1. //
  2. // Ce qu'il faut retenir de la 25e journée

PSG, OM, OL : objectif nul

Des leaders qui patinent, Bastia et Guingamp imperturbables, Zlatan qui lutte contre le faim dans le monde : la 25e journée de Ligue 1, sans être la plus prolifique, a su apporter son lot d'animation. À défaut de bouleversements.

Modififié
9 77
  • Un point c'est tout


    Ils sont censés être les plus beaux, les plus doués, mais ils ne serrent plus. Pour la deuxième semaine consécutive, le trio de tête a failli dans sa mission, ne rentrant à la maison qu'avec le point du nul. Un simple smack, là où Lyon, le PSG et l'OM espéraient une nuit d'amour passionnée sur la chaise qui sert de trône à la Ligue 1. Pourtant, le coup n'est pas passé loin. Face à Caen, le PSG avait dragué avec classe avant que les éléments extérieurs ne perturbent sa chasse. 5 blessures, un match terminé à 9, et surtout, deux buts dans les derniers instants ont empêché des Parisiens dominateurs de s'enfiler les 3 points. Un scénario rocambolesque, qui doit plus à la malchance qu'autre chose, et qui s'avère d'autant plus dramatique que Chelsea s'avance dès mardi pour le remake de l'an dernier en Ligue des champions. Heureusement, les hommes de Blanc n'ont pas été les seuls à patauger dans la semoule. À Marseille, où les changements défensifs de Bielsa font parler, c'est David N'Gog qui, dans les derniers instants, est venu empocher le beau lot en plaçant sa tête. Dans un silence de mort, le beau Vélodrome n'a pas résisté, abandonnant deux points précieux dans une période où il en aurait bien eu besoin pour rasséréner son égo. Seul motif de satisfaction, le tombeur habituel du championnat, l'Olympique lyonnais, n'a pas profité des échecs de ses potes/concurrents pour s'envoler au tableau de chasse. Un petit nul face à Lorient, des techniques un peu rouillées, et Lyon peut s'en vouloir de ne pas avoir puni les problèmes de conclusion de ses deux adversaires. Ce week-end, la Saint-Valentin a consacré un trio de semi-losers. Mais la semaine prochaine, c'est promis : ils ne rentreront pas seuls.

    Le compte-rendu d'OM - Reims
    Le compte-rendu de PSG - Caen
    Le compte-rendu de Lorient - Lyon



  • Vous avez raté Bordeaux-Saint-Étienne et vous n'auriez pas du


    Pas l'affiche la plus sexy, pas le score le plus fantasque. Pourtant, la rencontre entre deux prétendants à l'Europe a le mérite d'avoir offert un peu de spectacle dans une journée plutôt moribonde. Surtout, elle confirme les enseignements de ces dernières semaines : Sainté n'y arrive plus. 2 points sur 15 possibles, c'est peu, trop peu, pour une équipe qui se rêvait secrètement allant titiller les trois d'en haut il y a quelques semaines. Pourtant, dans le jeu, tout n'est pas à jeter. Mais les problèmes de finition des attaquants verts, Erding en tête, tiennent pour le moment les hommes de Galtier à distance respectable du podium. En face, Bordeaux a fait le dos rond, s'en remettant à Diego Rolán et une frappe de filou au premier poteau pour glaner un avantage définitif. Un semblant d'efficacité au milieu d'une mare d'occasions manquées, ce même Rolan ayant préféré flirté avec le poteau en deuxième mi-temps, tandis que Khazri faisait de même avec les tribunes. Mais titulaires d'attaquants loin d'être racés, Bordeaux et Sainté ont essayé. Et c'est déjà ça.

