PSG - OM : un José Anigo soft

Modififié
5 23
« Je ne déteste pas le PSG  » . Avant le choc des huitièmes de finales de la Coupe de la Ligue ce soir au Parc des Princes entre Paris et Marseille, José Anigo a feinté son monde.

Jamais loin lorsqu’une sortie fracassante se présente, le directeur sportif de l’OM a mesuré ses propos dans le colonnes du Parisien : « Je foutais un peu le bordel avant le clasico, ça me plaisait. Je me suis assagi. Parce que la rivalité s’est déplacée du terrain aux tribunes… ça devenait malsain, on allait finir pas tuer le clasico  » analyse-t-il. Faute avouée à moitié pardonnée.

Le meilleur ami de Didier Deschamps irait-il jusqu’à évoquer les joueurs parisiens qui l’ont marqué ? Pas possible ? Et bien si. Après un hommage au « monstre » qu’il voyait dans le meneur parisien Mustapha Dahleb, Anigo se rappelle d’une période où les Marseillais s’arrachaient les cheveux : « On parle beaucoup d’Ibra, mais n’oubliez pas Ronaldinho.  »

Personne n’oublie José, personne.




PG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Jean-Bonbeur Niveau : CFA2
Des fois je me demande, est ce qu'il fait exprès de paraitre con*, ou est ce qu'il est con* mais qu'il s'en rend pas con*pte...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
5 23