PSG : Rothen s'en prend à Blanc

Modififié
2 31
Jérôme Rothen, c'est une référence dans le Paris Saint-Germain des années pré-QSI. En refusant les sirènes de la Premier League et Chelsea pour s'engager sur le long terme avec le club de la capitale, le joueur a gagné en crédibilité auprès des supporters. De fait, quand le joueur donne son impression sur les performances de Laurent Blanc, récemment conforté par son président à la tête du PSG, ses propos attirent l’œil.

Sur son compte Yahoo, le récent retraité fait part de son ressenti sur la situation ambiguë du coach parisien. « Je pense que Monsieur Laurent Blanc doit passer ce cap qui n’est pas donné à tous les entraîneurs, explique l'ancien Bleu. Je ne suis pas en train de faire le procès de Laurent Blanc car les joueurs sont aussi responsables, mais on ne peut pas, après avoir autant parlé de la première partie de saison impeccable du PSG en mettant en avant l’identité de jeu proposé par Laurent Blanc, le dédouaner de l’élimination contre Chelsea, en mettant seuls les joueurs responsables… Pour moi, il a une grande part de responsabilité. Il n’a jamais trouvé la clé… La trouvera-t-il un jour ? Je n’en suis pas persuadé. »

On ne peut pas faire que des heureux. AD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

hou le bollosse il a un compte Yahoo !
Le mec a chié sur L.Fernandez quand il disait que rothen "n'avait pas la carrure pour le costume du PSG".
Et maintenant il fait pareil avec Blanc..
c'est beau la vie
RadamelFalcao Niveau : Loisir
Blanc, comme toute la génération 98, a ses copains partout dans la presse et à la télé. A l'image de son ami Pierre Menès, il suffit de voir la différence de traitement entre ce qu'il disait sur le grand Carlo Ancelotti et la façon dont il enlève toute responsabilité à Blanc. Copinage classique, c'était pareil avec l'Equipe de France, où l'on a preferé aller faire sortir de ses gonds un joueur comme Nasri en allant l'insulter dans la zone de presse et ainsi pouvoir dédouaner ce bon Laurent Blanc en disant qu'il avait des joueurs ingérables. Mais ne surtout pas parler de sa tactique vouée à l'echec face à l'Espagne, comme à Chelsea en pensant que son équipe sera + solide en etant dans sa surface et en faisant rentrer un défenseur central de + là où Ancelotti a fait une équipe solide au Camp Nou en alignant Motta et Verratti, son incapacité à motiver ses troupes face à la Suède, et qui se reproduit en ce moment à Paris.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
2 31