    Le compte-rendu du match



  • L'analyse définitive : Guingamp finira dans le top 5


    Le bolide breton file à toute vitesse. Grillant toutes les politesses depuis quelques semaines, les Rouge et Noir ont empoché 23 points lors de leurs 10 derniers matchs. Un rythme de prétendant à la Ligue des champions, un jeu qui emballe toujours autant sous la houlette de Jocelyn Gourvennec, et Guingamp pourrait ne pas s'arrêter avant d'avoir conquis le Graal. Certes, l'opposition du week-end n'était que messine, facilitant par avance les nouveaux exploits de Christophe Mandanne et des siens. Une victoire, encore, et une belle huitième place au classement, annoncent une fin de championnat plus que palpitante pour un club qui va en plus jouer la Ligue Europa à fond, la mise au repos de Claudio Beauvue face à Metz en témoigne. Et dieu sait que si les Bretons ne s'épuisent pas trop lors de leurs expéditions européennes, ils y auront encore droit l'an prochain. Une juste récompense.

    Le compte-rendu de Metz - Guingamp



  • La polémique de la machine à café : Que faut-il penser du coup médiatique de Zlatan ?


    Après son high-kick couronné d'un but, à la mi-temps, Zlatan Ibrahimović n'a eu de cesse d'exposer son torse saillant. Egotrip musculaire à la Hervé Renard ? Même pas. Le Suédois voulait simplement exposer ses tatouages, que l'on a appris provisoires, au nom d'enfants souffrant de la faim dans le monde. Fomenté par le World Food Program, le coup de com' auquel s'est ajoutée une vidéo où le Suédois explique sa démarche, peut toutefois laisser perplexe. En enlevant son maillot, Zlatan a écopé d'un carton jaune, qui le privera de la rencontre des Parisiens face à Monaco. Dès lors, pourquoi ne pas avoir attendu la mi-temps, la fin du match ? Certes, le sentiment est louable, l'intention généreuse, mais l'action aurait été tout aussi efficace sans cet excès de zèle qui va à l'encontre de l'intérêt sportif. Évidemment, d'aucuns répondront qu'une telle cause ne doit pas se soustraire aux petites contingences du football, comme l'a expliqué le joueur en conférence de presse. Un argument imparable aux yeux de beaucoup puisqu'emprunté au bon sentiment. Mais le vrai bon sentiment ne serait-il pas d'agir en dehors des terrains de foot ?


  • Le top 5


    - Mathieu Duhamel (Évian) : Débarqué de dernière minute lors du mercato hivernal, il est venu secoué la baraque d'Évian en inscrivant un doublé contre Lens. Duhamel, des hameaux.
    - Óscar Trejo (Toulouse) : Face à Rennes (2-1), Oscar y est allé tout seul. Tout en Funès.
    - Hervé Bazile (Caen) : Féret lui laisse le coup franc, alors il le remercie en bonne et due forme. Bazile poli.
    - Jordan Ayew (Lorient) : 46e, Jordan remplace Abdullah. 50e, Lorient mène 1-0. Sans coïncidence.
    - Aloé (Marseille) : Aloé n'a pas vu N'Gog. Et ça fait bien marrer Dória.



  • Ils ont dit


    - « La réalité, elle est là, comme ça tout le monde va redescendre au niveau que doit être l'AS Saint-Étienne, je dis bien tout le monde. Nous, on est de bons sparring-partners. Les équipes se régalent contre nous, elles ont une très bonne opposition, des gens généreux, des gens qui courent, qui sautent, pas tous, pas mal.  » Christophe Galtier, contre lequel il faut parier lors d'un combat de boxe.
    - « On se fait chier, on se fait chier, on se fait chier.  » La palme de la lucidité est attribuée au public lillois
    - « Ils n'ont rien : ils ont deux actions, ils marquent deux buts. Nous, on veut jouer. On a un terrain de merde.  » Pierrick Valdivia (Lens), vert du gazon maudit du Stade de la Licorne, responsable de la défaite face à Évian (0-2).
    - « L'Olympique de Marseille a des soucis financiers depuis un certain moment, ne peut pas payer certains salaires. » D'où une grève de la victoire pour André Ayew.
    - « On nous enlève un but une nouvelle fois, c'est la deuxième fois après celui valable contre Nantes (0-0), il était valable ce soir, ça fait beaucoup… J'ai des retours comme quoi le but est valable, Pléa ne fait pas action de jeu, le ballon est donné dans une autre dimension… On est sympa à Nice, mais il ne faut pas exagérer !  » Claude Puel, trop bon, trop con contre Lille (0-0).



