mais au Parc... Et j'ai peur en outre que l'on soit un peu trop timoré comme c'est généralement le cas contre eux.
On dit à chaque fois qu'on va faire aucun complexe, et à chaque fois on les laisse jouer. Galtier a laissé entendre que les TAB constituaient une chance de passer, donc si c'est pour les attendre...
Donc il faudra à la fois que les Verts soient au dessus de leur niveau, Paris un cran en-dessous (ce qui est plausible), qu'on ait le talent et la chance.
Mais je souhaite plus que tout que ces critères soient réunis!
Balaise Matuidi Niveau : Loisir
C'est quand même bizarre qu'au sortir de deux semaines internationales sans aucuns matchs de clubs, Paris se retrouve à jouer le dimanche soir à Marseille (soit à l'autre bout de la France) et Saint Etienne puisse jouer le vendredi soir à Monaco.

Dejà qu'on a un calendrier surchargé au possible, en plus quand il y a l'occasion d'accorder 2 jours de récup de plus à Paris, on ne le fait pas. A la limite je peux comprendre que Canal veuille absolument le match le dimanche soir, mais dans ce cas mettez Sainté le dimanche aussi, pour un minimum d'équité sportive.

Franchement on dirait que la ligue fait tout pour empêcher le PSG d'être compétitif sur tous les tableaux
Message posté par PauletaSusicGaucho
@ Orso

J'avais pas osé le dire de peur de passer pour un con.

Mais je suis carrément d'accord avec toi.
Je préfère qu'on "laisse filer" le quart contre le Barca et qu'on gagne le championnat et les coupes si possible.

Plutôt que de tout donner en LdC, sans assurer de passer, et de lâcher le championnat.

Autant qu'on tente le triplé national et qu'on s'arrête en quart de LdC.
Plutôt que de faire une demie de LdC mais se faire éliminer ce soir et/ou rater la L1.

Donc donnez vous à fond ce soir et ce week end.
Une élimination contre le barca ne sera pas mal vécu.


Hum...on n'est pas tout d'accord alors.

Perso je ne vois PAS DU TOUT la Coupe de France comme une priorité. Certes on l'a pas gagné depuis longtemps (seule raison pour laquelle le board en a fait une priorité) et elle nous permettrait de réaliser un triplé inédit, mais elle fait vraiment pas le poids face au championnat et à la LdC. Ne pas être champion serait un sacré échec, on ne peut pas le nier. Et même si on a beaucoup moins de chances de remporter la LdC, l'objectif n'est pas de la gagner à tout prix mais de faire mieux que les années précédentes, à savoir aller en demi. Aussi imprenable que le Barça puisse paraître, il faut tout donner sur cette confrontation aller-retour, sans calculer. Pour la gloire et le prestige du club. Et puis la coexistence Coupe de France/Coupe de la Ligue diminue encore l'intérêt de la Coupe de France, surtout quand on est déjà en finale de la Coupe de la Ligue. Mais ça c'est un autre débat.

Du coup je n'ai pas d'attentes faramineuses pour ce match. Bien sûr, une fois arrivé en demi il faut tout faire pour aller au bout, mais je doute que Blanc aligne la "meilleure équipe possible". Je m'attends clairement à voir jouer Digne, Aurier, Douchez, Cabaye, Rabiot, voire Bahebeck, qui sait ! Ce serait bien aussi de relancer Lucas s'il est physiquement apte, je suis impatient de le revoir casser des reins. Avec une telle équipe bis on est capable de s'en sortir sans problème face à Sainté au Parc, comme en Coupe de la Ligue (où on avait joué à GG en plus). Bon, les steph auront certainement un peu plus de motivation quand même. Les année précédentes Sainté nous posaient des soucis, mais cette année on les a bouffés, on part même avec un petit avantage psychologique.

Donc on verra bien, mais je me fais pas trop de soucis. Si on gagne, tant mieux, si on perd, c'est franchement pas la fin du monde. Limite le plus gros intérêt pour Paris sur ce match serait de gagner pour que Sainté ne décompresse pas en fin de championnat en attendant la finale de Coupe de France et aille faire chier* l'OL lors du derby...
Message posté par Balaise Matuidi
C'est quand même bizarre qu'au sortir de deux semaines internationales sans aucuns matchs de clubs, Paris se retrouve à jouer le dimanche soir à Marseille (soit à l'autre bout de la France) et Saint Etienne puisse jouer le vendredi soir à Monaco.

Dejà qu'on a un calendrier surchargé au possible, en plus quand il y a l'occasion d'accorder 2 jours de récup de plus à Paris, on ne le fait pas. A la limite je peux comprendre que Canal veuille absolument le match le dimanche soir, mais dans ce cas mettez Sainté le dimanche aussi, pour un minimum d'équité sportive.

Franchement on dirait que la ligue fait tout pour empêcher le PSG d'être compétitif sur tous les tableaux


Sainté-Monaco était aussi important pour l'Europe que OM-PSG pour le titre. C'est la TV qui décide... Des fois c'est en notre faveur, des fois contre.
" C'était également la première fois qu'une finale de Coupe était diffusée en direct à la télévision."
Il a vu ça où ? Il n'était pas né le gamin ? Il n'est pas allé vérifier ?
Balaise Matuidi Niveau : Loisir
Message posté par Vert&Blanc


Sainté-Monaco était aussi important pour l'Europe que OM-PSG pour le titre. C'est la TV qui décide... Des fois c'est en notre faveur, des fois contre.


Oui enfin tu le mets un dimanche soir à 17h juste avant le classique, il y a autant de monde qui le regarde l'ASSE/Monaco.

S'il n'y avait que ça comme bizarrerie du calendrier ça passerait, mais c'est dans la lignée de la posture de la lfp, qui est "crevons le PSG le plus possible, comme ça ils auront aucune chance d'aller en 1/2 de LDC"
"C'était également la première fois qu'une finale de Coupe était diffusée en direct à la télévision..." Y a-t-il encore un journaliste dans la salle ? À l'ouverture du nouveau Parc en 1972, la télévision était déjà là pour la finale Marseille-Bastia... en noir et blanc, certes, mais bien là.
Le calendrier est un gros scandal qui vas peut être nous coûter cher.

Mais désavantager Saint-Etienne parce qu'on est désavantagé nous ,ça me semble être une idée stupide !

Perso chacun son trip mais le triplé national ça aurait quand même une sacrée gueule et dans ce cas la je dis tant pis pour la demie de LDC.

Le meilleur ça serait encore de tout avoir , doux rêveurs que nous sommes !
Prendre Castaneda et pas Baratelli à la coupe du monde 82.

Se priver de Jeff Larios ...

Tout ça pour des prises de gueule à la con.

Grosse malheur. Arch !
gwynplaine76 Niveau : CFA2
Si ça vous dérange pas, je voudrais bien revenir sur le sujet de l'article svp.
Il y a des anciens dans la salle? Si oui, j'aimerais bien qu'ils confirment le fait que Platini était moqué voire conspué sur les terrains de France. (pour l'histoire avec Larios, je connais)
Parce que si oui, je me dis que la clairvoyance du public français ne date pas d'hier.
(Et je valide avec le 1er club pro de Platini).
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
5 20