En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 12 Résultats Classements Options

PSG: les Qataris rencontrent les supporters

Modififié
«  Qu'est ce qui se passe, il y a un match? » , s'interrogent deux riveraines en promenade vers la porte de Saint Cloud, à la vue des 80 supporters parisiens massés devant le siège du PSG, hier, en fin d'après-midi. Pas de match, mais une action de contestation sur le parvis jouxtant le Parc des Princes. Les supporters parisiens venaient réclamer le remboursement de leur billet pour le match Slovan Bratislava - PSG, jeudi soir en Ligue Europa. Des membres de la K-Soce Team (KST), de Liberté pour les Abonnés (LPA) et des Karsud (KSD), tous refoulés du stade Pasienky peu avant le début du match. En face d'eux, une trentaine de CRS, accompagnés de stadiers parisiens, barraient l'entrée des locaux.

Et tous les supporters visaient la même cible: Jean-Philippe d'Hallivillée. Le directeur du département supporter du PSG, est accusé par les protestataires d'être l'instigateur de la fermeture du parcage réservé aux parisiens, dans le stade de la capitale slovaque. Une fermeture qui a suscité la colère des 250 fans parisiens, ayant faits le déplacement jusqu'à Bratislava "pour rien". Les demandes insitantes auprès des stadiers, et les chants revendicatifs n'y changeront rien, le directeur du département supporter s'est éclipsé plus tôt dans l'après-midi.

«  Remboursez Bratislava  » ont alors entonné les supporters avant de demander la démission de Jean-Philippe D'Hallivillée. Trois personnes - un émissaire de chacun des groupes présents - ont finalement été reçues par un proche du président qatari, Nasser al-Khelaifi. C'est la première fois que les anciens abonnés du Parc des Princes rencontraient la direction qatarie.

« On lui a expliqué qu'on en avait marre de parler avec Jean-Philippe d'Hallivillée, qui nous ment et nous manipule depuis le début. On a également fait part de nos doléances pour le remboursement des places du match Bratislava-PSG » , expliquait Youssef, porte-parole de la K-Soce Team, à l'isssue de l'entretien. Et d'ajouter: « il nous a dit qu'il n'avait jamais entendu parler de nous et il a été surpris de voir qu'on pouvait s'exprimer clairement, qu'on était pas des sauvages. Au final, l'entretien a été constructif et moins négatif que les rencontres qu'on a avec les représentants du club d'habitude  » .

De son côté, Jérémy Laroche, porte-parole de LPA, déplore la position de certaines personnes au club: « Le PSG nous demande de nous soumettre à certaines règles en déplacement (en allant chercher la carte déplacement au Parc, en donnant notre carde d'identité), on s'y plie et malgré ça, ils nous refoulent sur un déplacement de plus de 1000 km! » . Surtout, il pointe du doigt les revirements du club de la capitale : «  Début août, on nous avait dit, 'tenez-vous bien à l'extérieur, allez en parcage et pas en tribunes latérales' et on aura une réunion pour essayer d'avancer et au final: rien. On est bientôt fin octobre et on a plus de nouvelles. On venait aussi pour dire qu'on en a ras le bol d'être traité comme ça  » .


Le conseiller du président qatari a promis aux supporters de faire passer leur message au tout nouveau directeur général délégué du PSG, Jean-Claude Blanc, ancien président de la Juventus de Turin. Une information confirmée par une source du club, précise le Parisien. Paroles suivies d'effets?

Anthony Cerveaux
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 18:30 La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 29
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
dimanche 14 janvier Le low-kick fou de Tony Chapron 165