  • Les stats


    - 13 matchs sans défaite pour Bastia, toutes compétitions confondues (8 en Ligue 1). Maké ce qu'il s'est passé ?
    - C'est la cinquième fois que l'OM et le PSG ne gagnent pas la même journée (1re, 16e, 18e et 20e journée avant cela). À chaque fois, l'Olympique lyonnais s'était imposé. Fin de série.


    Par Raphael Gaftarnik
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    PhoenixLite Niveau : Loisir
    "le ballon est donné dans une autre dimension"

    Un hommage à Zach LaVine et Space Jam ?
    anteouane Niveau : DHR
    C'est curieux qu'une élimination en coupe contre Quévily ne soit pas considéré comme une défaite.
    Stan Key Lubric Niveau : CFA
    Pour ceux qui pestent contre Zlatan, demandez-vous si on aurait autant entendu parler de son asso s'il ne s'était pas pris un jaune et s'était contenté de montrer les muscles en fin de match.

    Pour ceux qui disent "il devrait donner 1 million tous les mois et gnagna", dites-nous quel pourcentage de votre salaire vous versez aux asso caritatives.

    Pour ceux qui disent que la L1 est chiante, allez vous pendre. J'ai rarement autant vibré et pleuré et hurlé que devant ce PSG-Caen. D'ailleurs, j'ai décidé de booycoter la normandie.
    Note : 2
    Message posté par anteouane
    C'est curieux qu'une élimination en coupe contre Quévily ne soit pas considéré comme une défaite.


    C'est considéré comme match nul dès lors qu'il y a les tirs aux buts
    Cette Ligue 1 est tellement nulle que personne ne veut la gagner ?
    NikkoFromLyon Niveau : CFA
    C'est à ce point mieux un championnat avec des 8-0, des 5-0 et 90 % de matchs sans suspens ?
    Message posté par Stan Key Lubric
    D'ailleurs, j'ai décidé de booycoter la normandie.


    le cidre aussi ?
    Message posté par Stan Key Lubric
    Pour ceux qui pestent contre Zlatan, demandez-vous si on aurait autant entendu parler de son asso s'il ne s'était pas pris un jaune et s'était contenté de montrer les muscles en fin de match.

    Pour ceux qui disent "il devrait donner 1 million tous les mois et gnagna", dites-nous quel pourcentage de votre salaire vous versez aux asso caritatives.

    Pour ceux qui disent que la L1 est chiante, allez vous pendre. J'ai rarement autant vibré et pleuré et hurlé que devant ce PSG-Caen. D'ailleurs, j'ai décidé de booycoter la normandie.


    Moi ça ne me dérange pas, il fait bien ce qu'il veut, je ne suis pas supporter du PSG. Par contre, est-ce qu'à la lecture de ton commentaire j'en déduis que tu en fais parti?

    Si c'est le cas et que ça te plais qu'il prenne ton club en otage pour une opération de comm, aussi louable soit-elle, c'est déconcertant.
    RienAFoot Niveau : DHR


    Mais certainement pas le calva.
    Message posté par Stan Key Lubric
    Pour ceux qui pestent contre Zlatan, demandez-vous si on aurait autant entendu parler de son asso s'il ne s'était pas pris un jaune et s'était contenté de montrer les muscles en fin de match.

    Pour ceux qui disent "il devrait donner 1 million tous les mois et gnagna", dites-nous quel pourcentage de votre salaire vous versez aux asso caritatives.

    Pour ceux qui disent que la L1 est chiante, allez vous pendre. J'ai rarement autant vibré et pleuré et hurlé que devant ce PSG-Caen. D'ailleurs, j'ai décidé de booycoter la normandie.


    Là c'est sûr que de l'émotion y'en a eu. Je crois que je suis restré prostré au moins 10 minutes après le coup de sifflet final devant mon ordi.

    Cet impression que tout allait contre nous ce jour-là c'est affreux. Cabaye qui était sans doute parti pour faire un de ses meilleurs matchs au psg(pas dur cela dit) qui se pète, nos deux latéraux en forme qui se pètent. L'équipe qui finit à 9.

    Cela dit, avec Zlatan qui glande dans la surface, Silva qui fait des montées inutiles à la 90ème, on a bien aidé le destin.

    Quand j'y reprense, Blanc aurait pu dire à Lucas d'aller se foutre sur la ligne de but pendant les 20 dernières minutes. Ou dans le mur sur les coup-francs.
    Message posté par Vert&Blanc


    Moi ça ne me dérange pas, il fait bien ce qu'il veut, je ne suis pas supporter du PSG. Par contre, est-ce qu'à la lecture de ton commentaire j'en déduis que tu en fais parti?

    Si c'est le cas et que ça te plais qu'il prenne ton club en otage pour une opération de comm, aussi louable soit-elle, c'est déconcertant.


    prendre en otage me semble assez déplacé dans le contexte actuel...

    Et Zlatan pas là contre Monaco me dérange moins que de perdre marquinhos, lucas, cabaye, aurier tout en sachant Van der wiel, motta, matuidi et pastore diminués face à chelsea et tous les adversaires à venir( notamment nos amis monégasques et surtout OMiens )

    PS : honnêtement quand brandao ou lemina tapent un autre joueur, quand un joueur fait grêve façon Tevez ou fout le boxon pour partir etc on parle de prendre son club en otage ? restons sérieux...
    Mou-rinho Niveau : CFA
    C'est quand même dingue, 2 journée de suite où aucun des 4 premier ne réussit à gagner.
    Peut-être la première fois en L1 non ?
    PhoenixLite Niveau : Loisir
    Message posté par paul.la.poulpe


    Là c'est sûr que de l'émotion y'en a eu. Je crois que je suis restré prostré au moins 10 minutes après le coup de sifflet final devant mon ordi.

    Heureusement que y avait le match du XV de France derrière. J'ai pu passer mes nerfs contre leur nullité.
    Ca m'a fait du bien.
    Johnny Equerre Niveau : District
    Message posté par paul.la.poulpe


    Quand j'y reprense, Blanc aurait pu dire à Lucas d'aller se foutre sur la ligne de but pendant les 20 dernières minutes. Ou dans le mur sur les coup-francs.


    Avec une tactique pareille il n'y a plus de hors-jeu. Blanc n'est peut-être pas si incompétent, faut pas pousser...
    anteouane Niveau : DHR
    Message posté par Timmy


    C'est considéré comme match nul dès lors qu'il y a les tirs aux buts


    Ce qui me gave, c'est qu'on devrait laisser ce genre de stat gonflée et enrobée au stagiaire puceau du CFC.

    Je répète, je ne pense pas que les Bastiais faisaient les fiers après leur élimination à Quevily. Pourquoi ne pas juste que ca fait 9 (10?) matchs de Ligue 1 qu'ils sont invaincus et que dans le même temps, ils se sont qualifiés pour la finale de la Coupe de la Ligue? c'est suffisamment flatteur, non?
    Pour avoir maté ces 3 matchs je dirais que Marseille est l'équipe la plus inquiétante parmi les leaders. Lyon peut sembler léger sans Lacazette et accessoirement Gourcuff qui a quand même changé la donne en rentrant (Ferri semble aussi solide, mais j'ai du mal à me rendre compte de son importance dans le jeu lyonnais). Mais sinon on les sent très impliqués, avec un bon coach qui en veut et une philosophie de jeu, ainsi que quelques boulets certes. Puis L'orient est une belle équipe, 1-1 là bas c'est correct.

    Paris a de très très loin la meilleur équipe et vu le budget ils devraient avoir 7-8 points d'avance au moins. Mais bon on va dire qu'ils n'ont pas eu de chance ce WE, ils manquent clairement de leadership, n'en déplaise aux défenseurs de Blanc qui me surprennent parfois dans leur argumentaire. L'équipe ne semble pas s'améliorée depuis 1 an et ça c'est anormal. Mais bon vu leurs joueurs, leur assise en terme de possession et leur expérience je pense qu'ils prendront la main en tête de L1 dans le mois à venir, sinon Blanc risque dy laisser son poste. Puis Caen c'est pas mal du tout en ce moment et ils ont la baraka comme on l'a vu hier, un match avec autant de blessé c'est une fois par saison maxi !

    Enfin l'OM, ils en veulent mais c'est le bordel, là aussi ils semblent moins organisés qu'en 1ère moitié de saison ce qui n'est pas normal. Gignac vraiment pas terrible du tout, du coup gros handicape vu je nombre de but qu'il a mis, Payet moins bon même si pas si mal, défense très friable et surtout j'avais le sentiment de voir une équipe beaucoup plus tendue, beaucoup moins insouciante. Je pense que quoiqu'ils en disent ils ont eu du mal avec leur 1ère place et toute la pression que ça implique. Puis Reims c'est très faible pour le coup, leur défense c'est quand même bien chaud en L1.

    Bref si Lyon et PSG risquent de se disputer la première place (surtout si Gourcuff tient quelques matchs à 90 minutes d'ici la fin de saison et que Lacazette maintien à peu près son niveau), l'OM aura du mal à tenir sa 3ème place selon moi. C'est dommage car ils apportaient pas mal de fraîcheur sur la L1... Après si Nkoulou revient en grande forme ils peuvent regagner en enthousiasme et en efficacité du coup, car là on les sent pas serein du tout derrière et c'est toute l'équipe qui en pâti.

    Ps : petite dédicace à Njie sur qui pas mail chient, en partie à raison. Mais bon vu sa faible expérience et son âge ça peut devenir énorme. Il est très rapide, très très véloce et apporte du gros danger 2-3 fois par match même quand ils semble hyper mauvais. Il dribble bien, bref il a juste à gagner en vision de jeu, en placement et en intelligence (c'est déjà beaucoup vous me direz ! Suffit qu'il lève plus la tête !) mais y'a moyen qu'à un moment ça pète. Je sais que vous êtes habitués au caviar niveau jeunes mais bon patience... Après j'ai tendance à facilement tomber amoureux de ce genre de diamant brut donc je suis pas objectif, mais bon les quelques fois où je l'ai vu il m'a autant frustré qu'enthousiasmé.
    Message posté par Al Bundy


    prendre en otage me semble assez déplacé dans le contexte actuel...


    Même pas envie de lire la suite.
    NikkoFromLyon Niveau : CFA
    Pour Lyon les choses sont claires ont a 12/13 joueurs maximum.
    Des qu'il y a un blessé, on voit que le remplaçant n'est pas à la hauteur.

    Pas facile de remplacer un Lacazette on Fire mais meme un Bisevac avec ses défauts avait une complicité avec Umtiti que Rose actuellement toujours aussi médiocre n'a pas du tout.

    Si en plus le coach sort un Ferri toujours utile pour faire un cadeau au nullisimme Mvuemba ca n'aide pas.

    Sur le banc de touche à la limite seul Malbranque me semble pouvoir compter, rajouter au cas de l'intermittent Gourcuff.

    On tient mais on est dans le dur c'est assez évident.
    Message posté par PhoenixLite

    Heureusement que y avait le match du XV de France derrière. J'ai pu passer mes nerfs contre leur nullité.
    Ca m'a fait du bien.



    Heureusement que c'était pas les mondiaux de handball alors, la différence entre la lose du psg et le succès des handballeurs t'aurait fait craquer ^^
    Message posté par Johnny Equerre


    Avec une tactique pareille il n'y a plus de hors-jeu. Blanc n'est peut-être pas si incompétent, faut pas pousser...



    Pas faux, j'y avais pas pensé. Cela dit, quand toute l'équipe est dans la surface, y'a peu de chances que l'équipe adverse se retrouve hors-jeu
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    Article suivant
    L'équipe type du week-end
    9 77